ULTRA-LEGITIMISME

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

ULTRA-LEGITIMISME Empty ULTRA-LEGITIMISME

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 2 Déc - 15:00

A l'heure où notre Etat est bradé, que nos villes sont souillée, que nos églises sont vidées et que notre jeunesse est gâchèe, livrée, abandonnée, nous appercevons toujours, au-delà de l'injuste oubli, la figure éclatante du Roi Soleil. Et il est visible que, écoeurés par les cyniques, les traitres et les mafieux, les Français ne veuillent bientôt réclamer qu'une haute et Sainte Légitimité ne vienne couronner l'autorité de l'Etat Français.

Qu'est-ce que la Légitimité ?

- La Légitimité est l’application du droit Royal Français tel qu’il est défini dans la théorie statutaire et les Lois Fondamentales du Royaume , écrit l’historien du droit Guy Augé (Guy Augé, « Du légitimisme à la légitimité », in La Légitimité , N° 2, janvier 1975).

LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, charte coutumière de notre Pays inpirée par Dieu (Testament de Saint-Remy, Songe d’Hugues Capet, Triple Donation de Sainte-Jeanne d'Arc), désignent l’Aîné Salique, Catholique, Nait Français de Naissance Légitime, des Capétiens, DONC L’AINE DES BOURBONS, les autres branches Capétiennes étant éteintes en ligne Légitime. Le Roi est Légitime parce qu'il est choisi par Dieu à travers les Lois Fondamentales qui tempèrent une Monarchie qui n'est absolue mais responsable .

Avant d'aborder la question du Prétendant, il faut préciser que la conviction Royaliste Légitimiste est intimement liée à la Foi Catholique. Le Royalisme politique se définit historiquement par le respect des Lois Fondamentales du Royaume de France , qui règlent le mode de gouvernement Royal et les règles de succession au Trône de France, nnotamment la LOI DE CATHOLICITE. Clovis devient en 496, le seul Roi Légitime parmi les Rois barbares, du fait de son Baptême et non pas de sa seule force. Le Baptême, la Légitimité dynastique, ne suffisent pas : encore faut-il une politique Légitime , et un pouvoir n'est Légitime que s'il défend la Foi Catholique (Légitimité théologique) et le Bien Commun (Légitimité naturelle), ET AISNI SUELE LA MONARCHIE CAPETIENNE, CATHOLIQUE ET ROYALE, APOSSEDE HISTORIQUEMENT CETTE DOUBLE LEGITIMITE. Clovis s'engagea à mettre sa force au service du droit Chrétien et à servir ses sujets Chrétiennement, C'EST A DIRE AVEC AMOUR, et ses descendants continuèrent cette politique Catholique et Royale à trvers les Mérovingiens, les Carolingiens et les Capétiens, ce jusqu'en 1789, puis de nouveau de 1814 à 1830 (la Restauration).

A partir de l’exil de Charles X en 1830, le Légitimisme est le mouvement politique Français favorable au rétablissement de la Royauté Très Chrétienne de Droit Divin dans la personne de l’Aîné des Bourbons Légitme , prévu par les Lois Fondamentales du Royaume de France , et opposé à ce que les Légitimistes voient comme la laïcisation et à un choix humain de l’Orléanisme. Pour beaucoup de ces Catholiques le sceau et l’emblème de la contre-révolution est la dévotion au Sacré-Coeur qu’ils arborent dès les guerres de Vendée sur le Drapeau national avec la devise « Espoir et salut de la France » : le Général de Sonis en fera son drapeau.

Pour les Légitimistes, le Roi est la seule autorité Légitime éamant de Dieu et ce principe s'incarnait en 1830 à l'époque en la personne du petit Prince Henri, Duc de Bordeaux, futur Comte de Chambord. Pour les Orléanistes, le Roi est une impérieuse nécessité nationale, la continuité de La France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrage universle et du diktat des fortune anonymes et vagabondes, et ce principe s'incarnait en le Duc d'Orléans, Louis-Philippe, Monarque de Juillet .

Opposant au Bonapartisme et à l'Orléanisme, le mouvement Légitmiste est né au début du XIX° siècle pour soutenir la dynastie, et il a influencé la politique Française pendant une grande partie du XIX° siècle.

La doctrine légitimiste a été résumée ainsi par le journaliste Henri Marchand : « Le Roi de France, vous le reconnaîtrez toujours à ce signe ineffaçable, inamissible et inaliénable : le Rang de sa Naissance ! Aîné de sa Race, premier du Sang Capétien, il est le Roi S alique , c'est-à-dire nécessaire, le Roi fatidique. Qu'il vive ici ou là, tout près ou tout au bout du monde, qu'importe, il est le Roi ».

Mais Louis XVII n’avait pas disparu de la scène politique. Les proclamations de Louis XVIII atteignirent sans doute davantage les élites que le peuple. Des Français en étaient restés cependant au fils de Louis XVI, malgré l’annonce de sa mort en 1795. Fin 1813-début 1814, les révoltes de conscrits d’une partie de la Flandre Française, rapidement devenues soulèvement rural anti-napoléonien, se firent au nom de Louis XVII (sobriquet qui resta à leur chef). L’arrivée sur le trône de Louis XVIII n’empêcha même pas la multiplication des faux Louis XVII.

La contestation de Louis XVIII, puis partiellement de Charles X, s’alimente ainsi dans une partie du monde Ultra aux prophéties politiques circulant de manière manuscrite ou en compilations (désormais classificatoires) imprimées, et au dernier prophète Royal qu’est Thomas Martin de Gallardon .

Ce prophétisme se prolonge après 1830 dans le Survivantisme .

Qui sont les Survivantistes?

Le Comte de Chambord lui-même, qui ne voyait de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne concevait de Mission Française que la fidélité de la France à son Baptême et ne désirait de salut national que dans l'esprit de justice, décida de renoncer au Trône -au grand dam de ses contemporains!- après la révélation de Maximin Giraud , le Berger de la Salette, de la Survivance de Louis XVII et de la vraie descendance Royale, et la querelle du Drapeau Blanc ne fut qu'une excuse.

Ou se trouve cette descendance?

Il y a deux hypothèses :

1. Naundorff n’étant pas Louis XVII, mais le fils adultérin du dernier Prince de Condé (et donc demi-frère de l'infortuné Duc d'Enghien), cousin de Louis XVI et dont la cuisinière hollandaise se nommait EMMA NAUNDORFF : le juene nuandorff, batard du Prince de Condé fut le compagnon de jeux de Mme Royale et de... Louis XVII (le vrai) à Versailles, ce qui lui permet d'avoir des souvenirs précis : le futur Grand Monarque est le descendant Salique du VRAI Louis XVII évadé de l'enfer du Temple, mais on ignore complètement où se trouve cette descendance, qui est celle des Lys coupés, et qui vient AVANT MEME celle des Bourbons d'Espagne. C'est l'hypothèse SURVIVANTISTE .

2. Le futur Grand Monarque ne descend de Louis XVII que PAR SA MERE, petite-fille du petit-fil de l’Enfant-Roi, et membre de la branche coupée des Lys, et descend PAR SON PERE, Saliquement, de la Branche Aînée de Saint-Louis, qui est celle des Bourbons-Montpensier-de-Valois-et-d'Albon-de-La Croix , lignée oubliée mais Légitime, qui survécu entre la Lorraine et l'Italie, et vient AVANT MEME celle des Bourbons-Montpensier de Bhopal, qui vienent quand à eux AVANT MEME celle de l'ypothétique descendance de Louis XVII, Bourbons Montpensier de La Croix dont le Masque de Fer fut l’incarnation comme l’instrument Divin du témoignage de la permanance de la Légitimité
https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/07/23/le-masque-de-fer-une-ombre-dans-le-regne-du-roi-soleil-premier-episode-i-ii/

et

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/07/25/le-masque-de-fer-une-ombre-dans-le-regne-du-roi-soleil-deuxieme-episode-ii-ii/ :
on ignore totalement, là aussi, où se trouve cette double descendance, dont on ne connaitrait que le nom, HENRI-Louis de Bourbon-Montpensier de Sainte Croix de valois DE LA CROIX, Duc de Bretagne, de jure HENRI V DE LA CROIX (comme il y eu un Philippe VI de Valois), et le caractère FRANCAIS (comme les Bourbons-Parme, par exemple), et que ce sera la Providence à nous le révéler, un Prince Kal-El de Krypton pouvant vivre sous l'identité d'un modeste Clark Kent. C'est l'hypothèse PROVIDENTIALISTE .

Les hypothèses N° 1 et N° 2 se confondent dans la certitude d'une survivance de Louis XVII. Elles s'en remettent également humblement à Dieu pour le choix du Roi à venir.

Marie-Julie Jahenny (1850-1941) est une voyante Catholique Bretonne de Blain, près de Nantes, qui eu des extases et porta les stigmates du Christ. Ses visions révélèrent des catastrophes pour notre France contemporaines mais aussi le retour d'un Roi pour sauver notre Patrie. Dans un contexte géopolitique d guerre cilvile et mondiale, le Roi sera notre seul recour dans le cahos. Ce Roi serait un Aîné, inconnu mais Légitime des Bourbons, Henri V de la Croix , ce qui confirme la Légitmité Catholique et Royale : elle précisera que le Roi à venir, le Grand Monarque de prophéties ne serait ni un Orléans, ni un Naundorff, ni un Bourbon espagnol .

Les Providentialistes Légitimisants de l'hypothèse N° 2, qui savent que le Roi HENRI V DE LA CROIX, même caché, est l’incarnation comme l’instrument Divin du témoignage de la permanance de la Légitimité Catholique et Royale, se nomment ULTRA-LEGITIMISTES. Frank Abed et... votre humble serviteur sommes des tenant de L'ULTRA-LEGITIMISME. Les Ultra-Légitmistes savent que le combat de Charles Maurras fut pour une France, un Roi, les plus beaux que l'on ai vu osu sle Soleil : la France des Bourbons, de Mesdames Sainte-Marie, Sainte-Jeanne d'arc et Sainte Thérèse, et de Monsieur Saint-Michel : el marquis de la franquerie ne s'y trompa pas, qui écrivit un livre MAURRAS, GRAND DEFENSENSEUR DES VERITES ETERNELLES.

L'Ultra-Légitimisme dépasse donc le cadre dynastique en laissant humblement le choix du Roi à Dieu tout en défendant la tradition Catholique d'une Manarchie de droit Divin qui n'a jamais été absolue mais tempérée par les Lois Fondamentales du Royaume de France . Car depuis la chute de la Monarchie Catholique et Royale en 1830, à la suite de Bossuet, Bonald, Maîstre, les Royalistes maitiennent et manifestent le principe Royal, car le disait l'un d'eux Maurice d'Andigné :

- C'est à la Légitimité Catholique et Royale que nous devons revenir... ce n'est pas les hommes si éminants soint-ils, qui sauvent un pays, mai les insitutions .

Dans ce combat doctrinal, une étape revint toutjours : il s'agit du rappel des Lois Fondamentales du Royaume de France

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/ ,

constitution de l'ancienne France, qui définisent les institutions Catholiques et Royales qui virent la naissance de la France et en firent la Grandeur, règlent le mode de gouvernement Royal t les règles de transmission de la Couronne de France.

Le Légitimisme se distingue en premier lieu par sa référence au Prince Légitime.

-C'est Dieu seul qui fait les Rois, Il prépare les races Royales : ici se trouve la plus grandes des Légitmités (Joseph de Maîstre).

L'ultra-Légitmisme est un Néo-Légitimisme qui, tout en reconaissant la pertinance des LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, ne reconnait pas le Duc d'Anjou comme Aîné des Bourbons mais qui reconnait la Légitimité du futur Grand Monarque, le Roi caché HENRI V DE LA CROIX.

La ligne politique de l'Ultra-Légtimisme s’axera autour de deux fidélités :

EN PREMIER LIEU , une fidélité à la tradition politique Capétienne de la France qui s’inscrit dans l’espérance Royale et porte deux projets essentiels pour l’avenir :

- L’attachement à la Souveraineté de la France , aussi bien contre l’Union européenne technocratique que les grandes puissances et organismes financiers et économiques qui agissent à l’international,

- La défense de l’identité gréco-romaine et celto-Chrétienne de la France et de l’intérêt général contre l’œuvre des lobbies, groupes de pression et partis politiques républicains.

EN SECOND LIEU , une fidélité à l’héritage Chrétien de la France , lui-même incarné dans deux dimensions :

- La promotion des valeurs fondamentales de la civilisation , notamment la défense de la Vie et celle de la Famille,

-La filiation à un modèle socio-politique porté notamment par les Catholiques Sociaux , contre le capitalisme sauvage planétaire.

La conviction Monarchiste de l'Ultra-Légitimisme, enfin, s’enracine autour d’une fidélité absolue envers le Divin Christ-Roi et en son Lieutenant SMTC Henri V de la Croix, qui qu'il soit, Aîné invible des Bourbons et Roi légitime de France, Fils aîné des Coeurs Unis de Jésus et de Marie promis et annoncé dans les prophéties du Grand Monarque.

S’il fallait condenser en quelques propositions une sorte de contenu doctrinal essentiel de l'Ultra-Légitimisme, on pourrait citer, à titre d’exemples :

• la reconnaissance de l’origine Divine du pouvoir ;

• le respect de la morale naturelle ;

• le souci de l’ordre et de la justice (dans ses deux espèces, distributive et corrective) ;

• l’observation réaliste de la nature sociale de l'homme;

• la distinction du spirituel et du temporel, la défense de la foi Catholique et l’ordination de la politique à sa finalité naturelle du Bien Commun ;

• la défense de la nation Française dans son intégrité territoriale, comme cadre contemporain nécessaire à une revendication dynastique ;

• l’application du principe de subsidiarité, riche d’effets pratiques ;

• le rejet de la république (entendue comme non-Royauté) ;

• le refus de la démocratie (qu’elle apparaisse sous sa forme classique et technique d’antithèse de la Monarchie, ou sous sa forme moderne virulente de prétention totalitaire à incarner le seul principe anti-Chrétien de naturalisme relativiste).

L'Ultra-Légitimisme possède donc des principes d’action qui sont ceux de la Monarchie traditionnelle, qui inspire Légitmistes, Survivantistes, Parmistes et Providentailsites. Entre autres :

-Restauration de l’autorité de Dieu et de Son Lieutenant -par le Sacre Royal- du prêtre, du père de famille, et reconnaissance publique de la dignité de toute personne qui travaille pour le bien commun, prêtres, Chevaliers, ou tout simplement Cathos Tradis et autres citoyens honnêtes.
– Promotion de la famille.
– Décentralisation, toujours dans l’esprit de responsabiliser les hommes pour les faire participer au bien commun : autonomie des provinces qui la désirent, constitution de corporations pour les métiers qui le souhaitent…

La Noblesse, c'est la reconaissance publique du rôle social de la famille .

La Royauté, c'est le couronnement de la famille et de l'Etat. Voulus Chrétiens .

C'est un acte de Foi qui nous est demendé: attendre et préparer la venue d'un Roi INCONNU MAIS LEGITIME envoyé par Dieu et, DANS L'ATTENTE DU PRINCE, DEFENDRE LE PRINCIPE.

Etre Ultra-Légitmiste, c'est être avant tout Royaliste, et être Royaliste, ce n'est pas seulement vouloir un Roi, c'est se revendiquer Contrerévolutionnaire ! C'est renier les valeurs, l'histoire, les symbôles, les acquis de la République, fille de la Révolution, la république judéo-maçonnique qui déchristianise la France pour nuire au Catholicisme, comme nous l'a clairement rappellé Vincent Peillon dans une interwiew télévisée : La laïcité, nouvelle religion https://www.youtube.com/watch?v=3WNuugFF7Gg .

Être Royaliste, c'est avant tout être Catholique et Français :

- Avant d'être Royaliste, je suis Catholique et Français; Je dirai même que je suis Royaliste parce que je suis Catholique et Français (Maurice d'Andigné) !

Et c'est un Roi Très Chrétien que nous attendons. Car la France de Dieu, le Royaume de Marie ne peut pas mourir : il FAUT qu'il vienne...





Hervé J. VOLTO, CJA
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 203
Points : 263
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum