Forum de la France chrétienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -72%
TD® Lot de 12 Pièces de bandes de ...
Voir le deal
19 €

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Tanzor le Sam 10 Oct - 14:07

Comment se fait-il que les catholiques soient divisés entre partisans et adversaires de Vatican II ? Tout simplement parce que, comme du temps des guerres de religion, ce phénomène traduit des oppositions politiques radicales. Mais la différence avec l’époque des guerres de religion, c’est que, autrefois, l’Eglise catholique était réellement fidèle aux enseignements de Jésus-Christ tandis que les protestants agissaient comme des diviseurs.
Les catholiques conciliaires pensent que nous sommes dans la même situation : une Eglise fidèle à Jésus-Christ et des diviseurs qui veulent la détruire. Comment trancher ? La mauvaise manière de procéder est d’ignorer les questions politiques. Or le pape François n’arrête pas de faire de la politique. La question est de savoir si celle-ci est ou non conforme à l’Evangile…
Deux critères peuvent être invoqués pour y voie clair dans ce problème : un critère intrinsèque et un critère extrinsèque. Le premier consiste à se référer à la doctrine sociale de l’Eglise, tandis que le second se réfère à une approche géopolitique. Appliquons ces deux approches à l’encyclique qui vient d’être publiée : « Fratelli tutti ».
Le titre lui-même pose déjà question. Quand Jésus dit : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent » (Matt. 5, 43-44), il reconnait qu’il existe des ennemis. Nous ne sommes pas tous frères. C’est occulter le combat éternel entre Dieu et le Diable, qui ne cessera qu’à la fin des temps, par la victoire de Dieu.
Ce combat s’incarne aujourd’hui au niveau politique : il y a des gens foncièrement méchants, alliés du Diable, qui veulent détruire les Etats, le christianisme et instaurer un gouvernement mondial. On les appelle les « mondialistes ». Ceci nous amène à étudier la première des trois propositions de François dans cette encyclique. Il prend clairement position en faveur des immigrés, en interdisant à quiconque de les refouler : « Personne ne peut être exclu, peu importe où il est né ».
Ceci est en contradiction avec le principe de subsidiarité, puisque cela veut dire qu’une autorité supérieure – celle qui impose la venue des immigrés – se substitue à la capacité des personnes de s’administrer elles-mêmes. Comme par hasard, c’est aussi ce que veut imposer l’oligarchie mondialiste en imposant une immigration massive qui désorganise le pays à deux niveaux : au niveau social car cela appauvrit le peuple (l’immigration coûte 70 milliards d’euros chaque année à la France) et au niveau culturel, car cela crée un conflit de cultures allant à l’encontre de la culture bimillénaire de la France.
Voyons la deuxième proposition de François : au nom du principe de destination universelle des biens figurant dans la doctrine sociale de l’Eglise, François écrit : « (il y a) une subordination de toute propriété privée à la destination universelle des biens de la terre et, par conséquent, le droit de tous à leur utilisation ». C’est ce qu’avaient tenté les bolchéviks dans les premières années de la révolution russe. Ils en sont vite revenus car cela déresponsabilisait tous les acteurs économiques. François veut faire mieux que Lénine ! Nous ne remettons pas en question le principe de destination universelle des biens, mais nous savons qu’il doit être mis en œuvre très progressivement si l’on ne veut pas détruire toute paix sociale. C’est toute la problématique de l’aide au pays en voie de développement.
Voyons maintenant la troisième proposition de François : l’abandon du principe de la guerre juste, alors que celui-ci a longtemps fait partie du catéchisme de l’Eglise catholique. Et il conclut : « jamais plus la guerre ». On se croirait en mai 68, avec ceux qui criaient « peace and love ». On sait que c’est une telle propagande pacifiste, conduite par la gauche française dans l’entre-deux guerres, qui a conduit à la débâcle de 1940. Mieux vaut le principe « si vis pacem para bellum » (si tu veux la paix, prépare la guerre).
Nous savons que la triade Royaume Uni / Etats-Unis / Israël conduit, depuis la déclaration de Balfour de 1917, la guerre aux Arabes vivant au Moyen-Orient, avec l’objectif de construire le « Grand Israël ». C’est le plan Oded-Yinon de 1982. Comment François compte-t-il convaincre les belligérants ? La seule façon est que les juifs se convertissent massivement au Christ. C’est cela que François devrait dire et non défendre une position pacifiste en dehors de la réalité.
En conclusion, celui qui occupe le siège de Pierre se place objectivement dans le camp mondialiste, donc dans le camp du Diable. Cela confirme ce qu’annonçait Saint Paul : « Auparavant doit venir l’Apostasie et se révéler l’Homme impie, l’Etre perdu, l’Adversaire, celui qui s’élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu ou reçoit un culte, allant jusqu’à s’asseoir en personne dans le sanctuaire de Dieu, se produisant lui-même comme Dieu » (2 Tess. 2, 3-4).

Un chrétien ne peut être qu’antimondialiste
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 1018
Points : 1762
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty Re: La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Gabriel García le Sam 10 Oct - 17:14

Bonjour Tanzor,

Je tente un rebond à chaud.

Vatican II a été cette révolution subtile dans l’Église des années 60; l’œcuménisme, la liberté religieuse, le dialogue avec les religions et les chamboulements liturgiques ayant ébranlé une belle unité bimillénaire.

C'est à partir de ces bases de subversion d'il y a plus de 50 ans que les moderno-progressistes actuels accentuent le phénomène jusqu'à le pousser à son paroxysme en tentant d'instaurer une religion mondiale.

ONU et Église sont devenues cul et chemise depuis la même époque et elles coopèrent largement et même frénétiquement depuis l'avènement de François : Laudato Si, immigration de masse, rapprochement entre les religions. Bref une idéologie mondialo-communisme s'impose allant même jusqu'à surfer avec la plan-démie covidienne.

Fratelli tutti, vantée par les loges maçonniques, inscrit un virage très net dans la doctrine de l’Église parce qu'elle est désormais très clairement occupée par des forces contraires, iniques et donc anti-christiques.

Pourtant il faut rester dans l'Eglise comme les résistants des années 40 sont restées en France occupée pour mener la lutte salvatrice.
Et rester dans l'Eglise n'est possible qu'avec un esprit de tradition et c'est encore Mgr Vigano qui nous propose le comment dans une recette publiée ici : http://www.dominicainsavrille.fr/mgr-vigano-et-leglise-conciliaire/

Le mondialisme est voué à l'échec, d'ailleurs même Albert Pike le savait bien.
Malheureusement en disparaissant, il va faire beaucoup de morts.
Pour l'heure, il fait énormément de mal sur les esprits et sur les comportements.
L'antidote est uniquement dans le "vivre sa foi catholique".Aucun entre deux ne peut exister très longtemps, l'Eglise, elle, est ÉTERNELLE.

Vivre sa foi en Église exige donc un combat temporel, qui est pour l'heure déserté.
Gabriel García
Gabriel García
Vénérable
Vénérable

Messages : 299
Points : 517
Date d'inscription : 13/07/2020
Localisation : Gascogne

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty Re: La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Gabriel García le Dim 11 Oct - 10:58

Des références claires qui confirment une désorientation imposée à notre Église :

Voici un court passage de l’encyclique de Jean XXIII Pacem in Terris, publiée le 11 avril 1963, laquelle constitue le document officiel faisant état du ralliement du Vatican au mondialisme de l’ONU :

« Nous considérons cette Déclaration [des Droits de l’Homme] comme un pas vers l'établissement d'une organisation juridico-politique de la communauté mondiale. Cette Déclaration reconnaît solennellement à tous les hommes, sans exception, leur dignité de personne; elle affirme pour chaque individu ses droits de rechercher librement la vérité, de suivre les normes de la moralité, de pratiquer les devoirs de justice, d'exiger des conditions de vie conformes à la dignité humaine, ainsi que d'autres droits liés à ceux-ci. Nous désirons donc vivement que l'organisation des Nations Unies puisse de plus en plus adapter ses structures et ses moyens d'action à l'étendue et à la haute valeur de sa mission. Puisse-t-il arriver bientôt, le moment où cette Organisation garantira efficacement les droits qui dérivent directement de notre dignité naturelle, et qui, pour cette raison, sont universels, inviolables et inaliénables. »


http://www.vatican.va/content/john-xxiii/fr/encyclicals/documents/hf_j-xxiii_enc_11041963_pacem.html


Si l’encyclique Fratelli tutti était réellement appliquée, Dieu, l’Église et le christianisme tels que nous les avons connus jusqu’à présent disparaîtraient probablement et il y aurait l’avènement du communisme.../...
S’inspirant de saint Jean Chrysostome, Bergoglio déclare que « ne pas donner aux pauvres une partie de ses biens, c’est voler les pauvres, c’est les priver de leur vie même, et ce que nous possédons n’est pas à nous, mais à eux » (§ 119). Apparemment, le Pape fait référence à la fonction sociale de la propriété, envisagée dans la doctrine sociale de l’Église, mais va ensuite jusqu’à rappeler que le droit à la propriété privée n’est pas « absolu et intouchable » (§ 120). Et pour ceux qui ont des doutes, il le précise dans le même paragraphe : « le droit à la propriété privée ne peut être considéré que comme un droit naturel secondaire découlant du principe de la destination universelle des biens créés, et cela a des conséquences très concrètes« . En d’autres termes, pour être concret, ceux qui sont dans un état de pauvreté et de besoin, comme les migrants, au nom suprême de la destination universelle des biens peuvent exiger que la propriété privée et les biens soient expropriés ou redistribués parce que tout appartient à tout le monde.


http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/10/10/une-encyclique-communiste/
Gabriel García
Gabriel García
Vénérable
Vénérable

Messages : 299
Points : 517
Date d'inscription : 13/07/2020
Localisation : Gascogne

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Tanzor le Dim 11 Oct - 13:12

@Gabriel García a écrit:
(...)

Vivre sa foi en Église exige donc un combat temporel, qui est pour l'heure déserté.

Merci, Gabriel, pour ce très beau texte de Monseigneur Vigano et la référence à Jean XXIII.

Comme tu le dis, il faut aussi s'occuper du combat temporel.
Il m'est venu à l'idée (est-ce le Saint-Esprit qui a parlé ?) que l'unité de la chrétienté doit se reconstruire en prenant pour base l'opposition au mondialisme, puisqu'il est de nature diabolique.
Cela veut dire qu'on ne dit pas aux chrétiens : "il y a différentes opinions politiques, et l'opposition au mondialisme est l'une d'entre elles", mais : "vous devez, en tant que chrétiens, être opposé au mondialisme".
Qu'en penses-tu ?
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 1018
Points : 1762
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty Re: La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Gabriel García le Mar 13 Oct - 22:13

C'est tout à fait exact et je suis bien d'accord sauf que 80 % des gens chrétiens ou non ignorent ce qu'est le mondialisme.
A part les adhérents RN, les adeptes de NDA et d'Asselineau, plus quelques souverainistes, et les fidèles de la FSPX, personne ne connaît le sujet.
Les gens parlent de mondialisation et en voient des inconvénients en matière de délocalisations et d'entreprises qui ferment mais pas plus.
Rares sont les gens qui analysent les causes des mesures de plus en plus contraignantes et liberticides que nous subissons.
L'Europe, la commission de Bruxelles, mais c'est une bonne chose, voyons !
Si nous étions isolés, ce serait la fin et puis l'euro, c'est chouette car on peut voyager sans avoir besoin de changer de monnaie !
L'Otan ? oh tant mieux si on y est revenu parce qu'avec Poutine, on ne sait jamais !
L'OMS ? Heureusement qu'on l'a ou bien il y aurait eu des milliers de victimes en plus avec le corona !
L'ONU ? Ah l'agence de paix internationale, acquise après 2 guerres mondiales, une fierté !
La FM ? ouais je sais, ce sont des magouilleurs, des affairistes, ce sont des ambitieux, il y en a toujours eu !
La concile, le pape François ? Il était temps que cela arrive, il fallait que l'Eglise s'ouvre au monde car elle était tellement rétrograde !

Voilà la pensée du monde et des conciliaires que je fréquente ( c'est pourquoi, je suis devenu grincheux !) cher Tanzor !

Donc il faut trouver des papiers ou fabriquer des papiers qui explique le mondialisme ! Pas moins !
Gabriel García
Gabriel García
Vénérable
Vénérable

Messages : 299
Points : 517
Date d'inscription : 13/07/2020
Localisation : Gascogne

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Tanzor le Mer 14 Oct - 8:16

@Gabriel García a écrit:C'est tout à fait exact et je suis bien d'accord sauf que 80 % des gens chrétiens ou non ignorent ce qu'est le mondialisme.
A part les adhérents RN, les adeptes de NDA et d'Asselineau, plus quelques souverainistes, et les fidèles de la FSPX, personne ne connaît le sujet.
Les gens parlent de mondialisation et en voient des inconvénients en matière de délocalisations et d'entreprises qui ferment mais pas plus.
Rares sont les gens qui analysent les causes des mesures de plus en plus contraignantes et liberticides que nous subissons.
(...)
Voilà la pensée du monde et des conciliaires que je fréquente ( c'est pourquoi, je suis devenu grincheux !) cher Tanzor !

Donc il faut trouver des papiers ou fabriquer des papiers qui explique le mondialisme ! Pas moins !

Concernant les "papiers qui expliquent le mondialisme", je recommande autour de moi, quand l'occasion se présente, la lecture d'au moins un des livres suivants :
• William Guy Carr : "Des pions sur l'échiquier" (Editions Saint-Rémi, 2011)
• Hongbing Song : "La guerre des monnaies, la Chine et le nouvel ordre mondial" (Le retour aux sources, 2013)
• Epiphanius : « Maçonnerie et sectes secrètes : la côté caché de l’histoire » (Publications du courrier de Rome, 2005)
• Abbé Olivier Rioult : "De la question juive" (Editions Saint Agobard, 2018)
• Abbé François Chazal : "La cité oubliée, manuel pour reconstruire la civilisation"  (Editions Saint Agobard, 2017)
• Cyril Leysin : "Le nouvel ordre mondial démasqué" (Editions de Chiré, 2019)

Certes, tu as complètement raison : très peu de gens savent ce qu'est le mondialisme. Mais il ne faut pas se décourager et lutter, en commençant par les catholiques.
Je te suggère de faire la même démarche que moi, dans ta paroisse :
1) demander au curé d'organiser un groupe de réflexion et de discussion sur la doctrine sociale de l'Eglise.
2) s'il répond qu'une telle formation existe, qu'il suffit d'aller à tel endroit, tu lui réponds que tu la connais déjà un peu (soyons modeste !) mais que personne ne parle de ses implications en politique.
3) il peut alors faire l'objection classique : "l'Eglise ne s'occupe pas de politique". Il faut lui répondre : Qui d'autre que l'Eglise peut expliquer le rôle du Diable en politique ? C'est d'ailleurs ce que Léon XIII a fait en son temps en publiant une encyclique sur la franc-maçonnerie.
4) la personne que m'a présentée le curé a fini par reconnaître que, dans l'Eglise, on est très faiblard en matière de politique.
5) j'avoue que j'en suis là et j'attends le prochain rendez-vous, qui tarde à venir, l'homme en question ayant sans doute peur des remises en question que cela risque de lui impliquer. Mais je vais le relancer.

Par ailleurs, j'entreprends la même démarche auprès de la Fraternité Saint Pie X. A suivre.
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 1018
Points : 1762
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty Re: La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Gabriel García le Jeu 15 Oct - 21:39

Vous avez omis de le citer dans vos ouvrages et pourtant, il a sa part dans la vulgarisation de ce vaste et passionnant sujet qu'est le mondialisme, le voici donc dans une interview toute fraîche produite par TVL :


Covid-19 : l'étincelle avant le Grand Reset ? - Pierre Hillard - Politique & Eco n°271
Gabriel García
Gabriel García
Vénérable
Vénérable

Messages : 299
Points : 517
Date d'inscription : 13/07/2020
Localisation : Gascogne

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Tanzor le Ven 16 Oct - 15:46

@Gabriel García a écrit:Vous avez omis de le citer dans vos ouvrages et pourtant, il a sa part dans la vulgarisation de ce vaste et passionnant sujet qu'est le mondialisme, le voici donc dans une interview toute fraîche produite par TVL :
(...)

Il a choisi de dénoncer l'oligarchie anglo-saxonne, ce qu est juste historiquement, mais je préfère dénoncer la triade Royaume Uni / Etats-Unis / Israël.

Il reste dans son rôle universitaire, alors que les livres que je propose sont plus politiques.
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 1018
Points : 1762
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty Re: La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Gabriel García le Dim 18 Oct - 22:29

@Tanzor a écrit:

Il a choisi de dénoncer l'oligarchie anglo-saxonne, ce qu est juste historiquement, mais je préfère dénoncer la triade Royaume Uni / Etats-Unis / Israël.

Il reste dans son rôle universitaire, alors que les livres que je propose sont plus politiques.

Dans cette vidéo Pierre Hillard n'a pas abordé cette fois ci, l'implication juive du N-O-M.
Dans ses ouvrages et d'autres vidéos, cet aspect n'est pas du tout évacué.
N'en n'avez vous aucun de lui ?
Sur les 6 ouvrages que vous proposez, je ne connais vaguement, pour en avoir lu des extraits, que celui de Cyril Leysin.
Aussi je vous propose cet interview au sujet du livre "Le Nouvel Ordre Mondial Démasqué" :

Ce sont près de 800 pages, à travers le « Le Nouvel Ordre Mondial Démasqué » qui viennent de paraître aux Editions de Chiré. Intrigués, nous avons demandé à son auteur, Cyril Leysin, les raisons qui l’ont poussé à le démasquer.

https://noach.es/2019/12/14/comprendre-le-nouvel-ordre-mondial/
Gabriel García
Gabriel García
Vénérable
Vénérable

Messages : 299
Points : 517
Date d'inscription : 13/07/2020
Localisation : Gascogne

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty Re: La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Max le Lun 19 Oct - 10:25

Bonjour,

merci d'aborder le sujet du mondialisme et du NOM.
Jusqu'à présent, j'ignorais largement les menaces et dangers qu'ils représentent concrètement.
Avec la situation actuelle, je commence à réaliser que les gens changent vite ainsi que leurs comportements, et ça commence à m'inquiéter.
Cela ne date pas d'hier, mais je perçois clairement que nous sommes entrés dans un environnement de peur imposée massivement par l'Etat et ses pouvoirs associés comme les médias.
J'ai donc coupé avec la télé et la radio publiques, et je m'informe à petites doses en mode lectures.
C'est peu, mais ça me semble une mesure de protection indispensable.

D'un point de vue chrétien, j'ai de la peine à identifier une grille amis/ennemis tant les "sensibilités" catholiques sont nombreuses et hétérogènes ainsi que les autres individualismes non-chrétiens: c'est problématique, car la réalité catholique objective semble avoir disparue au profit d'une multitude de subjectivismes et d'interprétations de la foi et des réalités du monde.
Pour les catholiques, il n'y a plus d'enseignement homogène et cohérent, ce qui les affaiblit beaucoup trop et les divise encore plus.
Le principe d'autorité du pape demeure, mais il est malmené par les personnes en responsabilités dans l'Eglise, dont le pape lui-même malheureusement.
Idem pour l'autorité des évèques, surtout lorsque ceux-ci sont extrèmement divisés et la jouent perso dans leur coin.
C'est difficile de retrouver des repères sûrs dans ce contexte très troublé et confus, ainsi que d'adopter un comportement responsable véritablement chrétien.
Ceci dit nous pouvons toujours compter sur l'aide de Dieu qui peut nous accorder ce dont nous avons le plus besoin.

Max
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Tanzor le Ven 23 Oct - 7:30

Max a écrit:Bonjour,

merci d'aborder le sujet du mondialisme et du NOM.
Jusqu'à présent, j'ignorais largement les menaces et dangers qu'ils représentent concrètement.
(...)
D'un point de vue chrétien, j'ai de la peine à identifier une grille amis/ennemis tant les "sensibilités" catholiques sont nombreuses et hétérogènes ainsi que les autres individualismes non-chrétiens: c'est problématique, car la réalité catholique objective semble avoir disparue au profit d'une multitude de subjectivismes et d'interprétations de la foi et des réalités du monde.
Pour les catholiques, il n'y a plus d'enseignement homogène et cohérent, ce qui les affaiblit beaucoup trop et les divise encore plus.
Le principe d'autorité du pape demeure, mais il est malmené par les personnes en responsabilités dans l'Eglise, dont le pape lui-même malheureusement.
Idem pour l'autorité des évèques, surtout lorsque ceux-ci sont extrèmement divisés et la jouent perso dans leur coin.
C'est difficile de retrouver des repères sûrs dans ce contexte très troublé et confus, ainsi que d'adopter un comportement responsable véritablement chrétien.
Ceci dit nous pouvons toujours compter sur l'aide de Dieu qui peut nous accorder ce dont nous avons le plus besoin.

Je crois profondément qu'un critère important pour l'unification des chrétiens est de comprendre que le Diable agit activement pour promouvoir le Nouvel Ordre Mondial.
Une illustration à travers une double expérience personnelle récente. Je viens de rencontrer successivement un prêtre de Saint Nicolas du Chardonnet et un paroissien d'une église conciliaire pour leur demander s'ils voulaient créer un groupe de réflexion politique au sein de leur paroisse. Double réponse négative, certes, mais une double information : a) pour le prêtre de la Fraternité Saint Pie X, l'intervention du Diable dans le camp mondialiste est une évidence ; b) le paroissien de l'église conciliaire a reconnu ses manques (au niiveau politique) et a accepté de s'informer. Je ne fais pas de la pub pour la F.StPX car je suis orthodoxe.

Par ailleurs, je viens d'étudier en profondeur la dernière encyclique papale "Fratelli tutti". L'adhésion de François au N.O.M. apparaît tout au long du texte. Sa cxaractéristique principale est, depuis le titre jusqi'à la dernière ligne, l'ignorance de l'existence du Diable : "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil".

Un détail cocasse - qui peut vous servir si vous discutez avec des conciliaires - c'est que mon interlocuteur n'a pas su que répondre quand je lui ai sorti la position de l'Eglise sur la peine de mort telle que je l'ai trouvée dans le catéchisme de l'Eglise Cathiolique de 1992, alors que François annonce dans cette encyclique que "Aujourd’hui, nous disons clairement que la peine de mort est inadmissible".
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 1018
Points : 1762
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La bataille idéologique qui traverse l’Eglise Empty Re: La bataille idéologique qui traverse l’Eglise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum