Voir le deal
37.95 €

Honte à la démocratie !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Honte à la démocratie ! Empty Honte à la démocratie !

Message par Tanzor le Dim 23 Juin - 7:26

Madame la démocratie se prétend la reine de l’équité. Et pourtant, c’est tout le contraire. D’ailleurs une large majorité de Français le sait bien. Le sondage publié par Valeurs Actuelles il y a quelque temps nous le rappelle : 75% des Français ne font plus confiance à l’Etat, ni à la république, et 88% d’entre eux rejettent catégoriquement les partis politiques !
D’ailleurs le taux d’abstentions est de plus en plus souvent supérieur à 50%
Tout le monde trouve normal – c’est du moins ce que les professionnels de la politique veulent nous faire admettre – de gouverner avec 51% des voix, parfois un peu plus. Quand bien même un parti obtiendrait 80% des voix, cela signifie qu’on accepte que 20% de la population n’ait pas son mot à dire et soit sacrifiée sur l’autel de la démocratie !
Prenons l’exemple de l’installation des éoliennes, qui fait soi-disant consensus. Ne parlons même pas de leur efficacité toute relative. C’est un autre débat. Mais les familles qui vivent au voisinage d’une éolienne souffrent, nuit et jour, du bruit occasionné. Quant au bétail , on vient de découvrir récemment que les bovins meurent par centaines quand ils sont à proximité des éoliennes, des transformateurs, des antennes relais et des panneaux photovoltaïques.
Confort pour les uns, nuisance pour les autres !
Mais, dira-t-on, « c’est le moins mauvais des systèmes ». C’est complètement faux. Bien sûr, il n’y a pas de régime politique parfait. Mais au moins faisons notre possible pour aller dans le bon sens. Or la direction prise dépend du référentiel de valeurs que l’on se donne…
« Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent » (Luc 16, 13). Dans un régime politique qui donne la priorité à l’argent, ce qui est le cas de la république, il y aura toujours des laissés pour compte. Et le récent mouvement des Gilets jaunes nous a même rappelé qu’il ne s’agit pas d’une minorité mais d’une majorité de gens qui souffrent au quotidien car on ne leur permet pas de vivre décemment.
Alors, avec un roi très chrétien, serait-ce différent ? Le principe de la royauté, en France, est que le roi est catholique et qu’il se sait être le « lieutenant de Dieu sur terre ». De plus, la passation héréditaire du pouvoir l’oblige à tout faire pour que son successeur trouve une situation politique et sociale au moins égale et, si possible  meilleure, que ce dont lui-même a hérité.
Un des gros défauts de la république est inscrit dans les articles 2 et 5 de la Déclaration des Droits de l’Homme. En gros il est écrit : « fais ce que tu veux du moment que cela ne nuit pas au voisin ». C’est construire toute une société sur un principe individualiste. Au contraire, si le roi, comme c’est sa mission, met tous ses efforts pour accroître sans cesse la vertu du peuple, alors on a de plus en plus de chances d’aller vers un consensus et non vers la division, ce que nous vivons aujourd’hui, chaque groupe social voulant tirer la couverture à lui.
Bien sûr, il faut des assemblées qui décident. Mais il faut que le mécanisme des prises de décision respecte le principe de subsidiarité : si une assemblée, à un niveau quelconque (commune, département, région, parlement) n’arrive pas à un consensus, alors il faut passer au niveau au-dessus, le roi lui-même étant, au final, l’arbitre si un accord n’a pas été trouvé dans les échelons inférieurs.
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 302
Points : 651
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Honte à la démocratie ! Empty Re: Honte à la démocratie !

Message par Largo Winch30 le Mar 25 Juin - 16:35

La démocratie est un système politique qui ne peut satisfaire qu'une majorité d'électeurs. Or tous ceux qui préconisent ce système soi-disant pour permettre au "peuple" de s'exprimer, en réalité, haïssent ce peuple ! Car ils savent que sur cent citoyens, la moitié au moins est inculte politiquement, et que sur les cinquante restants, seuls 20% d'entre eux sont intellectuellement aptes à choisir en toute connaissance de cause celles ou ceux qui seront désignés à les représenter ! Donc en réalité les gouvernements ne représentent pas une majorité de citoyens qu'ils gouvernent pourtant et sans demander leur avis !
Et bien sur le système a laissé croire que la démocratie était le meilleur des systèmes politiques en masquant l'évidence de leur totalitarisme !
Largo Winch30
Largo Winch30
Postulant
Postulant

Messages : 30
Points : 328
Date d'inscription : 20/02/2019
Age : 79
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Honte à la démocratie ! Empty Honte à la démocratie !

Message par Tanzor le Mar 25 Juin - 23:02

Largo Winch30 a écrit: seuls 20% d'entre eux sont intellectuellement aptes à choisir en toute connaissance de cause celles ou ceux qui seront désignés à les représenter !

Nous faisons la même analyse, sauf que je serais encore plus dur que vous : c'est moins de 1% des électeurs qui ont la culture suffisante pour débattre des grandes questions de société et exprimer un avis.

Profitons du sujet - je l'ai lancé un peu dans cette intention - pour réfléchir aux organes de décision de la population française.
Prenons trois questions (parmi bien d'autres) : 1) la gestion des ordures ménagères ; 2) la répartition des établissements de soins ; 3) l'entretien des routes et le développement du réseau routier.
La gestion des ordures ménagères peut être à la charge des communes, si elles sont assez grandes ou, s'il s'agit de zones rurales, d'un collectif de communes. Dans ce deuxième cas, deux solutions viennent à l'esprit : la mauvaise, c'est la solution actuelle imposée par Nicolas Sarkozy, qui est celle des intercommunalités, qui débouche sur un regroupement de communes sans aucun principe directeur ; la seconde, qui me semble la bonne, est celle des "pays" (environ un quart de département) inaugurée par la loi Pasqua de 1995. En effet chaque pays est, par construction, homogène d'un point de vue géographique, social, culturel et économique.
C'est donc à ces deux niveaux, la commune et le pays, que peut exister la démocratie.

Quant aux deux autres questions, la région administrative est la collectivité territoriale appropriée pour les résoudre. Encore faut-il définir sa taille. Juste pour poser le problème (sans apporter de réponse), du temps de la royauté on avait réfléchi sur une hypothèse de neuf ou dix régions. Une autre solution est le retour à la vingtaine de régions découpant la France métropolitaine avant l'initiative farfelue de François Hollande de les ramener à 13. Il faut aussi, à ce niveau, se demander si doivent coexister deux pouvoirs - l'un, issu des élections, qui débouche sur le conseil régional et l'autre, qui est le pouvoir déconcentré de l'Etat - ou si  l'un des deux doit tout simplement disparaître.
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 302
Points : 651
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Honte à la démocratie ! Empty Re: Honte à la démocratie !

Message par Largo Winch30 le Ven 28 Juin - 8:31

Le retour aux anciennes "Provinces" me parait indispensable. Le pouvoir centralisateur procède comme la France coloniale et républicaine avait procédé en Afrique; tracer des frontières d'états sans tenir compte des ethnies locales...
Largo Winch30
Largo Winch30
Postulant
Postulant

Messages : 30
Points : 328
Date d'inscription : 20/02/2019
Age : 79
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Honte à la démocratie ! Empty Honte à la démocratie !

Message par Tanzor le Ven 28 Juin - 13:55

Largo Winch30 a écrit:Le retour aux anciennes "Provinces" me parait indispensable. Le pouvoir centralisateur procède comme la France coloniale et républicaine avait procédé en Afrique; tracer des frontières d'états sans tenir compte des ethnies locales...

Il faut être plus précis et répondre à plusieurs questions :
- la province serait-elle le seul niveau administratif intermédiaire entre la commune et l'Etat ? Ma position est qu'il doit y en avoir deux.
- la province prendra-t-elle la place des départements ? des régions ?
- combien y aura-t-il de provinces ? En deux cents ans (pour ne partir que de 1789), le nombre et la taille des grandes villes ont beaucoup changé. Or il est logique que chaque province ait une capitale...
- quelles responsabilités devraient échoir aux provinces ? Autrement dit, si le département et la région disparaissent, les provinces pourront-elles prendre en charge tout ce que font aujourd'hui les départements et les régions ?
- doit-on maintenir la répartition républicaine des pouvoirs entre le pouvoir déconcentré (le préfet de département et de région) et le pouvoir décentralisé, donc élu ?
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 302
Points : 651
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Honte à la démocratie ! Empty Re: Honte à la démocratie !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum