Voir le deal
44.99 €

La démonstration mathématique des limites de la démocratie

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

La démonstration mathématique des limites de la démocratie Empty La démonstration mathématique des limites de la démocratie

Message par Cécile de Polignac le Mer 27 Fév - 21:12

On connaît Nicolas de Condorcet, mathématicien, partisan des Lumières et député girondin, qui périt en 1794, victime de la Révolution. Il fut le premier à évoquer, en 1785, ce que l’on a nommé le « paradoxe de Condorcet », que l’on nomme aussi le « théorème d’impossibilité d’Arrow » ou « paradoxe d’Arrow », dû à Kenneth Arrow, lauréat 1972 du prix Nobel d’économie.

Que dit ce théorème ?

Prenons un exemple. Voici une population, peu importe le nombre. On lui demande de hiérarchiser trois candidats à une élection.
Supposons qu’une majorité des deux tiers préfère Marine Le Pen à Dupont-Aignan et qu’une majorité des deux tiers choisisse Dupont-Aignan plutôt que Bellamy, le candidat des Républicains.

Peut-on en déduire, pour autant, qu’une majorité choisira Marine Le Pen plutôt que Bellamy ?

Pas du tout, nous dit le démonstration mathématique de ce paradoxe.
L’auteur d’un article paru sur Wikipédia relève, avec un humour sans doute involontaire, « qu’il n’existe pas du tout de système assurant la cohérence, hormis celui où le processus de choix social coïncide avec celui d’un seul individu, parfois surnommé dictateur, indépendamment du reste de la population ».
Bref, Kenneth Arrow a démontré avec ce paradoxe, et d’autres considérations logiques, qu’un système électoral parfaitement démocratique est impossible.

Robert Spieler
Cécile de Polignac
Cécile de Polignac
Vénérable
Vénérable

La démonstration mathématique des limites de la démocratie A0page11
Messages : 288
Points : 654
Date d'inscription : 27/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

La démonstration mathématique des limites de la démocratie Empty Re: La démonstration mathématique des limites de la démocratie

Message par Chouan-XXI le Ven 10 Mai - 23:35

Pourriez-vous nous éclairer, s'il vous plaît, un peu plus sur ce théorème en révélant quelques idées du raisonnement de Kenneth Arrow, qui démontre au passage que Condorcet, ami de Voltaire, fit vraiment un mauvais choix de sa vie en luttant pour les "Lumières" contre la foi catholique de la France et des Français, erreur qui lui coûta la vie sur l'échafaud ...

Car je vois avec plaisir que l'ouverture de ce fil montre que vous avez une certaine culture scientifique, ou même mathématique : moi-même ai toujours été intéressé par la science et en particulier, par la physique (théorique).

Il n'est pas interdit de discuter un peu de science dans le Forum, de même qu'à l'Agrégation, si le programme est défini, le plafond des connaissances que l'on peut apporter n'est pas imposé !

De toute façon, un bon argument de plus contre la démocratie et le régime des Partis est toujours une bonne chose à prendre... et à utiliser.
Chouan-XXI
Chouan-XXI
Maître
Maître

Messages : 158
Points : 461
Date d'inscription : 18/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

La démonstration mathématique des limites de la démocratie Empty la démocratie et le mythe de l’auto-gouvernement : une démocratie sans demos

Message par Bernard le Légitimiste le Sam 11 Mai - 16:26

De qui le pouvoir viendrait-il ? Le peuple serait le titre démocratique ?
Par qui le pouvoir est-il exercé ?
Le pouvoir qui émane du peuple serait exercé par le peuple. Le problème ? C'est que la démocratie directe qui seule réalise cette exigence ne serait possible que dans de très petites communautés (Ex la démocratie athénienne)
Toutes les démocraties sont REPRÉSENTATIVES c'est-à-dire que le pouvoir n'est pas exercé par le peuple mais par des représentants du peuple
A la réponse par qui : il faut répondre NON PAR TOUS mais par QUELQUES UNS CHOISIS parmi tous...
Pour qui ?
En théorie pour tous...
Donc en principe un Etat démocratique serait un Etat ...
-du peuple ...de qui ? = source du pouvoir
-pour le peuple...par qui ? =instrument du pouvoir
-par le peuple ....pour qui ? =finalité du pouvoir
En pratique il s'agit dune imposture : non le peuple mais la majorité du peuple
Conclusion : le pseudo idéal démocratique N'EST JAMAIS RÉALISE
Une DÉMOCRATIE SANS DÉMOS !!!
Bernard le Légitimiste
Bernard le Légitimiste
Sage
Sage

La démonstration mathématique des limites de la démocratie A0page11
Messages : 179
Points : 501
Date d'inscription : 03/03/2019
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

La démonstration mathématique des limites de la démocratie Empty Re: La démonstration mathématique des limites de la démocratie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum