-25%
Le deal à ne pas rater :
Console Sony PS4 Pro 1 To Blanc
299.99 € 399.99 €
Voir le deal

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Dominique le Mer 24 Avr - 9:34

Jean-Pierre Aussant votre attaque contre le courant protestant est excessive ,vous oubliez en effet la figure exemplaire de Dietrich Bonhoeffer .

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dietrich_Bonhoeffer

Je suis aussi tenté d'ajouter une petite note d'humour "desprogien " :Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 58269133_657048594715854_7833972879925444608_n.jpg?_nc_cat=100&_nc_ht=scontent-cdg2-1


« La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.»
Bertolt Brecht
Site de Pierre Desproges : http://www.desproges.fr/
___________________________________________________________________________________

Dietrich Bonhoeffer .

L’actualité de Dietrich Bonhoeffer (1906-1945)

Dietrich Bonhoeffer, jeune pasteur symbole de la résistance allemande contre le nazisme, compte parmi ceux qui peuvent nous soutenir sur notre chemin de foi. Lui qui, aux heures les plus sombres du xxe siècle, a donné sa vie jusqu’au martyre, écrivait en prison ces paroles que nous chantons désormais à Taizé : « Dieu, rassemble mes pensées vers toi. Auprès de toi la lumière, tu ne m’oublies pas. Auprès de toi le secours, auprès de toi la patience. Je ne comprends pas tes voies, mais toi, tu connais le chemin pour moi. »

Lien vers l'article : http://www.taize.fr/fr_article4882.html

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Dietrich-bonhoeffer
Dominique
Dominique
Vénérable
Vénérable

Messages : 204
Points : 681
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 64

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par ganem le Mer 24 Avr - 10:57

Je crois en Jésus comme je crois en Socrate ou en Bouddha. Je retiens leurs leçons.
ganem
ganem
Vénérable
Vénérable

Messages : 268
Points : 590
Date d'inscription : 20/02/2019
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Prince de Talmont le Mer 24 Avr - 12:23

Vous êtes relativistes, vous n'êtes pas des croyants.
Rien d'étonnant donc à ce que vous soyez en accord avec Brecht ou Desproges qui sont comme vous.
Le fait d'être catholique signifie qu'on adhère à une croyance. Non parce que nous sommes persuadés que notre égo détient la vérité, mais parce que nous faisons confiance à la Révélation de Dieu.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Henri_Vargroas le Mer 24 Avr - 12:43

J'avoue que toutes vos réactions m'enchantent  Very Happy , et me font également un peu peur.  pale

Je vais essayer de répondre le plus clairement à chacun. Je vais essayer de répondre par ce en quoi je crois, par, je l'espère, ce qui constitue mon humanité.  Ca va etre un peu long, mais j'espère que vous trouverez dans mes écrits ce pour quoi vous etes intervenu.

Bryand a écrit:
Serez-vous assez courageux de lire jusqu'au bout  ?
Je serais bien malpoli de ne pas lire ce qui m'est donné Smile


camisard a écrit:
Je me permets cette réflexion parce que vous êtes écrivain, mais vraiment "entiereté" ce n'est pas français. De mon temps on disait "intégralité".
Derrière le mot écrivain, je songe plus à raconter une histoire que d'etre un homme de lettre. D'ailleurs,  il m'arrive fréquement d'inventer des mots, et j'avoue corriger mes écrits par un correcteur automatique  Embarassed  ... et je suis très content quand je m'aperçois qu'en fait le mot existe.

Si je corrige mes textes, c'est effectivement pour que lecteur pointilleux ne se bloque au bout de 10 lignes, car le texte est truffé de fautes ... mais il est vrai aussi que depuis que j'écris et corrige, je me suis grandement amélioré sur l'utilisation du français.

Dominique a écrit:
Alan Watts témoigne de tout cela dans son autobiographie ou il raconte ses rencontres avec C-G Jung
Cette phrase me rends curieux de l'auteur, car c'est avec "Ma vie" que j'ai appris le plus de Jung, c'est aussi beaucoup plus abordable que "métamorphose de l'ame et ces symboles"

Bryand a écrit:
que vaut au concret la perception de ce que l'on tente d’assimiler au cours de notre existence?
Notre vie est une perception, il n'y a que l'instant présent qui soit réellement concret.

Bryand a écrit:
Mais qu'allez-vous chercher chez Jung  ?
Ce que je n'ai pas trouvé ailleurs, la lecture des ouvrages et les concepts de Jung m'ont permis de définir une partie de ce que je suis.

J'ai vécu beaucoup de choses, longtemps, j'ai tout gardé en moi, et un jour j'ai été submergé par un flot :
Il y a eut de la peur, celle de s'apercevoir que je ne me connaissais pas si bien que ça, la peur de soi.
Il y a eut de la colère, pourquoi maintenant, pourquoi aussi peu d'aide, la colère de ne pas se comprendre soi.
Il y a eut la tristesse, celle de tous ces instants qui n'ont pas été partagés, qui n'ont pas été compris sur l'instant, la tristesse de tout ce temps passé dans la souffrance.
Il y a eut la joie, celle de contempler quelque chose qui est soi, quelque-chose dont on a peu conscience, la joie extraordinaire de se voir soi.



Bryand a écrit:
comment savoir que nous sommes dans la volonté de Dieu ?
Ca c'est une bonne question, si vous saviez combien de fois je me la suis posé. Smile

Pour finalement me dire qu'au vu de mon infinie petitesse (l'electron d'hydrogène dans un océan, et encore je suis certain d'etre loin du compte), comment puis je avoir l'orgueil de croire que ce que je fais s'oppose à la volonté de Dieu, chaque pas  que je fais est la volonté de Dieu, il en va de meme pour tous.

Je ne crois pas que Satan puisse s'opposer à Dieu, tout simplement car si tout vient de Dieu, Il ne m'est pas concevable que la créature (aussi puissante soit elle)  puisse faire autre chose que le role pour lequel le créateur l'a faite.

Et meme avec le libre arbitre, comment croire à une erreur, en tant qu'écrivain je sais comment je fais vivre mes personnages :

Lorsque j'écris, je fais vivre des scènes à mes personnages, en meme temps que j'écris je suis partiellement le personnage (tout en gardant en tete que c'est un personnage fictif), en fait je suis tous les personnages puisqu'ils sont tous issu de moi. Lorsque j'écris je m'inspire de l'extérieur (pour la grande majorité), mais également de moi (pour quelques-uns), mais au final c'est moi qui écrit/imagine  l'histoire de chaque personnage (ce que j'appelle le background) de façon à les voir presque réel.

Et donc quelques fois, ils (mes personnages) ne font pas ce que j'avais prévu d'écrire . ça parait bizarre, mais  lorsque je m'inspire de l'extérieur, je n'ai pas de contrôle sur comment agisse les gens, je traduis donc presque tel quel ce que je vois, en y ajoutant un peu de romance, et de cohérence avec mon histoire.

Ce que je vois également, et que mes personnages n'ont pas, c'est la finalité, je sais d'avance comment chaque roman que j'écris va atterrir, et je suis à chaque surpris de voir que l'impossibilité de contrôler l’extérieur, m'amène à la finalité que j'avais anticipé (c'est parfois très très surprenant Very Happy ) ... bon là je pars un peu loin, je me disperse,  Rolling Eyes  du coup il est fort probable que le lecteur abandonne, mais j'avoue que je m'en fou un peu, j'écris, et ça reste un grand plaisir.

donc je me recentre :
Bryand a écrit:
J'aimerais que vous nous disiez Henri, par exemple, si cela vous convient,
 ce que pensent vos enfants concernant votre perception, dont on sait encore très peu...
Seulement pour clarifier un peu plus sur notre partage.
je ne sais pas ce que pense mes enfants de ma perception, par contre ils me partagent quotidiennement leur perception à eux. Je ne cache pas que c'est parfois compliqué (principalement du à la fatigue), mais le plus souvent c'est agréable.

Ils me montrent leur création, je lis des livres qu'ils aiment, je lis avec eux, nous exprimons nos croyances, je leur apprend le compromis, je leur apprends à respecter la croyance de l'autre, à ne pas la juger ... finalement, je les accompagne sur la voie de l'autonomie.

Zamie a écrit:
Pouvez vous expliquez ce que signifie pour vous " croire en Jésus
je crois en sa réalité, son existence, ses miracles, sa résurrection, son amour, son universalité ... je crois en tout ce que l'enfant de Dieu est, et représente pour l'humanité.

Zamie a écrit:
Pouvez vous expliquez ce que signifie ce " en quoi je crois "
Je ne connais totalement qu'un seul point de vue, le mien. Je ne connais totalement que ce que j'ai vécu, ce que je veux dire c'est que je ne connais pas ce que l'ensemble de l'humanité a vécu, c'est juste impossible.

Pour l'image : Comment un simple électron d'hydrogène pourrait-il appréhender ce qu'est une goutte d'eau, peut etre pourrait-il tout au plus comprendre la molécule d'eau, mais concevoir ce qu'est l'océan, c'est tout bonnement impossible.

Zamie a écrit:
Le " divin ""pour les catholiques est Dieu Père, Fils , Saint-Esprit.Donc on prie quelqu'un, et non pas " vers quoi on prie " .
chacun est en droit de personnifier, de donner une réalité au divin. Pour ma part, je préfère les termes parent, enfant, univers, ils me permettent de concilier et d'englober tous les genres et toutes les réalités.


Anne-Therese a écrit:
Mais pour moi, le mystisime  engage forcément une vue de l´au-delà avec les purs espris, des lieux spirituels et Dieu.
Qu´en pensez vous ?
Oui vous avez raison, je fais juste une distinction entre la croyance et l'expérience, pour moi il y a une différence entre utiliser des techniques pour communiquer avec Dieu, et communiquer avec Dieu.

Le mysticisme permet de s'exercer, l'expérience permet d'avoir des réponses. Suspect

Je ne suis pas sur d'etre très clair ... Si l'on utilise des techniques, on finit, si l'on ne fait pas attention par perdre de vue l'objectif, qui est une rencontre avec Dieu, ou du moins une infime (un électron d'hydrogène dans l'océan) de ce qu'est Dieu.

Par exemple, il ne suffit pas d'appliquer une prière pour comprendre ce qu'est le pardon à soi, il ne suffit pas de dire pardonne moi toutes mes offenses pour etre pardonné, il faut réellement se pardonner à soi.

Pour l'au-delà, c'est également le cas, il existe beaucoup de prière pour contacter les anges, mais souvent si l'ange vous répond, vous vous dites que c'est résultat de la prière que vous avez faites, et non l'intention de communiquer avec l'ange, qui elle vient de vous et uniquement de vous.

Anne-Thèrèse a écrit:
Mais qu'est ce que vous faites de la rédemption de l' homme par Dieu ?
J´aimerais aussi savoir si vous considérez que l´au-delà est une réalité pourquoi vous ne prononcez pas simplement les termes d´enfer, du royaume , du purgatoire  ?
C'est une question délicate, je n'utilise pas les termes enfer et purgatoire, car suivant qui les prononce ces mots n'ont pas la meme résonance en chacun.

Certains y voient le jugement de l'ame, des actions dans la réalité, d'autres y voient une mystification (les athées par exemple). Donc je vous répondrais que pour moi l'enfer existe bel et bien, il est tout à fait réel, il en va de même pour le paradis.

Le purgatoire ... le mot et le concept sont très intéressant. Ce mot définit et image la purge des péchés par la souffrance, mais il évoque aussi une idée : celle que plus on souffre plus nos péchés sont grand, et de ceci je ne suis pas en phase, car pour moi il y a une souffrance que j'accepte très difficilement : c'est la souffrance des enfants, car par définition ils sont innocents.

Nous avons tous vécu la perte de l'innocence, cette période s'appelle l'adolescence. Mais au moment où j'écris, des centaines d'enfants sont violés, battus, tués, meurtris dans leur chair.

Au moment où j'écris, moi même ne suis ni battu, ni violé, ni meurtri dans ma chair, mais je me souviens. Et donc quelques fois, je me demande quel est ce si grand péché que j'ai commis, pour que mon esprit soit meurtri.

Alors un jour j'ai demandé à dieu de me guérir, et j'ai guéri.
J'ai appris à voir les blessures de mon esprit,  à enlever le pansement : une dichotomie mentale qui me permet de dire que ce qui m'est arrivé enfant, ne m'est pas arrivé à moi, mais à un enfant qui n'est pas moi.

Donc la rédemption que beaucoup attende n'est possible que si chaque humain cherche à se guerir, qu'ils en fassent tous la prière, alors ils guériront, mais tant qu'ils ne voudront pas guérir, qu'ils continuent de cacher leur souffrance, ils souffriront de leur péchés.

Je n'utilise pas le mot enfer, car alors vous l'imaginez extérieur à vous, vous le voyez comme une sanction de votre vie, alors que si vous arriviez à concevoir le fait que l'enfer est ici Neutral , nous sommes au purgatoire, nous sommes constamment sous le joug de notre chair, sous le joug de toutes les blessures que l'on nous inflige quotidiennement, et également celle que l'on s'inflige soi-même.

Gereve a écrit:
" Ce qui apparaissait autrefois comme la souffrance et le mal, est compris maintenant comme le jeu de cache-cache de Dieu."
«   Il est pourtant évident que la vie, considérée comme un système d'organismes s' auto-détruisant en se nourrissant de lui-même, " veut" la souffrance tout autant qu'elle veut le plaisir. Il s'ensuit que maîtriser sa vie revient à admettre, à rendre consciente la secrète préoccupation que l'on a  pour l'extase à travers la douleur.
Je pense avoir donné mon point de vue en répondant à Anne-Thérèse.  Wink

Zamie a écrit:
Il n'y' a pas une hiérarchie des vérités, ne croyez vous pas que la Vérité est Jèsus ?
Prince de Talmont a écrit:
Il y a donc plusieurs vérités ?
La caractéristique première de la vérité n'est-elle pas d'être une ?
La seule vérité que je connaisse et qui ne souffre aucune interprétation possible est celle-ci
Je suis humain et vivant.

Pour le reste de ce en quoi je crois, je n'ai pas l'orgueil de croire qu'il s'agit de LA vérité, par contre je crois sincèrement que chaque humain exprime une vérité, et au vu de l'univers ce ne sont que des vérités partielles --> la vérité de l’électron d'hydrogène n'est pas la vérité de l'océan.

Dès que l'on se pose au vu de l'immensité, notre point de vue est bien petit, au vu de l'univers la vie d'un humain est, tout au plus, une Planck seconde.

Certains parleront d'humilité, je pense que ce n'est pas le bon mot, le meilleur mot que j'ai trouvé est "insignifiance" ... mais il arrive que nous puissions exprimer notre insignifiance, c'est un vrai plaisir que d'exprimer quelque chose, c'est encore un plus grand bonheur d’être invité à le faire. Wink

Je ne dis pas que c'est une vérité, c'est ma croyance, vous pouvez si vous le souhaitez essayez de me convaincre du contraire, mais dans ce cas je ne répondrais pas, je me tairais et m'en irais tout simplement, comme je suis venu. Neutral

Ce qui va suivre est ma façon de m'exprimer qui a ma préférence, elle est souvent peu comprise mais je vous l'offre à chacun de vous qui me lisez :
musique:



colombe

une dernière chose
Prince de Talmont a écrit:
Non parce que nous sommes persuadés que notre égo détient la vérité, mais parce que nous faisons confiance à la Révélation de Dieu.
je trouve cette phrase magnifique ... j'ai tant lutté en croyant qu'il y avait une erreur, que tout ce qui m'était donné ne m'était pas destiné, que tout simplement je ne méritais pas ce qui m'était offert.

C'est un sentiment qui n'a pas complétement disparu, mais de jour en jour, j'apprends à accepter.

Merci cher Prince.  Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 3495411069
Henri_Vargroas
Henri_Vargroas
Chef
Chef

Messages : 122
Points : 376
Date d'inscription : 19/04/2019
Age : 43
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Dominique le Mer 24 Avr - 12:44

Je ne sais pas Prince de Talmont , en citant Brecht ou Desproges je suis conscient que ce ne sont que des "pensées-concepts" je n'y accorde pas plus d'importance que cela ...Par contre un chrétien comme D. Bonhoeffer  me touche beaucoup plus par la profondeur et la sincérité de sa foi .

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 B8a9935cb8ba975fae90a19891818f7b
Dominique
Dominique
Vénérable
Vénérable

Messages : 204
Points : 681
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 64

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Audelys11 le Mer 24 Avr - 13:58


Toutes les religions et cosmologies vous inspirent, pensez-vous qu'on puisse les placer toutes sur le même plan ?
De mon point de vue oui, ..."

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. Comment pouvez-vous placer toutes les religions sur le même plan ?  Alors qu'il en existe au moins une qui porte en elle les gènes de la violence, de la haine, de l'exclusion de l'autre. Vous vous doutez bien que je pense à l'islam.
En effet, lorsque les Chrétiens en général et les Catholiques en particulier ont pu commettre des actes innommables - je ne parle pas des croisades - c'est en s'éloignant du Texte. Lorsque les musulmans l'ont fait, ou le font encore aujourd'hui, c'est se rapprochant de leur Texte.
NON ? ...
Audelys11
Audelys11
Touriste
Touriste

Messages : 9
Points : 256
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par ganem le Mer 24 Avr - 14:17

Le chrétien qui me touche le plus est Jacques Ellul.

Pour lui, le christianisme l'a amené à un humanisme anarchisant.

Jacques Ellul a écrit sur le judéo-christianisme et l'islam.

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51e6d1OM72L._SY291_BO1,204,203,200_QL40_.jpg
ganem
ganem
Vénérable
Vénérable

Messages : 268
Points : 590
Date d'inscription : 20/02/2019
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par anne-therese le Mer 24 Avr - 14:46

Bonjour Henri,

votre souffrance vous poursuit. La volonté irrespectueuse de l'autre vous détruit donc toujours. On vous a annihilé.
Il faut se tourner vers le Christ en croix, anéanti à tous niveaux et ressuscitant en pleine lumière par son amour  parfait.
Rendre à l'injustice et à l'irrespect, le pardon.

Pardonner c'est l'unique chemin.

Réussir à pardonner est aussi pour moi, une étape à accomplir. Dans l'épreuve je grignote la sagesse. J'accepte  que l'on  me dépouille pour ne pas rester dans la colère, installer la rancune et dégringoler spirituellement. Face à moi est le malade: celui qui a aussi  été dépouillé sans forcément beaucoup de bruit.
Rappelez vous de ceci pour vous décidez à vous engager dans le vrai chemin : vous ne serez pardonner de vos fautes QUE si vous pardonnez.  Gardez le en tête, alors vous chercherez, et vous trouverez le chemin spirituel pour résoudre ce problème comme moi je le fis. Il n'est pas celui de la justice humaine. Il est celui du vrai amour. C'est un chemin cahoteux. Des fois on retombe dans la colère et le désir de justice. Mais on est le seul á pouvoir accomplir cette épreuve.

Bien à vous,
anne-therese
anne-therese
Vénérable
Vénérable

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 A2chev12
Messages : 221
Points : 513
Date d'inscription : 06/03/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Bryand le Mer 24 Avr - 15:12

Henri_Vargroas a écrit:

Ce qui va suivre est ma façon de m'exprimer qui a ma préférence, elle est souvent peu comprise mais je vous l'offre à chacun de vous qui me lisez :
musique:



colombe

une dernière chose
Prince de Talmont a écrit:
Non parce que nous sommes persuadés que notre égo détient la vérité, mais parce que nous faisons confiance à la Révélation de Dieu.
je trouve cette phrase magnifique ... j'ai tant lutté en croyant qu'il y avait une erreur, que tout ce qui m'était donné ne m'était pas destiné, que tout simplement je ne méritais pas ce qui m'était offert.

C'est un sentiment qui n'a pas complétement disparu, mais de jour en jour, j'apprends à accepter.

Merci cher Prince.  Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 3495411069
Bonjour M. Vargroas,
Vous avez raison de laisser en spoiler votre vidéo-chanson

C'est pour le moins l'histoire de quelqu'un qui vit d'air pur et d'eau fraîche.
L'âme humaine qui distingue l'homme de tout le créé, 
             est dotée par la grâce divine d'éléments spirituels 
                       bien au-dessus de ce que vous en avez dit...
   L'homme n'est pas un plancton, il est fait à l'image de Dieu.
Cependant il est responsable de voir à cette ''image'' 
              afin qu'elle grandisse avec le tuteur
                         que Dieu nous a donné: Jésus-Christ.
 

Dans votre chanson, vous espérez voir les ''lumières''.
Mais comme l'enfant prodigue vous désirez aussi vous ''éclater'' auparavant,
dans cette vie, insouciant et se laissant vivre au gré du vent,
             en pensant
         qu'à la fin nous accéderons tous comme 
         par enchantement à la lumière que vous souhaiteriez... 
Mais cette lumière c'est dès maintenant qu'il faut la désirer.
Et pour l'obtenir il faut la demander, et une fois obtenue la conserver, précieusement.

Jésus dit: 
      écoute mon Église pour savoir comment procéder.

Et avec cela Jésus nous a mis en garde contre le laisser-aller...
Il faut prendre sa vie en main... concrètement.
Le contraire de votre chanson sélectionnée. (que j'ai laissé éditée dans votre ''spoiler''
                                       pour ceux qui veulent l'entendre)
Vous avez raison d'avoir dit avoir peur tout à la fois, 
        car l'insouciance que dégage votre vidéo
me fait peur pour ceux-là qui ne réagissent pas...
Je ne les juge pas, car l'espérance peut tout changer.

Vous savez que l'espérance est une vertu divine?
    Que diriez-vous sur cette vertu?

Concernant votre chanson un peu new-age:
-------- 
VOICI LES PAROLES:
Après la nuit,
Avant le jour,
Et à travers les roselières
Après la nuit,
Avant le jour,
J'irais chercher, les hautes lumières.
Aux innocents les mains pleines,
J't'emmène lancer des médailles dans l'eau bleue des fontaines
Et cueillir à nouveau ces visions qu'on s'offrait autrefois,
Comme des couronnes.
Ces visions qu'on s'échangeait pour se dire, pour se rappeler,
Je suis veilleur, tu es musée.
Je veux sentir les feuilles de menthe craquer sous nos dents
Avec la chlorophylle qui s'échappe.

Et t'faire écouter le son de carillons qu'fait le claquement des drisses de pavillon
Contre les mâts, avec en fond le grand fracas de la mer qui rapporte,
Et au dessus la procession de cargo des nuages bas et blancs.
Je voudrais te faire rencontrer les femmes cyprines et les bolqueens
Qu'elles nous habillent de robes et de diadèmes au croisement d'Amsterdam,
Et d'la 80ème pendant que moi je te mettrais au poignet des bracelets de tissu
Qui deviendront des bracelets de fleurs, puis des rubans, puis des violons.
Je porte le blason d'mon clan,
J'l'ai désormais gravé sur la face visible de mon cœur,
Mais ça ne fait pas mal rassure toi au contraire,
J'ai fait broder nos souvenirs étincelant sur des manteaux de nuit
Qu'mon offert des frères tisserands drapiers de canut
J'ai à la main mes aussières, je suis prêt.
Après la nuit,
Avant le jour,
Et à travers les roselières
Après la nuit,
Avant le jour,
Je t'offrirai les hautes lumières.
Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine
Et nager dans les courants fort de Beauchamp,
Nager dans les rivières, remonter les ruisseaux,
Puis prendre un bain brûlant, où je laverais ta peau
Au lait d’ânesse, avant de sécher ton corps moi même
Comme avant, quand on était adolescent.
Je veux faire l'amour dans les champs, dans les clairières, dans les taxis,
Je veux faire l'amour partout, même sur les toits de Paris.
Je veux résider au creux de ton cou, et dans tes draps parfumés aux lilas,
Tandis qu'une madré enveloppé d'un châle rouge bénit nos fronts
En silence avec des croix de baume au camphre.
Je te montrerai comment décrocher les boules blanches des symphorines
Pour les éclater sous nos pieds et entre nos doigts,
Avant d'aller regarder la lumière d'un lampadaire qui rougeoie
Et qui vacille sur les berges du fleuve endormi,
Dont les risées de vent emplissent la surface.
Je veux offrir cette cigarette à ma mère,
Cette cigarette d'après la guerre et son odeur vanillé,
Je t’emmène voir le granit rose de ses îles qu'on ne peut pas déplacer
Mais c'est pour nous protéger,
Je t'emmène tout rejouer, peut être tout perdre,
Mais peut être aussi tout rafler, tout braquer, tout gagner
Après la nuit,
Avant le jour,
Et à travers les roselières
Après la nuit,
Avant le jour,
Je t'offrirai les hautes lumières.
Aux innocents les mains pleines je t'emmène voir
Taulet, Cavour, Sienne et Navone,
Toucher la faïence des rues de Lisbonne,
Et le marbre blanc, lisse et brillant des palais.
Je veux entendre les Salam des chauffeurs,
Et qui nous crie, les enfants je vous emmène à Orléans si ça vous plait.
Je veux t'offrir le tintement des couverts d'argent contre le cristal
Et les mots précieux des miens.
Je veux écouter les histoires des anciens encore et encore,
Ces histoires millénaires qui renaissent,
On s'est connu y a trois mille ans, on se retrouve maintenant,
Et nos enfants feront de même.
Je t'emmène loin des griffes de la colère, loin des regrets, loin des nausées,
Je t'emmène loin de la barbarie et des odeurs de kérosène brûlé,
Je t'emmène courir après des filles, après des garçons, après des rêves,
Et contempler les vivants, ces gens qu'on croise parfois
Et qui nous font tomber amoureux pour deux, pour trois.
On doit encore parcourir la terre,
On doit trouver cent mille sœurs et cent mille frères,
Pour plus jamais être seul dans les cimetières,
Alors sur la colline du Palatin, par dessus les dômes byzantins
Bientôt nous serons postés, nous armerons nos flèches de diamants,
Pour devenir sagittaires et décrocher, les hautes lumières
Après la nuit,
Avant le jour,
Et à travers les roselières
Après la nuit,
Avant le jour,
Je t'offrirai les hautes lumières.
Après la nuit,
Avant le jour,
Et à travers les roselières
Après la nuit,
Avant le jour,
Je t'offrirai les hautes lumières.

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Henri_Vargroas le Mer 24 Avr - 15:26

Audelys11 a écrit:
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. Comment pouvez-vous placer toutes les religions sur le même plan ?  Alors qu'il en existe au moins une qui porte en elle les gènes de la violence, de la haine, de l'exclusion de l'autre. Vous vous doutez bien que je pense à l'islam.
En effet, lorsque les Chrétiens en général et les Catholiques en particulier ont pu commettre des actes innommables - je ne parle pas des croisades - c'est en s'éloignant du Texte. Lorsque les musulmans l'ont fait, ou le font encore aujourd'hui, c'est se rapprochant de leur Texte.
NON ? ...

Le propre d'une religion est de donner un cadre à l'extraordinaire, au magnifique, à l'ineffable.

Le problème ne vient pas des textes, le problème vient de l'humain qui les interprète, de l'humain qui agit en se déresponsabilisant de son acte en s'appuyant sur des textes.

Il m'est arrivé de croiser des musulmans, des croyants, je me souviens particulièrement de quatre d'entre eux :
- le premier me racontait comment il vivait sa religion. Nous discutions ensemble de nos croyances respectives

- le deuxième m'a offert le gite et le couvert sans aucune contrepartie. Le matin, il me conduisait à mon travail situé à l'époque à Paris. Il me ramenait le soir, et lorsque nous prenions le thé, il me parlait de sa vie de croyant.

- le troisième m'a mit en garde à l'encontre des salafistes, et il m'a également enseigné la programmation informatique.

- le quatrième m'a expliqué que l'islam n'était pas faite de règles ou de dogmes, mais de simple recommandation, que chaque musulman est libre de suivre ou pas.

Ce que je retiens de ces quatre musulmans est qu'à aucun moment ils n'ont essayé de me convertir à  leur croyance, ils avaient juste le plaisir de me raconter leur vie de croyant.

Mais la grande majorité des gens que je rencontre sont essentiellement catholique, et cet amour pour leur croyance, je l'ai vu aussi :
- un pretre qui a officié à mon mariage et également aux baptêmes de mes enfants. Ce prêtre m'a fait voir ce qu'était la foi en Jésus, la foi en Dieu.

- Un diacre qui a prononcé une très belle homélie sur l'amour de Dieu et de son universalité.

- Un couple de croyant qui se connaissait depuis qu'il était petit, qui parlaient de leur amour et de leur rencontre comme un don de Dieu.

La plupart de ce à quoi j'assiste, c'est une croyance en l'église, au pape, au rituel. la grande majorité des catholiques que je côtoie ne croient ni en l'ame, ni aux miracles, ils ne comprennent pas la trinité, ils sont hermétiques à toutes remises en cause de leur environnement immédiat, ils ne conçoivent pas qu'une croyance différente de la leur co-existe avec la leur. Je parle ici de pratiquants, qui vont à la messe toutes les semaines, qui chantent dans les églises, qui font le signe de croix quand il rentre dans une église.

Aucune religion n'est basé sur la haine de l'autre, toute professe la providence, la charité, la miséricorde. Une religion basé sur la haine péricliterait aussi certainement qu'un cancer attaque et tue le corps qui l'héberge.

Le mouvement salafiste afait beaucoup de mal à l'islam, la lutte incessante entre les sunnites et les chiites également. Tout comme les sanglants affrontements entre protestant et Catholique.
Dois je rappeler que les 3 principales religions monothéistes sont issus du même prophète, à savoir Abraham. S'il y a eut désaccord après, peut etre est il temps de comprendre pourquoi certaines religions rejettent les prophètes de l'autre. Une sorte de retour au source. Wink

Anne-Thérèse a écrit:]
Réussir à pardonner est aussi pour moi, une étape à accomplir. Dans l'épreuve je grignote la sagesse. J'accepte  que l'on  me dépouille pour ne pas rester dans la colère, installer la rancune et dégringoler spirituellement. Face à moi est le malade: celui qui a aussi  été dépouillé sans forcément beaucoup de bruit.
Rappelez vous de ceci pour vous décidez à vous engager dans le vrai chemin : vous ne serez pardonner de vos fautes QUE si vous pardonnez.  Gardez le en tête, alors vous chercherez, et vous trouverez le chemin spirituel pour résoudre ce problème comme moi je le fis. Il n'est pas celui de la justice humaine. Il est celui du vrai amour. C'est un chemin cahoteux. Des fois on retombe dans la colère et le désir de justice. Mais on est le seul á pouvoir accomplir cette épreuve.
Vos mots me touchent beaucoup, merci. C'est une belle lumière que la votre.  Very Happy

j'ai beaucoup de choses qui me viennent à l'esprit.

La première est que j'ai déjà arpenté le chemin de la colère, ça a été long, il m'a fallu presque 7 ans pour qu'enfin j'arrive à exprimer cette grande colère qui était en moi. Rassurez vous je ne l'ai plus, j'ai été guidé, j'ai ralé (un peu ... voire beaucoup  Embarassed ), j'ai remercié Dieu de tout ce que j'ai appris de ma colère.

La deuxième est que c'est assagi que je me presente à vous. J'ai pardonné, et en effet en retour j'ai été pardonné, votre message m'en fait prendre conscience, là, maintenant.

Bien à vous également.

Bryand a écrit:
Vous savez que l'espérance est une vertu divine?
   Que diriez-vous sur cette vertu?
Je dirais que malgré ce que j'ai vécu, ce que je vois, ce que j'entends, malgré toutes les atrocités auxquels j'assiste, je porte toujours une foi inébranlable en l'avenir du genre humain. Je vis avec cette espérance depuis que je suis né. Smile


Dans votre chanson, vous espérez voir les ''lumières''.
Non, je vous l'offre.  Je vous les offre sans aucune contre-partie.  Wink


Dernière édition par Henri_Vargroas le Jeu 25 Avr - 12:20, édité 1 fois (Raison : je ne réponds que s'il y a des questions ;))
Henri_Vargroas
Henri_Vargroas
Chef
Chef

Messages : 122
Points : 376
Date d'inscription : 19/04/2019
Age : 43
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par florence_yvonne le Mer 24 Avr - 15:48

Je lis des propos biens différents les un des autres, comment savoir qui dit la vérité ?
florence_yvonne
florence_yvonne
Vénérable
Vénérable

Messages : 726
Points : 1022
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 59
Localisation : Hérault

http://www.forum-religions.org/

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par florence_yvonne le Mer 24 Avr - 16:21

anne-therese a écrit:Bonjour Henri,

votre souffrance vous poursuit. La volonté irrespectueuse de l'autre vous détruit donc toujours. On vous a annihilé.
Il faut se tourner vers le Christ en croix, anéanti à tous niveaux et ressuscitant en pleine lumière par son amour  parfait.
Rendre à l'injustice et à l'irrespect, le pardon.

Pardonner c'est l'unique chemin.


Réussir à pardonner est aussi pour moi, une étape à accomplir. Dans l'épreuve je grignote la sagesse. J'accepte  que l'on  me dépouille pour ne pas rester dans la colère, installer la rancune et dégringoler spirituellement. Face à moi est le malade: celui qui a aussi  été dépouillé sans forcément beaucoup de bruit.
Rappelez vous de ceci pour vous décidez à vous engager dans le vrai chemin : vous ne serez pardonner de vos fautes QUE si vous pardonnez.  Gardez le en tête, alors vous chercherez, et vous trouverez le chemin spirituel pour résoudre ce problème comme moi je le fis. Il n'est pas celui de la justice humaine. Il est celui du vrai amour. C'est un chemin cahoteux. Des fois on retombe dans la colère et le désir de justice. Mais on est le seul á pouvoir accomplir cette épreuve.

Bien à vous,

Il m'a fallut quarante ans pour pardonner.
florence_yvonne
florence_yvonne
Vénérable
Vénérable

Messages : 726
Points : 1022
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 59
Localisation : Hérault

http://www.forum-religions.org/

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par ganem le Mer 24 Avr - 16:24

Je lis des propos biens différents les un des autres, comment savoir qui dit la vérité ?
Pour connaitre la vérité, il faut d'abord apprendre le français puis suivre l'enseignement de Jésus qui a dit :
"la vérité vous rendra libre. La liberté vous rendra vrai"

Il m'a fallu et non fallut
ganem
ganem
Vénérable
Vénérable

Messages : 268
Points : 590
Date d'inscription : 20/02/2019
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par florence_yvonne le Mer 24 Avr - 16:54

ganem a écrit:
Je lis des propos biens différents les un des autres, comment savoir qui dit la vérité ?
Pour connaitre la vérité, il faut d'abord apprendre le français puis suivre l'enseignement de Jésus qui a dit :
"la vérité vous rendra libre. La liberté vous rendra vrai"

Il m'a fallu et non fallut

Que celui qui n'a jamais fait de faute d'orthographe me jette la première pierre.
florence_yvonne
florence_yvonne
Vénérable
Vénérable

Messages : 726
Points : 1022
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 59
Localisation : Hérault

http://www.forum-religions.org/

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Vérité Absolue

Message par Bernard le Légitimiste le Mer 24 Avr - 17:33

Une SEULE VERITE ABSOLUE. Cette vérité est Unique, elle est inchangeable et indiscutable puisqu'elle est Vraie.
Au commencement du monde, la Vérité était : Elle EST et ELLE SERA.
La vérité consiste à reconnaître Jésus comme Christ, à reconnaître Dieu et son Fils Jésus.
Dans le Nouveau Testament la Parole est Vérité
Bernard le Légitimiste
Bernard le Légitimiste
Sage
Sage

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 A0page11
Messages : 180
Points : 505
Date d'inscription : 03/03/2019
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Henri_Vargroas le Mer 24 Avr - 18:00

Smile

Florence_Yvonne a écrit:
Je lis des propos biens différents les un des autres, comment savoir qui dit la vérité ?
Ce choix est de votre propre ressort, c'est à vous et vous seule de discerner le réel, de l'illusion.

Vous pouvez également tout considérer comme étant vrai, bon après je ne vous cache pas qu'il est parfois difficile de tout concilier tellement les points de vue sont établi comme antinomique.

Exemple le chaud et le froid, ce n'est pas la meme sensation (quoique un froid très intense ... ), le meme effet (quoique l'on parle de brulure de froid ... ), la meme couleur (quoique bleu ... ), en fait le chaud et le froid sont juste des mots pour évaluer et communiquer une intensité calorifique, et cela de façon universelle (quoique un inuit n'aura pas la meme évaluation qu'un Equatorien ... )


_________________
"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière
Henri_Vargroas
Henri_Vargroas
Chef
Chef

Messages : 122
Points : 376
Date d'inscription : 19/04/2019
Age : 43
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty entretien avec Henri Vargroas

Message par Tanzor le Mer 24 Avr - 22:06

Henri_Vargroas a écrit:

Ce que je veux dire, c'est que je suis seul juge de ce en quoi je crois, et que je ne suis pas un grand fan des dogmes et liste de plus de 600 régles qui te disent ce que tu as le droit de faire ou ne pas faire.

Je comprends très bien votre souci de conserver votre libre arbitre en matière de jugement. Mais je vous fais remarquer qu'en parlant des "600 règles", vous en restez à l'Ancien Testament. Jésus, au contraire, explique clairement que ce qui compte, ce n'est pas la règle mais l'esprit. Conclusion : sachez faire la différence entre l'AT et le NT.

Henri_Vargroas a écrit:

Pour moi, chacun de nous (humain) porte une vérité, et j'ai coutume de dire qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise façon de prier.

Jésus dit : "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14,6).
C'est en contradiction totale avec ce que vous affirmez. Vous ne pouvez donc pas revendiquer le titre de chrétien.

Henri_Vargroas a écrit:La prière qu'elle soit vers l'extérieur ou vers l'intérieur, ça ne change aucunement ce vers quoi on prie, en chacun de nous il y a une étincelle divine, et le divin est le créateur, donc peut importe le ou les noms qu'on lui donne, ça reste une prière vers le divin, c'est ça qui est important, voire pour moi essentiel.

Si vous permettez, je vais clarifier vos propos, car il y a un fond de vrai, mais très mal formulé.

L'homme - qui a été créé à l'image de Dieu - est fait de trois parties : CORPS - AME - ESPRIT.
- le corps, c'est, bien entendu, la partie physique de nous-même ;
- l'âme, il faut l'entendre au même sens que "l'âme d'un canon" : c'est notre psychisme, notre intelligence, notre caractère, notre personnalité ;
- quant à l'esprit, c'est la parcelle de Dieu en nous. Elle est plus ou moins perceptible selon que nous nous ouvrons, ou pas, pour accepter l'Esprit Saint.

Mais, dans la définition de l'esprit - qui n'est pas mienne mais celle de tous les chrétiens (hormis les protestants, sans doute) - consiste à reconnaître que Dieu est une entité (pardon, Seigneur, pour ce vocable qui me semble nécessaire pour me faire comprendre) distincte de l'homme.
D'ailleurs il existe de nombreuses preuves de l'existence de Dieu, comme le laisse entendre l'épître aux Romains : "Ce qu’il a d’invisible depuis la création du monde se laisse voir à l’intelligence à travers ses œuvres, son éternelle puissance et sa divinité, en sorte qu’ils sont inexcusables ; puisque, ayant connu Dieu, ils ne lui ont pas rendu comme à un Dieu gloire ou actions de grâces, mais ils ont perdu le sens dans leurs raisonnements et leur cœur inintelligent s’est enténébré". (Rom. 1, 20-21)
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 307
Points : 658
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Prince de Talmont le Jeu 25 Avr - 9:57

Henri_Vargroas a écrit:
La plupart de ce à quoi j'assiste, c'est une croyance en l'église, au pape, au rituel. la grande majorité des catholiques que je côtoie ne croient ni en l'ame, ni aux miracles, ils ne comprennent pas la trinité, ils sont hermétiques à toutes remises en cause de leur environnement immédiat, ils ne conçoivent pas qu'une croyance différente de la leur co-existe avec la leur. Je parle ici de pratiquants, qui vont à la messe toutes les semaines, qui chantent dans les églises, qui font le signe de croix quand il rentre dans une église.

Si un catholique ne croit pas à l'âme ou aux miracles, il n'est pas catholique sur ces points là c'est tout.
L’Église est justement l'institution qui permet la transmission du dépôt intégral de la foi à travers les âges, c'est elle qui protège et enseigne les vérités révélées, comme la Sainte Trinité. L'autorité permet de garantir l'effritement, les rituels permettent de communier aux vérités révélées en union avec les différentes générations de chrétiens.
Ce que j'observe pour ma part c'est que ce sont les personnes qui se coupent de l'Eglise qui peu à peu se détournent de la vraie foi pour fabriquer leur religion personnelle, selon ce qu'ils ont envie de prendre ou de laisser dans leur connaissance plus ou moins grande de la religion. Ces personnes n'ont plus aucun rituel religieux, en revanche elles ont tous les autres (consommation, télévision, urnage,...).
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Dominique le Jeu 25 Avr - 15:10

Merci pour votre réponse Henri Vargoas , oui la livre "Ma vie" est très bien pour se faire une idée du parcours de Jung , évidemment c'est un parcours très hors normes que le sien  ! Il faudra que je relise cet ouvrage important et plus facile à parcourir que ses autres ouvrages en effet ! Pour se rendre compte de la complexité et de la richesse de sa vie intérieure il faudrait aussi certainement lire aussi son ouvrage : Le Livre Rouge . Je n'en suis pas encore là ...

___________________________________________
RTS. A vue d'esprit , le 07 février 2012. A la veille de la première guerre mondiale, suite à sa rupture avec Freud, Carl Gustav Jung entre dans une période de profonde dépression ponctuée de délires mystiques. Jung va choisir de plonger au cœur de son inconscient, au risque de basculer vers la folie. En parallèle à cette expérience mystique hors norme il va rédiger un livre lui aussi hors norme, le "Livre rouge". Il va travailler à ce livre durant 16 ans de 1914-1930. Ce livre, rendu publique en 2009 seulement et traduit en français en 2011, est actuellement exposé à la fondation Martin Bodmer de Cologny. Charles Mêla, directeur de la fondation, évoque l’histoire de ce livre en parcourant l’exposition temporaire qui lui est consacrée "C. G. Jung, le rouge et le noir".

 
Dominique
Dominique
Vénérable
Vénérable

Messages : 204
Points : 681
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 64

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Jacques-2 le Jeu 25 Avr - 16:42

Prince de Talmont a écrit:
Henri_Vargroas a écrit:
La plupart de ce à quoi j'assiste, c'est une croyance en l'église, au pape, au rituel. la grande majorité des catholiques que je côtoie ne croient ni en l'ame, ni aux miracles, ils ne comprennent pas la trinité, ils sont hermétiques à toutes remises en cause de leur environnement immédiat, ils ne conçoivent pas qu'une croyance différente de la leur co-existe avec la leur. Je parle ici de pratiquants, qui vont à la messe toutes les semaines, qui chantent dans les églises, qui font le signe de croix quand il rentre dans une église.

Si un catholique ne croit pas à l'âme ou aux miracles, il n'est pas catholique sur ces points là c'est tout.

Ce que j'observe pour ma part c'est que ce sont les personnes qui se coupent de l'Eglise qui peu à peu se détournent de la vraie foi pour fabriquer leur religion personnelle, selon ce qu'ils ont envie de prendre ou de laisser dans leur connaissance plus ou moins grande de la religion. Ces personnes n'ont plus aucun rituel religieux, en revanche elles ont tous les autres (consommation, télévision, urnage,...).
D'où la source de nos malheurs, la perte de la foi  !!!


colombe



Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 3495411069
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 426
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Henri_Vargroas le Ven 26 Avr - 10:58

Voici le dernier jour de cette formidable tribune que m'a accordé le Prince de Talmont.

Dernier jour, car le week-end est reservé à ma famille, et l'entretien ne dure qu'une semaine. Je tiens donc aussi à dire que je sais respecter les règles, quand elle me semble juste, quand elles permettent de faire vivre quelque chose avec un début et une fin (rien de plus désagréable que quelque chose sans fin Wink )

En votre compagnie, j'ai passé une belle semaine, celle de pouvoir s'ouvrir sans craindre une quelquonque blessure.  D'ailleurs je tiens quand meme à signifier quelque chose : je ne revendique aucun titre, je viens ici avec ce que je suis, avec qui je suis.  Wink

Prince de Talmont a écrit:
Vous dîtes être baptisé selon le rite catholique et croyant, cela ne semble pas impliquer une adhésion totale au catholicisme ?
A bien réflechir, je ne laisse personne me dire comment penser, si une croyance succite mon adhésion, c'est que je l'ai accepté comme faisant partie de moi.

Prince de Talmont a écrit:
Toutes les religions et cosmologies vous inspirent, pensez-vous qu'on puisse les placer toutes sur le même plan ?
Oui, le plan de la réalité.

Il est vraisemblable que je n'intervienne pas beaucoup plus, car j'ai trouvé des gens ouverts et lumineux, mais aussi des gens fermés, et je n'ai plus envie de faire l'effort de me justifier en quoique ce soit, je fais et dis ce que je pense.

Ne vous inquiétez en rien pour moi, c'est quelque chose que je connais très bien, la déception de voir que l'humain n'est que peu ouvert au renoncement de ces croyances les plus profondes, de refuser presque systématiquement tout ce qui ne peut s'inclure dans sa croyance. Je ne jette aucune pierre, j'ai fait ainsi pendant longtemps, cachant ainsi ce qu'il y avait de plus beau en moi.

Je profite de ce moment pour vous dire ceci, pendant longtemps j'ai refusé ce qui m'était donné. Et puis un jour j'ai eut l'envie de donner tout ce que j'avais au fond de moi, ce n'était pas de la volonté, c'était juste qu'à ce moment j'ai eut un choix à faire :
- Donner ce que je donne d'habitude, sans forcer, un juste ce qu'il faut, sans excès, sans gaspillage.
- Donner tout ce que j'avais, juste pour voir, juste parce qu'à ce moment je m'en sentais capable.
S'en est suivi un périple, un voyage à travers moi, faites de rencontres et parfois de révélations.

J'ai avancé pas à pas, à chaque pas j'ai souhaité qu'il y avait une erreur sur la personne, mais chaque pas que je fais me confirme mon ressenti. Ce qui me fait penser que je ne lirais pas le livre rouge, je sais qu'il n'a pas vocation à etre lu, mais à etre écrit , mot après mot, page après page, c'est quelque chose de difficile et de très éprouvant. Il faut pour cela plonger dans les affres de ce qui nous constitue, de notre humanité, écrire sa vie dans un livre avec toutes ces leçons, toutes ces blessures. Un peu comme une boite de Pandore, où des trésors inestimables sont enfermés, mais également des monstres de violence. J'ai écrit un livre semblable, de temps en temps je le relis, c'est une image de ce que je suis.

Prince de Talmont a écrit:
En quoi consistent les textes que vous écrivez ?
Ci-après mon roman, une fiction, une transformation du réel  :
au format epub:
au format pdf:

Je n'attends aucune critique, aucun retour, ceci est ma création, mon imaginaire. Je pense que certains d'entre vous ne sont pas pret à le lire, encore moins à le comprendre, mais c'est votre choix. A partir du moment où vous cliquez vous acceptez d'en lire au moins quelques mots, et c'est là que certains n'iront pas plus loin que la première page, d'autres plus courageux iront jusqu'au chapitre 2, d'autres plus ouvert parviendrons au début du chapitre 5, ceux qui ne sont pas en paix avec eux meme n'iront pas plus loin que la fin du chapitre 5. Pour le reste, il restera une petite épreuve :  le chapitre 8, là vous accederez à une image de mon livre rouge, normalement le chapitre 9 se passera sans problème, et au chapitre 10, si l'histoire vous a plu, vous regarderez vos mains.

je vous conseille alors de relire la première phrase du chapitre 1, et peut etre attendrez-vous la suite des émotions du roi. Ce roman n'est que le commencement, il y en aura cinq autres.

la seule chose certaine c'est que je les écrirais, ils sont presque déjà tous écrit, il me reste à mettre en forme, et à corriger.

Pour finir, je vous offre une chanson, une mélodie
musique:



Ceci sera mon dernier post sur ce fil, je vous laisse le dernier mot que je lirais bien entendu. Wink
Paix sur vous et tout ce que vous aimez.
Henri_Vargroas
Henri_Vargroas
Chef
Chef

Messages : 122
Points : 376
Date d'inscription : 19/04/2019
Age : 43
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Jacques-2 le Ven 26 Avr - 14:32

Merci , que la PAIX et l'AMOUR demeure en votre coeur

colombe
UDP
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 426
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par droopy le Sam 27 Avr - 18:48

florence_yvonne a écrit:Je lis des propos biens différents les un des autres, comment savoir qui dit la vérité ?

Ma conviction  profonde c'est que personne ne dit "la vérité", parce que personne ne possède "la vérité",ou n'a en lui la vérité, car "la vérité" c'est Jésus Christ, Lui seul, et en dehors de Lui, il n'y a que des contre-vérités et des mensonges, n'en déplaise à ceux qui pensent à tort être les détenteurs de "la vérité" …

poisson
droopy
droopy
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 77
Points : 347
Date d'inscription : 22/03/2019
Age : 67
Localisation : Champagne Ardennes

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Jacques-2 le Sam 27 Avr - 18:56

"Le Saint Esprit que le Père enverra en mon Nom, c'est Lui qui vous enseignera."
Quoi ?

La Vérité !!!

Jn 14, 26.

colombe
Jacques-2
Jacques-2
Maître
Maître

Messages : 130
Points : 426
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 73
Localisation : BOURGOGNE

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par droopy le Sam 27 Avr - 18:59

Pace, shalom, salam à vous Henri  Vargroas … colombe
droopy
droopy
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 77
Points : 347
Date d'inscription : 22/03/2019
Age : 67
Localisation : Champagne Ardennes

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant - Page 2 Empty Re: Entretien avec Henri Vargroas - écrivain croyant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum