LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Lysliane le Jeu 28 Fév - 18:53

Une page méconnue de notre Histoire ...
 
LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS


Les 29 et 30 juin 1962, l'Espagne du général Franco vint au secours des Oranais malmenés par les sbires du général Katz, en affrétant 2 ferrys, « le Victoria »  et « le Virgen de Africa ».
Pour accoster le long des quais d'Oran, il fallut longuement parlementer avec les autorités françaises réticentes et même donner à la France un ultimatum, risquant un grave incident diplomatique…
Le 30 juin, à 10h du matin, malgré l'opposition de De Gaulle, le général Franco donna l'ordre à ses capitaines d'embarquer cette « misère humaine » qui attendait depuis des jours sous un soleil torride, sans la moindre assistance, un hypothétique embarquement vers la France.
Franco prévint de Gaulle qu'il était prêt à l'affrontement militaire pour sauver ces pauvres gens sans défense abandonnés sur les quais d'Oran et menacés d’être exécutés à tout moment par les barbares du FLN. Joignant le geste à la parole, il ordonna à son aviation et sa marine de guerre de faire immédiatement route vers Oran.
          Finalement, face à la détermination du général Franco et craignant un conflit armé, De Gaulle céda et le samedi 30 juin, à 13 h, deux ferrys espagnols accostèrent et embarquèrent 2200 passagers hagards, 85 voitures et un camion.
Lors de l'embarquement, les courageux capitaines espagnols durent, cependant, s'opposer à la montée d'une compagnie de CRS sur leur bateau (propriété de l’Espagne) dans le but de lister tous les passagers et interpeller les membres de l’OAS fichés.
Ces capitaines expliqueront n'avoir jamais compris l'attitude arrogante et inhumaine des autorités françaises dans une situation aussi dramatique qui relevait essentiellement d’« assistance à personne en danger de mort »…
Contre vents et marées, finalement à 15h30, les quais d'Oran, noirs de monde se vidèrent et les bateaux espagnols prirent enfin la mer malgré une importante surcharge, à destination du port d’Alicante.
Durant toute la traversée, se mêlèrent les larmes de détresse, de chagrin… et de joie de ces pauvres gens en route vers leur nouvel exil, conscients d’avoir échappé au pire… Quand, enfin, la côte espagnole fut en vue, une liesse générale s’empara de ces « réfugiés » qui s’époumonèrent à crier avec des sanglots dans la voie « Viva España ! » … « Viva Franco ! ». Ils avaient, pour bon nombre d’entre eux, échappé à une mort programmée par les autorités françaises. Jamais ils ne l’oublieront !

           En mémoire de Jean LOPEZ, coiffeur à Aïn-El-Turck (Oran) qui devait assurer mon embarquement et mon accompagnement jusqu’en Métropole (j’avais 15 ans). Jean fut enlevé précisément au port d’Oran par des ATO (auxiliaires de police du FLN). On ne le revit jamais…
           A son épouse et à ses deux filles, avec toute mon affection.
                                                                                             José CASTANO

 
-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-
 



-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-
 


LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Deferre_pied-noir


Que les pieds‐noirs aillent se réadapter ailleurs !

Les pieds‐noirs n’oublieront jamais comment ils furent accueillis en France en 1962 par les autorités de l’époque.
Heureusement tous n’étaient pas à l’image des autorités, et nombreux furent ceux qui trouvèrent en Provence une terre d’accueil à laquelle ils seront à jamais reconnaissants.
Mais tout de même, rappelons quelques propos pas si lointains que ça, puisqu’ils sont contemporains :
Gaston Defferre :
« Ils fuient. Tant pis ! En tout cas, je ne les recevrai pas ici. D’ailleurs, nous n’avons pas de place. Rien n’est prêt. Qu’ils aillent se faire pendre où ils voudront ! En aucun cas et aucun prix je ne veux des pieds‐noirs à Marseille. »
À la question « Voyez‐vous une solution aux problèmes des rapatriés à Marseille ? », il répond :
« Oui, qu’ils quittent Marseille en vitesse ; qu’ils essaient de se réadapter ailleurs et tout ira pour le mieux. »
Mais Gaston Defferre n’est pas un cas isolé.
Un sondage IFOP de début juillet 1962 indique que 62% des métropolitains refusent toute idée de sacrifice à l’égard des Français d’Algérie. Voici d’ailleurs un rapport découvert lors de l’ouverture des archives : « Les Français d’Algérie qui débarquent en métropole font l’objet d’une froide indifférence, ou même d’appréhensions. On ne les connait pas. On ne sait d’où ils viennent ni si ils sont “vraiment” français. Jugés premiers responsables du conflit qui vient de se terminer et qui a coûté la vie de trop nombreux soldats métropolitains, ils ne semblent pas “mériter” que l’on porte sur eux le regard compatissant que beaucoup espèrent ».
Au Conseil des ministres du 18 juillet 1962, Louis Joxe s’exclame :
« Les pieds‐noirs vont inoculer le fascisme en France. Dans beaucoup de cas, il n’est pas souhaitable qu’ils retournent en Algérie ni qu’ils s’installent en France. Il vaudrait mieux qu’ils aillent en Argentine, au Brésil ou en Australie. »
Georges Pompidou, Premier ministre, appuie cette idée :
« Pourquoi ne pas demander aux Affaires étrangères de proposer des immigrants aux pays d’Amérique du Sud ou à l’Australie ? Ils représenteraient la France et la culture française. »
Même de Gaulle y va de sa petite suggestion : « Mais non ! Plutôt en Nouvelle‐Calédonie ! Ou bien en Guyane, qui est sous peuplée et où on demande des défricheurs et des pionniers ! » qui en rajoute le 4 mai 1962, en Conseil des ministres : « L’intérêt de la France a cessé de se confondre avec celui des pieds‐noirs ». Un autre jour, à son ministre Peyrefitte qui lui expose « le spectacle de ces rapatriés hagards, de ces enfants dont les yeux reflètent encore l’épouvante des violences auxquelles ils ont assisté, de ces vieilles personnes qui ont perdu leurs repères, de ces harkis agglomérés sous des tentes, qui restent hébétés… », de Gaulle répond : « N’essayez pas de m’apitoyer ! »
Parlant d’Edmond Jouhaud, l’un des généraux putschistes du 13 mai 1958, de Gaulle dira : « Ce n’est pas un Français, comme vous et moi, c’est un pied‐noir. »
Le 22 juillet 1962, Gaston Defferre poursuit ses anathèmes sur Paris‐Presse :
« Français d’Algérie, allez vous faire réadapter ailleurs. Il faut les pendre, les fusiller, les rejeter à la mer… Jamais je ne les recevrai dans ma cité. »
Dans le centre de Marseille, une inscription sur un grand panneau :
« Les pieds‐noirs à la mer. »
À l’aéroport d’Orly, la direction interdit aux pieds‐noirs d’emprunter l’escalier mécanique parce qu’elle estime que leurs valises et leurs ballots volumineux sont une gêne pour les autres voyageurs.
Ce sont les mêmes Français, les mêmes politiciens, les mêmes autorités, qui hier rejetaient leurs compatriotes, aujourd’hui accueillent à bras ouverts les « réfugiés » du monde entier, alors même que les conditions économiques se sont considérablement dégradées.
Tenter de comprendre ce qui s’est en moins d’une génération, c’est tenter de comprendre comment va le monde. Nice Provence Info s’y emploie.
Georges Gourdin

Lysliane
Vénérable
Vénérable

Messages : 456
Points : 848
Date d'inscription : 18/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Jacques-2 le Ven 1 Mar - 23:48

à Lysliane ,
Merci , en tant qu'Algérois , je ne connaissais pas cette acte courageux de Franco
Par contre pour Defferre , je savais

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS 3495411069
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 424
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par REQUETE CARLISTE le Sam 2 Mar - 9:31

A l'inverse du maire de Marseille, Jean Médecin le maire de Nice accueilli les Pieds Noirs les bras ouvert.
Jean Médecin le 1 er décembre 1962 créa le service municipal des rapatriés. 70 000 à 80 000 rapatriés s'installèrent à Nice et 120 000 dans le reste des Alpes-Maritimes.
Jacques Médecin organisa en 1987 avec diverses associations de rapatriés, un grand rassemblement des rapatriés Français d'Afrique du Nord dans la ville de Nice pour les 25 ans (200 000 participants).
Adolescent d'ailleurs nous habitions en face d'une Villa (mis à la disposition par Jacques Médecin, le maire de Nice) qui était la Maison du Pieds Noirs et de ses amis niçois.

https://www.departement06.fr/documents/Import/decouvrir-les-am/recherchesregionales199_04.pdf

Voir aussi

http://magoturf.over-blog.com/2016/04/devoir-de-memoire-nice-et-les-pieds-noirs-ce-fut-une-tres-belle-histoire-d-amitie.html


_________________
Pour Dieu, la Patrie et le Roi
REQUETE CARLISTE
REQUETE CARLISTE
Vénérable
Vénérable

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS A4vico10
Messages : 265
Points : 586
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 52
Localisation : Rade du Port du Levant

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Jacques-2 le Sam 2 Mar - 9:43

À REQUETE CARLISTE ,
Merci de cette info , c'est bon de préciser ces choses là , car l'attitude inverse a , comme trop souvent , pris le pas !!! , dans les médias ...
Que la Paix de notre SEIGNEUR , soit en vous.

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS 3495411069
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 424
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Largo Winch le Sam 2 Mar - 18:35

J'étais au courant de cette démarche espagnole qui précéda de peu les massacres du 5 juillet à Oran où l'armée, gaulliste*, sous les ordres du général Katz, resta l'arme au pied jusqu'à 17 heures ce jour là, heure à laquelle les premiers gendarmes mobiles prirent le contrôle des rues…

Il y eut ce jour là plus de 1.500 tués en majorité européens…

*Je dis armée "gaulliste" parce que je ne peux parler d'armée française qui n'existait plus en Algérie depuis le 25 avril 1961 !
Largo Winch
Largo Winch
Vénérable
Vénérable

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS A4vico10
Messages : 202
Points : 511
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 79
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Jacques-2 le Sam 2 Mar - 18:56

à Largo Winch :

considérons la France , comme une personne ,

ces actes : des lâchetés mortelles , sans oublier , bien sûr , nos frères harkis environ 150 000 abandonnés et renvoyés et sacrifiés par l'ennemi

et donc la mémoire de notre France , doit expier , dans son corps , dont nous faisons partis ...

pour moi c'est ça

"aujourd'hui" c'est la récolte !!!

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS 3495411069
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 424
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Marmhonie le Sam 2 Mar - 23:55

Largo Winch est bien lucide, De Gaulle y perdit son âme en Enfer.
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 282
Points : 591
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Lysliane le Dim 3 Mar - 10:53

Il m'a plu de mettre ce fait que je ne connaissais pas  en exergue.
Premièrement parce que Franco est le grand père de celui que nous considérons comme notre roi .
Deuxièmement Franco a toujours été mal vu en France , donc c'est pour démontrer qu'il ne faut avoir de préjugés sur personne , mais juger honnêtement sur un ensemble de faits  .

Lysliane
Vénérable
Vénérable

Messages : 456
Points : 848
Date d'inscription : 18/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Jacques-2 le Dim 3 Mar - 13:12

Bien reçu , 5/5
Pour Franco , c'était très utile , car moi aussi , j' ignorais
ces faits .
merci ,
recherchons les informations de première main , et presque toujours à l'opposé de celles des médias !!!
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 424
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Largo Winch le Dim 3 Mar - 15:10

Je peux ajouter que d'après les "informations" venues de l'Algérie de Bouteflika, le 5 juillet 1962, ce furent des tireurs de l'OAS qui déclenchèrent les émeutes… Ce qui est faux, le dernier "commando" OAS oranais ayant quitté Oran par Arzew, à bord d'un chalutier, le 27 juin 1962 entre 20 et 21 heures, à destination d'Alicante…

Il n'y avait donc plus le 5 juillet de représentant de l'OAS à Oran !
Largo Winch
Largo Winch
Vénérable
Vénérable

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS A4vico10
Messages : 202
Points : 511
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 79
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Marmhonie le Dim 3 Mar - 18:50

J'ai bien connu sous Franco cette Espagne en danger mortel d'infiltration communiste stalinienne. Que faire ? Sauver la patrie !
En France, Jean Moulin était rongé par les rouges, il avait toujours mené un train de vie somptueux, aimant beaucoup les femmes et le luxe, ce qui l'a exposé aux infiltrations staliniennes. Il était sur sa fin, De Gaulle ne lui faisait plus confiance.

Il fallait éviter la pire des guerres, la guerre civile. Il y eut un génie, François de Paule Vallet en Espagne, un ingénieur qui eut la grâce de NSJC. Il comprit que les exercices spirituels de Saint Ignace (Inigo en réalité, un basque) de Loyola, s'ils étaient concentrés sur cinq petits jours pour tout le monde, au lieu du mois entier pour les prêtres, pouvait sauver l'Espagne très catholique.
LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Paule-de-vallet-saint-50dfcde
François de Paule Vallet, né en 1883 et décédé en 1947, est un prêtre catholique. Jésuite catalan (espagnol), il avait eu l'idée de compacter les Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola en 5 jours, au lieu des quatre semaines prévues dans le schéma de saint Ignace. Le succès des retraites fut spectaculaire. De 1923 à 1927, il se voue assidument à la prédication aux hommes et jeunes gens des exercices spirituels (il eut en Espagne 12 500 retraitants sur cette période).

Et le succès fut immense ! Mais déjà l'Eglise était aussi infiltrée. Soudain, Paule de Vallet fut envoyé loin d'Espagne et une selaine après paraissait à sa place un jeune inconnu en faveur de la guerre civile : Escriva de Balaguer. Il reprend tout ce que faisait Paule de Vallet à son nom, créant l'Opus Dei. Mais pour une visée moderniste, et la guerre civile ! Pourtant Pie XI avait condamné le communisme et le nazisme.

Le vénérable Pie XII savait l'Eglise infiltrée par ses pires ennemis. Ça n'a pas manqué à sa mort en 1958. Tout était prêt depuis le Sillon sous saint Pie X. Les cardinaux firent un coup d'Etat de l'intérieur de l'Eglise et mirent un homme simple, apte à être manipulé, Jean XXIII.

Tout cela est l'Histoire complexe de l'Eglise, les noms des longs couteaux sont désormais sortis du secret d'Eglise.
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 282
Points : 591
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Largo Winch le Lun 4 Mar - 8:00

Il était évident que l'Espagne était visée par le komintern pour être une nouvelle république socialiste soviétique… Qui aurait pris la France à revers ! Le Front populaire de 1936 n'avait pas d'autre objectif: l'extension des soviets en Europe.
Largo Winch
Largo Winch
Vénérable
Vénérable

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS A4vico10
Messages : 202
Points : 511
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 79
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Laurent le Lun 4 Mar - 8:47

Merci pour cette information, naturellement, dissimulée. Comme souvent car elle rend Franco moins inhumain.
Laurent
Laurent
Expert
Expert

Messages : 89
Points : 403
Date d'inscription : 18/02/2019
Age : 39
Localisation : Jarnac Champagne

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par camisard le Mar 5 Mar - 17:49

Mon père blessé au combat en Algérie - compagnie d’éclairage de Chasseurs alpins-n'aimait pas les pieds noirs. Voici pourquoi: Un jour, permissionnaire à Alger après sa blessure, il rentre dans un bar et demande un pastis . On lui répond : "ta merde de francaoui, ici on en boit pas, y a que de l'anisette"

Quand j'etais gamin on avait la consigne: surtout pas en ramener un à la maison!

camisard
camisard
Disciple
Disciple

Messages : 53
Points : 365
Date d'inscription : 18/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Largo Winch le Mar 5 Mar - 17:54

Celui qui a proféré de telles paroles était un CON. Tout simplement ! Et il y en avait aussi à Alger !
Pour ma part, je me suis aussi trouvé en uniforme dans des bars d'Algérie et j'ai pu commander du Pernod Fils sans essuyer de réflexion de ce genre. Pied Noir dans un commando de chasse, ma riposte eut été violente !
Largo Winch
Largo Winch
Vénérable
Vénérable

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS A4vico10
Messages : 202
Points : 511
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 79
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Jacques-2 le Mar 5 Mar - 18:13

Merci , c'est la Diversité !!!

pour ma part , à la ferme Raynaud de Tipasa,(83 klms d'ALGER ) nous avions 1 régiment de parachutistes , le 1er RCP , qui avait pour devise : QUI OSE GAGNE.
Chaque dimanche , nous avions 2 militaires , qui venaient prendre le déjeuner à la maison , c'étaient pour moi , comme des grands frères,j'avais de 12 à 15 ans.
C'est une information de 1ere main

Que la Paix de notre SEIGNEUR soit avec vous.
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 424
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par REQUETE CARLISTE le Mar 5 Mar - 19:45

camisard a écrit:Mon père blessé au combat en Algérie - compagnie d’éclairage de Chasseurs alpins-n'aimait pas les pieds noirs. Voici pourquoi:  Un jour, permissionnaire à Alger après sa blessure,   il rentre dans un bar et demande un pastis . On lui répond : "ta merde de francaoui, ici on en boit pas, y a que de l'anisette"

Quand j'etais gamin on avait la consigne: surtout pas en ramener un à la maison!


Pour ma.part n etant pas " d origine pieds noirs" je prefere quand meme l anisette blanche au pastis. Un Cristal ou un Anis Gras, voir une Liminana d Alicante.
A defaut pour le pastis je prefere un Casanis.

_________________
Pour Dieu, la Patrie et le Roi
REQUETE CARLISTE
REQUETE CARLISTE
Vénérable
Vénérable

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS A4vico10
Messages : 265
Points : 586
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 52
Localisation : Rade du Port du Levant

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Jacques-2 le Mar 5 Mar - 21:02

Oui,moi aussi , je préfère la liminana , elle est plus douce ,
bien branché ,question anisette !!!

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS 3495411069
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 424
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par REQUETE CARLISTE le Mar 5 Mar - 21:46

Jacques-2 a écrit:Oui,moi aussi , je préfère la liminana , elle est plus douce ,
bien branché ,question anisette !!!

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS 3495411069  

Merci Jacques-2, je me suis meme amuse a en faire une moi meme en achetant une dose de concentre et en suivant la recette. Mais j avoue que j aurais pas fait fortune en commercialisant.


_________________
Pour Dieu, la Patrie et le Roi
REQUETE CARLISTE
REQUETE CARLISTE
Vénérable
Vénérable

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS A4vico10
Messages : 265
Points : 586
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 52
Localisation : Rade du Port du Levant

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Jacques-2 le Mar 5 Mar - 23:07

À requette carliste ,
Merci , ça m'a bien fait rire !!!

Paix , joie et Amour
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 424
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS Empty Re: LE GENERAL FRANCO ET LES PIEDS NOIRS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum