Forum de la France chrétienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

THEORIE ET PRATIQUE ROYALISTES : LA FORCE DS CHOSES

Aller en bas

THEORIE ET PRATIQUE ROYALISTES : LA FORCE DS CHOSES Empty THEORIE ET PRATIQUE ROYALISTES : LA FORCE DS CHOSES

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 17 Juil - 0:35

THEORIE ET PRATIQUES ROYALISTES : LA FORCE DES CHOSES





La France se trouve à la croisée des chemins, deux directions s'offrent aux Français : ou bien nous souhaitons concerver notre identité Chrétienne et notre Souveraineté, ou bien nous souhaitons voir la France liquidée comme un simple LAND d'une Europe pas très Catholique.

Ce qui pourrait inciter nos comptatriotes à se mobiliser pour la France, ce n'est pas sa beauté nue, celle de la splendeur de ses paysage -encore faut-il pour la voir habiter loin des grandes métropoles urbaines- mais son AUBE ROYALE, le vêtetement glorieux de son insitution fondtrice, que la république lui a arrachée. Car en vérité, la France, nation des Francs qui a Dieu pour fondateur et terre des Français, c'est avant tout un Etat : c'est l'Etat qui fit la France. Sans lui, et sans l'institution Catholique et Royale qui lui apporte solidité et continuité, la France se dissout, comme par un mouvement naturel, dans le magma général, contemporain.

- Les Rois ont fait la France et elle se défait sans Roi !

La Royauté Française ne reviendra que si elle est désirée.

La culture Française telle qu'elle existe aujourd'hui s'est pour une grande part assise sur le rayonnement de la France en Europe aux XVII° et XVIII° siècles, alors qu'elle était la Fille Aînée de l'Eglise et l'Educatrice des Peuples, que la langue Française établissait ses lettres de noblesse par rapport au latin et que les européens cultivés se flattaient de la parler. Elle s'est complétée par les apports des populations qu'elle a côtoyées ou intégrées

Caractérisée par un art de vivre, elle maintient des valeurs traditionnelles, parmi lesquelles un code de Bonnes Manières, une gastronomie reconnue, marquée notamment par ses fromages et ses vins, et des domaines comme la Hautre Couture et la Haute Joaillerie.

C'est tout çà qui risque de disparaître et que nous avons à préserver, dans l'attente du retour du Roi. Une chose qu'il faut bien avoir en tête aujourd'hui, c'est que, si le Président Macron, qui se prétend Royaliste, devait se retrouver le dos au mur et appeler le Roi, comme Franco a rappellé Juan Carlos en Espagne en 1976, C'est le Prince Jean d'Orléans qu'Emmanuel Macron appellerait, pas le Prince de Bourbon, encore moins le Prince Henri de La Croix, dont il ne croit certaiement pas à l'existance.

-Notre premier devoir est un devoir de mémoire et de fidélité aux valeurs et aux principes incarnés par la Royauté Française (Prince Louis de Bourbon, Duc d'Anjou, 30 janvier 2009).

Car à l'aube du XXI° siècle, nous sommes dans une sitution inédite : le successeur désigné comme L'AINE VISIBLE des Bourbons par LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE
https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/
régissants le mode de succession Royale appartient à une branche cadette des Bourbons qui semble être devenue Aînée depuis la mort du Comte de Chambord en 1883, installèe toute fois en Espgne depuis trois cents ans. Une Espagne sur lauqlle lesaînés de cette branche ont régné pendant plus d'un iècle, jusuq'à ce qu'une usurpation dans la Famille Royale les écarte du Trône de Charles Quint. Il n'empêche que cette usurpation ne les anullement empéché ramenés en France : au contraire, les “Rois Carlites” se sont battus les armes à la main pour leurs drois concrets espagnols, et jamais, même pacifiuqement, pour leurs droits théoriques Français.

Si de 1983, année de la mort di Comte de Chambord, à 1983 -un siècle jour pour jour !- annèe du sotient du Comte de paris à François Mittérand, les Légitmistes ont soutenus objectivement les Orlèans, il faut cependnt se rappeller avec eux que le Traité d'Ultrecht n'a aucune validité, le Roi de France ne pouvant renoncer , et que Louis XIV ne l'a signé que pour éviyter une geurre globale et que le Tratité d'Ultrcht n'engage que la personne du prince et non la Dynastie. Celà vaut également pour une éventuelle branche Aînée oubliée, mais Légitime, des Bourbons ayant fait souche en Italie et en Inde, l'hypothèse de Bourbons ayant régné en Outre-Alpes avant de redevenir Français un siècle et demi plus tard se confirmant avec les Bourbons-Parme, des cadets cependant.

Mais un problème demeure : il est manifeste par ailleurs qu'être juridiquement Français n'est pas suffisant, il faut l'être de coeur et d'esprit, ne penser qu'au bien de la Nation, et donc être éduqué en focntion de celle-ci. Juriste noramnand connu de Philippe IV le Bel, Pierre de Blois avait souligné vers 1300 l'importance de cette éducation Française, comme le pourtant Légitimiste Yves-Marie Adelyne l'a rappellé en l'Annexe V du MIRACLE CAPETIEN (Perrin 1987, P.338) :

-En trois ou quatre générations établies à l'étranger, les Princes perdaient leurs belles qualités Capétienne. On estima même à l'étranger que Philippe VI de Valois deveint Roi du fait qu'il était bien Français, et on fut heureux en france que Claude, fille de Louis XII et d'Anne de Bretagne épouse François de Valois, car il était lui aussi bien Français : et ce fut François I° .

Comment en effet celui qui doit être LA TETE DU CORPS MYSTIQUE DE LA NATION pourrait-il lui en être étranger, méconissant son histoire, sa culture nationale et ses cultures provinciales, ses coutumes et ses meilleures traditions, ses préoccupations, son rmèe, ses poèmes et ses chants ?

On y vient : pour le beauf moyen qui ne pense qu'aux 4 sous qu'il a sué en se levant tôt le matin, à son verre de pastis et à ses congès payés, la théorie successorale ne résoud rien en elle même aujourd'hui, pas plus que la ribambelle de titres de ses serviteurs, comme les Comte Adelyne Soret de Boisbrunet, Comte Voltolini de Valtelina, Prince de Voltolina de Trente, Duc de Beauffremont ou Baron Pineauteau, L'ACTION POLITIQUE PEUT DONNER DU POID AU PRINCE LOUIS, comme elle en avait donné à son père. Celà vaut également pour le ROI caché HENRI V DE LA CROIX s'il existe.

Le Prince devra donc commencer par se rappeler, et nous Royalistes avec lui et autour de lui, que la ligne politique Légitimiste et Néo-Légitimiste (Survivantisme, Providentialisme dans sa dimension Ultra-Légitmiste, Régentiste) qui en dérive, ne peut avoir de sens que par le biais d'une action politique Catholique et Royale concrète, et non pas par les seules grâces de l'Aînesse généalogique.

Etre fidèles aux valeurs inacarnées par la Royauté Française, c'est donc être EN PREMIER LIEU fidèles à la longue tradition politique Capétienne -Sacralité, indépendance et rayonnement- de la France qui s’inscrit dans l’espérance Royale, et EN SECOND LIEU, êtres fidèles à l’héritage Chrétien de la France, la Monarchie Capétienne étant Catholique et Royale.

C'est donc en premier lieux à la réintroduction de la doctrine sociale de l'Eglise dans l'économie que le Prince devra travailler.

La conviction Légitimisme et néo-Légitimiste, enfin, s’enracine autour d’une fidélité absolue envers le Divin Christ-Roi et en son Lieutenant, Aîné des Bourbons et Roi légitime de France, Fils aîné des Coeurs Unis de Jésus et de Marie promis et annoncé.

Donc en plus d'une législation Chrétienne, on attend du Prince qu'il affirme publiquement sa religiosité et qu'il défende l'Eglise autant qu'une Patrie voule Chrétienne.

Mais dans quelle mesure est-il possible d'agir de manière Royaliste auprès du monde qui nous entoure ? Il ne suffit pas d'avoir raison avec Maurras, de croire en Dieu, d'avoir des idées politiques Catholiques et patriotes, et que les circonstances se prêtent à les promouvoir, jusque sur la place publique. Il faut plus que celà : UNE POLITIQUE ROYALISTE POSSIBLE.

Une possibilité d'AGIR, aujourd'hui, au milieu de notre époque, avec des gens de notre époque. AVEC DES FRANCAIS D'AUJOURDUI.

Pour évaluer cette possiblité d'action, il faut réfléchir librement, avec passion, sans retenue ! Non comme des Français nostalgiques d'une grande insitution jeté à bas il y a déjà deux siècles... mais comme des Français réalistes, conscient de vivre dans un autre temps, déchristianisé, avec une perspective faussée, avec de nouveaux enjeux. De nouvelles contraintes aussi. Comme celle défendre avant tout la culture Française.

La culture Française avec ses valeurs traditionnelles fait parti de l'identité de la France.

L'identité de la France :

-Un peuple Chrétien

-Un territoire où se sont construit des cathédrales

-Une histoire vécue en commun, la vocation Catholique de la France et de ses Rois : du Baptême de Clovis à à la Rue du bac, en passant par l’exemplarité de Saint-Louis et la Triple Donation de Sainte Jeanne d’Arc, Apotre et Martyre de la Royauté universellle de N.S. Jésus-Christ et du caractère Sacré et Divin du Roi de France Son Lieutenant.

Face à la violence sournoise qui s’exerce partout, contre l’âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France, nous Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques !

La politique se fait parmi les vivants, pas parmi les morts. Telle est LA FORCE DES CHOSES.

Il faut commencer par dépassionner les choses. C'est ainsi. L'action politique se fait sur le terrain de la réalité, pas un autre, pas non plus dans les nuées. Une oeuvre politique ne se construite pas sur du sentiement : et comme une plante vigoureuse, elle ne se développe qu'à l'air libre, débarassée de de ses fantasmes, désenclavée de des milieux conpassés, libérée de ses frustrations.

Confiants en la Divine Providence, allons ensemble peser les choses, sur la balance de notre jugement.






Hervé J. VOLTO, CJA



____



A paraître : Les trois contraintes du Royalisme.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

THEORIE ET PRATIQUE ROYALISTES : LA FORCE DS CHOSES A5comt10
Messages : 2450
Points : 3405
Date d'inscription : 01/12/2019
Age : 58
Localisation : Résident en Italie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum