Paris, 1310 : les béguines, une communauté de femmes subversives et féministes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Paris, 1310 : les béguines, une communauté de femmes subversives et féministes  Empty Paris, 1310 : les béguines, une communauté de femmes subversives et féministes

Message par Dominique le Sam 6 Avr - 16:00

Quartier du Marais. Au grand béguinage royal, elles sont des centaines de femmes à vivre, étudier ou travailler comme bon leur semble. Refusant le mariage comme le cloître, les béguines forment une communauté inclassable, mi-religieuse mi-laïque. Un Moyen Âge méconnu.

Autour du livre La Nuit des béguines d'Aline Kiner, paru aux éditions Liana Levi en septembre 2018.

La vieille Ysabel, qui connaît tous les secrets des plantes et des âmes, veille sur les lieux.  Mais l’arrivée d’une jeune inconnue trouble leur quiétude. Mutique, rebelle, Maheut la Rousse fuit des noces imposées et la traque d’un inquiétant franciscain… Alors que le spectre de l’hérésie hante le royaume, qu’on s’acharne contre les Templiers et qu’en place de Grève on brûle l’une des leurs pour un manuscrit interdit, les béguines de Paris vont devoir se battre. Pour protéger Maheut, mais aussi leur indépendance et leur liberté.

Lien : https://www.franceculture.fr/conferences/ecole-nationale-des-chartes/paris-les-beguines-une-communaute-de-femmes-subversives-et-feministes

Paris, 1310 : les béguines, une communauté de femmes subversives et féministes  838_838_capture
Dominique
Dominique
Vénérable
Vénérable

Messages : 204
Points : 679
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 64

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Paris, 1310 : les béguines, une communauté de femmes subversives et féministes  Empty Béguinisme

Message par Bernard le Légitimiste le Sam 6 Avr - 17:11

Sans vouloir arbitrairement projeter des schémas contemporains féministes dans le passé, ou tenter de plaquer artificiellement des concepts anachroniques sur des réalités antérieures une frange de lapetite noblesse féminine, des damoiselles devaient être réceptives à un certain affranchissement féminin, ou à une cer taine déségrégation sexuelle prônée et vécue par les béguines. Elles ne semblent pas avoir connu un quelconque type "d'asservissement" de la part de l' homme : elles prêchaient aussi bien qu'elles commentaient les textes sacrés travaillant dans la vie active à l'égal de leurs homologues masculins.
Ce mouvement béguinal fur éminemment laïc libre décléricalisé et "antisexiste"
Bernard le Légitimiste
Bernard le Légitimiste
Sage
Sage

Paris, 1310 : les béguines, une communauté de femmes subversives et féministes  A0page11
Messages : 180
Points : 503
Date d'inscription : 03/03/2019
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum