Forum de la France chrétienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LE PACTE DES FAMILLES

Aller en bas

LE PACTE DES FAMILLES Empty LE PACTE DES FAMILLES

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 20 Mar - 9:26



LE PACTES DE FAMILLES voulu par Louis XV et par obtenu après les tractatives de Choiseul le 15 aout 1761 (Archives du Ministère des Affaires étrangères, Correspondances Politique Espagne, volume 533, pacte de famille du 15 août 1761 folios 270-285) est un traité de paix passé entre les Bourbons de France, d'Espagne, de Naples et de Parme.

Le Pacte ds familles fut insitué pour renverser l'alliance des pays protestants du Nord (Angleterre, Hollande, Prusse) : le mariage entre le jeune Duc de Parme, Don Felippe, fils de Philippe V d'Espagne et d'Elisabeth Farnese, et la fille de Louis XV, Mme Isabelle, devait sceller ce traité. A cette occasion, Louis XV qui avait renouvellé à son tour le voeu de Louis XIII et de Louis XIV, demendera à ses cousins espagnols, napolitains et parmesans de bien vouloir consacrer leurs Etats à la Mère de Dieu, ce qu'ils feront volontier : le Roi d'Espagne à la Modonne du Pilar, le Roi des Deux-Siciles à la Madonne du Carmmine (prononcer Carminé) et le Duc de Parme (également Roi d'Etrurie pour un temps) à la Madonne de la Steccata.

Ils y maintiendront une politique Catholique et Royale où le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.

La MAISON ROYALE DE NAPLES ET DES DEUX-SICILES, dite MAISON ROYALE DES DEUX SICILES en France et CASA REALE DEI BORBONI DI NAPOLI en Italie, est une branche italienne de la Maispon de Bourbon ayant régné sur les Royaumes de Naples, de Sicilespuis des Deux-Siciles entre 1734 et 1861. Issue de la dynastie Capétienne des Bourbon en ligne masculine et Légitime, la Maison de Bourbon-Siciles a donné plusieurs souverains et souveraines aux pays de l’Europe Catholique et au Brésil.
La DUCHESSE DE BERRY, l'épouse de Louis-Philippe et, plus près de nous, la mère de Juan Carlos d'Espagne, furent des Princesse issue de la Maison de Bourons-Siciles...
Ces AUTRES Bourbons italiens que sont les Bourbons-Parme, dont le seul véritable et inestimable joyeaux demeure sans conteste la Princessse Marguerite de Bourbon-Parme http://www.noblesseetroyautes.com/margarita-de-bourbon-parme-presente-collection-de-bijoux/ ont régné environ deux siècles sur le Duché italien de Parme et la Ducale e Reale Casa de Borbone-Parma offre une passionant galerie de portraits de princes du XVIII° siècle au XX° siècle : par exemple, la dernière Duchesse de Parme régnante fut la Princesse Louise-Marie de Bourbon-Artois, soeur du Comte de Chambord et épouse du Duc souverain Charles III de Bourbon-Parme : elle est l'arrière-grand.mère du Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme.

Les accords ci-dessus mentionnés passés entre la France, l'Espagne, le Royaume de Naples et le Duché de Parme visaient à définir les rapports culturels, commerciaux et maritimes entre les quantres puissances. Mais ils avaient aussi un objectif politique essentiel puisque les quatres couronnes y affirmaient leur alliance perpétuelle face à l'Angleterre.

Le traité d'Utrecht (1713) avait ouvert l'Empire espagnol aux Anglais qui s'y livraient à un énorme trafic de contrebande. L'activité interlope des bâtiments anglais dans les possessions espagnoles du Nouveau Monde à partir de la Jamaïque s'était développée sans que les garde-côtes espagnols puissent y mettre un terme. Les Anglais s'opposaient aussi aux Français, notamment en Amérique du Nord.

La reconduction du pacte de famille en 1814 souffrit de l'insuffisance des négociations intergouvernementales, même si
l'article 2 additionnel du traité signé à Paris le 20 juillet 1814 entre la France et l'Espagne, établissait néanmoins comme base des relations commerciales entre les quatres pays, l'état des relations existant avant la Révolution dite Française.

Nous connaissons aujourd'hui le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme comme actif au sein du Légitimisme, mouvance ayant fait allégeance dynastique au Prince Louis de Bourbon, comme Président d’honneur de l'ASSOCIAITION LOUIS XVI, ainsi que de l’association MEMORIAL DE FRANCE A SAINT-DENIS, également comme éditorialiste dans le média en ligne VEXILLA GALIEA et de l'émission « Têtes à Clash », sur TV Liberté., et enfin comme défenseur de l'honneur de la fondation du Château de Versaills dans l'affaire Jeff Koons.

Nous connaissons le même Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme comme président de la Commission Royale pour la France de l'ORDRE CONSTANTINIEN DE SAINT GEORGES. L’ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges est un ordre dynastique équestre dont les origines remonteraient, selon une tradition légendaire, à l’empereur Constantin et qui survit depuis la réunification de l'Italie en 1870 dans la famille de Bourbon-Siciles ; il aurait été créé après la découverte de la Vraie Croix. C'est la raison pour laquelle il est considéré par quelques historiens comme le plus ancien des ordres existants à caractère religieux.

Cet Ordre fut fondé entre 1520 et 1545 par les frères Angeli, d’une famille noble albanaise, cousinant avec les grands dynastes des Balkans et les del Balzo, della Rovere et Médicis. D’abord appelé ordre de Constantin, en raison de son prétendu fondateur, puis ordre Angélique du nom d'Isaac Ange Comnène et ordre des Chevaliers dorés à cause du collier d'or que portaient les principaux dignitaires, il prit son nom actuel lors de son passage de la maison de Parme à la maison de Bourbon-Deux-Siciles de Naples.

Son but est « la glorification de la Croix, la propagation de la foi et la défense de la Sainte Église romaine ».

À ce titre, le Prince Charles-Emmanuel de Boiurbon-Parme est membre de la députation Royale présidée par le grand préfet, le duc de Noto. La députation Royale avec les grands officiers assiste le gouvernement de l'Ordre sous l'autorité du grand maître, le prince Pierre de Bourbon-Siciles, Duc de Calabre et Comte de Caserte, Chef de la Famille Royale de Naples et des Deux-Siciles, comme ses ancêtres les Rois des Deux-Siciles en tant qu'aînés farnésiens. C'est à la demande de l'infant Charles que la commission Royale pour la France a été créée en 2015. La nomination de son cousin Charles-Emmanuel, manifeste de l'intéret particulier de l'infant pour les Chevaliers et Dames Français qui doivent vivre en bon Chrétiens en prenant part à toutes les manifestations qui contribuent au développement des principes religieux et en coopérant au réveil des pratiques chrétiennes. La commission Royale pour la France soutient des projets et actions humanitaires.

On pourrait trouver ainsi en les Bourbons-Parme l'exemplaire vocation Chrétienne de tout une Famille et le caractère et la qualité d'une formation politique pouvant donner aux Royalistes Français les raisons d'espérer un jour en une Sainte Légitimité pouvant couronner l'autorité de l'Etat Français.




Hervé J. VOLTO, CJA



Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

LE PACTE DES FAMILLES A5comt10
Messages : 2439
Points : 3364
Date d'inscription : 01/12/2019
Age : 58
Localisation : Résident en Italie

Revenir en haut Aller en bas

LE PACTE DES FAMILLES Empty Re: LE PACTE DES FAMILLES

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 7 Avr - 14:53

Devise des Bourbons : ESPERENCE !
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

LE PACTE DES FAMILLES A5comt10
Messages : 2439
Points : 3364
Date d'inscription : 01/12/2019
Age : 58
Localisation : Résident en Italie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum