Voir le deal
39.99 €

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Jeu 16 Mai - 0:49

Trinité a écrit:J'ai écouté le début de ta vidéo jusqu'à 22 minutes!
On parle bien de la cellule, pour l'instant je suis entièrement d'accord!
La propagation de la vie à partir de la cellule, n'est pas l'oeuvre du "hasard"
les pourcentages de "hasard" évoqués sont infimes!
Jamais à mon avis les scientifiques ne pourront prouver l'existence de la vie à partir d'explications rationnelles!
Bonjour à tous!

Bonjour Trinité!
J'ai bien reçu ton message.
                      

À tous,
            (En temps et lieu, dans l'oeuvre de Maria Valtorta, 
                    on parlera de la création directe de Dieu 
                         pour toutes les espèces créées...
                   Mais auparavant il est indispensable de démontrer
                 qui favorisent l'oeuvre de Maria Valtorta,
                     pour toutes les raisons ici mentionnées):

Ce sujet s'adresse aux intéressés avant tout.


Question de faire amende honorable 
          pour toutes les fois que j'ai entendu des désapprobations 
       avec comme réponse à la question: L'avez-vous lu?,
         ''Non, mais il faut faire attention''...
ou pour les fois où j'ai vu que sans savoir certains ont osé dire :
           ''cette oeuvre est condamnée''  ... 
     alors que c'est est faux: 
        cette oeuvre n'est pas condamnée ni condamnable, 
       pour la bonne raison qu'elle ne contient 
      aucune erreur théologique contre la doctrine.

Tous ceux qui l'ont lue la préconisent et la recommandent pour le bien
                qu'elle leur a fait et croient qu'elle fera aussi à tout lecteur qui l'entreprendra.
On peut facilement penser que ce n'est pas sans discernement,
       que tous ceux qui ont aimé cette œuvre
                peuvent la proclamer;
        il y a parmi eux de grands théologiens (dont des centaines de prêtres,
                                                                    sans être de grands théologiens,
                                                    car ce n'est pas nécessaire d'être un grand théologien
                                                                   pour lire et comprendre,
                                                             et ainsi le Pape Pie XII a pu dire
                                                                     ''le lecteur comprendra'',)
       qui sauront répondre aux objections...

Parmi ceux qui étaient en désaccords au début,
     il y a de cela plusieurs décennies,
ils sont de ceux qui acceptent maintenant au moins 
        de  reconnaître le côté inoffensif de ces écrits, 
         à défaut de toujours attendre l'approbation de la Sacré Congrégation
      qui doit respecter les délais interminables des procédés coutumiers.


Quant à moi, pour la troisième fois je me lance dans ces écrits (depuis les années 70)
                          (sans prétention mais convaincu de son inerrance)
      seulement pour rapatrier
     à ma mémoire ce que j'aurais voulu retenir aux premières lectures
          et que je ne retrouve pas facilement dans ces milliers de pages,
                  faute de ne pas avoir noté les références dès le départ...
Pourquoi autant de milliers de pages?
               Ça on le découvrira en temps et lieu...


Toute erreur, s'il en est, serait à corriger;
         et la prétention de l'erreur devra être démontrée par son accusateur ...
      
L'Église ne s'oppose pas à cette oeuvre:
cela aussi sera démontré...
Comme dans tout travail de théologie et d'exposé sur la doctrine
                 comme pour toutes révélations dites ''privées'',
       nous pouvons considérer comme normal la mise 
               en garde retrouvée au départ avant la lecture de toutes publications.

Ce genre de mise en garde prévaut à toute oeuvre, 
                  et la mise en garde n'est que d'usage
         et ne peut faire allusion à des erreurs reconnues,
sinon elles seraient tout simplement déjà retracées et indiquées.
                         
Découvrons ensemble qu'elles ont été les approbations de haut niveau concernant cette oeuvre.



________________________________________________________
   
 Préliminaire:

Comme toute oeuvre, il y a toujours les premières difficultés,
             car la première réaction ne sera jamais ipso facto unanimement favorable, 
                concernant le domaine des révélations.

Cette attitude est la même envers toute oeuvre devant laquelle
              on doit prudemment émettre la circonspection  
                          (   les difficultés seront constatées (mais aussi l'accueil favorable personnel)  
                                                                        dans les premiers efforts des Pères Servites et ceux 
                                                                   des premiers promoteurs pour la divulgation de l'oeuvre)
          pour laisser le temps au discernement de faire son travail selon les procédés.
Nous disons bien la prudence et non pas le rejet...  
     car il serait imprudent de rejeter et d'interdire une oeuvre que l'on n'aurait pas vérifiée:
1 Thessaloniciens 5: 19 ss 
«  N'éteignez pas l'Esprit,
       ne dépréciez pas les dons de prophétie ;
           mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le ...   »

Que dire de tous ceux qui rejettent sans aucune considération?

Mais les premières difficultés de Maria lui ont été pénibles, et ont même affecté sa santé...

"En 1944 et 1946   [ Exactement d’avril 1943 jusqu’en avril 1947. 
           Le Père Berti est entré en scène 
                      plus tardivement que le Père Migliorini. 
             Les visions propres de "l’Évangile tel qu’il m’a été révélé" 
                 sur lequel le P. Berti a théologiquement travaillé,
                           n’ont débuté qu’au début 1944.          ], 
    Maria Valtorta, infirme, a confié ses écrits spirituels, et plus tard des documents juridiques,
                à l'Ordre des Servites de Marie,
                          dont elle était une tertiaire
       de sorte qu'ils puissent les conserver, les faire imprimer et les diffuser, 
        avec l'approbation et la bénédiction de l'Église, à laquelle elle était très attachée.          
 
"L'Ordre des Servites de Marie s’était lui-même occupé de ses écrits,
                   notamment par le biais de trois de ses prêtres :     
     le P. Romualdo M. Migliorini, directeur spirituel de Maria alors infirme,
                                                     il le fut pendant 4 ans,  et a dactylographié ses écrits ;          
      le P. Corrado Berti, qui en a écrit les notes théologiques,       
      et le P. Gabriele M. Roschini, qui a écrit un ouvrage intitulé :
                               La Vierge Marie dans les écrits de Maria Valtorta,
                          précédé d'une introduction intéressante sur le phénomène.         
      "Ces deux derniers prêtres étaient professeurs à Rome,
                                à "Marianum", Faculté Pontificale de théologie.        
        "Certains prêtres de l'Ordre ont administré les saints sacrements à Maria Valtorta. 
     D'autres ont aidé le Père Berti, qui était entre temps devenu âgé et souffrant
                    [  Il n’a que 67 ans au moment où il écrit ces lignes. 
                   Il meurt deux ans plus tard. 
                    Il a fournit un énorme travail d’exégèse

                                          de l'oeuvre de  Maria Valtorta 
                          et enduré de grandes luttes.     ].

"Comme les écrits de Maria Valtorta se présentaient comme émanant
                      de visions surnaturelles
                            et des dictées, 
            le Père Corrado M. Berti,  a pris conseil de deux personnes très expérimentées : 
                      S.E. Mgr. Alphonse Carinci, secrétaire de la Sacrée Congrégation des Rites, 
                                                et vicaire pour les Causes des Saints,
                     et Mgr Augustin Bea, SJ,  [  Il n’était pas encore cardinal. 
                        Il fut nommé au début du pontificat 
                      de saint Jean XXIII.   ],                                       
         confesseur du pape Pie XII et Recteur et professeur de l'Institut biblique pontifical de Rome.
     Les deux lui conseillèrent de dactylographier des copies de ces écrits
                           et de les transmettre à Sa Sainteté le Pape Pie XII,
                                                  par le biais d'un prélat de la secrétairerie d'Etat
                                   [  Mgr Francesco Norese,
                       archiviste de la Secrétairerie d'État 
                           (la plus haute instance du Vatican) 
                            avec qui le P. Berti s’était lié d’amitié.  ]. 
    "Pie XII pris personnellement connaissance de ces écrits, 
             comme j’en ai eu l’assurance du porteur lui-même du texte dactylographié
                          Mgr F. Norese avait déposé les manuscrits dactylographiés 
                      sur la table de Pie XII, conformément à sa fonction.
                   Il vérifiait régulièrement la progression du signet 
                     qui indique l'avancement de la lecture. 
               Le moment venu, une audience fut sollicitée.   ]. 
    Et le 26 Février 1948, le Souverain Pontife reçu en audience spéciale 
                - attestée par L'Osservatore Romano de ce jour – 
           le P. Corrado Berti accompagné de deux confrères :
             le P. Romualdo M. Migliorini, ex-préfet apostolique en Afrique,
            et le Père Andrew M. Cecchin, prieur de l'Ordre international des Servites de Marie à Rome, 
          et [le Pontife] prononça les paroles suivantes in extenso:
               "Publier ce travail comme il est, celui qui lira comprendra."

 
"Le Père Berti demanda au Pape si l’on devait retirer les mentions :
                "visions" et "Dictées"
         [du poème avant de le publier].
       Et il répondit que rien ne devait être enlevé
                        Pie XII conseilla de publier l’œuvre sans rien enlever,
                pas même les déclarations explicites
                   de rapporter des "visions" et des "dictées";  ... 
             Selon le conseil du pape, 
              toute interprétation devait être laissée au lecteur :
                Il n’y a pas lieu de donner une opinion 
               ((commentaire qui insisterait 
                   sur les mots  ''phénomène'' ''surnaturelle''))  
                     quant à son origine,
                  qu’elle soit extraordinaire ou non. 
               Ceux qui liront comprendront". 
                 Le Saint Père leur enjoignit aussi 
                      de se mettre 
                       en quête d'un imprimeur 
                    et d'un évêque pour l'imprimatur d'usage.         ]. 
   Dès que les trois prêtres furent sortis de l'audience papale,
             ils s’arrêtèrent dans les escaliers et écrivirent sur un papier les mots in extenso du pape, 
                         afin de ne jamais les oublier. 


Seulement ceci pour l'instant.
Je verrai à recueillir d'autres informations pertinentes, si cela est nécessaire,
mais aussi à ne pas trop tarder sur le partage.
On peut constater la finesse du Pape:
    de ne pas inscrire les mots ''phénomène''   et    ''surnaturel''
afin de ne pas apparenter l'oeuvre à du paranormal ou quelque chose du genre...  


À suivre


Dernière édition par Bryand le Mar 30 Juil - 12:32, édité 3 fois

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Marmhonie le Jeu 16 Mai - 9:16

Attention, Maria Valtorta n'est pas reconnue par la sainte Église. Folle, elle professait des hérésies et finit lamentablement dans sa maladie mentale. Les papes ont alerté sur la grand danger de la lire, notamment Benoît XVI.
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Folie-4cd540e

Sa fin fut atroce, internée pendant ses délires qui ne sont pas des "visions" authentiques, elle mangeait ses propres excréments. Horrible !

Malgré l'abolition de l'Index en 1966, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, confirme en 1985 qu'il n'est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l'ouvrage de Maria Valtorta, en raison des « dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs ».
En 1993, à l'initiative du cardinal Ratzinger et de la Congrégation pour la doctrine de la foi, la Conférence des évêques italiens demande à l'éditeur de Maria Valtorta de publier un démenti à l'intérieur des volumes « qui indique clairement, dès la toute première page, que les « visions » et les « dictées » auxquelles il est fait allusion sont simplement des formes littéraires utilisées par l'auteur pour raconter la vie de Jésus à sa manière. Elles ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle ».

Nous sommes entre satanisme (Lucifer est un archange de lumière !) et délires psychotiques hérétiques. La position officielle de la Sainte Église Catholiques est on ne peut plus claire !

Lisez des ouvrages saints qui vous aideront à sauver votre âme, le catéchisme de Trente, celui de Saint Pie X ou du cardinal Gasparri !
Attention, Briand tient des propos gravement hérétiques, sa structure de mise en page est troublante.

Lisez la Somme Théologique de Saint Thomas d'Aquin, lisez de Saint François de Salles "Introduction à la vie dévôte". Lisez de Garigou Lagrange "Les trois âges de la vie intérieure".
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 287
Points : 598
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Jeu 16 Mai - 13:47

Marmhonie a écrit:Attention, Maria Valtorta n'est pas reconnue par la sainte Église. Folle, elle professait des hérésies et finit lamentablement dans sa maladie mentale. Les papes ont alerté sur la grand danger de la lire, notamment Benoît XVI.
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Folie-4cd540e 
Bryand a écrit:FAUX! Cette image a été choisie délibérément pour accuser faussement Maria Valtorta... Elle ne la représente donc pas...

Sa fin fut atroce, internée pendant ses délires qui ne sont pas des "visions" authentiques, elle mangeait ses propres excréments. Horrible !

Malgré l'abolition de l'Index en 1966, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, confirme en 1985 qu'il n'est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l'ouvrage de Maria Valtorta, en raison des « dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs ».
En 1993, à l'initiative du cardinal Ratzinger et de la Congrégation pour la doctrine de la foi,
                    la Conférence des évêques italiens
              demande à l'éditeur de Maria Valtorta de publier un démenti à l'intérieur des volumes

            « qui indique clairement,
              dès la toute première page,
             que les « visions » et les « dictées »
               auxquelles il est fait allusion sont simplement
                 des formes littéraires utilisées par l'auteur pour raconter la vie de Jésus à sa manière.
                 Elles ne peuvent être considérées
                         comme étant d'origine surnaturelle
».

Nous sommes entre satanisme (Lucifer est un archange de lumière !) et délires psychotiques hérétiques. La position officielle de la Sainte Église Catholiques est on ne peut plus claire !

Lisez des ouvrages saints qui vous aideront à sauver votre âme, le catéchisme de Trente, celui de Saint Pie X ou du cardinal Gasparri !
Attention, Briand tient des propos gravement hérétiques, sa structure de mise en page est troublante.

Lisez la Somme Théologique de Saint Thomas d'Aquin, lisez de Saint François de Salles "Introduction à la vie dévôte". Lisez de Garigou Lagrange "Les trois âges de la vie intérieure".
Ce que vous dites Marhmonie:
       vous  dites (sans l'avoir voulu) 
                           en ciblant des citations
                               de votre choix que vous croyez suffisantes,
 que cette oeuvre n'est pas interdite de publication.
Elle est DONC  permise de publication.
Cette  citation que vous amenez, entre autres,
«    En 1993, à l'initiative du cardinal Ratzinger et de la Congrégation pour la doctrine de la foi, 
                  la Conférence des évêques italiens demande à l'éditeur 
                        de Maria Valtorta de publier un démenti à l'intérieur des volumes « qui indique clairement, dès la toute première page, que les « visions » et les « dictées » auxquelles
                 il est fait allusion sont simplement des formes littéraires utilisées
                   par l'auteur pour raconter la vie de Jésus à sa manière. 
                 Elles ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle ».  »
dit que l'oeuvre n'est pas interdite de publication.

Laissez cette oeuvre être choisie librement ou rejetée librement.
Nulle part il n'a été dit qu'il était d'obligation d'y croire.

Pour ceux qui rejetteraient: il faut prouver 
             qu'il y a des raisons de rejeter:
    c'est d'ailleurs la demande du sujet ici en cours d'être.


Il faut démontrer honnêtement où seraient les erreurs.
À date, personne n'a pu le prouver.
C'est surprenant un tel acharnement.
Les meilleurs docteurs en théologie n'y ont vu aucune erreur.
Eux l'ont donc lue cette oeuvre.

Toute autre façon ne s'apparente  (ou devrait s'apparenter: si elle est honnête)
donc que de  simple forme de mise en garde coutumière,
comme je l'ai d'ailleurs souligné
              ce qui est d'ailleurs fait pour toute oeuvre,
                    et c'est dit alors  sans interdire:
donc aucune interdiction de publication n'a été faite instamment... 

Bien au contraire!
Car  plusieurs imprimatur ont été accordés,
et à l'inverse aucun deleatur n'a pu contredire l'ensemble de cette oeuvre.

S'il y avait quelque hérésie dans ces pages elle serait indiquée.
Curieusement on ne l'a jamais déclaré:
les empressés à tout rejeter sont donc dans le faux.
C'est bien des  centaines de théologiens qui ne trouvent aucune erreur dans cette oeuvre.

Le cardinal Ratzinger n'a pas dit de ne pas publier:
seulement de notifier que selon lui ce n'est pas d'origine surnaturelle. 

Rappelons-nous que l'oeuvre de  Soeur Faustine 
      avait été interdite dans le journal Osservatore Romano 
                                         (une édition de en 1959).
Aujourd'hui son oeuvre est universellement reconnue, 
                   et son auteure
      (instrument reconnu comme ayant reçu des révélations de Dieu) 
                  est canonisée.




Marhmonie a écrit:  Nous sommes entre satanisme (Lucifer est un archange de lumière !) et délires psychotiques hérétiques.  La position officielle de la Sainte Église Catholiques est on ne peut plus claire !    

Faux!
Malgré ce que j'apporte comme arguments, 
           vous proférez vos mensonges!!!??? 
Je vous prierais de ne pas troller  ce sujet.
Chacun décidera ce qu'il en est en voyant
         les propos qui seront apportés en temps et lieu.

En traitant de mensonge, cette oeuvre,
vous traitez de menteurs
       ceux qui l'ont suivie cette visionnaire,
           dont le Pape Pie XII a dit: 
                       «  Publiez... Le lecteur comprendra».

Marhmonie a écrit:  Folle, elle professait des hérésies et finit lamentablement dans sa maladie mentale. Les papes ont alerté sur la grand danger de la lire, notamment Benoît XVI. 

Faux!
- Elle est morte dignement en odeur de sainteté.


Le 15 octobre 2011, la messe du cinquantième anniversaire de sa mort, a été présidée à Florence par un ancien nonce apostolique, Mgr Pier Giacomo De Nicolò, archevêque titulaire de Martana.     
 
L’année suivante, pour la dernière année de son pontificat,
            le Pape Benoît XVI béatifiait coup sur coup 
              deux fervents promoteurs des œuvres de Maria Valtorta :
         Mère Maria Arias Espinosa, (1904 –1981), 
                    fondatrice des Missionnaires clarisses du Très saint Sacrement, 
         puis le Père Gabriele Allegra (1907-1976), 
                        traducteur de la Bible en chinois.

______________________________

Ouvrez un sujet à part, Marhmonie
          et y iront  ceux qui le voudront sur votre sujet.

J'ai bien dit que le sujet ici en cours est présenté aux intéressés.
Et j'ai demandé que ceux qui diraient que quelque chose 
                         ne fût pas vrai dans cette oeuvre, 
           de le démontrer en bonne et due forme.
Vous n'avez pas lu cette oeuvre Marhmonie,
et j'insiste pour  que vous ouvriez votre propre sujet.


 Ici, il faut démontrer. 
Si vous  êtes capable de le faire,
  faites-le
Pour ma part c'est ce que je ferai.


Dernière édition par Bryand le Jeu 16 Mai - 14:09, édité 4 fois

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Prince de Talmont le Jeu 16 Mai - 13:52

Marmhonie a écrit: Les papes ont alerté sur la grand danger de la lire, notamment Benoît XVI.

(...)

Malgré l'abolition de l'Index en 1966, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, confirme en 1985 qu'il n'est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l'ouvrage de Maria Valtorta, en raison des « dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs ».

Vous voilà d'un seul coup transformé en défenseur acharné de Benoit XVI, quand cela vous arrange apparemment Wink
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Jeu 16 Mai - 17:14

Prince de Talmont a écrit:
Marmhonie a écrit: Les papes ont alerté sur la grand danger de la lire, notamment Benoît XVI.

(...)

Malgré l'abolition de l'Index en 1966, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, confirme en 1985 qu'il n'est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l'ouvrage de Maria Valtorta, en raison des « dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs ».

Vous voilà d'un seul coup transformé en défenseur acharné de Benoit XVI, quand cela vous arrange apparemment Wink


Très juste Prince de Talmont.
Vous postez court mais très pertinent.
___________________    
SUITE:
Je reviendrai sur les approbations.
Je reviendrai également sur ce qui se dit dans cette vidéo, les références.

Faites abstraction pour l'instant de tout ce qui se dit 
                   de chez les contres qui veulent prendre beaucoup trop de place,
et lisez avec les yeux du coeur les textes:
       pour l'instant: ceux-ci:


Dernière édition par Bryand le Sam 18 Mai - 12:15, édité 1 fois

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bernard le Légitimiste le Jeu 16 Mai - 17:18

Toute âme qui ouvrira un volume de l'oeuvre donnée à Maria Valtorta si celle-ci possède un cœur ouvert, ainsi qu'une soif insatiable de connaître et d'aimer toujours plus Celui qui est l'Amour trouvera une nourriture spirituelle merveilleuse nourrissants transformante dans ces pages.
Les aspects spirituels et mystiques sont d'une grande élévation et d'une étonnante sûreté dogmatique
Une grande crédibilité est attachée à cette oeuvre unique : grâce à cette crédibilité Dieu peut entrer plus facilement dans les âmes.
La précision, le détail, l'attrait du récit attirent la lecture mais également apportent des éléments de preuve, de solidité de crédibilité que les autres révélations privées du passé n'ont jamais eu.
Bernard le Légitimiste
Bernard le Légitimiste
Sage
Sage

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 180
Points : 505
Date d'inscription : 03/03/2019
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Jeu 16 Mai - 18:04

Bernard le Légitimiste a écrit:Toute âme qui ouvrira un volume de l'oeuvre donnée à Maria Valtorta si celle-ci possède un cœur ouvert, ainsi qu'une soif insatiable de connaître et d'aimer toujours plus Celui qui est l'Amour trouvera une nourriture spirituelle merveilleuse nourrissants transformante dans ces pages.
Les aspects spirituels et mystiques sont d'une grande élévation et d'une étonnante sûreté dogmatique
Une grande  crédibilité est attachée à cette oeuvre unique : grâce à cette crédibilité Dieu peut entrer plus facilement dans les âmes.
La précision, le détail, l'attrait du récit attirent la lecture mais également apportent des éléments de preuve, de solidité de crédibilité que les autres révélations privées du passé n'ont jamais eu.

Bonjour Bernard,
Ce que vous dites est tellement vrai,
      que l'on a l'impression que
           l'Amour même de Dieu lit en même temps
            que nous pour nous en faire ressentir toute l'ampleur.
Lorsque des professeurs connaissant (de théologie!
      m'avaient dit dans les années 1970 de mettre cela de côté,
et que je leur avais obéi, 
    j'en avais éprouvé une grande déception,
         car j'aimais cette oeuvre,
     dont les trois premiers volumes venaient d'arriver au Québec en ce temps-là.
Je vouais presque un culte à ces ''connaisseurs'',
jusqu'au temps, où, je ne sais par quelle grâce de Dieu
onze années plus tard
je suis revenu à cette lecture
    suite aux conseils d'un bon Père de communauté, qui aimait cette oeuvre,
           et qui ressentais à quel point j'étais ballotté par des opinion
            de tout acabit soi-disant de ''bonnes'' théologies ... 
      Il m'a demandé alors: «Que te dit ton coeur?»;
               à quoi je répondis 
      que mon coeur et ma raison ne sont pas toujours d'accord...
Et il m'a répondu: 
      «Écoute ton coeur et ta raison comprendra! Lis lentement
   Ce qui voulait dire aussi, sans préjuger...


Plus personne ne pourra me déconseiller ce qu'ils n'auront pas dûment démontré.

Oui tout est vrai dans cette oeuvre d'amour,
        donnée par amour  aux âmes de bonne volonté avant tout par  l'Amour de Dieu.

_____________________________________
Concernant la théorie de l'évolution:

Je replace cette vidéo que j'avais d'abord partagée avec Trinité,
afin de l'intégrer au sujet en cours à titre de corroboration scientifique contre la théorie de l'évolution:



Dernière édition par Bryand le Sam 18 Mai - 12:17, édité 1 fois

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Marmhonie le Jeu 16 Mai - 19:38

Prince de Talmont a écrit:
Marmhonie a écrit: Les papes ont alerté sur la grand danger de la lire, notamment Benoît XVI. (...) Malgré l'abolition de l'Index en 1966, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, confirme en 1985 qu'il n'est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l'ouvrage de Maria Valtorta, en raison des « dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs ».
Vous voilà d'un seul coup transformé en défenseur acharné de Benoit XVI, quand cela vous arrange apparemment Wink
Je ne suis pas sedevacantiste, je suis attaché et rattaché à la Sainte Église.

Quand je lis en sujet des hérésies de ce niveau, j'alerte, car ce n'est pas catholique.
Je cite des références, puisque même les papes conciliaires ont condamné Valtorta.

Ce serait Maria Dagreda, passe encore.

Est-ce qu'on pourrait rappeler aux âmes très chrétiennes de lire leur catéchisme de Trente, ou de Saint Pie X ? De lire de merveilleux auteurs comme Mgr de Segur !

S'il plaît à certain(e)s de lire Valtorta, tant pis.
Pax vobiscum.
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 287
Points : 598
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Ven 17 Mai - 13:57

Étude objective.
On ne peut condamner que sous conditions...
Le mot ''condamnation'' n'est pas employé par l'Église (officiellement) 
            mais seulement par ceux qui l'emploient subjectivement et non officiellement,
        donc non avenu quoique (peut-être) non volontaire, mais toujours à titre personnel...
    Un ''avis'' n'est donné que comme mise en garde. 
               Par exemple:
                 un peu comme lorsqu'on présente un film à la télé avec la notification: 
                        ce film est déconseillé aux moins de quatorze ans... 

Ce que le cardinal Ratzinger avait dit:
  (À noter: L'abolition de l'Index en 1966 
             est toujours en vigueur).
    alors qu'il n'était pas encore le futur pape Benoît XVI, n'affirmait alors qu'à titre personnel en 1985 
     qu'il n'est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l'ouvrage de Maria Valtorta,
       en raison des « dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs   »

Cette affirmation ne peut donc être vue qu'en fonction de ceux-là et l'oeuvre en question, 
                 comme toute autre oeuvre de ce genre, 
            n'est déconseillée qu'aux personnes plus naïves.

Ceux qui ont adopté cette oeuvre (beaucoup me sont connues)
            dont moi-même qui l'avait d'abord rejetée, 
   sont très loin d'être des personnes naïves.
Quant aux personnes naïves elles-mêmes (qui est visé?? peut-on évaluer le degré et dire quand est-ce qu'une personne est ''naïve''??), 
       cette oeuvre n'est que déconseillée, rien de plus.

Explications théologiques, 
     d'un théologien qui n'a pas adopté cette oeuvre
           mais qui dit bien qu'elle n'est pas condamnée,
        car une oeuvre ne peut être condamnée que sous conditions: 


À suivre ...

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Marmhonie le Dim 19 Mai - 12:34

Bonjour Bryand.

Mise en page désaxée, changements de polices de caractères, de taille, dans vos posts, comment ne pas s'inquiéter ?

Selon Valtorta,« Jésus parle de la théorie de l'évolution » de Darwin donc. Et demain, que nous offrirez-vous pour finir de faire fuir tout catholique de ce beau forum ?

Valtorta est interdite par Jean-Paul II et Benoît XVI
Un livre mauvais reste dangereux aujourd’hui pour les mêmes raisons pour lesquelles il fut autrefois condamné. Il a été dit que Jean-Paul II avait refusé ces livres de Valtorta qui lui étaient offerts en 1979, et même le Cardinal Ratzinger reconnut le 9 septembre 1988 qu’ils étaient toujours interdits.

Valtorta est hérétique, ses livres déments à brûler
Il n’est pas possible de couvrir toutes les erreurs du livre de Maria Valtorta dans un court post comme celle-ci.

Contentons-nous de donner quelques exemples de ses folies.
« Moi, Marie, la Mère de Dieu, ai racheté la femme par ma maternité divine. J’ai effacé la faute de nos premiers parents ».
Mais c’est Notre-Seigneur Qui a racheté les hommes après le péché originel d’Adam et Ève !
• Maria Valtorta prétendait que Notre Dame avait déjà la science infuse à l’âge tendre de trois ans. Cependant, Saint Luc nous dit dans son Évangile (1, 34) que la Mère de Dieu demanda à l’ange Gabriel: « Comment cela se fera-t-il ? »
Elle ne savait donc pas tout ! Ni quand elle perdit son enfant dans le Temple. Elle ne savait pas.
Chrétiens qui lisez les messages dérangés de Bryand sous une emprise qui n'est pas normale, usez de la raison éclairée par la sainte foi, fuyez ces sortes d'ouvrages déments, hérétiques. Sauvez votre âme en apprenant votre catéchisme.

Pourquoi profaner ce beau forum avec de pareils ouvrages à l'Index, interdits, scandaleux, faux ? Pour attaquer la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique,
Bien sûr !
De nouvelles visions étranges de Valtorta la folle, non reconnue par la Sainte Église, mais en plus avec les appels de papes pourtant conciliaires, à ne pas la lire.
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Img_2475-562b8a8

On en rirait, si vous ne vidiez ce forum par des inscrits qui partent ailleurs. Et des sujets trop peu lus.
Tout cela n'est pas bon.

Pour information.


Dernière édition par Marmhonie le Jeu 23 Mai - 20:54, édité 2 fois
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 287
Points : 598
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Dim 19 Mai - 14:55

Marmhonie a écrit:Bonjour Bryand.

Mise en page désaxée, changements de polices de caractères,
                   de taille, dans vos posts, comment ne pas s'inquiéter ?

Selon Valtorta,« Jésus parle de la théorie de l'évolution » de Darwin donc. Et demain, que nous offrirez-vous pour finir de faire fuir tout catholique de ce beau forum ?

Valtorta est interdite par Jean-Paul II et Benoît XVI
Un livre mauvais reste dangereux aujourd’hui pour les mêmes raisons pour lesquelles il fut autrefois condamné. Il a été dit que Jean-Paul II avait refusé ces livres de Valtorta qui lui étaient offerts en 1979, et même le Cardinal Ratzinger reconnut le 9 septembre 1988 qu’ils étaient toujours interdits.

Valtorta est hérétique, ses livres déments à brûler
Il n’est pas possible de couvrir toutes les erreurs du livre de Maria Valtorta dans un court post comme celle-ci.

Contentons-nous de donner quelques exemples de ses folies.
« Moi, Marie, la Mère de Dieu, ai racheté la femme par ma maternité divine. J’ai effacé la faute de nos premiers parents ».
Mais c’est Notre-Seigneur Qui a racheté les hommes après le péché originel d’Adam et Ève !
• Maria Valtorta prétendait que Notre Dame avait déjà la science infuse à l’âge tendre de trois ans. Cependant, Saint Luc nous dit dans son Évangile (1, 34) que la Mère de Dieu demanda à l’ange Gabriel: « Comment cela se fera-t-il ? »
Elle ne savait donc pas tout ! Ni quand elle perdit son enfant dans le Temple. Elle ne savait pas.
Chrétiens qui lisez les messages dérangés de Bryand sous une emprise qui n'est pas normale, usez de la raison éclairée par la sainte foi, fuyez ces sortes d'ouvrages déments, hérétiques. Sauvez votre âme en apprenant votre catéchisme.

Pourquoi profaner ce beau forum avec de pareils ouvrages à l'Index, interdits, scandaleux, faux ? Pour attaquer la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique,
Bien sûr !
De nouvelles visions étranges de Valtorta la folle, non reconnue par la Sainte Église, mais en plus avec les appels de papes pourtant conciliaires, à ne pas la lire.
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Img_2475-562b8a8

On en rirait, si vous ne vidiez ce forum par des inscrits qui partent ailleurs. Et des sujets trop peu lus.
Tout cela n'est pas bon.

Pour information.

Pourquoi tant insister Marhmonie?
Votre première inquiétude signalée est votre premier argument?
    Vous ne faites que vous répéter...
En nommant Anne Catherine Emmerich, 
                     ne savez-vous pas qu'elle est bienheureuse?... 


Tout est vérifiable.
Bien relire l'approbation de Pie XII,
                                       Padre Pio, 
                                      Mère Teresa;
suivront bientôt ce qu'en disent les experts, 
                               tels l'abbé René Laurentin, 
         ainsi que des centaines d'autres, 
              dont les propres directeurs spirituels de Maria, servites de Marie,
               dont le Père Migliorini,
                   dont j'ai connu personnellement 
           un de ses confrères le Père Lajeunesse 
      qui m'a confirmé de la grande véracité de cette visionnaire.


Quand vous affirmez ceci:
Marhmonie a écrit: Valtorta est interdite par Jean-Paul II et Benoît XVI
Un livre mauvais reste dangereux aujourd’hui pour les mêmes raisons pour lesquelles il fut autrefois condamné. Il a été dit que Jean-Paul II avait refusé ces livres de Valtorta qui lui étaient offerts en 1979, et même le Cardinal Ratzinger reconnut le 9 septembre 1988 qu’ils étaient toujours interdits.  
 en prenant soin de le placer à la suite des nommés, Jean-Paul II et Benoît XVI,
comme si cela venait d'eux, n'avez-vous pas la tendance
              à supposer que ces propos viennent textuellement d'eux?
Vous n'avez rien à citer d'officiel, afin que l'on analyse honnêtement les propos?

Bien relire aussi les mots et citations que j'ai employés qui démontrent
   que l'oeuvre n'a jamais été formellement condamnée...
           



Le Pape Jean-Paul II ne s'est pas prononcé sur le cas de Maria Valtorta.
     Il a même canonisé  Padre Pio 
               qui recommanda l'oeuvre de Maria Valtorta
       et béatifié Mère Teresa, canonisé depuis comme sainte Teresa de Calcutta,
                 lectrice de cette œuvre qu’elle transportait toujours avec elle
                     partout où elle allait et n'hésitait pas à en recommander la lecture.
.     
 
Le Père Yannik Bonnet, lors de ses études à Rome
                 (tout comme celles des prêtres servites de Marie que j'ai prémentionnés)
      a rencontré par trois fois le cardinal Stanislas Dziwiz, 
                       secrétaire de Jean-Paul II.
     Il témoigne que le cardinal lui a certifié avoir vu souvent 
        les œuvres de Maria Valtorta sur la table de chevet du Souverain Pontife.           


Le Père Bonnet, veuf père de sept enfants, a découvert sa vocation, l'appel de Dieu:
 Dans les années 1996/1999. Le Père Yannik Bonnet est devenu prêtre sur le tard,
               lors de son veuvage. Élève de Sciences-Po 
                  et ancien Directeur des relations humaines 
                              d’un grand groupe industriel français...
           Il doit sa vocation à la découverte des oeuvres de Maria Valtorta 
                   et s’en est entretenu avec le cardinal.
                Il a de même rencontré par trois fois le Saint-Père.

Le Cardinal Ratzinger, alors Préfet pour la congrégation de la Foi 
              déclare, dans une lettre à l'archevêque de Gênes, 
              qu'il n'était pas personnellement favorable à la diffusion 
                 de l'œuvre à cause (je le répète)
             de son possible impact auprès des gens "les plus naïfs". 
      Il laissait toutefois le Cardinal Siri libre de répondre
               lorsqu'on l'interrogera sur cette oeuvre qui n'est pas mise à l'index d'aucune manière...
Il est donc libre à chacun d'y croire ou non...
  
 
Devant la recrudescence d’intérêt pour les écrits de Maria Valtorta, 
       le Cardinal Ratzinger fait demander à l'éditeur,
         par l'intermédiaire de la Conférence des évêques d'Italie,
          de bien préciser, dans les futures éditions, 
         que l'œuvre de Maria Valtorta devait être considérée comme une œuvre personnelle. 
C'est bien là l'autorisation que l'oeuvre peut être éditée, avec la mise en garde d'usage.

Dire autrement est une opinion personnelle:
chacun a le droit de la rejeter cette oeuvre;
chacun a l'autorisation de l'aimer et de reconnaître qu'elle est miraculeuse,
dont moi-même votre humble serviteur qui l'avait d'abord rejetée 
              sous les instances de ceux que je croyais être qualifiés pour me commander et déconseiller.
Mais attention:
on a le droit de recommander mais non pas de commander.
D'ailleurs les plus officiels n'ont pas commandé, et ont pris soin de recommander 
        de notifier une mise en garde, celle que j'ai expliquée antérieurement...
       Ce qui veut dire que toute latitude est laissée à chacun d'y croire ou non.



 Des  imprimatur conditionnels ont donc été donnés par ceux autorisés
                   (des prélats mêmes) de les faire
Ainsi les révélations privées sont de ''fOI''
         et pour lesquelles il n’y a que des « certitudes humaines et non divines ».     
Mais alors! la Foi ne dépasse-t-elle pas les ''certitudes''  humaines!

Et lorsque je dis que cette oeuvre est miraculeuse elle n'opérera que dans l'âme de ceux qui y croient.
Pour les autres cette oeuvre est de toute façon inopérante:
                                 donc aucun mal possible s'il en était.

UNANIMEMENT les effets constatés sont des conversions,
                       le goût de devenir meilleur,
 d'adorer Dieu et d'aimer l'Église, de pardonner , d'exercer la charité envers le prochain, etc.

Vous avez des milliers d'exemples favorables que vous pourriez trouver 
                                          avec des recherches plus sérieuses...

La position du cardinal Ratzinger, plus théologique que pastorale,
           devient sujette à interprétation et donne des résultats divers : 
       en 1992, les évêques du Kerala se réjouissent unanimement 
                       de la traduction de Maria Valtorta dans leur langue.
CHACUN EST LIBRE:
aussi en 1993, Mgr R. Boland de l’Alabama, interprète (personnellement)
                   que les écrits de Maria Valtorta n’ont rien de surnaturel; 
      en 2001, Mgr R. Danylak, évêque gréco-catholique ukrainien, 
                     certifie au contraire la parfaite authenticité de valeurs spirituelles
                                                                  et conformité de ces écrits; 
      en 2008 les évêques chinois demandent à ce que l’on poursuive 
                       la traduction de Maria Valtorta dans leur langue; …
      Il y a donc ceux qui ont lu l’œuvre qui la comprennent;
             et ceux qui ne le souhaitent pas, la plupart du temps ne l'ont pas lue.
          Ils en ont le droit et la liberté doit être respectée de part et d'autres  
Alors?
 Si l’imprimatur ne fait plus de doute, 
        on retrouve dans les faits la phrase prophétique de Pie XII :
             «  il n’y a pas à se prononcer sur l’origine de l’œuvre,
                              il suffit de lire pour le comprendre» .

---   

Quant à votre image répertoriée de la vidéo que j'ai partagée 
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Hqdefault

vous l'avez utilisée pour la passer au crible de votre logiciel PAINT
et vous y avez ajouté les mots ''hérésiarque'' et ''interdit'' et  ''Église catholique''  ...
Cela s'apparente à une fabrication de preuve...
et ces mots ne viennent pas de l'Église:
ceci démontré une fois de plus
Laissons chacun en juger... 

À suivre...
Tant d'autres témoignages pourront corroborer la valeur de cette oeuvre...

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Marmhonie le Jeu 23 Mai - 20:13

Il était un temps où on brûlait les hérésiarques, aujourd'hui ils se promènent sur l'internet, sniff...

https://youtu.be/Xfjudmg-Uqw

Maria Valtorta est interdite et condamnée pour démence & hérésies par la Sainte Eglise Catholique, Une et Apostolique.
Saint Jean-Paul II l'a condamnée, le pape Émérite Benoît XVI a prévenu les catholiques simples d'esprit, de ne pas tomber dans le piège en lisant Maria Valtorta, psychotique aliénée.

Attention aux livres dangereux !
Il faudra sans cesse le rappeler, tout autant que celles et ceux qui voudraient faire la promotion du faux "Protocole des sages de Sion" ou l'ignoble "Mein Kampf". Maria Valtorta est condamnée par la Sainte Église Catholique, ses livres sont hérétiques et empoisonnent les âmes.
Marmhonie.


Dernière édition par Marmhonie le Jeu 23 Mai - 20:58, édité 1 fois
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 287
Points : 598
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Marmhonie le Jeu 23 Mai - 20:43

Maria Valtorta, l'œuvre d'une démente


Maria Valtorta est morte en 1961 « dans un isolement psychique incompréhensible » (aliénée). Son œuvre principale, La vie de Jésus, écrite de 1943 à 1947, couvre quelque 10 000 pages de cahiers. Son confesseur, le père Migliorini, prétend avoir été reçu en audience, en compagnie du père Berti, par le pape Pie XII en février 1948, et le pape leur aurait dit de publier l’œuvre telle quelle, en ajoutant : « Qui lira, comprendra. » Cette autorisation orale du pape paraît invraisemblable : le pape n’aurait pu raisonnablement donner une telle autorisation que s’il avait lu l’ouvrage et s’était assuré de son orthodoxie ; mais comment le pape aurait-il trouvé le temps de lire ces 10 000 pages ? Cette autorisation du pape paraît d’autant plus invraisemblable que le Saint-Office a interdit définitivement (sans correction possible) l’œuvre un an plus tard, en février 1949. Les quatre premiers volumes furent pourtant publiés, sans Imprimatur, de 1956 à 1959. Le 16 décembre 1959, les livres édités furent mis à l’index. L’Osservatore romano publia la mise à l’Index accompagnée d’un article justifiant la condamnation.

En voici quelques extraits :
Les quatre Évangiles nous présentent un Jésus humble et plein de réserve ; ses discours sont sobres, incisifs, mais d’une suprême efficacité.

Au contraire, dans cette sorte d’histoire romancée, Jésus est loquace à l’excès et ressemble à un propagandiste, toujours prêt à se proclamer Messie et Fils de Dieu, et à déclamer des leçons de théologie dans les mêmes termes dont se servirait aujourd’hui un professeur de théologie. Dans les récits de l’Évangile, nous admirons l’humilité et le silence de la Mère de Jésus ; au contraire, pour l’auteur (homme ou femme) de cet ouvrage, la très sainte Vierge a la faconde d’une avocate moderne, toujours présente partout, et toujours prête à fournir des leçons de théologie mariale, parfaitement au courant des dernières études des spécialistes actuels en cette matière.

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. 048535001558636647-5630070

Valtorta hérésiarque
Quelques pages sont plutôt scabreuses et font penser à des descriptions et des scènes de romans modernes. Nous n’en donnerons que quelques exemples, ainsi la confession faite à Marie par une certaine Aglaé, femme de mauvaise vie (1er volume, p. 790 et suivantes [Ces références ne correspondent pas à l’édition actuelle en français, mais à celle publiée à cette époque en italien]) ; le récit peu édifiant des pages 887 et suivantes du 1er volume; un ballet exécuté certainement d’une façon impudique devant Pilate au Prétoire (volume 4, p. 75) etc. […] Pour finir, je signale une autre affirmation étrange et imprécise où l’on dit de la Madone : « Toi, tout le temps que tu resteras sur la terre, tu seras la deuxième après Pierre, comme hiérarchie ecclésiastique… » [C’est nous qui soulignons, signale L’Osservatore romano].

Voici quelques exemples des erreurs et inconvenances de ce livre :

Notre-Seigneur pense que la parole fatigue maintenant, et qu’il faut recourir aux visions… de Maria Valtorta ; l’arbre de vie au paradis terrestre n’est qu’un symbole ; le péché d’Adam et d’Ève a consisté dans l’usage du mariage dans un esprit de luxure ; sainte Anne enfanta sans douleur ; Notre-Dame se vante de son humilité et de son calme ; elle dit avoir racheté les femmes par sa maternité ; elle a vu Dieu lors de sa création ; Satan s’est incarné en Judas.

On peut aussi noter de nombreuses contradictions avec l’Évangile, par exemple Notre Seigneur aurait sucé avec avidité le fiel présenté par le soldat ; sur la croix, Notre-Seigneur ne cesse d’appeler « Maman ! » et elle de répondre : « Oui, mon trésor, je suis ici » ; Notre-Dame se fâche, crie et délire « presque » après la mort de son Fils ; sans parler de nombreuses sensualités qui parsèment l’ouvrage.

Voici maintenant un extrait du tome 3 (EMV 199, c. 60, p. 353) de l’édition française, qui rapporte une plaisanterie malsonnante, et même tout à fait choquante, que “Jésus” ferait à “saint Pierre” :

Jésus se lève et appelle à haute voix : “Simon de Jonas, viens ici.”
Pierre sursaute et monte en vitesse l’escalier : “Que veux-tu, Maître ?”
“Viens ici, usurpateur et corrupteur !”
“Moi ? Pourquoi ? Qu’ai-je fait Seigneur ?”
“Tu as corrompu ma Mère. C’est pour cela que tu voulais être seul. Qu’est-ce que je dois te faire ?”.
Mais Jésus sourit et Pierre se rassure. “Oh !” dit-il “tu m’as réellement fait peur ! Mais maintenant tu ris…

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. 17-2446

Extra Ecclesiam nulla salus
Plutôt que de lire ce roman où les erreurs foisonnent, les fidèles feraient mieux de lire les Saintes Écritures avec de bons commentaires nourris des Pères de l’Église, par exemple La grande vie de Jésus-Christ par Ludolphe le Chartreux, La Chaîne d’Or de saint Thomas d’Aquin, les commentaires de l’Évangile de Bossuet, les commentaires des épîtres de saint Paul par Dom Delatte ou de la sainte Écriture par Dom Marmion, ou encore de bonnes vies de saints : nos ancêtres ont fait leurs délices de La légende dorée du bienheureux Jacques de Voragine. Les vies de saints – sauf dans le cas d’une mauvaise hagiographie – nous font rester dans le réel au lieu de partir dans l’imaginaire comme c’est le cas de ces « visions ».
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Extra-ecclesiam-nulla-salus-5630061
Les vies de saints ont de quoi nourrir l’imagination, le cœur et l’intelligence de tous les chrétiens, même les plus simples ; on trouve même aujourd’hui de bonnes vies de saints illustrées. C’est là qu’on peut trouver une vraie antidote à la télévision.
Source d'Eglise : http://www.dominicainsavrille.fr/que-penser-de-maria-valtorta/
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 287
Points : 598
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Ven 24 Mai - 20:55

Marmhonie a écrit:Maria Valtorta, l'œuvre d'une démente


Maria Valtorta est morte en 1961 « dans un isolement psychique incompréhensible » (aliénée).
      Son œuvre principale, La vie de Jésus, écrite de 1943 à 1947,
           couvre quelque 10 000 pages de cahiers.
      Son confesseur, le père Migliorini, prétend avoir été reçu en audience, en compagnie du père Berti, par le pape Pie XII en février 1948, et le pape leur aurait dit de publier l’œuvre telle quelle, en ajoutant :
                    « Qui lira, comprendra. »
      Cette autorisation orale du pape paraît invraisemblable :
          le pape n’aurait pu raisonnablement donner une telle autorisation que s’il avait lu l’ouvrage et s’était assuré de son orthodoxie ; mais comment le pape aurait-il trouvé le temps de lire ces 10 000 pages ? Cette autorisation du pape paraît d’autant plus invraisemblable que le Saint-Office a interdit définitivement (sans correction possible) l’œuvre un an plus tard, en février 1949.
C'est là une étude étourdie et empressée, 
             laquelle j'ai eu peine à croire que ce fût des moines qui la produisirent.
Avec des mots comme ''paraît''   ''invraisemblable'',
est-ce là une étude sérieuse?
Avec aucune corroboration...

Même des prêtres de la FSSPX : Fraternité sacerdotale saint Pie X
ont recommandé cette lecture et critiqué sévèrement les moines
                        de cette communauté dominicaine d'Avrillé 
                           en les quantifiant d’incompétents
                            et d'ignorants  dans le domaine non digne d'une vraie théologie.
Mgr Lefebvre lui-même a dit: « Et peut-être pour certains cette lecture peut faire du bien...   »
sans être tout à fait d'accord avec cette lecture qui humanise trop la vie du Seigneur, selon lui... 

QUI humanise trop??!!
Jésus avait été fier de s'appeler le Fils de l'homme!
Nous le verrons.
Mais pas tout dans ce poste, 
         et nous comprendrons pourquoi...

Relire tout ce que j'ai dit antérieurement, 
                                    je ne vais pas le répéter...
Ce (ou ces moines) par le fait même censure le souverain pontife
                                   et ceux qui l'ont rencontré!!?? 
    Et cela preuves à l'appui!

Malgré la suppression de l'Index du Saint Office,
devenu depuis la Congrégation pour la doctrine de la Foi
 il s'en réfère encore!!??

Malgré la canonisation de sainte Faustine, 
         il cite en exemple la mise en index de son oeuvre 
              MAINTENANT RECONNUES (oeuvre et sainteté de la personne) .
Oeuvre de Faustine mise à l'index 
                   (FAUSSEMENT : 
              car le pape Pie XII n'avait pas signé cette mise à l'index,
             lui le chef de la Congrégation du Saint-Office à l'époque)
                  (le prélat responsable qui avait publié une lettre de condamnation des écrits de MV
                   avant même qu'elle (cette lettre) ne soit reconnue comme valable, 
                  donc pas signée par le Pape et donc condamnation 
                                        non valide, avait été sanctionné [à suivre]). 
Certains croient même que puisque des  condamnations ecclésiastiques 
                   se faisaient sans égards et empressées
                       n'ayant pas eu la signature d'autorisation du pape 
                           au(x) délégué(s) qui procédai(en)t quand même à leurs publications, 
              aurait favorisé la suppression définitive de l'Index... 
Extrait du journal Osservatore Romano de 1959 
                                        qui condamnait l'oeuvre de Maria Valtorta: 
«   Les quatre Évangiles nous présentent un Jésus humble et plein de réserve ;
        ses discours sont sobres, incisifs, mais d’une suprême efficacité. 
               Au contraire, dans cette sorte d’histoire romancée, 
                     Jésus est loquace à l’excès 
              et ressemble à un propagandiste,
               toujours prêt à se proclamer Messie et Fils de Dieu, 
             et à déclamer des leçons de théologie dans les mêmes termes 
                 dont se servirait aujourd’hui un professeur de théologie. »

Jésus toujours près à se proclamer MESSIE??!!
Lui qui est venu en notre monde pour cela,
       lui qui a dit que même les pierres des chemins 
            le proclameraient s'il était possible de faire taire ses disciples... 

On l'accuse d'être loquace dans l'oeuvre:
Mais c'est cela qu'il a été réellement lui le Verbe:
les Évangiles sont un court résumé de sa vie, 
             exposés directs et concis pour apprendre l'essentiel.
Mais si on écrivait tout de sa vie, 
          tout ce qu'il a dit et fait... :
Jean 21: 25
«   Jésus a accompli encore bien d’autres choses.
           Si on voulait les raconter une à une
       je pense que le monde entier ne suffirait pas 
                pour contenir tous les livres qu’il faudrait écrire.   »

Ce n'est pas en restant muet qu'il a tout enseigné à ses disciples,
alors qu'il enseignait en parabole à la foule:
Marc 4:33 s
«       C'est par un grand nombre de paraboles de ce genre 
          qu'il leur annonçait la Parole selon qu'ils pouvaient l'entendre ;

         et il ne leur parlait pas  (à la foule) sans parabole,
          mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples. »

Et combien de fois il a dû expliquer ce qu'ils ne comprenaient pas du premier coup,
               tel que les Évangiles le stipulent.


POUR L'INSTANT:
Voir ce témoignage entre autres, d'autres suivront:
la vidéo est déjà positionnée à 34'46''


Plusieurs témoignages?
Oui!
Pourquoi ne pas commencer par celui de son biographe:

 
Après avoir offert tout à Dieu, jusqu'à sa propre intelligence,
          Maria commença à se renfermer graduellement, pendant plusieurs années,
             dans une sorte d'isolement psychique, 
                                       jusqu'au jour où elle s'éteignit
                                                       [préface de l’éditeur 1985.].
 
C’est volontairement et consciemment que Maria Valtorta offrit 
              jusqu’à son intelligence dans le don victimal total qu’elle fit d’elle-même. 
          Elle l’écrit dès 1949, une fois les visions de la vie de Jésus terminée. 
      Cet anéantissement intellectuel intervint plus tard : 
             en 1956 quand Jésus ne vient plus que pour elle seule, selon sa promesse.  
 
Le don victimal caractérise les plus grands mystiques
Il consiste à s’unir, par des souffrances, volontairement partagées, 
               à la Rédemption du Christ en Croix dans la suite de
         saint Paul 
           qui trouvait sa joie dans ce qui restait à souffrir des épreuves du Christ
                                                                                               [Colossiens 1: 24.].
Il rajoute, afin qu’on ne s’y méprenne pas, qu’il est "crucifié avec le Christ
                                                                                                [Galates 2, 19.]".      
 
Mgr Charles Louis Gay (1815-1892) 
                 disait à propos de ces âmes victimes :
«  L’Église a besoin des âmes qui s’immolent, comme de la messe ;
         elle vit du sacrifice de Jésus-Christ, continué de ces deux manières. 
   Saint Paul disait : "Je complète ce qui manque de la Passion du Christ pour l’Église."
        La patience et l’immolation sont plus fécondes que la prière et l’action.   
Oui, chères âmes qui souffrez, 
       vous portez, vous rachetez le monde
  La douleur vous change au sacrifice de Jésus-Christ,
       comme la parole du prêtre y change le pain et le vin. 
     Une d’entre vous, une seule, obligerait Dieu de chercher encore à sauver la terre.»
               [ Amour et réparation, noviciat des prêtres du Sacré-Cœur, 1933, page 14 ].
 
L’article sur les "corédempteurs" développe et justifie ce que Mgr Gay résume.
              C’est aussi très bien exprimé par 
   Thérèse de Lisieux, Docteure de l’Église
         dans son acte d’offrande comme 
          "victime d’holocauste à l’Amour miséricordieux". 
     Elle le supplie de la consumer sans cesse. 

Maria Valtorta, née l’année de la mort de la jeune carmélite,
                lui vouait une affection particulière et s’en inspira.      
 
À ceux qui penseraient que l’union aux souffrances du Christ
                   n’est qu’une expérience mystique, 
        il conviendra qu’ils se reportent au chapitre 53 d’Isaïe : 
              il traite de l’Homme de douleurs
                  à qui les âmes victimes se conforment.      
 -------------  
Les auteurs dominicains
           auraient gagné  à lire le calendrier mystique de Maria Valtorta
              qui ne laisse aucun doute sur la vocation d’âme victime.
              "Hostia Deo grata (Hostie agréée par Dieu)" 
            proclame l’une des inscriptions sur sa tombe 
                   de la Santissima Annunziata de Florence,
            un haut-lieu des Servites de Marie 
                      qui l’honorent comme une "servante de Dieu".
 
Le professeur Francesco Marciante de l’Université de Palerme 
           a récemment établi que Maria Valtorta 
             était tout sauf une "aliénée" .  


À suivre

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Mar 18 Juin - 13:02

Afin de faire suite, sur les sujets que nous allons trouver
               dans l'oeuvre de Maria Valtorta, 
        je place ici le poste placé fin mai dans les rubriques de Le Presbytre, 
    où il avait été question de la réincarnation, 
                           référée de l'oeuvre de Maria Valtorta:

Cela afin de poursuivre l'intention de ici notre sujet
et  de concentrer dans le sujet en cours les propos qui y affèrent:
__________________________

C'était alors sur la réincarnation.
       Mais de multiples autres thèmes continueront à s'ajouter.

Téléporté: de
http://francechretienne.forumactif.com/t514p225-entretien-avec-lancelot-esoteriste-et-geometre#6509

Trinité a écrit:Réécouter ma vidéo d'Arnaud Dumouch à cet égard à partir de 2'30 :

Les morts emmènent avec eux leur psychisme , c'est à dire un corps double ou tout leurs souvenirs sont présents!

Notre corps physique et biologique produit un corps double , les morts sont des fantômes...

Lorsqu'un enfant naît , une personne qui vient de mourir contamine son propre psychisme dans le psychisme de cet enfant,

par des souvenirs qui ne sont pas les siens...et ce ne serait pas la première fois, ce phénomène est bien connu dans 

l'hypnose ou l'on peut induire par hypnose, des souvenirs qui ne sont pas les siens, et qui deviennent comme précis,


au point que l'on croit que ce sont les siens

C'est une explication possible, notamment du cas de cet enfant Ryan!
Bonjour Trinité,

Le sujet change de page:
je replace l'adresse de la vidéo en question...
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Flzoch24
https://youtu.be/YHHn6njecuM

Lancelot a écrit:Bonjour Bryand, je n'ai pas envie d'approfondir sur Paul. Nos convictions sont trop éloignées sur ce sujet. 
Chaque religion conseille à l'autre d'ouvrir son coeur....aussi...

Comme je l'ai dit, un travail intense sur des décennies a été fait par des psychiatres américains qui étaient neutres.
Extrait:
"Le bureau de Tucker contient les fichiers de plus de 2.500 cas d’enfants accumulées partout dans le monde par son prédécesseur, Ian Stevenson. Stevenson, qui est décédé en 2007, a commencé à étudier ces étranges phénomènes en 1961, avec des entretiens détaillés et des preuves dans chaque cas."

extrait du lien que j'avais déjà mis:
https://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com/un-autre-cas-incroyable-de-reincarnation-prouve/

Voilà du factuel.
Les initiés Rose-croix et ou bouddhistes, tibétains, taoÏstes ne disent pas autre chose.
Mais je ne veux pas non plus vous attaquer trop dans vos convictions. Chacun sa route...
Cordialement
Bonjour Lancelot,

Oui ce serait bien de faire une écoute à nouveau.

J'ai constaté que vous n'aviez pas visité la référence que j'avais mise.
Ce sont là des preuves car ces études sont sérieuses.
Concernant saint Paul je l'ai mentionné car vous en aviez fait mention.


J'ai vu dans la vidéo, que M. Dumouch
    avait fait référence à Origène,
    concernant la réincarnation;
mais alors c'est en prenant l'expression de transmigration des âmes au sens large,
qu'on dirait qu'Origène parlait de réincarnation...
car il ne croyait pas à la réincarnation en tant que telle...
La vidéo de M. Dumouch cependant demeure excellente dans le reste...

Concernant la valeur théologique du très vaste enseignements d'Origène, 
             elle demeure sans conteste excellente dans ses exposés doctrinaux
           en général,
          mis à part certains points non éclaircis sur 
                    ''cette croyance'', donc non pas de la réincarnation,
             mais de  la transmigration des âmes 
               sur laquelle il a tout au plus parlé de possibilité...
N'oublions pas qu'il est reconnu comme docteur de l'Église
et que Benoît XVI en a parlé avantageusement, 
            concernant l'ensemble de son oeuvre.
Seulement cette petite remarque en passant...
______________________________________________


Il ne faut pas s'étonner que Jésus en ait parlé avec les (un) scribe (s) de son temps.
Je relate ici ce que Jésus a dit dans l'oeuvre de ''l'Évangile tel qu'il m'a été révélé''
       Titre original: Il poema dell'Uomo-Dio...
Certains vont sourciller: mais, bon, je risque,
   car c'est beaucoup plus fort lorsque tout le contexte y est au complet...

Je voulais attendre de l'avoir relu:
mais ce passage se retrouve au volume 4, que je ne lirai pas avant quelques semaines.
Je l'ai retracé et je le place ici maintenant:
Puisque la philosophie grecque était populaire en ce temps, 
         et que les scribes aimaient bien discourir sur tous les sujets,
cette question les interpellait dans des causeries.
Le scribe en question voulait voir ce que dirait Jésus, peut-être pour le piéger, ou il s'est laissé prendre par sa sagesse par la suite (mais il venait pour le piéger
                                         en même temps pour faire guérir son fils)...
L'histoire suivante se passe au quatrième volume:
Vous irez le vérifier, car le présenter en expliquant le contexte en détails serait trop long.
Mais nous y reviendrons au besoin.
N.B.:Le mot (purgatoire) transcrit est utilisé pour la compréhension du concept,
tel que donné à la visionnaire pour établir la clarté du sujet... 



À VOUS DE LIRE:
_______________       
Le chapitre 272 est le 135 dans l'ancienne édition:

... « ...  Et Jésus va vers la foule des malades qui l'attendent
           avec un désir marqué sur leurs figures, 
            et il les guérit l'un après l'autre, bienveillant,  
      patient même à l'égard d'un scribe 
       qui Lui présente son petit enfant malade.     
 
 272.2 – C'est ce scribe qui Lui dit :     
 
"Tu le vois ? Tu fuis. Mais c'est inutile. La haine et l'amour sont ingénieux pour te trouver. 
         Ici, c'est l'amour qui t'a trouvé comme dit le Cantique. 
        Désormais pour trop de gens tu es comme l'Époux des Cantiques 
            et on vient à Toi comme la Sulamite va vers son époux en bravant les gardes de ronde et les quadriges d'Aminadab !   [ note 1: la note 1:   Cantique des cantiques 6 : 12-13  -  7: 12. ]"  
 
       —"Pourquoi dis-tu cela ? Pourquoi ?"  
 
—"Parce que c'est vrai. Venir à Toi est dangereux parce qu'on te hait. 
     Ne sais-tu pas que Rome te surveille et que le Temple te hait ?"  
 
          —"Pourquoi me tentes-tu, homme ? Tes paroles 
                 sont des pièges pour porter à Rome et au Temple mes réponses. 
                    Je ne t'ai pas tendu un piège en guérissant ton fils..."     
 
....Le scribe, sous ce doux reproche, baisse la tête, confus, et avoue :        
 
—"Je vois que réellement tu vois les cœurs des hommes. Pardonne. 
       Je vois que réellement tu es saint. Pardonne. 
           Oui, j'étais venu alors que fermentait en moi le levain que d'autres y avaient mis..."        
 
              —"Et qui avait trouvé en toi la chaleur qui convenait pour sa fermentation."   
 
—"Oui, c'est vrai... Mais maintenant je m'en vais sans levain,
             ou plutôt avec un levain nouveau." 
 
            —"Je le sais et n'ai pas de rancune. Beaucoup sont en faute par leur propre volonté,                                                             beaucoup par la volonté d'autrui. 
                   Différente sera la mesure dont se servira pour les juger le juste Dieu. 
                   Toi, scribe, sois juste, et à l'avenir ne corromps pas comme on t'a corrompu. 
                    Quand le monde exercera sur toi sa pression, 
                          regarde la grâce vivante qu'est ton fils, sauvé de la mort,
                             et sois-en reconnaissant à Dieu."  
 
—"À Toi."     
 
       —  "À Dieu. À Lui toute gloire et louange.
               Je suis son Messie et je suis le premier à le louer et à le glorifier.
                Le premier à Lui obéir. Car l'homme ne se rabaisse pas en honorant 
                 et en servant Dieu avec fidélité, mais il se dégrade en servant le péché."      
 
353> 
— "Tu parles bien. Parles-tu toujours ainsi, à tous ?" 
 
    — "À tous. Que je parle à Hanne ou à Gamaliel, 
                ou que je parle au mendiant lépreux, 
                    sur un chemin de campagne, 
               les paroles sont les mêmes, car la Vérité est une."   
 
 —"Parle, alors, car nous sommes tous ici pour mendier
                      une de tes paroles ou l'une de tes grâces."       
 
     — "Je parlerai, pour qu'on ne dise pas que je suis prévenu
                      contre ceux qui sont honnêtes dans leurs convictions."     
 
 — "Elles sont mortes, celles que j'avais. Mais c'est vrai. J'étais honnête, 
                                            je croyais servir Dieu en te combattant."         
 
      —"Tu es sincère, et pour cela tu mérites 
                 de comprendre Dieu qui n'est jamais mensonge.
           Mais tes convictions ne sont pas encore mortes. C'est Moi qui te le dis. 
              C'est comme du chiendent qu'on a brûlé. 
                 En surface il semble détruit et en vérité il a subi un rude assaut qui l'a affaibli.
                     Mais les racines sont vivantes, 
                              mais le terrain les nourrit, 
                                  mais la rosée les invite à mettre de nouvelles tiges 
                                     et celles-ci de nouvelles feuilles. 
             Il faut surveiller pour que cela n'arrive pas ou tu seras de nouveau
                 envahi par le chiendent.       Israël a la vie dure !"     
 272.3 
 
— "Israël doit donc mourir ? C'est une plante mauvaise ?"  
 
    —"Il doit mourir pour ressusciter."      
 
— "Une réincarnation spirituelle ?"       
 
        —"Une évolution spirituelle. Il n 'y a 
                 pas de réincarnation d'aucune sorte."      
  
— "Il y en a qui y croient."
 
      —"Ils sont dans l'erreur." 
 
—"L'hellénisme a mis en nous aussi ces croyances. 
        Et les savants s'en repaissent et s'en glorifient comme d'une très noble nourriture."        
 
    — "Contradiction absurde, pour ceux qui crient à l'anathème pour la négligence
               de l'un des six cent treize préceptes mineurs."           
 
— "C'est vrai. Mais... c'est ainsi. On prend plaisir à imiter ce que pourtant on hait."         
 
       —"Alors imitez-Moi, puisque vous me haïssez. Ce sera mieux pour vous."        
 
  
 
354> 
Le scribe doit par force esquisser un sourire devant cette sortie de Jésus. Les gens sont bouche bée à écouter et ceux qui sont loin se font répéter par les plus proches les paroles des deux.   
  
— "Mais Toi, entre nous, que penses-tu de la réincarnation ?"       
  
      —"C'est une erreur. Je l'ai dit."   
   
 —"Il y en a qui soutiennent que les vivants proviennent des morts 
             et les morts des vivants, parce que ce qui existe ne peut se détruire."      
 
          — "Ce qui est éternel, en effet, ne se détruit pas.
                   Mais, dis-moi. Selon toi le Créateur a t-il des limites à Lui-même ?"    
 
— «Non, Maître. Le penser serait l'amoindrir."          
 
         —  "Tu l'as dit. Et est-il possible alors de penser 
                    que Lui permet la réincarnation d'un esprit
                   parce qu'il ne pourrait y avoir qu'un nombre donné d'esprits ?"   
 
— "On ne devrait pas le penser, et pourtant il y en a qui le pensent."        
 
       — "Et, ce qui est pire, on le pense en Israël. 
             Cette pensée de l'immortalité de l'esprit qui est déjà grande, 
                même si elle est unie chez un païen 
                      à une erreur d'appréciation inexacte 
                         sur la façon dont se produit cette immortalité,
                    devrait être parfaite en Israël. 
                Au contraire, chez ceux qui l'admettent 
                d'après les termes de la thèse païenne, 
                   elle devient une pensée amoindrie, rabaissée, coupable. 
                Ce n'est pas la gloire d'une pensée qui se montre digne d'admiration 
                     pour avoir frôlé par elle seule la Vérité et qui, par conséquent,
                       témoigne de la nature composite de l'homme 
                             comme elle l'est chez le païen 
                          à cause de son intuition d'une vie immortelle 
                                de la chose mystérieuse qu'on appelle l'âme 
                                        et qui nous distingue des brutes.      
               Mais c'est une dégradation de la pensée qui,
                     connaissant la Divine Sagesse et le Dieu Vrai,
               devient matérialiste, même dans une chose aussi profondément spirituelle.        
 272.4 – 
                     Il n'y a de transmigration de l'esprit
                            que du Créateur à l'être et de l'être au Créateur,
                                  auquel on se présente après la vie 
                                        pour recevoir un jugement de vie ou de mort. 
                                Voilà la vérité. 
                            Et là où il est envoyé, il reste, pour toujours."   
 
 —"Tu n'admets pas le Purgatoire ?"[2:   note 2:    LE MOT UTILISÉ POUR LE CONCEPT:
                                                                   Le mot purgatoire  n'était pas employé tel quel à l'époque de Jésus, 
                                                                   mais le concept existait comme l'évoque 2 Maccabées 12, 39-45.
                                                             L'Évangile y fait référence dans la parabole de Lazare et du mauvais riche
                                                          (Luc 16, 19-31). Benoît XVI (Spe Salvi § 45) confirme qu'il ne s'agit pas de l'enfer. 
                                                       Paul parle de la purification par le feu (1 corinthiens 3, 11-15).          
                                                   Dans le judaïsme on peut approcher la notion de Purgatoire, de celle du Shéol,
                                               lieu d’attente pour les morts, distinct de la Géhenne qui se rapprocherait de l’Enfer.       
                                             En tout état de cause, les termes de Paradis, Enfer, Purgatoire,
                                     n’existent pas dans le Judaïsme au point que les sadducéens,
                                                               au temps de Jésus, ne croyaient pas à l’au-delà. ]    
 
        —"Si. Pourquoi me le demandes-tu ?"         
 
355>
 —"Parce que tu dis : "Là où on l'envoie, il reste". Le Purgatoire est temporaire."        
 
          —"C'est que, dans ma pensée, je l'assimile à la Vie éternelle.
                    Le Purgatoire est déjà "vie". 
                       Amoindrie, liée, mais toujours de la vie.          
                  Une fois terminé le séjour temporaire dans le Purgatoire,
                     l'esprit conquiert la Vie parfaite,
                           la rejoint sans plus de limites et de liens. 
                 Il y aura deux choses qui resteront :
                        le Ciel - l'Abîme. 
                     Le Paradis - l'Enfer. 
           Il y aura deux catégories : les bienheureux - les damnés[3:   note 3:
                                              Deux catégories comme en Matthieu 25, 31-46.
                                      Les trois catégories actuelles comportent donc le purgatoire qui disparaîtra à la fin des temps.
                                    Il n'est pas fait allusion aux Limbes des Patriarches que la Rédemption videra des justes
                                qu'ils renferment. Si les Limbes sont ainsi vidés, il n'en est pas de même du purgatoire
                                                                       qui comportait et comporte les âmes en purification.        ]. 
                   Mais, de ces trois royaumes qui existent maintenant, 
                      aucun esprit ne reviendra jamais se revêtir de chair.
                    Et cela jusqu'à la résurrection finale qui terminera 
                           pour toujours l'incarnation des esprits dans la chair, 
                                      de l'immortel dans le mortel."  
 
 
—"De l'éternel, non ?"      
           
          — "Dieu est éternel. 
                  L'éternité, c'est de n'avoir ni commencement ni fin. 
                     Et cela, c'est Dieu. 
                 L'immortalité c'est de continuer à vivre du moment où l'on a commencé à vivre. 
                       Et cela c'est pour l'esprit de l'homme. Voilà la différence."          
 
   —"Tu dis : "Vie éternelle".           
 
                —"Oui. Du moment où quelqu'un est créé pour vivre, 
                         il peut par l'esprit, par la Grâce et sa volonté, 
                                 arriver à la Vie éternelle, pas à l'éternité.
                              La vie suppose un commencement. 
                          On ne dit pas "Vie de Dieu" car Dieu n'a pas eu de commencement."           
 
 —"Et Toi ?"  
 
         — "Moi, je vivrai parce que je suis chair aussi, et à l'esprit divin 
                            j'ai uni l'âme du Christ en une chair d'homme."          
 
 —"Dieu est dit le "Vivant"[4:   note 4: Jérémie 10, 10 ; Siracide 18, 1 ; Daniel 4, 31 ; Daniel 12, 7.].        
 
          — "En effet Il ne connaît pas la mort. Lui est Vie. 
                La Vie inépuisable. Non pas Vie de Dieu, mais Vie. 
               Cela seulement. Ce sont des nuances, ô scribe, 
                   mais c'est de nuances que se revêt la Sagesse et la Vérité."       
 
272.5 –
 — "Parles-tu ainsi aux gentils ?"           
 
            — "Pas ainsi. Ils ne comprendraient pas[5:  note 5:  Cette réponse explique pourquoi Jésus, 
                                 dans l'œuvre de Maria Valtorta, emploie plusieurs langages pour exprimer une même vérité,
                                                  notamment auprès des romains.  ], 
                      mais je leur montre le Soleil.
                  Mais comme je le montrerais à un enfant jusqu'alors aveugle et idiot, 
                     et arrivé par miracle à la vue et à l'intelligence. 
              Ainsi, comme un astre, sans arriver à en expliquer la composition. 
             Mais vous d'Israël, vous n'êtes ni aveugles ni idiots.
           Depuis des siècles, le doigt de Dieu vous a ouvert les yeux et éclairci l'esprit..."  »
 
 
356> 
 —"C'est vrai, Maître. Et pourtant nous sommes aveugles et idiots."          
 
           — "Vous vous êtes rendus tels. 
              Et vous ne voulez pas du miracle de Celui qui vous aime."          
 
 —"Maître...".
        —"C'est la vérité, scribe." 
 
Celui-ci baisse la tête et se tait, Jésus le quitte et va plus loin. Et en passant, il caresse Margziam et le petit garçon du scribe qui se sont mis à jouer avec des cailloux multicolores. Sa prédication est plutôt une conversation avec tel ou tel groupe. Mais c'est une prédication continuelle car elle résout tous les doutes, éclaircit toute pensée, résume ou développe des choses déjà dites ou des idées partiellement retenues par quelqu'un. Et les heures passent ainsi..



Sincèrement!
Bryand

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Sam 6 Juil - 14:47

Des exemples frappants des œuvres condamnées au cours des siècles:
     puis rétablies et leurs auteurs canonisés:
--  Même saint Thomas avait été condamné de son temps;
Jeanne d'Arc a été condamnée et mise à mort faisant face à 70 chefs d'accusations;
        soeur Faustine, dont on avait dénigré toute son œuvre;
      Louis Grignions de Montfort, honni par le clergé de son temps,
                          remis en fonction par le pape etc.
D'autres exemples de condamnations:
      on avait interdit à Padre Pio de célébrer la messe en 1930... 
              « ... La Curie doutait du caractère surnaturel de ses stigmates,
                            de son don d'ubiquité, de ses miracles.
                            On redoutait l'idolâtrie et la superstition. ...  »
                    cf Le Devoir 17 juin 2002
                    https://www.ledevoir.com/societe/3273/canonise-hier-le-culte-de-padre-pio
...

Etc: vous retrouverez ces affirmations et bien d'autres
               dans cette vidéo-conférence:



Les extraordinaires visions de Maria Valtorta
         (15.000 pages écrites à la main, d'une traite, sans ratures)
     proposent notamment plusieurs centaines de visions de l’Évangile
               avec une multitude de détails
            (70 groupes ethniques,
             750 personnages,
              220 villages,
               110 sites géographiques,
               150 plantes,
               200 espèces animales,
                 50 espèces minérales, etc.)
     qui ont pu être validés par la science
           (10.000 cas sans erreur et sans aucun anachronisme,
              étudiés par Jean-François Lavère).
          On a aussi pu reconstituer à partir de 5.000 indications
                  spatio-temporelles contenues dans ces visions
                   un "calendrier de Jésus au jour le jour" (Jean Aulagnier)
                    qui précise la date de chaque scène de l’Évangile
                      dans notre calendrier actuel
                       et ce calendrier est parfaitement cohérent
                       avec le calendrier des phases lunaires (indépendant)
             sur plus d'une centaine de visions qui décrivent la position
              et les phases de la lune.
      Nous avons là parmi bien d'autres faits sidérants,
            "une preuve à la Saint Thomas"
           du caractère surnaturel de cette œuvre unique au monde
                   qui mérite d'être bien plus largement connue ! ...
      Emplacement précis:
00:00 : un don de Dieu ou la création d'une femme ?
00:30 : 1ère précision : le nom originel en italien était "le poème de l'homme-Dieu" mais les traducteurs en français ont choisi : "L’Évangile tel qu'il m'a été révélé" ce qui est valable si on est bien conscient qu'il s'agit d'une révélation qu'on ne peut comparer à celle de l’Évangile
01:25 : 2ème précision : l'Eglise met toujours du temps à discerner les grandes œuvres de Dieu et c'est normal
03:05 : le conseil de Saint Paul : "n'éteignez pas l'Esprit Saint, ne dépréciez pas le don de prophétie, mais vérifiez tout et ce qui est bon, gardez-le" (1 Th 5,20)
03:25 : qui était Maria Valtorta ? quelques dates de sa vie
05:28 : quelle fut son oeuvre ? 15.000 pages manuscrites
06:45 : après sa mort : diffusion, réactions & les 3 grandes études
09:17 : Les études de Jean Aulagnier et le calendrier de Jésus au jour le jour
10:44 : la vérification par la Lune : "preuve à la Saint Thomas"
13:44 : un exemple extraordinaire
16:40 : les études de Jean-François Lavère : 10.000 détails analysés
19:45 : d'innombrables domaines scientifiques concernés
20:20 : en résumé : "une preuve à la Saint Thomas"
23:17 : quelques exemples ... parmi 10.000 !
24:15 : localisation de Corozaïn, Capharnaum et Bethsaïde
25:03 : le lieu des Béatitudes aux Cornes d'Hattin
25:30 : le lieu d'élection des Douze aux Grottes d'Arbel
25:43 : le lieu de la fuite en Egypte à Mataréa
26:07 : le lieu du Palais de Lazare retrouvé à Jérusalem
26:14 : la description parfaite de Jérusalem dans tous ses détails
26:18 : la description de la vie courante : charrue, feu, vendanges, vin, etc.


À suivre. . .
Bientôt je mettrai des thèmes bien précis...

Bonne étude!

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Sam 27 Juil - 17:43

Je me demandais comment j'allais commencer
          lorsque je parlerais des visions en elles-mêmes...
      Plusieurs manières s'offrent dans les possibilités...
 Commençons donc une étude très sérieuse par le début,
    le jour venu où Jésus part de Nazareth
           pour débuter son ministère public.

Il s'agit du tome 2.
        Alors qu'il était encore dans sa maison de Nazareth,
                     où il avait vécu jusque là...
        Nous reviendrons au tome 1 éventuellement...
_________________________

 
J'ai la toute première édition, lorsqu'elle fut publiée pour être diffusée dans la langue française.
Ici au Québec elle est arrivée :copyright: 1979, Pisani, casella postale 47, 03036 del Liri, Italie.
 
Mon édition 1979 édition : Tome 2, chapitre 1.
Nouvelle édition : Tome 1, chapitre 44.
 
 Début du volume Tome 2 selon la première édition française.
En parallèle : La numérotation des pages et des paragraphes
         de la nouvelle édition sera conservée.   (295>    44.1 -)
                                                  
 
Tome 2 :
Début —   Chapitre 1- L'adieu de Jésus à sa Mère au départ de Nazareth.

295>    44.1 - Je vois l'intérieur de la maison de Nazareth. Je vois une pièce qui semble une salle de séjour où la Famille prend ses repas et le délassement aux heures de repos. C'est une toute petite pièce avec simplement une table rectangulaire et une sorte de coffre rangé contre un mur. Il sert de siège d'un côté de la table.
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Croqui10
Contre les autres murs il y a un métier à tisser et un tabouret, puis deux autres tabourets et une étagère avec des lampes à huile et d'autres objets. Une porte est ouverte sur le petit jardin. Ce doit être vers le soir car il n'y a plus qu'un dernier rayon de soleil sur la cime d'un arbre élevé qui commence à peine à verdir avec les premières feuilles.         
 
Jésus est assis à table. Il mange, tandis que Marie le sert en allant et venant par une petite porte qui, je suppose, ouvre sur l’endroit où se trouve le foyer dont on aperçoit la lueur par la porte entrebâillée. 
 
Jésus dit deux ou trois fois à Marie de s'asseoir et de manger, Elle aussi. Mais Elle ne veut pas et secoue la tête en souriant tristement. Elle apporte ensuite des légumes cuits à l'eau, qui semblent tenir lieu de soupe, des poissons grillés et puis un fromage plutôt mou en forme de boule qui rappelle les pierres roulées d'un torrent, et puis de petites olives noires. Le pain, de forme ronde et large comme un plat ordinaire, peu épais, est déjà sur la table. il est plutôt noir, contenant des repasses. Jésus a devant lui une amphore avec de l'eau et une coupe. Il mange silencieusement, en regardant sa Maman avec un douloureux amour.     
 
296> Marie, c'est bien visible, a de la peine. Elle va et vient pour se donner une contenance. Bien qu'il fasse encore assez jour, elle allume une lampe, la met près de Jésus et en allongeant le bras, caresse à la dérobée sa tête. Elle ouvre une besace qui me semble de laine vierge, tissée à la main et donc imperméable, de couleur noisette, fouille à l'intérieur, sort dans le petit jardin, va au fond dans une sorte de débarras, en sort avec des pommes plutôt ratatinées, certainement conservées depuis l'été et les met dans la besace. Ensuite elle prend un pain et un petit fromage qu'elle ajoute, bien que Jésus n'en veuille pas et dise que le reste suffit.          
 
Puis Marie, de nouveau s'approche de la table du côté le plus étroit, à la gauche de Jésus et le regarde manger.
               Elle le regarde avec tristesse,
                                          avec adoration,
                                            avec un visage encore plus pâle qu'à l'ordinaire
                et que la peine semble vieillir, avec des yeux plus grands à cause d'un cerne qui les entoure, indice des larmes déjà versées. Ils semblent plus brillants que d'habitude, lavés qu'ils sont par les larmes qui les remplissent, prêtes à tomber. Deux yeux douloureux et fatigués. 
 
  44.2 - Jésus mange lentement et visiblement à contrecœur, seulement pour faire plaisir à sa Mère. Il est pensif, plus qu'habituellement, lève la tête et regarde Marie. Il rencontre un regard plein de larmes et baisse la tête pour respecter son émotion. il se borne à prendre la main délicate qu'Elle tient appuyée au rebord de la table. Il la prend de sa main gauche et la porte à sa joue. Il l'appuie sur sa joue dont il l'effleure pour sentir la caresse de cette pauvre main qui tremble et puis la baise au dos, avec tant d'amour et de respect.
 
Je vois Marie qui porte la main libre, la gauche, à sa bouche comme pour étouffer un sanglot. Ensuite Elle essuie avec les doigts une larme qui a débordé des cils et coule sur sa joue. Jésus recommence à manger et Marie sort, vite, vite dans le petit jardin, désormais peu éclairé, et disparaît. 
 
Jésus appuie le coude gauche sur la table, appuie son front sur la main et se plonge dans ses pensées, oubliant de manger. il tend l'oreille et se lève.        
 
Il sort lui aussi dans le jardin et après avoir regardé autour de lui, se dirige à droite de la maison et entre dans une grotte, à l'intérieur de laquelle je reconnais l'atelier de menuisier, cette fois bien rangé, sans planches, sans freluches de bois, sans feu allumé. Il y a l'établi avec les outils, chacun à sa place. C'est tout.  
 
297> Penchée sur l'établi, Marie pleure. On dirait une enfant. Sa tête s'appuie sur son bras gauche replié. Elle pleure sans bruit, mais douloureusement. Jésus entre doucement et s'approche si légèrement qu'Elle ne s'en rend compte que lorsque le Fils lui met la main sur la tête en l'appelant
   —"Maman !"
        d'un ton d'amoureux reproche. 
 
Marie lève la tête et regarde Jésus à travers un voile de larmes. Elle s'appuie à Lui, les deux mains jointes contre son bras droit. Jésus lui essuie le visage avec un coin de sa large manche et l'attire en ses bras, sur son cœur lui déposant un baiser sur le front. Jésus est majestueux, il semble plus viril qu'à l'ordinaire et Marie paraît plus jeune sauf en son visage marqué par la douleur. 
 
—"Viens, Maman’’ 
            lui dit Jésus, et la serrant étroitement de son bras droit contre Lui, il marche en revenant     
               dans le jardin où il s'assied sur un banc contre le mur de la maison. Le jardin est
                  silencieux maintenant dans la nuit. Il y a seulement un beau clair de lune, et une lueur
                         qui sort de la salle à manger. La nuit est tranquille.        
44.3 - Jésus parle à Marie.
          Au début je ne comprends pas les paroles à peine murmurées
             et auxquelles Marie acquiesce en inclinant la tête.
 
Puis j'entends :   
—"Fais venir les parents. Ne reste pas seule.
               Je serai plus tranquille pour accomplir ma mission.    
             Mon amour ne te fera pas défaut. Je viendrai souvent
               et je te ferai prévenir quand je serai en Galilée sans pouvoir revenir à la maison.
                     Tu viendras me voir alors; Maman, cette heure devait venir ...
                          Elle a commencé ici quand l'Ange t'apparut [note 1]
                                   (la note 1 reporte au tome 1 chapitre 23)
          maintenant, elle sonne et nous devons la vivre, n'est-ce pas, Maman ?
             Après viendra la paix de l'épreuve surmontée et la joie.
    Il nous faut d'abord franchir ce désert comme les anciens Pères,  
                pour entrer dans la Terre Promise.
         Mais le Seigneur nous aidera comme il les a aidés.
          Il nous donnera son aide comme une manne spirituelle pour nourrir notre esprit au plus            
                    fort de l'épreuve. Disons ensemble à notre Père..." 
   (Une remarque sera à venir sur  ce premier Notre Père )…
Jésus se lève et Marie avec Lui.   Ils tournent leurs regards vers le ciel.
        Deux hosties vivantes qui resplendissent dans la nuit.        
 
298> Jésus dit lentement, mais d'une voix claire, en détachant les mots, la prière dominicale [2].
(la note 2 : La prière dominicale ou oraison dominicale est celle du "Notre Père". C’est la prière du Seigneur (Dominus) qu’il  enseignera aux Apôtres TOME 3  , d’où son appellation.   
Maria Valtorta note sur une copie dactylographiée :   
"Si Jésus a enseigné le Notre Père à ses disciples, ne fallait-il pas qu'il l'ait d'abord enseigné à sa Mère ? À cette Mère qui, lorsqu'elle a reçu Dieu en son sein, a commencé par dire : "Qu'il me soit fait selon sa parole" et qui a toujours répété ce 'fiat, même pour son Fils nouveau-né ? Le Notre Père ne fut pas une improvisation de Jésus pour les apôtres. C'était "sa" prière habituelle, à tel point que les apôtres lui demandèrent : "Enseigne-nous à prier comme tu pries." Et c'était déjà la prière habituelle de Jésus et de Marie.»    
C’était en effet la prière habituelle de Jésus, comme il le confie à Judas au chapitre 32 de ce tome...  Une note au chapitre 25 explique pourquoi il la récitait avec sa Mère avant de l'enseigner aux apôtres. Il la récitera pour la dernière fois en tant que Ressuscité, au tome 10).   /
 
     Il appuie sur les phrases :
—"Que ton règne arrive, que ta volonté soit faite"
          en détachant bien ces deux phrases des autres.
   Il prie, les bras étendus, pas en croix précisément, mais comme le prêtre quand il dit:
           "Le Seigneur soit avec vous".
 Marie garde les mains jointes.      
 
44.4 - Puis, ils reviennent à la maison, et Jésus, que je n'ai jamais vu boire de vin verse dans une coupe, d'une amphore qui est sur l'étagère, un peu de vin blanc et la porte sur la table. Il prend Marie par la main et l'oblige à s'asseoir près de Lui et à boire de ce vin où il trempe une mie de pain qu'il lui fait manger. L'insistance est telle que Marie doit céder.  Jésus boit le reste de vin.         
 
Et puis il serre la Maman contre Lui, contre son Cœur. . . .    
       Ils ne parlent plus, ils attendent.
 Marie caresse la main droite de Jésus et ses genoux.
   Jésus caresse Marie à son bras et sur sa tête.
 
Illustration de Lorenzo Ferri
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Image010
  sur les indications de Maria Valtorta © CEV.
 
 44.5 - Puis Jésus se lève, et Marie avec Lui. Ils se prennent dans les bras et s'embrassent, plusieurs fois. Il semble à chaque instant qu'ils veuillent se séparer, mais Marie se reprend à serrer contre elle sa créature. C'est la Madone... mais une Maman, enfin,
   une Maman qui doit se séparer de son Fils et qui sait où aboutira cette séparation;
            que l'on ne me dise plus que Marie n'a pas souffert.
        Je le croyais auparavant, maintenant plus.        
 
Jésus prend son manteau bleu foncé.
      Il s'en drape les épaules et se couvre la tête avec le capuchon.
             Puis il passe la besace en bandoulière pour qu'elle ne gêne pas sa marche.
  Marie l'aide et n'en finit pas d'arranger son vêtement, le manteau et le capuchon
      et entre temps le caresse encore.        
 Jésus va vers la sortie
     après avoir tracé un geste de bénédiction sur la maison.
   Marie le suit, et sur le seuil ils se donnent un dernier baiser.
 
  44.6 - Sous le clair de lune, la rue est silencieuse et vide.
          Jésus se met en route. Il se retourne encore par deux fois
             pour regarder la Maman qui reste appuyée sur le chambranle de la porte,
                plus blanche que la lune et toute lumineuse sous ses pleurs silencieux.
    Jésus s'éloigne toujours plus sur la route blanche.
       Marie pleure toujours contre la porte.
         Puis Jésus disparaît, à un détour du chemin.
 
Il vient de commencer son chemin d'Évangélisateur, qui s’achèvera au Golgotha.
         Marie rentre en larmes et ferme la porte.
    Pour elle aussi est commencé le chemin qui la conduira au Golgotha.
   Et pour nous...  [3] ( La note 3 : Maria Valtorta s’interrompt ici.
      Jésus reprendra et expliquera ces mots ''Et pour nous''
                      au paragraphe  44.15 du prochain chapitre  ).
_________________     

Voilà: l'histoire est lancée.
C'est la troisième fois que je la lis depuis 1979. . .
Désormais ce sera comme si Jésus parlera lui-même sur le forum francechretienne,
     en participant avec nous à nous raconter son histoire et sa pastorale.

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Marmhonie le Mar 6 Aoû - 16:38

Avec Valtorta, folle aliénée, interdite par l'Église Catholique, c'est sûr que vous allez couler ce magnifique forum légitimiste. Ce serait dommage.
Premièrement, lisez votre catéchisme de Trente, chaque jour.
Lisez ensuite trois pages de la Somme Théologique de St Thomas d'Aquin.
Enfin, l'oraison est obligatoire, priez ! Priez le saint Rosaire psalmodiée en latin, médité en français, il n'y a rien de plus beau.
Valtortoa, "protocole des sages de Sion", "Mein Kamph" et autres folies sont de vrais dangers.
Nous avons besoin d'un roi très catholique, sans la prière nous ne sommes rien.
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 287
Points : 598
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand le Mar 6 Aoû - 18:08

Marmhonie a écrit:Avec Valtorta, folle aliénée, interdite par l'Église Catholique, c'est sûr que vous allez couler ce magnifique forum légitimiste. Ce serait dommage.
Premièrement, lisez votre catéchisme de Trente, chaque jour.
Lisez ensuite trois pages de la Somme Théologique de St Thomas d'Aquin.
Enfin, l'oraison est obligatoire, priez ! Priez le saint Rosaire psalmodiée en latin, médité en français, il n'y a rien de plus beau.
Valtortoa, "protocole des sages de Sion",
                                "Mein Kamph"

 
                                    et autres folies sont de vrais dangers.
Nous avons besoin d'un roi très catholique, sans la prière nous ne sommes rien.

Ton talonnage est déplorable!
Cesse ton trollisme!
Tu as déjà été averti et tu récidives.
Laisse ce sujet tranquille!

Après avoir démontré le bien fondé de cette oeuvre!
Tu viens ici que pour provoquer!
Tu es un fichu fanfaron... qui ne sait rien d'autre que de répéter tes termes 
        qui n'ont rien à voir et qui sont constamment
              sans rapport avec les sujets
               et à zéro de culture.
Passe ton chemin!
On n'a rien à attendre de toi d'autre que insidieusement du salissage inepte soutenu 
                      de cette même école de pharisiens
L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Pharis13L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Images?q=tbn:ANd9GcTGny4ltbXdp1QVNOTiWV4mZtQ7Jyn7Yy1ylm0lvORjnLavibzK
                  provocateurs, haineux  et querelleurs
                                                  dont tu fais partie !

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Benoit le Mer 4 Déc - 0:10

Communiqué de presse de la Fondazione Maria Valtorta CEV Onlus

Isola del Liri, Le 7 novembre 2019

Emilio Pisani, président de la Fondazione Maria Valtorta Cev onlus, a conféré à Me Carlo Fusco, avocat de la Rote* et postulateur pour la cause des saints, le mandat d’agir devant les autorités ecclésiastiques compétentes pour obtenir le recueil des témoignages sur la vie de Maria Valtorta et, à cette occasion, les preuves de l’exercice héroïque de sa pratique des vertus chrétiennes
Maria Valtorta étant décédée dans l’archidiocèse de Lucques, il a été demandé à l’Ordinaire du lieu son avis sur la possibilité que le Diocèse de Rome s’en occupe. L’Ordinaire de Lucques a répondu affirmativement.
Un prêtre du Vicariat de Rome a donc commencé le recueil de ces témoignages.
Les futurs communiqués à ce sujet seront publiés sur le site de la Fondazione Maria Valtorta Cev onlus : www.mariavaltorta.com

* La Rote romaine est l’un des trois tribunaux de l’Église catholique romaine
Benoit
Benoit
Sympathisant
Sympathisant

Messages : 13
Points : 299
Date d'inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Prince de Talmont le Mar 10 Déc - 11:38

S'il vous plait chers amis, il faudrait retrouver un ton apaisé et des sentiments fraternels les uns envers les autres.
Le tutoiement n'est pas de mise, notamment lorsqu'on l'emploie sous le coup de la colère alors qu'auparavant on usait du vouvoiement.
Je vous demande de faire un effort sur vous-même et de vous tourner vers Notre Seigneur.

croix
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Marmhonie Hier à 3:03

Merci pour cet appaisement.
Si Maria Valtorta vous apporte, tant mieux. Elle n'est pas reconnue par la Sainte Eglise Catholique.
Vous avez par contre la Vénérable Maria d'Agréda du XVII. Vous avez la Bienheureuse Anne Catherine Emmerick, dont seulement 10% est publié car son témoignage est passé par Clemens Brentano.
Rien ne vous empêche d'y jeter un œil puisque leurs textes sont disponibles en pdf gratuitement. Emmerick avait les stigmates et avait cessé de boire et manger, on est là en plein surnaturel qui désarme les sciences.
Pax vobiscum ✝
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 287
Points : 598
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Bryand Hier à 12:41

Marmhonie a écrit:Merci pour cet appaisement.
Si Maria Valtorta vous apporte, tant mieux. Elle n'est pas reconnue par la Sainte Eglise Catholique.
Vous avez par contre la Vénérable Maria d'Agréda du XVII. Vous avez la Bienheureuse Anne Catherine Emmerick, dont seulement 10% est publié car son témoignage est passé par Clemens Brentano.
Rien ne vous empêche d'y jeter un œil puisque leurs textes sont disponibles en pdf gratuitement. Emmerick avait les stigmates et avait cessé de boire et manger, on est là en plein surnaturel qui désarme les sciences.
Pax vobiscum ✝
Vous pouvez ''approuver''   (admettre)  
           personnellement les autres œuvres,
              il est loisible de le faire
        j'en ai lues de bonnes parts
              avec les recommandations d'usage ;
                   et parce qu'elles ont été appuyées je les lisais
                          en toute confiance dès mes jeunes années,
                      et ainsi je respectais les décisions de l'Église.

Pour Maria d'Agreda, une bonne partie de son œuvre avait été 
                         malheureusement amputée;
              il en est survécue heureusement la part qui fût éditée et accessible... 

Toutes œuvres dignes et décidées  
              par le Seigneur sont donc approuvables, 
               ou dit autrement, ne sont pas condamnables...
Prétendre encore une fois avec tant d'insistance  
       de  contrer l’œuvre de Maria Valtorta,
            que les plus grands ont analysée et reconnue sans faute, (dont Pie XII)
        ne peut être dé-approuvée (déboutée )
                     personnellement par qui que ce soit.

Ceux qui le font ne peuvent le faire qu'à titre personnel,
        tel qu'il a été mentionné par plusieurs papes.
Pie XII, docteur en théologie 
        avait dit «Publiez-la, le lecteur comprendra», concernant l’œuvre de Maria Valtorta;
                         ce que j'ai démontré in extenso dans les postes précédents.
 
À l'époque  l'Index (régi par ceux qui n'attendaient même plus
                                      la signature du Pape avant que de prétendre des œuvres officiellement condamnées)
           avait injustement interdit sans permission (aussi) d'autres œuvres
                    par exemple 
             la même années 1959 l’œuvre de Sœur Faustine
           avait aussi été condamnée
                        ( Sœur Faustine canonisée par la suite et depuis son œuvre honorablement
                                remise à la place d'honneurqui lui était destinée ). 
           Ce sera idem pour Maria Valtorta le moment venu... 
              En attendant il est permis de croire à l'œuvre de Maria Valtorta
                       qui n'a jamais été officiellement condamnée.

 L'éditorialiste de Osservatore Romano fut congédié pour n'avoir 
       pas attendu l'autorisation, donc pour avoir prétendu validées
                de fausses condamnations concernant des œuvres, 
                       qui au contraire avait  reçu ou recevront l'assentiment du Pape Pie XII...
                          et d'autres papes par la suite
                               (comme Jean-Paul II qui revalorisa l’œuvre de Sœur Faustine).
Ce qui incita d'ailleurs l'abrogation de la Congrégation de l' Index 
             qui avait fait son temps,
                pour être remplacée par une autre Congrégation,
                      celle de la Propagation de la foi.
          On ne pourra désormais plus condamner arbitrairement
           aucune œuvre par la suite sans l'avoir démontré.


Tel que promis, je vais bientôt relancer les textes de l’œuvre de Maria Valtorta.

Et  afin de laisser la chance 
          à chacun d'analyser cette œuvre
              avec ce qu'en ont dit les plus grands théologiens,
       il n'y sera faite aucune interruption des textes.

Ce sujet sera bientôt relancé sur une nouvelle page.

J'y replacerai les premiers textes
              et y fera suite toute l'oeuvre, sans interruption.

Les commentaires pourront être continués ici.
Et le bien fondé de cette œuvre et de toutes œuvres pourra être étudié dans les présents postes.

Amicalement!
Bryand




__________________     
Merci Benoit pour votre information. 
Benoit a écrit:Communiqué de presse de la Fondazione Maria Valtorta CEV Onlus

Isola del Liri, Le 7 novembre 2019

Emilio Pisani, président de la Fondazione Maria Valtorta Cev onlus, 
              a conféré à Me Carlo Fusco, avocat de la Rote*
              et postulateur pour la cause des saints,
        le mandat d’agir devant les autorités ecclésiastiques compétentes
     pour obtenir le recueil des témoignages sur la vie de Maria Valtorta
      et, à cette occasion,
       les preuves de l’exercice héroïque de sa pratique des vertus chrétiennes
Maria Valtorta étant décédée dans l’archidiocèse de Lucques,
            il a été demandé à l’Ordinaire du lieu
              son avis sur la possibilité que le Diocèse de Rome s’en occupe.
     L’Ordinaire de Lucques a répondu affirmativement.
Un prêtre du Vicariat de Rome a donc commencé le recueil de ces témoignages.
Les futurs communiqués à ce sujet seront publiés sur le site de la Fondazione Maria Valtorta Cev onlus : www.mariavaltorta.com 

* La Rote romaine est l’un des trois tribunaux de l’Église catholique romaine

J'ajouterai ce lien, car l'autre ne fonctionne pas toujours:
Du nouveau pour la cause de béatification de Maria Valtorta:

https://www.infocatho.fr/du-nouveau-pour-la-cause-de-beatification-de-maria-valtorta/?fbclid=IwAR3EwfHJ9-GS6QTJBWuXTDDa9gGmWVRC-LbKiNO7CGzcSWjb17bij1wRpOc

-------
À suivre.

_________________
Idéal : trouver la manière de dire / défendre le pape François de la mauvaise médiatisation qui le calomnie et des baptisés infidèles qui ne lui portent pas allégeance et qui se laissent influencer par les mauvais média / IL Y A DEUX VATICAN II: le vrai, béni par Dieu et le faux: celui des mauvais média qui sont nombreux à brouiller les pistes...
Saint intercesseur : L'Immaculée, saint André et tous les saints apôtres; ainsi que les Pères et les docteurs de l'Église
Bryand
Bryand
Vénérable
Vénérable

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. A0page11
Messages : 768
Points : 1104
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 67
Localisation : Amérique, Québec, Montréal.

Revenir en haut Aller en bas

L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles. Empty Re: L'oeuvre de Maria Valtorta: oeuvre voulue par Dieu. Le Verbe n'a jamais cessé de parler à ses petites âmes choisies... Maria Valtorta est l'une d'entre elles.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum