Forum de la France chrétienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'ESPRIT DE LA CROISADE

Aller en bas

L'ESPRIT DE LA CROISADE Empty L'ESPRIT DE LA CROISADE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 21 Aoû - 0:14

L'ESPRIT DE LA CROISADE









Légitimistes, Survivantistes, Providentialistes, Régentistes ! ceci est une message de 1958, de Robert Martel, le Chouan de la Mitija, Royaliste Survivantiste et fondateur de La Contrerévolution en Algérie comme du Mouvement Populaire du 13 Mai 1958 (MP13), Robert Martel dont mon oncle -époux de la soeur de mon père- fut l'ami :



-La guerre messianique, que nous avons maintes fois décrite, est engagée. Elle ne cessera qu'avec la réaction Contrerévolutionnaire qui surgira pour lui écraser la tête. En attendant, il nous faut définir l'ESPRIT DE CROISADE qui, malgrès les apparences, parcourt la France et sa province d'Algérie comme un grâce nouvelle qu'il convient de ne pas laisser échapper mais de saisir au vol. Que ceux qui veulent conprendre, comprennent ! Il est temps que les masques tombent, que les idoles et les idéologies soient jetés à bas et que la vérité éclate.

Non à la Révolution ! Non à la guerre subversive ! La Révolution, qu'elle ai le visage des démocraties occidentales ou des démocraties populaires, du libéralisme ou du socialisme, est un état de révolte luciférienne contre le Créateur pour satisfire l'orgueil humain. Cette rebellion érigée en principe et en droit sous une forme de subversion permanente. Ceci posé, la guerre subversive, dont on parle tant, n'est que la résultante de cette révolte de l'homme, mais une résultante codifiée dans un but précis : servir le monde matérialiste et, par là, le messianisme. La guerre subversive n'est qu'une méthode mise au point pour détruire l'homme-créature de Dieu au profit de l'homme-créature de l'homme. Pour ce faire, elle tend à briser la société Divine en la personne de l'Eglise et la société civile en ses cadres naturels (les Aristocrates). Elle fait, en même temps, le vide à l'intérieur de l'homme même , conditionne se réflexes, inverse les Valeurs et créé cet agglomérat d'enveloppes humaines appellés à la fois, avec une contradiction flagrande, “masse manipulable” et “hommes libres”.

Oui à l'ordre naturel ! Oui à la Contrerévolution ! La Contrerévolution, elle, est non seulement la soumission totale de l'homme à son Créateur, mais encore la joie de Le servir. Or Dieu, maître tout puissant, a inscrit Son plan dans la Création sous la forme de l'ordre naturel, et la Révélation qu'Il nou communique n'est qu'une explication de l'Ordre en même temps qu'une participation à la vie surnaturelle, le surnaturel éclairant mervelisement bien le naturel. Dès lors, respecter Dieu et servir l'Ordre quil a établi, c'est ce conformer à la Doctrine de l'Eglise détentrice de la parole Divine. Tout autorité n'est Légitime que si elle inscrit son action dans le cadre de cette doctrine. Pratant, elle est illégitime, perd sa justification morale et cesse d'être créatrice d'obligations de la part des subordonnés, si elle gouverne à une tout aute fin. Il est inutile de méditer longtemps pour comprendre l'indignité du régime actuel (la V°République vient à peine d'être proclamée) qui, à la solde de la Révolution, veut imposer un ordre social artificiel et raye le nom de Dieu dans sa Constituion (Article 1 : La France est république laïque, indivisible, démocratique et sociale .).

Il importe donc à la Contrerévolution, au milieu des désordres et des crimes engendrés par le Pouvoir illégitime révolutionnaire, de ramener Dieu dans la cité, de favoriser la restauration de l'ordre naturel et d'une autorité Légitime (Catholique et Royale) soumise au Créateur. Celà ne se fera pas sans lutte, ni à plus forte raison sans idéal. Cet idéal, c'est L'ESPRIT DE LA CROISADE .

Qu'est-ce que l'espit de Croisade, sinon l'Amour de Dieu pour le bien de l'humanité ? On voit par là qu'il ne s'agit pas d'un amour libéral et romantique dont on veut affubler actuellement la religion pour mieux voiler les intérets et les égoïsmes, on voit qu'il ne s'agit pas d'un angélisme lache et stéril, mais d'un Amour viril nécessitant des sacrifices. Le Coeur de l'Amour et la Croix du Sacrifice : voilà L'ESPRIT DE LA CROISADE.

Dès lors que l'on a mis cet idéal dans son combat, dès lors que l'on a insuflé une telle àme à son épée, on sait ce qu'on fait, on sait ce qu'on veut, et l'on guerroie honnêtemrnt dans le but précis de remettre à l'honneur le Bien Commun. Aucun des “putchistes” du 22 avril n'avaient compris celà, si bien que -outre le fait de servir de provocation au régime- leur aventure était voué à retomber dans le cahos révolutionaire. C'est de même qui est advenu aux dirigeants de l'OAS. Sans doctrine, sans idéal, ils ont laissé noyauter leur organisation et se sont enfoncés dans la subversion, à la grande satisfaction de la Révolution, puisqu'aussi bien -sous les yeux même de nos soldats déroutés et perdus- le FLN, le communisme et le capitalo-gaullisme triomphent pour un temps

Dans ces coditions, seule la Contrerévolution apporte la solution à nos malheurs. Parce qu'elle a défini son combat, parce que sa doctrine lui pèermet de déceler tous les pièges, parce qu'elle a le courage de les dénoncer, parce qu'elle plie les genoux devant Dieu, elle a le droit et le devoir d'en appeler à l'Armée afin de la soustraire à la confusion donyt elle est victime, de lui montrer la route et de tirer les armes avec elle contre les adversaires du Créateurs, négsateurs de l'ordre naturel et semeurs de guerre civile.

Hristian Fouchet nous dit : “Le mon entier est contre vous”. C'est un affreux chantage auquel nous ne cèderons pas. Dieu est avec les faibles, Dieu est avec les petits, Dieu est avec les opprimés d'Europe Centrale et d'ailleurs (Les Carlistes espagnols et latino-américains, les Néo-Bourbonnniens de Naples et de Parme, les Jacobites d'Irlande et d'Ecosse, les Magyaristes des Pays de Visegrade -Hongrie, Slovaque, Bohème, Pologne- les Hiérosolymitistes de Terre Sainte et des Pays de l'Ex-Empire Latin de Constantinople, et les Rattachistes du Québec, de la Wallonnie, du Jura Suisse et du Val d'Aoste). Dieu est avec la soiuffrance. Or la souffrance oppresse le monde entier, donc le monde entier est avec nous. Est contre nous la caste des privilégiés, cette minorité qui prétend continuer d'asservir l'humanité. Mais la coupe débordre.

Qu'un chef natrel (un Prince Royal), animé par l'esprit de la Croisade, brandissant le glaive et le verbe de Dieu, appuyé par une unité militaire, parte d'un point précis pour reconquérir le territoire mètre par mètre et reconvetir les Valeurs âme par âme, il verra le monde formidable des écoeurés et des desespérés briser ses chaînes et monter vers lui. C'est à toi, Armée Française , de susciter ce chef, de faire éclore l'élan qui rétablira l'Ordre naturel de Dieu. Que tu le veuille ou non, c'est la mission d'honneur qui t'incombe aujourd'hui. Tu ne peux plus baisser les yeux de honte, tu n'as plus le droit d'avoir mauvaise conscience, tu ne peux plus faillir. LE MONDE ENTIER t'attend.




LA CONTREREVOLUTION




Ce message est à méditer, car magrès le temps passé, en ces temps de risque de chute de la V° République, il est encore d'actualité...







Hervé J. VOLTO, CJA


_____


A lire : Claude Mouton-Raimbeauy, LA CONTRE REVOLUTION EN ALGERIE (Editions de Chiré)

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

L'ESPRIT DE LA CROISADE A5comt10
Messages : 2450
Points : 3405
Date d'inscription : 01/12/2019
Age : 58
Localisation : Résident en Italie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum