Quelle stratégie pour le royalisme ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Limites d'une stratégie

Message par Catoneo le Sam 30 Nov - 23:38

Tanzor a écrit:Par ailleurs, vous semblez bien pessimiste. N'êtes-vous pas d'accord avec la stratégie que je propose, qu'on peut tout à fait mettre en oeuvre, je le confirme, même avec peu de moyens ? J'ai fait quinze ans de syndicalisme (à la CGT, en opposition au PC), je sais de quoi je parle. Et vous, quelle est votre expérience militante ?

Je ne pensais pas revenir sur ce sujet, mais puisque vous me posez une question, je serais bien malpoli de ne pas vous répondre. Non, je n'ai pas votre expérience militante, même si je suis né dans le mouvement royaliste de par mon père. J'ai été petit patron quasiment toute ma vie et mes occupations professionnelles m'ont éloigné de l'agit-prop jusqu'à l'âge de moindre activité puis la retraite.

J'ai déjà dit que votre stratégie me semblait pertinente. LE problème est que le royalisme français n'a aucun prêt-à-penser proposable aux gens, pas même un dispositif constitutionnel sur lequel adosser le projet de restauration ; pas de programme politique ; pas d'agenda de conquête. Par exemple au début de l'insurrection des gilets jaunes, il y avait une attente d'un changement de paradigme sur les ronds-points car chacun avait compris que le modèle en vigueur était en défaut et quasiment irréparable (déficits, dette, injustices généralisées, privilèges bunkérisés etc.) Les groupes royalistes n'ont pas pu rejoindre ce mouvement parce que leurs idées intéressantes sont inaudibles par des gens non préparés à nos raisonnements. Par contre la Gauche radicale a fait tourner ses moulins à prières jusqu'à détourner les gens de leur objectif premier et a capté l'attention des mécontents vers le RIC, les privatisations, la révocation des élus, tous les mantras collectivistes.

Dans le camp légitimiste qui nous occupe aujourd'hui, on est en porte-à-faux : si le prétendant Bourbon est sincèrement conservateur au plan social, il est libéral dans l'organisation des pouvoirs et en économie (administrateur suppléant du Banco occidental de descuento de Maracaïbo). Il a déjà reconnu l'intérêt de la constitution espagnole de 1978 (au grand dam de Sixte-Henri de Bourbon Parme) et sur ce plan il croise à angle droit les recommandations portées par les administrateurs de ce site et de ViveLeRoy.

Louis-Alphonse n'est pas à l'aise avec l'IMB ou l'UCLF. D'ailleurs il avait créé son propre institut (IDA) pour se passer d'eux (comme l'avait fait son père contre les Beaufremont, et comme le lui recommandait ensuite sa mère). Mais l'ingérence classique des Renseignements généraux dans toute structure de propagande politique publique a coupé l'élan et l'IDA fut soldé du jour au lendemain, cotisations comprises. Seul PSB a son oreille parce que c'est le seul groupe légitimiste qui est allé à son mariage à La Romana. En résumé, les conclusions ou propositions de l'UCLF dont ce forum est l'expression, ne l'intéressent pas vraiment mais il reste courtois. Sa femme ne vient plus. Ils sont devenus franquistes par la force des choses. Bonjour la promotion en France.

Tanzor, vous essayez de convaincre un cercle de réflexion, une société de pensée qui n'a pas envie de sortir de la crypte et se cantonne dans l'étude, sans contact avec l'horrible réalité extérieure. D'ailleurs je mets mon billet que les RG n'ont jamais communiqué avec eux.
Votre stratégie est bien, mais vous n'êtes pas au bon endroit. Ils ne sortiront pas de la tranchée ; ils ne l'ont jamais fait. D'ailleurs j'avais surpris une fois le président de l'Union des Cercles rassurer à Auray le journaliste de FR3 Bretagne qui couvrait la cérémonie à la colonne de Chambord, en lui déclarant dans le micro avec un sourire convenu qu'il n'envisageait pas de restauration. Tant que les chefs refusent de se compromettre socialement, le travail des militants est vain. Mais c'est vrai aussi pour d'autres chapelles. Il faudrait beaucoup plus de moyens mais d'abord des chapelains bottés.

Bon, j'ai été trop long, cette fois je prends congé et on va laisser tomber l'Indochine. Merci de votre attention.

Catoneo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Erratum

Message par Catoneo le Dim 1 Déc - 12:57

*Bauffremont* sorry !

Catoneo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Terrestre le Dim 1 Déc - 14:13

Il semble clair qu'il va falloir combiner plusieurs stratégies, voire en inventer... Que peuvent faire de petites personnes telles que moi, avez vous une idée? Une idée d'actions possibles à petite échelle, même sans parler de royalisme, si on trouvait un tout petit truc et que chacun pouvait convaincre son entourage d'agir à l'identique, on pourrait trouver quelque chose qui devienne viral... Un petit comportement, je ne sais pas, un petit geste quotidien...
Attention, sans la confiance du peuple on a plus rien sur quoi régner Razz
On dirait que le problème qui se dégage pour chacun d'entre nous, c'est le cœur du peuple Français, qui est toujours fâché avec la monarchie, comment gagne-t-on les cœurs? Si les Français désiraient leur roi la république pourrait toujours pédaler dans le vide...
J'ai l'impression qu'on se focalise trop sur la république, on la prend pour notre ennemi, mais elle n'est qu'un golem à mon sens, on pourra la détruire, autre chose de pire prendra la place tant que nous on a pas ce qu'il faut de "tout prêt" à mettre à la place. Et malgré tout sans le bon vouloir du peuple, une monarchie peut bien vite se retrouver renversée à nouveau. La république n'est là que pour détourner notre attention...
Notre objectif n'est pas de détruire la république ce n'est qu'une étape. Ce serait même plutôt l'ultime étape, quand on est surs de ce qu'on a de notre côté.
La difficulté maintenant c'est de gagner le cœur des gens de manière durable et malgré la république (qui va tout faire pour empêcher ça). C'est comme ça qu'elle se maintient, sauf qu'elle a gagné le cœur des gens par des mensonges et du confort.
J'ai la désagréable impression qu'on passe à côté de quelque chose sans le voir je suis la seule Question
Terrestre
Terrestre
Chef
Chef

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 A4vico12
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par BARRERE-GONDRIN le Dim 1 Déc - 15:39

Bonjour

A mon humble avis, et si le processus " socialo-républicain" continu dans sa dérive économique, chers amis attendons et patientons jusqu'à son effondrement . La dette de la France ne sera jamais remboursée, et nous allons assister à la faillite monétaire de notre pays, qui entraînera le chaos, le désordre, au final la misère !
Tant que le peuple n'aura pas faim, et que le peuple pourra se maintenir avec un social qui creuse la dette de la France, tout ira encore assez bien. Le jour ou la république ne pourra plus contenir le peuple hors de la misère, c'est ici que nous interviendrons, mais ce jour là ! il faudra être tous prêts avec une réforme totale du système français.
Selon mon analyse, le chômage augmentera, c'est purement mathématique : en économie il y a une règle de base: Qui peut le plus peut le moins !
Actuellement notre économie se trouve dans une phase de regroupements, de fusions, d'absorptions de sociétés diverses, surtout des sociétés de services non productrices de matières premières . Les petites sociétés ou artisans ont majoritairement disparus sans grande incidence, mais le jour ou les holdings tomberons les uns après les autres, le peuple de France aura faim et pillera les supermarchés pour manger.
La meilleure des stratégies est d'attendre, et de nous préparer en nous organisant. Je suis légitimiste, Louis XX est notre seul futur Roy digne de défendre la France, et de pouvoir redonner toute la grandeur espérée, soyons tous unis

Cordialement

BARRERE-GONDRIN
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Prince de Talmont le Dim 1 Déc - 16:01

@ Catoneo,
merci pour votre explication détaillée,
pour ma part je pense que même les successeurs légitimes de la Couronne peuvent être influencés par le libéralisme et les idées fausses.
A la Renaissance les souverains ont été contaminés, à l'époque des Lumières, pareil, etc.
Voyez de même un Henri IV dont on peut douter de la sincérité de sa conversion au catholicisme.
Pourtant au bout d'une génération, il n'y a plus rien paru et son petit-fils à révoqué l'édite de Nantes.
Tout cela pour dire que ce qui fait la force de la monarchie, ce n'est pas la personne, c'est le principe.
Apparemment le duc d'Anjou revient de plus en plus sur ses positions libérales initiales, tant mieux.
Il faut faire confiance au temps, les idées fausses meurent d'elles-mêmes, et le bien, le beau et le vrai triomphent naturellement.
C'est à cela que s'attelle l'UCLF.
La vraie doctrine politique, la vraie stratégie politique, ce n'est sans doute rien d'autre que chercher à suivre la volonté de Dieu, à faire respecter Ses lois.
Nul besoin de faire de l'agit-prop, de l'électoralisme, de l'infiltration, etc.
Attachons-nous avant tout à faire connaître les lois du Royaume et à transmettre la Tradition.
C'est le sable qui cherche à se mouvoir en tout sens, le roc lui n'a qu'à tenir pour toujours finir par émerger.
Nous n'avons pas à dépenser notre énergie dans de nouvelles révolutions.
Lorsque la France est sortie exsangue des guerres napoléoniennes, c'est naturellement la monarchie, que personne n'attendait plus, qui est réapparue et qui a pansé les plaies de notre pays. D'abord libérale, elle a ensuite naturellement eu tendance a retrouver le lit de la Tradition, peut-être un peu trop vite d'ailleurs.
Du coup j'ai répondu à la question du débat : ma stratégie pour le royalisme, c'est veiller et entretenir modestement la petite flamme, qui a tout moment pourra devenir brasier, quand Dieu le souhaitera.

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 3495411069
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Quelle stratégie ? Quelles actions politiques crédibles?

Message par Bernard le Légitimiste le Dim 1 Déc - 18:00

Les Royalistes doivent sortir de leurs cercles...
Le combat politique, le combat des idées ..Certes...Mais ne perdons pas de vue que le politique traverse les organisations de masse (syndicats, associations de parents d'élèves, comités...)
Comment pénétrer la société française ?
4 points dans notre combat :
1 Les entreprises : les Royalistes devront prendre le pouvoir au sein des organisations syndicales
2 L'école, l'université :syndicats élèves, syndicats étudiants
3 La famille : de nombreux Royalistes ont battu le pavé (2 millions de Français dans la rue pour défendre la cellule familiale )
4 Le mondialisme : réunir organisations et individualités qui se rallient au Nationalisme.
Bernard le Légitimiste
Bernard le Légitimiste
Sage
Sage

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 A0page11
Messages : 180
Points : 505
Date d'inscription : 03/03/2019
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Prince de Talmont le Dim 1 Déc - 21:37

J'ai déplacé le message de M. Hervé Volto ici afin de laisser toute sa place au débat intéressant qu'il peut entraîner :

http://francechretienne.forumactif.com/t789-debat-avec-la-charte-de-fontevrault
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Définir avant tout le Royalisme

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 1 Déc - 21:41

LE ROYALISME EN FRANCE, c'est avant tout UNE ATTITUDE CULTURELLE CATHOLIQUE, celle de la Tradition. En politique il défend le PRINCIPE D'EXPENSION-EVANGELISATION, dont Léon XIII reprendra l'idée: tout le contraire de l'actuel euro-mondialisme islamisant ! C'est aussi UN NATIONALISME FRANCAIS ET CHRETIEN : mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est, enfin, face à la masse L'AFFIRMATION DE LA PERSONNE CHRETIENNE.

Il inspire en France le Légitimisme, pour qui LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANNANT DE DIEU, et les néo-Légitimismes que sont le Parmisme, le Survivantisme et le Providentialisme : le principe est le même, seul change le Prétendant... et à l'étranger, le Carlisme espagnol, le Miguélisme portugais, le Né-Bourbonnisme napolitain et parmesan, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme des pays de Visegrade, le Hiérosolymite de Terre Sainte et des pays de l'ex-Empire Latin de Constantinople.

La devise des Carlistes -Dieu, Patrie, Foyers et Roi Légitme- pourrait à travers une communion traditionaliste s'appliquer à tous ces mouvements Français et étrngers : nous nous proposons de nous faire l'échos de TOUTES ces actions Royalistes Françaises et étrangères et de tous les évènements contribubant à diffuser intelligement et efficacement le messages des Royalistes, qu'ils soient politiciens, historiens, pèlerins.

En tout cas, pour les vrais Royalistes, le sceau et l’emblème des Contrerévolutionnaires demeure le double-COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE qu’ils arborent dès les guerres de Vendée sur le Drapeau national avec la devise « ESPOIR ET SALUT DE LA FRANCE » : le Général de Sonis en fera son drapeau.

La conviction du Royalisme traditionnel s’enracine autour d’une fidélité absolue envers le Divin Christ-Roi et en Sa Très Sainte Mère, et dans l'attente de la Restauration du Lieutenant Royal qui refera de la France la Fille Aînèe de l'Eglise et l'Educatrice des Peuples, le vrai Royaliste défendra le Catholicisme de tradition, la Contrerévolution dans la droite ligne de Joseph de Maîstre, le Drapeau Blanc, l'union du Trône et de l'Autel, l'identité Catholique de la France.

-Avant d'être Royaliste, je suis Catholique et Français; je dirai même que JE SUIS ROYALISTE PARCE QUE JE SUIS CATHOLIQUE ET FRANCAIS (Maurice d'Andigné).

Le vrai Royaliste agira tout d'abord en Catholique, puis en Monarchiste, préparant le retour du Roi en France tout en défendant l'intéret national. Il se placera dans la CONTOINUITE des CROISES, des LIGUEURS du temps d'Henri IV, des CHOUANS de Vendée et de Bretagne, des CHEVALIERS DE LA FOI qui firent tomber Napoléon et permirent le Restauration, des Ultraroyalistes, dit ULTRAS, de 1814 à 1830, des ZOUAVES PONTIFICAUX et des CAMELOTS DU ROI.

-Le Royalisme Français, même aujourd'hui, n'est pas, ne peut pas être, un simple culte du souvenir. Il est une espérence politique plus encore qu'une nostalgie, une doctrine, en tout cas une réserve de la France, un recours comme il est convenu de dire (Guy Augé).

En attendant, confiant en la Divine Providence, elle s'engage dans une demarche d'unification de TOUS les Royalistes, rassemblant les actions des Princes a travers un Plan d'Actions Royales Mutuelles Immediates (PARMI), sous reserve du respect de quatres conditions :

1. Mener un combat contre le mondialisme : la France d'abord !
2. Afficher notre vocation Catholique : Royalistes parce que Catholiques et Français.
3. Participer aux luttes que mène le peuple avec les les oraganisations qu'il se donne : favoriser une union des patriotes.
4. Considérer que le pouvoir ne pourra se faire QUE par les élections : être présent -s'il le faut et quand il le faut- dans la rue.

C'est ce que Alain Texier, CJA, appelle le PARMI, Plan d'Actions Royales Mutuelles Immédiateshttps://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/02/06/qui-remettra-la-couronne-de-france-sur-la-tete-dun-bourbon-que-la-fete-commence-la-charte-de-fontevrault-ouvre-le-rideau-priere-et-action/ : nous seront dès lors attentifs avec lui à ce que dit le NOTRE PERE :

-Que votre volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel !

Car SUR LA TERRE signifie aussi LA MONARCHIE ROYALE TRES CHRETIENE DE DROIT DIVIN ET DOINC LE TRONE ! Ce qui nous oblige DANS L'ATTENTE DU PRINCE, à SERVIR LE PRINCIPE.

Par le Plan d'Action Royales Mutuelles Immédiates (PARMI), il est possible de :

1. Mener un combat contre le mondialisme : moratoire sur la dette publique, grâces fiscales (privilège du Roi), protection de notre agriculture et de notre industrie, retour au franc;

2. Afficher nos racines Chrétiennes : référence aux principes Chrétiens inscrite dans la constitution, rappeler l'action des penseurs Catholiques-Sociaux, respect de la Vie de la consception à la mort, affirmation du mariage fondé sur l'union d'un homme et d'une femme, responsabilité des parents dans l'éducation des enfants, oui à l'immigration mais à une immigration européenne, de culture Chrétienne, lutte contre la christianophobie, soutient politique aux communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées, respecter le principe : “cujus regno, ejus religio”;

3. Prendre part aux luttes du peuple, dans les organisations que celui-ci se donne : voter en fonction de l'interet national, “pour le moins pire”, et nous avons un parti Royaliste : L'ACTION ROYALE. Parallèlement, pour répondre à la grave crise que connaissent les populations, nous pensons utile de prendre des contacts avec des organisations politiques patritotes et identitaires, Royalistes et non-Royalistes -RN, PDF, UDN, CNI, MPF, CPNT- pour leur proposer une unité d'action à travers la mise en place ensemble d'un conseil Français de résistance à l'occupant, sous forme d'un cartel d'organisations.

4. Considérer que le changement ne pourra se faire QUE par les élections : être présents -quand et si celà est nécessaire- dans la rue. Usage de la propagande et de l'agitation. La propagande consiste à diffuser globalement l'ensemble des idées Royalistes relatives au projet de socièté que ceux-ci proposent : indépendance et rayonnement de la France, vocation Catholique de la “nation des Frances qui a Dieu pour fondateur”. L'agitation consiste à diffuser un message restreint souvent formulé par un slogan ou un mot d'ordre lancé dans une manifestation -”Ni maçonnique, ni islamiste, la France est Catholique !” ou “La France aux Français !”- illustrant tel ou tel aspect du projet Royaliste. Il paraît judicieux de décliner notre combat selon 3 axes : un axe spirituel, un axe politique, un axe socio-économique.

Etre Royaliste, ce n'est pas seulement vouloir un Roi, c'est se revendiquer Contrerévolutionnaire ! C'est renier les valeurs, l'histoire, les symbôles, les acquis de la République, fille de la Révolution, régime judéo-maçonnique qui, pour nuire au Catholicisme veut tout laïciser, comme nous l'a clairement rappellé Vincent Peillon dans une interwiew télévisée : La laïcité, nouvelle religion.

Contre la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, le Royaliste doit opposer SANS RELACHE, se valeurs Chrétiennes, familialales et patriotiques.

Et surtout, DANS L'ATTENTE DU PRINCE, ne pas cesser de SERVIR LE PRINCIPE !

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 1 Déc - 21:51

Cher Prince de Talmont, j'ai fait un peu de publicité à la Charte de Fontevrault, que j'ìai l'honneur de représenter en Italie.

A l'avenir, je ne parleraoi qu'en mon nom, et je traiterai de Légitimité Catholique et Royale. et je tiena à préciser une chose : les Rois de France ont suffisamment servi notre Patrie pour que nous, Royalistes, nous portions RESPECT, SYMPATHIE et AFFECTION à tous les descendanyts actuels de nos Rois : aujourd'hui AUX BOURBONS.
Nnous connaissons par exemple le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme comme actif au sein du Légitimisme, mouvance ayant fait allégeance dynastique au Prince Louis de Bourbon, également comme Président d’honneur de l'Association Louis XVI, ainsi que de l’association Mémoriale de France à Saint-Denis, aussi comme éditorialiste dans le média en ligne Vexilla galliea et de l'émission « Têtes à Clash », sur TV Liberté., et enfin comme défenseur de l'honneur de la fondation du Château de Versaills dans l'affaire Jeff Koons.

Prace que nous connaissons enfin Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme comme président de la commission Royale pour la France de l'Ordre Constantinien de Saint-Georges. L’ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges est un ordre dynastique équestre dont les origines remonteraient, selon une tradition légendaire, à l’empereur Constantin et qui survit depuis la réunification de l'Italie en 1870 dans la famille de Bourbon-Siciles ; il aurait été créé après la découverte de la Vraie Croix. C'est la raison pour laquelle il est considéré par quelques historiens comme le plus ancien des ordres existants à caractère religieux.

En fait, l’ordre fut fondé entre 1520 et 1545 par les frères Angeli, d’une famille noble albanaise, cousinant avec les grands dynastes des Balkans et les del Balzo, della Rovere et Médicis.

D’abord appelé ordre de Constantin, en raison de son prétendu fondateur, puis ordre Angélique du nom d'Isaac Ange Comnène et ordre des Chevaliers dorés à cause du collier d'or que portaient les principaux dignitaires, il prit son nom actuel lors de son passage de la maison de Parme à la maison de Bourbon-Deux-Siciles de Naples.

Son but est « la glorification de la Croix, la propagation de la foi et la défense de la Sainte Église romaine ».

À ce titre, le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme est membre de la députation Royale présidée par le grand préfet, le duc de Noto. La députation Royale avec les grands officiers assiste le gouvernement de l'Ordre sous l'autorité du grand maître, le prince Pierre de Bourbon-Siciles, Duc de Calabre et Comte de Caserte, Chef de la Famille Royale de Naples et des Deux-Siciles, comme ses ancêtres les Rois des Deux-Siciles en tant qu'aînés farnésiens. C'est à la demande de l'infant Charles que la commission Royale pour la France a été créée en 2015. La nomination de son cousin Charles-Emmanuel, manifeste de l'intéret particulier de l'infant pour les Chevaliers et Dames Français qui doivent vivre en bon Chrétiens en prenant part à toutes les manifestations qui contribuent au développement des principes religieux et en coopérant au réveil des pratiques chrétiennes. La commission Royale pour la France soutient des projets et actions humanitaires.

On pourrait trouver en les Bourbons-Parme l'exemplaire vocation Chrétienne de tout une Famille et le caractère et la qualité d'une formation politique pouvant donner aux Royalistes Français les raisons d'espérer un jour en une Sainte Légitimité pouvant couronner l'autorité de l'Etat Français.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Prince de Talmont le Dim 1 Déc - 21:55

Hervé J. VOLTO a écrit:

4. Considérer que le changement ne pourra se faire QUE par les élections

Vous êtes donc un chantre des méthodes républicaines et du Salut par les urnes ?

Ne pensez-vous pas que l'urnage est un enfumage ?

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Arton2272

Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 1 Déc - 22:53

Cher Prince de talmont, votre remarque est très juste : JE ME SUIS PEUT ETRE MAL EXPRIME.

Je vous rassure : je ne suis aucunement un chantre des méthodes républicaines et du Salut par les urnes.
L'urnage est un enfumage. Mais si on doit voter, il faut voter ou :

1. ALLIANCE ROYALE.
2. un parti patriote.

Etdans l'attente du Roi, ontre la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, le Royaliste doit opposer SANS RELACHE, se valeurs Chrétiennes, familialales et patriotiques.

Par le Plan d'Action Royales Mutuelles Immédiates (PARMI), il est possible de considérer que le changement ne pourra se faire QUE par les élections (Point 4 du PARMI): être présents -quand et si celà est nécessaire- dans la rue. Usage de la propagande et de l'agitation. La propagande consiste à diffuser globalement l'ensemble des idées Royalistes relatives au projet de socièté que ceux-ci proposent : indépendance et rayonnement de la France, vocation Catholique de la “nation des Frances qui a Dieu pour fondateur”. L'agitation consiste à diffuser un message restreint souvent formulé par un slogan ou un mot d'ordre lancé dans une manifestation -”UN ROI, POURQUOI PAS ?", ou "Ni maçonnique, ni islamiste, la France est Catholique !” ou encore “La France aux Français !”- illustrant tel ou tel aspect du projet Royaliste. Il paraît judicieux de décliner notre combat selon 3 axes : un axe spirituel, un axe politique, un axe socio-économique.

On ne peut pas laisser le champs de l'action aux seuls révolutionnaires. Etre Royaliste, je le redis ce n'est pas seulement vouloir un Roi, c'est se revendiquer Contrerévolutionnaire ! C'est renier les valeurs, l'histoire, les symbôles, les acquis de la République, fille de la Révolution, régime judéo-maçonnique qui, pour nuire au Catholicisme veut tout laïciser, comme nous l'a clairement rappellé Vincent Peillon dans une interwiew télévisée : La laïcité, nouvelle religion.

Alors n'oublions pas, DANS L'ATTENTE DU PRINCE, il ne faut pas cesser de SERVIR LE PRINCIPE !
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 1 Déc - 22:56

Pour etre plus clair DANS L'ATTENTE DU ROI, le Plan d'Action Royales Mutuelles Immédiates (PARMI) nous donne une stratégie Royaliste, COMME UNE STRTAEGIE DE RESISTANCE :

1. Mener un combat contre le mondialisme : moratoire sur la dette publique, grâces fiscales (privilège du Roi), protection de notre agriculture et de notre industrie, retour au franc;

2. Afficher nos racines Chrétiennes : référence aux principes Chrétiens inscrite dans la constitution, rappeler l'action des penseurs Catholiques-Sociaux, respect de la Vie de la consception à la mort, affirmation du mariage fondé sur l'union d'un homme et d'une femme, responsabilité des parents dans l'éducation des enfants, oui à l'immigration mais à une immigration européenne, de culture Chrétienne, lutte contre la christianophobie, soutient politique aux communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées, respecter le principe : “cujus regno, ejus religio”;

3. Prendre part aux luttes du peuple, dans les organisations que celui-ci se donne : voter en fonction de l'interet national, “pour le moins pire”, et nous avons un parti Royaliste : L'ACTION ROYALE. Parallèlement, pour répondre à la grave crise que connaissent les populations, nous pensons utile de prendre des contacts avec des organisations politiques patritotes et identitaires, Royalistes et non-Royalistes -RN, PDF, UDN, CNI, MPF, CPNT- pour leur proposer une unité d'action à travers la mise en place ensemble d'un conseil Français de résistance à l'occupant, sous forme d'un cartel d'organisations.

4. Considérer que le changement ne pourra se faire QUE par les élections : être présents -quand et si celà est nécessaire- dans la rue. Usage de la propagande et de l'agitation. La propagande consiste à diffuser globalement l'ensemble des idées Royalistes relatives au projet de socièté que ceux-ci proposent : indépendance et rayonnement de la France, vocation Catholique de la “nation des Frances qui a Dieu pour fondateur”. L'agitation consiste à diffuser un message restreint souvent formulé par un slogan ou un mot d'ordre lancé dans une manifestation -”Ni maçonnique, ni islamiste, la France est Catholique !” ou “La France aux Français !”- illustrant tel ou tel aspect du projet Royaliste. Il paraît judicieux de décliner notre combat selon 3 axes : un axe spirituel, un axe politique, un axe socio-économique.

Etre Royaliste, ce n'est pas seulement vouloir un Roi, c'est se revendiquer Contrerévolutionnaire ! C'est renier les valeurs, l'histoire, les symbôles, les acquis de la République, fille de la Révolution, régime judéo-maçonnique qui, pour nuire au Catholicisme veut tout laïciser, comme nous l'a clairement rappellé Vincent Peillon dans une interwiew télévisée : La laïcité, nouvelle religion.

J'INSTERAI SUR CE POINT : Contre la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, le Royaliste doit opposer SANS RELACHE, se valeurs Chrétiennes, familialales et patriotiques.

Et surtout, DANS L'ATTENTE DU PRINCE, ne pas cesser de SERVIR LE PRINCIPE !
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Prince de Talmont le Dim 1 Déc - 23:10

Hervé J. VOLTO a écrit:Cher Prince de talmont, votre remarque est très juste : JE ME SUIS PEUT ETRE MAL EXPRIME.

Je vous rassure : je ne suis aucunement un chantre des méthodes républicaines et du Salut par les urnes.
L'urnage est un enfumage. Mais si on doit voter, il faut voter ou :

1. ALLIANCE ROYALE.

Mais le simple fait de voter, n'est-ce pas accepter les règles du jeu ?
J'accepte d'être dirigé par Macron, puisque j'ai participé au système qui l'a porté au pouvoir. En votant pour un candidat, j'accepte le principe de sa défaite puisque j'accepte le principe de sa victoire, tout comme celui de la victoire de Macron.

La plus grande allégeance, ce n'est pas envers l'Alliance royale que vous l'avez faite, mais envers le système électoral, envers le suffrage universel que Saint Pie X a dénoncé comme satanique.

Quelle est l'efficacité de votre compromission ?
Un score dérisoire pour l'Alliance royale, qui ridiculise les idées royalistes.

Vous savez bien que les médias font élire exactement qui ils veulent.
Les élections c'est comme la publicité, on sait parfaitement comment faire consommer les masses, comment sommer les c...

Ne pensez-vous pas que le système est davantage fragilisé par une abstention massive qui le décrédibilise de plus en plus ?
On ne se salit pas les mains en urnant, et l'efficacité est bien plus tangible.

Voyez-bien que toute la propagande institutionnelle est tournée vers l'incitation au vote, pour quelque acteur politichien que ce soit.

Hervé J. VOLTO a écrit:2. un parti patriote.

Qu'appelez-vous un parti patriote ?
Les patriotes sont les pires ennemis des Vendéens de l'armée catholique et royale.
Tous les partis politiques sont des duperies, à commencer par le RN qui prône la guerre civile au profit de la grande finance, et je dirais même l'Alliance royale qui ne fait pas la différence entre les usurpateurs régicides, francs-macs de père en fils (et même grands-maîtres) et les vrais princes.
Toute cette confusion visqueuse salit nos mains et nos cœurs. Gardons-nous de nous en approcher !

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 3495411069
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 2 Déc - 10:45

Premièrement, la France, c'est la nation des Francs qui a Dieu pour fondateur. Selon Jospeh de Maîstre, chaque nation, comme une personne, a une mission, celle de la France est de faire triompher l'Eglise Catholique et la Royauté du Christ.

La France n'est pas une nation comm eles autres : c'est la Fille aînée de l'Eglise et l'Educatrices des Pueples. C'est une nation Sainte, un peuple Elu, un Sacerdoce Royal. Dieu attend de la nation Française qu'elle soit une nation Chrétienne et un Royaume Trpès Chrétien, ce qu'elle fut du baptême de Clovis à la décapitation de Louis XVI, et de la restauration de Louis XVIII, frère de Louis XVI, à la chute de Charles X, frère de Lousi XVI et de Louis XVIII.

Les LOIS FONDAMENTALKES DU ROYAUME DE FRANCE, charte coutumière de notre Pays inpirée par Dieu (Testament de Saint-Remy, Sainte Ampoule, Ecu celeste fleurdelysé, Songe d’Hugues Capet, Triple Donation de Sainte-Jeanne d'Arc), désignent l’Aîné Salique, Catholique, Nait Français de Naissance Légitime, des Capétiens, DONC L’AINE DES BOURBONS, les autres branches Capétiennes étant éteintes en ligne Légitime. Le Roi est Légitime parce qu'il est choisi par Dieu à travers les Lois Fondamentales qui tempèrent une Monarchie qui n'est absolue mais responsable ET QUI PROTEGER L'EGLISE ET UNE PATRIE VOULUE CHERETIENNE, ce dernier point étant à la base du Bien Commun.

Voici la définition du terme PATRIE selon le Chevalier de Charette :

- Notre Patrie à nous, c'est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous.

Notre Patrie, c'est notre Foi, notre Terre, notre Roi. Mais leur Patrie à eux, qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l'ordre, la tradition. Alors, qu'est-ce que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans amour ? Cette Patrie de billebaude et d'irréligion ? Pour eux, la Patrie semble n'être qu'une idée, pour nous, elle est une terre. Ils l'ont dans le cerveau ; nous, nous l'avons sous les pieds, c'est plus solide ! Et il est vieux comme le diab' leur monde qu'ils disent nouveau et qu'ils veulent fonder dans l'absence de Dieu... On nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions... Faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse, Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de fidélité !

Sans doute se rappelait-il que SAINTE-JEANNE D0ARC avait défendu sa patrie, qui est aussi la notre, contre l'envahisseur anglais.

Pour moi, être Royaliste, c'est comme le disait le Comte Maurice d'Andigné :

-Avant d'être Royaliste, je suis Catholique et Français, je dirai même que JE SUIS ROYALISTE PARCE QUE JE SUIS CATHOLIQUE ET FRANCAIS !

On peut -et on doit !- être Royaliste et patriote. Dans l'esprit de Sainte-Jeanne d'Arc et du Chevalier de Charette...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 2 Déc - 10:51

Un dernier pour la route, si vous me le permettez...

la citation exacte du Chevalier de Charette est celle-ci :

-Notre Patrie à nous, c'est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous.

Notre Patrie, c'est notre Foi, notre Terre, notre Roi. Mais leur Patrie à eux, qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l'ordre, la tradition. Alors, qu'est-ce que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans amour ? Cette Patrie de billebaude et d'irréligion ? Pour eux, la Patrie semble n'être qu'une idée, pour nous, elle est une terre. Ils l'ont dans le cerveau ; nous, nous l'avons sous les pieds, c'est plus solide ! Et il est vieux comme le diab' leur monde qu'ils disent nouveau et qu'ils veulent fonder dans l'absence de Dieu…

On nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions… Faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse, Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de fidélité ! »

Chevalier de Charette

"Discours à ses officiers", extrait de la préface de "Charrette, chevalier du Roi". Michel de Saint-Pierre. – Éd. Folio Poche.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Tanzor le Lun 2 Déc - 11:34

Prince de Talmont a écrit:Je me fiche de la confiance du peuple, je ne suis pas un tribun révolutionnaire.
J'ai la volonté de vaincre.

C'est là que nous divergeons profondément. Les rois de France ont toujours cherché à défendre le peuple contre les oligarchies.
C'est l'histoire de la poule et de l’œuf. Qu'est-ce qui est premier, la recherche de confiance ou le souci de défendre le peuple ? En fait, c'est une seule et même action.
Et les rois n'étaient pas des tribuns révolutionnaires !
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 307
Points : 658
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Henri_Vargroas le Lun 2 Déc - 12:36

Je propose la stratégie suivante :

- implanter l'idée du grand roi (ça c'est fait)
- partager la parole (c'est en cours)
- laisser l'idée germer d'elle meme

Il arrivera un moment où la solution du roi viendra du bas.

Le peuple l'exigera de lui-même, sans influence, sans manipulation.

Le roi acclamé aura tout pouvoir pour destituer qui de droit.

Le roi n'a pas besoin d'aide, il n'a pas besoin de conseil orienté.

Il a besoin que l'on croit en sa venue, qu'on l’accueille ... un peu comme le Christ.

Il n'est pas le Christ, il est celui qui rassemblera l'humanité.

Une fois son travail accompli, il proposera sa couronne au Christ, le révélant ainsi à toute l'humanité.

Viendra alors l'Age d'Or.

C'est ainsi que je le vois, c'est ainsi que je vis la venue du Grand Monarque.

Tous les signes que je vois me font dire que ce moment est proche, que nous le vivrons.


_________________
"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière
Henri_Vargroas
Henri_Vargroas
Chef
Chef

Messages : 122
Points : 376
Date d'inscription : 19/04/2019
Age : 43
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Tanzor le Lun 2 Déc - 18:29

Henri_Vargroas a écrit:Je propose la stratégie suivante :

- implanter l'idée du grand roi (ça c'est fait)
- partager la parole (c'est en cours)
- laisser l'idée germer d'elle même

Il arrivera un moment où la solution du roi viendra du bas.
Le peuple l'exigera de lui-même, sans influence, sans manipulation.
Le roi acclamé aura tout pouvoir pour destituer qui de droit.
Le roi n'a pas besoin d'aide, il n'a pas besoin de conseil orienté.
Il a besoin que l'on croit en sa venue, qu'on l’accueille ... un peu comme le Christ.
Il n'est pas le Christ, il est celui qui rassemblera l'humanité.
Une fois son travail accompli, il proposera sa couronne au Christ, le révélant ainsi à toute l'humanité.
Viendra alors l'Age d'Or.
C'est ainsi que je le vois, c'est ainsi que je vis la venue du Grand Monarque.
Tous les signes que je vois me font dire que ce moment est proche, que nous le vivrons.

Cher Henri,
vous rêvez complètement, ce pour deux raisons :
1) un sondage qui a été fait il y a quelques années (mais il n'y a pas de raison que cela ait évolué) donne le résultat suivant : 17% des Français sont prêts à voter pour un roi, même s'il n'y a pas de campagne électorale. Le FN, qui est présent dans les élections depuis 40 ans, arrive péniblement à franchir la barre des 20%. La raison en est le matraquage très puissant de la part des médias, aux ordres du pouvoir en place.
2) il y a des intérêts financiers très puissants + la volonté de rester au pouvoir : deux raisons qui font que l'oligarchie mondialiste ne lâchera le pouvoir que si elle y ait contrainte par la force. La phase finale, une fois le peuple convaincu (ce qui ne peut se faire que par un processus autre qu'électoral), sera forcément violente.
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 307
Points : 658
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 3 Déc - 12:34

Pour résumer, et je m'arrèterai là :

LE ROYALISME EN FRANCE, c'est avant tout UNE ATTITUDE CULTURELLE CATHOLIQUE, celle de la Tradition. En politique il défend le PRINCIPE D'EXPENSION-EVANGELISATION, dont Léon XIII reprendra l'idée: tout le contraire de l'actuel euro-mondialisme islamisant ! C'est aussi UN NATIONALISME FRANCAIS ET CHRETIEN : mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est, enfin, face à la masse L'AFFIRMATION DE LA PERSONNE CHRETIENNE.

Il inspire en France le Légitimisme, pour qui LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANNANT DE DIEU, et les néo-Légitimismes que sont le Parmisme, le Survivantisme et le Providentialisme : le principe est le même, seul change le Prétendant... et à l'étranger, le Carlisme espagnol et latino-américain, le Miguélisme portugais et brésilien, le Né-Bourbonnisme napolitain et parmesan, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme des pays de Visegrade (Hongrie, Slovaquie, Bohème, Pologne), le Hiérosolymite de Terre Sainte et des pays de l'ex-Empire Latin de Constantinople, et le Rattachisme québéquois, wallon, valdostain et jurassien suisse.

La devise des Carlistes -Dieu, Patrie, Foyers et Roi Légitme- pourrait à travers une communion traditionaliste s'appliquer à tous ces mouvements Français et étrangers : nous nous proposons de nous faire l'échos de TOUTES ces actions Royalistes Françaises et étrangères et de tous les évènements contribubant à diffuser intelligement et efficacement le messages des Royalistes, qu'ils soient politiciens, historiens, pèlerins.

Certaines propossitions de L'ALLIANCE ROYALE ne sont pas à rejeter
http://www.allianceroyale.fr/propositions/

La conviction du Royalisme traditionnel s’enracine autour d’une fidélité absolue envers le Divin Christ-Roi et en Sa Très Sainte Mère, et dans l'attente de la Restauration du Lieutenant Royal qui refera de la France la Fille Aînèe de l'Eglise et l'Educatrice des Peuples, le vrai Royaliste défendra le Catholicisme de tradition, la Contrerévolution dans la droite ligne de Joseph de Maîstre, le Drapeau Blanc, l'union du Trône et de l'Autel, l'identité Catholique de la France.

-Avant d'être Royaliste, je suis Catholique et Français; je dirai même que JE SUIS ROYALISTE PARCE QUE JE SUIS CATHOLIQUE ET FRANCAIS (Maurice d'Andigné).

Le vrai Royaliste agira tout d'abord en Catholique, puis en Monarchiste, préparant le retour du Roi en France tout en défendant l'intéret national. Il se placera dans la CONTINUITE des CROISES, des LIGUEURS du temps d'Henri IV, des CHOUANS de Vendée et de Bretagne, des CHEVALIERS DE LA FOI qui firent tomber Napoléon et permirent le Restauration, des Ultraroyalistes, dit ULTRAS, de 1814 à 1830, des ZOUAVES PONTIFICAUX et des CAMELOTS DU ROI.

Pour ces vrais Royalistes, le sceau et l’emblème des Contrerévolutionnaires demeure le double-COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE qu’ils arborent dès les guerres de Vendée sur le Drapeau national avec la devise « ESPOIR ET SALUT DE LA FRANCE » : le Général de Sonis en fera son drapeau.

Notre Catholicisme doit être intégral. Il embrassera avec vertu toute la Foi, la discipline de sacrement, la morale de l’Eglise Romaine sous leur forme la plus traditionnelle et la plus épanouie. Il rejette par conséquent tout ce qui lui est contraire ou par trop étranger ou ennemi. Il s’agit de “chercher le Royaume de Dieu avant tout et sa justice”, assuré de recevoir “le reste de surcroit”. Ce qui n’empêche pas mais nous commande au contraire, de travailler au Bien Commun de nos familles, de nos métiers et communes, de notre Nation, "la nation des Francs qui a Dieu pour fondateur", dans un amour du prochain éclairé et fort, tout motivé par l’Amour de Dieu qui est Père de tous. Tel est notre “théocentrisme” si fort opposé au libéralisme au laïcisme, au sécularisme de ce temps. C’est le “Omnia instaurare in Christo” de Saint-Paul (Ephésiens 1:10), choisi par Saint-Pie X, et c’est aussi la devise de Sainte-Jeanne d’Arc, qui est Patronne de la France: “Dieu premier servi!”.

Membre d’une famille à laquelle il se doit le Royaliste, parce que Catholique et Français, se vouera naturellement et quotidiennement à la prospérité de cette famille, tant corporelle que spirituelle, où le sort
de chacun dépend de tous.

-DIEU, FAMILLE, PATRIE, TROIS MOTS QUI SE COMPLETENT ET QU’ON NE DEVRAIT JAMAIS
SEPARER. SI CHAQUE INDIVIDU VOULAIT CONSTRUIRE SUR CES TROIS BASES, TOUT IRAIT BIEN (Bienheureux Marcel Callo -1921-1945).

Et dans lattente du Roi, face à la violence sournoise qui s'exece partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE, nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques.

Personne ne le fera à notre place...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 3 Déc - 14:08

En concusion défintitive :

La devise des Carlistes -Dieu, Patrie, Foyers et Roi Légitme- pourrait à travers une communion traditionaliste s'appliquer à tous ces mouvements Français et étrangers : nous nous proposons de nous faire l'échos de TOUTES ces actions Royalistes Françaises et étrangères et de tous les évènements contribubant à diffuser intelligement et efficacement le messages des Royalistes, qu'ils soient politiciens, historiens, pèlerins.

Pour ce qui concerne la France, et parce qu'il faut une première approche de la manière de sauver notre Pays en lui faisant renouer avec ses racines Catholiques et Royale, et vu que le ROI caché HENRI V DE LA CROIX, s'il existe, est dans l'impossibilité de sortir de l'anonymat avant l'heure de Dieu, ces vrais Royalistes, qui adoptent le sceau et l’emblème des Contrerévolutionnaires demeure le double-COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE qu’ils arborent dès les guerres de Vendée sur le Drapeau national avec la devise « ESPOIR ET SALUT DE LA FRANCE » , doivent se rassembler autour du Prince Louis, qui est le plus proche de nos idées, que nous devons voir comme Régent, dans l'attente du Roi qui sera Sacré à Reims : c'est le principe du Régentisme
https://www.sylmpedia.fr/index.php/Royalisme_r%C3%A9gentiste
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Tanzor le Mar 3 Déc - 22:32

Hervé J. VOLTO a écrit:Le vrai Royaliste agira tout d'abord en Catholique, puis en Monarchiste, préparant le retour du Roi en France tout en défendant l’intérêt national...
Cher Hervé, vous vous gargarisez de belles déclarations.
Je vous rappelle la définition de la stratégie, selon Larousse : "Art de coordonner des actions, de manœuvrer habilement pour atteindre un but".
De mémoire, car votre texte est fort long, je crois que le seul verbe que vous employez est le verbe "être" qui est, comme chacun sait, un verbe d'état et non d'action.
J'ai extrait de votre texte la phrase ci-dessus, car on y trouve deux verbes d'action : "le vrai royaliste agira..." (...) "préparant le retour du Roi de France".
C'est justement toute la question : comment agira-t-il ? et comment préparera-t-il le retour du Roi ?
De cela vous ne dites rien, car je pense que vous ne connaissez rien au combat politique.
Un exemple : la France est en train de subir depuis des années une invasion migratoire qui a toutes les chances de conduire au "Grand remplacement". Je vous fais grâce de la définition.
Le jour où la France sera devenue une république musulmane, comment ferez-vous pour préparer le retour du Roi ?
Vous vous référez d'une manière répétitive au catholicisme. Mais croyez-vous au Diable ?
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 307
Points : 658
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 4 Déc - 9:17

Cher Tanzor, votre question est :

- "le vrai royaliste agira..." (...) "préparant le retour du Roi de France". C'est justement toute la question : comment agira-t-il ? et comment préparera-t-il le retour du Roi ?

Pour agir, nous Royalistes, nous pouvons mettre en oeuvre cinq démarches pour aider à la Restauration :

1ー ) Refaire découvrir l'Histoire de France aux Français.

2ー ) Dénoncer les réseaux occultes qui rongent la France.

3ー ) Remettre l'Eglise au centre de la cité, remettre Dieu au centre de nos vies, remettre le Divin Christ-Roi et Son Sacré-Coeur au centre de la politique.

4ー ) Défendre avec le Marquis de La Franquerie PRINCIPE ROYAL : LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU.

5ー ) Construire l'ARCHE FRANCO-CATHOLIQUE chère à Charles Maurras : la première préparation sera spirituelle, la seconde intellectuelle, la troisième personnelle, le tout pour créer des réseaux Catholiques et Royalistes et pouvoir agir ensuite concètement.

Votre Groupe Royaliste d'Initiative et de Proposition Politique (GRIPP) était exellant. Notre Plan d'Actions Royales Mutuelles Immédiates (PARMI) nous permet d'agir concèretement dans une optique d'unification des Royalistes.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Henri_Vargroas le Mer 4 Déc - 9:42

Tanzor a écrit:
vous rêvez complètement,
Sincèrement merci, vous n'auriez pu choisir de meilleur verbe que celui-ci.


1) un sondage qui a été fait il y a quelques années (mais il n'y a pas de raison que cela ait évolué) donne le résultat suivant : 17% des Français sont prêts à voter pour un roi, même s'il n'y a pas de campagne électorale. Le FN, qui est présent dans les élections depuis 40 ans, arrive péniblement à franchir la barre des 20%. La raison en est le matraquage très puissant de la part des médias, aux ordres du pouvoir en place.
2) il y a des intérêts financiers très puissants + la volonté de rester au pouvoir : deux raisons qui font que l'oligarchie mondialiste ne lâchera le pouvoir que si elle y ait contrainte par la force. La phase finale, une fois le peuple convaincu (ce qui ne peut se faire que par un processus autre qu'électoral), sera forcément violente.

Rassurez vous, la puissance du reve et de la foi va tout balayer.

Paix sur vous poisson colombe

_________________
"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière
Henri_Vargroas
Henri_Vargroas
Chef
Chef

Messages : 122
Points : 376
Date d'inscription : 19/04/2019
Age : 43
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 4 Déc - 10:19

Merci, Henri_Vargroas, de votre défense.

-un sondage qui a été fait il y a quelques années (mais il n'y a pas de raison que cela ait évolué) donne le résultat suivant : 17% des Français sont prêts à voter pour un roi, même s'il n'y a pas de campagne électorale.

Pas pour un Roi : pour un candidat Royaliste, type candidat d'un parti Royaliste comme L'ALLAINCE ROYALE. On e vote pas un Roi, sauf lors d'un référendum sur les intstituions : Monarchie ou République.

Le FN, qui est présent dans les élections depuis 40 ans, arrive péniblement à franchir la barre des 20%. La raison en est le matraquage très puissant de la part des médias, aux ordres du pouvoir en place. Toute technoique de communication -changement de nom de Front National en Rassemblment National par exemple- ne suffira pas : Eric Zémour et Marion Maréchal ex-Le Pen l'ont bien compris, qui tentent une union des droites. Si, pour reprendre un proverbe de l'Action Française, ELECTIONS, PIEGE A CON, nous savons que les élections ne servent qu'à retarder l'innévitable, crééer un mouvement d'opinion de droite, voire Royaliste. peut constiuer un témoignage.

-il y a des intérêts financiers très puissants + la volonté de rester au pouvoir : deux raisons qui font que l'oligarchie mondialiste ne lâchera le pouvoir que si elle y ait contrainte par la force. La phase finale, une fois le peuple convaincu (ce qui ne peut se faire que par un processus autre qu'électoral), sera forcément violente.

Oui, la puissance du rêve et de la Foi va tout balayer : c'est notre espérence Royaliste

Au fait, le devise des Bourbons n'est-elle pas ESPERENCE ?

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 4 Déc - 10:37

Cinq démarches stratégiuques pour aider à la Restauration :

1ー ) Refaire découvrir l'Histoire de France aux Français.

2ー ) Dénoncer les réseaux occultes qui rongent la France.

3ー ) Remettre l'Eglise au centre de la cité, remettre Dieu au centre de nos vies, remettre le Divin Christ-Roi et Son Sacré-Coeur au centre de la politique.

4ー ) Défendre avec le Marquis de La Franquerie PRINCIPE ROYAL : LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU.

5ー ) Construire l'ARCHE FRANCO-CATHOLIQUE chère à Charles Maurras : la première préparation sera spirituelle, la seconde intellectuelle, la troisième personnelle, le tout pour créer des réseaux Catholiques et Royalistes et pouvoir agir ensuite concètement.

Notre espérence Royalistes : voir un jour de nouveau la France conduite par un Roi Très Chrétien.

Pourquoi un Roi Très Chrétien ?

Concervé dans les archives Royales de Madrid, Il ceremoniale historico e politico (c’est écrit en italien, c’est peut-être la copie destinée à la Couronne de Naples ou au Saint Siège), sous le titre Opera uilissima à tutti gliambasciatori, définit ainsi la titulature du Roi de France:

–LOUIS XV (le Roi de l’époque), PAR LA GRACE DE DIEU ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE, DU SIEGE APOSTOLIQUE LE BIENFAITEUR HEREDITAIRE, DE L'EGLISE DE ROME LE PROTECTEUR PERPETUEL, DE LA LIBERTE DES LIEUX SAINTS LE DEFENSEUR SOUVERAIN DU DROIT.

Ici se trouve la Mission Divine du Roi de France. Et elle justifie tout notre stratégie Royaliste...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle stratégie pour le royalisme ? - Page 2 Empty Re: Quelle stratégie pour le royalisme ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum