Le CrocoDeal du moment : -43%
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
Voir le deal
28.59 €

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES Empty DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 24 Déc - 11:54

La MAISON ROYALE DE NAPLES ET DES DEUX-SICILES, dite MAISON ROYALE DES DEUX SICILES en France et CASA REALE DEI BORBONI DI NAPOLI en Italie, est une branche italiennede la Maispon de Bourbon ayant régné sur les Royaumes de Naples, de Sicilespuis des Deux-Siciles entre 1734 et 1861. Issue de la dynastie Capétienne des Bourbon en ligne masculine et Légitime, la Maison de Bourbon-Siciles a donné plusieurs souverains et souveraines aux pays de l’Europe Catholique et au Brésil.
La DUCHESSE DE BERRY, l'épouse de Louis-Philippe et, plus près de nous, la mère de Juan Carlos d'Espagne, furent des Princesse issue de la Maison de Bourons-Siciles.
Créé au lendemain du Congrès de Vienne, le ROYAUME DES DEUX-SICILES (Regno delle Due Sicilie) succède au Royaume de Naples que le destin a mis sur la route des Chevaliers normands, un chemin incontournable des Croisades et dont la richesse attira l’appétit de plus d’un état européen. Du frère de Saint-Louis, CHARLES I° D'ANJOU , qui en fut un Roi (1266-1285) après avoir écrasé le dernier rejeton des Hohenstaufen, au Royaume d’Aragon, le Royaume de Naples va finir par mêler sa fortune à celle de l’Espagne.

-Élevés au rang de royaume libre, ils seront tiens. Va donc et gagne: la plus belle couronne d'Italie t'attend, écrivait en 1734 la Reine Elizabeth Farnèse à son fils, le Roi CHARLES III (1734-1759). Il fallut peu de mois pour qu'il ne s’empare de Naples sur ordre de son père Philippe V d'Espagne, lui-même petit-fils du Roi Soleil et premier Bourbon à monter sur le Trône d'Espagne : le Royaume de Naples est alors occupée par l’Autriche depuis le début de la guerre de succession d’Espagne. Proclamé «Rex utriusque Siciliæ», celui qui va fonder le palais Royal de Caserte, petit Versailles italien, cèdera ses droits à son fils FERDINAND I° en 1759 afin d’occuper le trône à Madrid. La dynastie des Bourbon-Siciles, dont l'Ordre dynastique st l'Ordre Constinien de Saint-Georges, Ordre constesté par les Bourbons-Parme, vient de naître et va compter 4 souverains jusqu’en mars 1861 :

Ferdinand Ier des Deux-Siciles (12 décembre 1816 - 4 janvier 1825) ;
François Ier des Deux-Siciles (4 janvier 1825 - 8 novembre 1830) ;
Ferdinand II des Deux-Siciles (8 novembre 1830 - 22 mai 1859) ;
François II des Deux-Siciles (22 mai 1859 - 20 mars 1861) ;

Ils y maintiendront une politique Catholique et Royale où le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.

Par son père, FERDINAND I° est un Bourbon d'Espagne, issu des rois de France, des électeurs de Bavière et des Habsbourg d'Espagne ou d'Autriche. Par sa mère, il est issu des électeurs de Saxe ou de Bavière, et aussi des Habsbourg, et il est le cousin germain de Louis XVI, Louis XVIII et Charles X, tout en descendant du Palatin Edouard et donc de Jacques VI d'Ecosse/Jacques I° d'Angleterre.

Partie prenante de la réconciliation de la Maison de Bourbon avec celle de Maison de Habsbourg-Lorraine, il est fiancé successivement à trois sœurs de Marie Antoinette : Marie-Jeanne, morte en 1762, Marie-Jospeh, disparue à son tour en 1767, enfin la même année, Marie-Caroline, âgée de 15 ans, QUI DEVIENDRA SON EPOUSE. Le mariage est célébré l'année suivante et ne sera pas très heureux, l'impétueuse Reine, s'ennuyant auprès d'un mari très effacé, fort laid et peu cultivé. Alors qu'elle veut toujours commender, lui sort le soir, déguisé en médecin, et part fréquenter, les maisons de jeux ou... des filles de joie : les napolitains le surnomment affectueusement IL RE LAZZARONE (le Roi canaille). Le Roi ferdinand laissera un nombre important de batards, ce qui ne l'empèchera pas de créer les premiers chemins de fer en Italie. Leur union sera cependant prolifique : mis le dos au mur par Napoléon, les époux se réfugient à Palerme, dont ils font la nouvelle capitale, et se rapprochent ET FONT DES ENFANTS. Ils y maintient une politique Catholique et Royale Légitime.

Il a la douleur d'apprendre le mariage de sa petite-fille, l'archiduchesse Marie-Louise d'Autriche avec «l'ogre corse» Napoléon I°. En 1812, Lord William Bentinck lui impose d'accorder une constitution à la Sicile. Il nomme alors son fils et héritier, le Prince François, «vicaire» et lui laisse l'exercice du pouvoir.

L’ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges est un ordre dynastique équestre dont les origines remonteraient, selon une tradition légendaire, à l’empereur Constantin et qui survit depuis la réunification de l'Italie en 1870 dans la famille de Bourbon-Siciles ; il aurait été créé après la découverte de la Vraie Croix. C'est la raison pour laquelle il est considéré par quelques historiens comme le plus ancien des ordres existants à caractère religieux.

En fait, l’ordre fut fondé entre 1520 et 1545 par les frères Angeli, d’une famille noble albanaise, cousinant avec les grands dynastes des Balkans et les del Balzo, della Rovere et Médicis.

D’abord appelé ordre de Constantin, en raison de son prétendu fondateur, puis ordre Angélique du nom d'Isaac Ange Comnène et ordre des Chevaliers dorés à cause du collier d'or que portaient les principaux dignitaires, il prit son nom actuel lors de son passage de la maison de Parme à la maison de Bourbon-Deux-Siciles de Naples.
Son but est « la glorification de la Croix, la propagation de la foi et la défense de la Sainte Église romaine ».

Cousin et beau-frère du Roi Louis XVI et de son épouse Marie-Antoinette qui est la jeune sœur de la Reine Marie-Caroline, il est un temps pour Ferdinand I° et Louis XVI question de fiancer le jeune Dauphin Louis-Charles, futur LOUIS XVII, à une des princesses de Bourbon-Sicile.

Aussi le couple Royal est-il un ennemi farouche de la Révolution dite Française. La Reine jure même de tout faire pour venger sa sœur condamnée à mort puis guillotinée par la République.

Lors du Congrès de Vienne en 1815, le Royaume des Deux-Siciles est de nouveau reformé sous l’autorité du Roi Ferdinand I° de Bourbon de Naples-et-des-Deux-Siciles, qui retourna à Naples, ramené par le Cardinal Ruffo, au grand dam des palermitains.La Reine meurt en 1814 et peu après Ferdinand épouse morganatiquement Lucia Migliaccio, Duchesse de Floridia et Princesse de Castura.

Le règne de FRANCOIS II sera des plus courts. Cinquième enfant et le deuxième fils de Ferdinand I° et de Marie-Caroline d'Autriche, il porte le prénom de son grand-père maternel l'empereur François I° du Saint Empire et devient héritier du trône quand son frère aîné meurt de la variole le 17 décembre 1778.

Sa parenté avec les souverains Français est complexe : neveu de MARIE-ANTOINETTE, il est le frère de Reine MARIE-AMELIE, épouse de Louis-Philippe, l'oncle de l'impératrice MARIE-LOUISE et le père de Marie-Carlonie, fameuse DUCHESSE DE BERRY, ce qui fait de lui le grand-père du Comte de Chambord.

Deux fois, pendant qu'il est Prince héréditaire, son père lui remet le gouvernement de l'État avec le titre de Vicaire Général, une première fois en 1812, lorsque Lord William Benrtick impose à la Sicile une constitution anglaise, et une deuxième fois en 1820, lors du soulèvement de Naples et de Palerme.

À la mort de son père en 1825, il monte sur le trône à l'âge de 48 ans mais ne règne que cinq ans, juste le temps de lancer de grands projets, comme de lancer des travaux de modernisations des ports du Royaume des Deux Siciles. Populaire car ayant professé des idées libérales en tant que prince héritier, il n'en mène pas moins une politique conservatrice voire répressive. Il est néanmoins très aimé de ses sujets.

Il est inhumé en la basilique de Santa-Chiara de Naples, le Saint-Denis des Rois de Naples et des Deux-Siciles.

FERDINAND II, prénommé comme son grand-père paternel, est le fils aîné de François I° et de sa seconde épouse, Marie-Isabelle de Bourbon-Espagne. Ses grands-parents paternels sont Ferdianand I°, fils de Charles III d'Espagne et de Marie-Amélie de Saxe, et l'archiduchesse Marie-Caroline de habsbourg-Lorraine, soeur de Marie-Antoinette, fille de l'empereur d'Autriche François I° et de Marie-thérèse d'autriche. Ses grands-parents maternels, son Charle IV d'Espagne, également un fils de Charles III et de Marie-Amélie, et Marie-Louise de Bourbon-Parme, la fille du Duc Philippe I° et Elisabeth de Bourbon-France, fille elle-même de Louis XV. LE JEUNE FERDINAND EST DONC LE DESCENDANT DES PLUS IMPORTANTES DYNASTIES EUROPENNES, LES BOURBONS DE FRANCE, D'ESPAGNE, DE NAPLES, DE PARME ET DES HABRBOURG-LORRAINE. Il continue l'ouvre de modernisation des ports du Royaume des Deux-Siciles lancé par son père. On lui propose le trône de l'Italie unifiée, qu'il refuse : le Royaume d'Italie passera à son beau-frère Victor-Emmanuel II de Savoie.

FRANCOIS III des Deux-Siciles, dit Franceschiello, est le fils du Roi Ferdinand II et de sa première épouse, Marie-Christine de Savoie, fille du Roi de Piemont-Sardeigne, morte en le mettant au monde (Béatifièe en 2014). Il est donc élevé par l'Archiduchesse Marie-Thérèse de Habsbourg, seconde épouse de son père. Il reçoit de sa belle-mère et de son père une éducation fortement religieuse, dispensée par des pères Jésusites.

Il épouse à Bari le 3 Février 1859 Marie-Josphine de Bavière, SOEUR DE SISSI, impératrice d'Autriche, qui s’avéra une épouse forte et courageuse pendant les vicissitudes du court règne de son mari. Le couple n'a qu'une fille, Christine Pia Marie Anne Isabelle Nathalie Élise (Rome, 24 décembre 1869-Rome, 28 mars 1870).

Il reçoit une éducation humaniste dans les milieux ecclésiastiques, mais aussi une éducation politique et militaire dans les académies que fréquente également la jeunesse locale. A 23 ans, lorsqu’il monte sur le trône en 1859, il subit la pression à la fois de la France impériale et de la Grande-Bretagne Royale qui tentent de lui arracher des alliances contre l’Autriche et la Prusse. On lui propose le trône de l'Italie unifiée, qu'il refuse : le Royaume d'Italie passera à son beau-frère Victor-Emmanuel II de Savoie.
En mai 1860, Guiseppe Garibaldi débarque avec ses troupes en Sicile. Chemises rouges face aux costumes impeccables et rutilants des Bourboniens qui seront bientôt défaits, 3 mois plus tard. Le siège de Gaète -la résistance de Franceschiello, organisé portée par sa jeune épouse d'à peine 19 ans, est héroique !- sonne le glas de cette Monarchie Catholique : la punition Divimne sera la naissance d’une future organisation criminelle, que l’histoire allait bientôt retenir sous le nom de « mafia », née sur le vide de pouvoir laissé par les Bourbons exilés.

Entre nostalgie et réalisme, quel est l’état du Monarchisme des Deux-Siciles aujourd’hui ?

Lorsque le Roi François II décède le 27 décembre 1894, c’est son demi- frère Alphonse (Aphonse I°), Comte de Caserte (1841- 1934), qui lui succède comme Roi titulaire des Deux-Siciles. En effet, François II n’avait eu qu’une fille morte en bas âge et son deuxième frère, Louis Comte de Trani (1838- 1886) avait également eu une fille (encore vivante lors du décès de son père) dont la Loi Salique en vigueur dans le Royaume ne lui permeait pas pour autant de monter sur le Trône. Leur frère Charles Prince de Capoua, avait contracté un mariage morganatique et ses enfants furent exclus de la
maison Royale de Naples.

Le Comte de Caserte hérite donc des prétentions sur le Royaume annexé par la Maison de Savoie. De son mariage avec sa cousine, la Princesse Marie Antoinee de Bourbon-Siciles (1851- 1938), le couple aura 12 enfants dont le Prince Carlos, le Prince Ferdinand et le Prince Rainier. Le Comte de Caserte se mettra au service du Vatican et combara les Savoyards en 1870 avant de rejoindre les Carlistes en Espagne. Lorsque le Comte de Caserte meurt à Cannes en 1934, son fils aîné le Prince Ferdinand-Pie
(Ferdinand III) Pie (1860- 1960) lui succède naturellement mais sur fond de crise dynastique. En effet, de son mariage avec Marie- Louise de Bavière (1872- 1954), le Prince n’aura que 6 filles.

L’héritier du Trône devient alors immédiatement le Prince Rainier (1883- 1973), la descendance male du Prince de Capoua, dynate en France, s’étant éteinte avec son fils : Loi salique oblige, la fille du Prince de Capoua, changeant de npom en se mariant, s’alliera avace de grandes maisons Nobles europèennes, mais on sort de la Maison de Bourbon.

La mère de votre serviteur est une des arrières-petites-fille du Prince de Capoua…

La succession de la maison Royale de Naples semble être parfaitement réglée mais pas pour tout le monde. Le fils cadet du Roi de jure Ferdinand III, le Prince Carlos (1870- 1949) était le mieux placé pour succéder à son père de par sa position filiale au sein de sa famille. En se mariant avec la Princesse Marie-Mercedes de Bourbon-Anjou et Espagne (1880- 1904) le 14 janvier 1901, il renonce pour lui et sa famille à ses droits dynastiques au trône des Deux–Siciles (Acte de Cannes) et obtient le titre d’Infant d’Espagne. Tout cela conformément à l’acte de succession des Deux-Siciles qui stipule
qu’un Prince Bourbon ne peut prétendre à deux couronnes en même temps.

A la mort de Ferdinand III, les partisans des Bourbons Deux-Siciles vont alors se retrouver avec deux prétendants. Le Prince Rainier et son neveu, le Prince Alphonse, dont l’épouse sera Alice de Bourbon-Parme, la fille du Prince Elie. Le Prince Alphonse, fils du Prince Carlos, ne reconnaît pas la renonciation de son père et va revendiquer également le Trône. Dès lors, la famille se divise entre partisans de la famille espagnole (qui part du principe que les lois de successions ont été abolies avec la chute de la Monarchie) et celle napolitaine (Légitimiste).

Cettte querelle empoisonnait toujours les Monarchistes napolitains divisés entre CARLOS de Bourbon-Siciles, Duc de Notto, et CARLO de Bourbon-Siciles, Duc de Castro, allié à la Maison d’Orléans par son épouse Anne d’Orléans -fille du Comte de Paris, soeur du prince Henri d’Orléans et tante du Prince Jean, actuel Chef de la Maison de Bourbon-Orlèans- même si dans leur grande majorité, ils reconnaissaient le Prince CARLO (petit fils du Prince Ranier) comme le seul dynaste, quand les deux branches rivales de Bourbon-Siciles annoncent le 24 janvier 2014, à la faveur de la canonisation de la Reine Christine de Naples, Née Marie-Christine de Savoie, mère du dernier Roi
des Deux Siciles, et qu’elles ont signé un accord meant fin à la guerre de succession au trône des Deux-Siciles.

Dans un geste aussi intelligent qu’élégant à l’époque, le prince Carlo n’ayant que deux filles, reconnait la validité des prétentions du Prince Carlos, qui a 4 fils et deux filles, le fils aîné Pedro étant mariés et ayant déjà deux fils à son tour. Les deux Princes Carlos et Carlo partageront le leadership de la famille et au décès de Carlos, Duc de Calabre, Infant d’Espagne et époux d’Anne d’Orléans, la Couronne des Deux-Siciles passera au prince Pedro, fils de Carlos et d’Anne d’Orléans. Le Prince Charlo de Bourbon-Siviles, Duc de Noto n’ayant eu que deux filles, le Prince Jaime (né en 1992), fils de Pedro, entrera dans l’Ordre Sacré et Militaire Constantinien de Saint-Georges afin de se préparer à son futur rôle de Souverain titulaire du Royaume des Deux-Siciles.

Un an après la signature de l’acte de réconcialistion entre les Prince Carlos et Carlo Des-Deux Siciles, le Premier décède d’une longue maladie. L’actuel Chef de la Maison Royale de Naples est le SAR le Prince Pedro de Bourbon-Siciles, Duc de Calabre. On dit que le Prince Carlo, mal conseillé, voudrait revenir sur la signatuer de réconciliation, relançant la querelle dysnatique, le prince Pedro réunissant l’Ordre Constantinien à Madrid ou à Naples, le Prince Carlo à Rome ou à Gaète : on compte de nombreux Français au sein de l’Ordre réuni sous le Magistère du Prince Carlo. la nomination du Prince Jean d'Orléans et du Princie Jérmo-napoléon Bonarparte au sein de l'Ordre Cosntantinien ne fut pas du gout de tous les Royalistes Français ou napolitains…

À ce titre, le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, que l'on connait comme Légitimiste et fidèle soutien du Prince Louis-Alphonse, est membre de la députation Royale présidée par le grand préfet, le duc de Noto. La députation Royale avec les grands officiers assiste le gouvernement de l'Ordre sous l'autorité du grand maître, le prince Pierre de Bourbon-Siciles, Duc de Calabre et Comte de Caserte, Chef de la Famille Royale de Naples et des Deux-Siciles, comme ses ancêtres les Rois des Deux-Siciles en tant qu'aînés farnésiens. C'est à la demande de l'infant Charles que la commission Royale pour la France a été créée en 2015. La nomination de son cousin Charles-Emmanuel, manifeste de l'intéret particulier de l'infant pour les Chevaliers et Dames Français qui doivent vivre en bon Chrétiens en prenant part à toutes les manifestations qui contribuent au développement des principes religieux et en coopérant au réveil des pratiques chrétiennes. La commission Royale pour la France soutient des projets et actions humanitaires et compte de nombreux Légitmites Français. Le Prince Charles Emmanuel tente de redonner du lutre au Noble Ordre Constantinien.

En tout cas, le prénom Gaétan est un prénom Français récent issu de l’italien Gaetano signifiant “originaire de Gaète”...

Face à une immigration invasion et une grave crise économique touchant l’Italie de plein fouet, l’irrédentisme renaissant du Sud de l’Italie va alors se mélanger avec les idées Monarchistes. De cette république, le Sud n’en veut pas ou plus. De décennies en décennies, la nostalgie va grandir. Le 17 septembre 1993, est fondée l’ Associazione culturale Neoborbonica ou Movimento Néo- Borbonico/Mouvement Néo-Bourbonnien, qui promeut la restauration des Bourbons, réclamant la constitution d’un parlement et le rejet du Risorgimento , dénonçant » un génocide social et culturel » orchestré par le Nord.

Les propositions du Mouvement Neo-Bourbonnien semblent les même que celles des Royalistes Légitimistes en France.

Prions pour nos Princes de Bourbon et soutenons leur Noble cause !



Hervé J. VOLTO, CJA



_______



A lire : Hervé Pinoteau, État présent de la Maison de Bourbon , (Edition du Léopard, 3° édition, 1985).

Pour ceux qui conaissent la langue italienne : MOVIMENTO NEO-BORBONICO
www.neoborbonici.it/ (hp://www.neoborbonici.it/) ou bien hp://www.neoborbonici.it/portal/
hp://www.neoborbonici.it/portal/) et enfin hps://it.wikipedia.org/wiki/Neoborbonismo
(hps://it.wikipedia.org/wiki/Neoborbonismo)

On peut également consulter l’ A SSOCIAZIONE L EGITIMISTA T RONO E A LTARE (AssociationLégitmiste Trône et Autel) associazione-legiimista-italica.blogspot.com/ : le site est italien MAIS IL EST TRADUIT EN FRANCAIS, comme en espagnol, portugais, anglais, allemand et hongrois.

ORDRE SACRE ET MILITAIRE CONSTINIEN DE SAINT GEORGES*
hps://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_sacr%C3%A9_et_militaire_constantinien_de_Saint-Georges
(hps://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_sacr%E9_et_militaire_constantinien_de_Saint-Georges)

Lire également ceTTe mise au point sur l’ordre Constantinien de Saint-Georges :
hps://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/02/14/chronique-dheraldique-n-10/
(hps://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/02/14/chronique-dheraldique-n-10/)















Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES A5comt10
Messages : 752
Points : 1006
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES Empty Re: DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Message par Cécile de Polignac le Mar 24 Déc - 12:14

merci pour cet intéressant rappel historique.
Cécile de Polignac
Cécile de Polignac
Vénérable
Vénérable

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES A3baro12
Messages : 316
Points : 771
Date d'inscription : 27/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES Empty Re: DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Message par REQUETE CARLISTE le Mar 24 Déc - 18:42

Oui merci pour cette belle et riche présentation des Bourbons-Siciles, histoire complexe.

Cela me laisse rêveur de penser à ce que serait une "Europe bourbonienne" composée des Royaumes issue de la famille des Bourbons....si les idées malfaisante de la révolution doit de l'hommiste n'était pas passées par là !

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES 3495411069

_________________
Pour Dieu, la Patrie et le Roi
REQUETE CARLISTE
REQUETE CARLISTE
Vénérable
Vénérable

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES A4vico10
Messages : 274
Points : 669
Date d'inscription : 19/02/2019
Age : 53
Localisation : Rade du Port du Levant

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES Empty Re: DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 24 Déc - 21:08

Merci à vous pour vos compliments !

Nous, Royalistes, que nous soyons Légitimistes avant tout, mais également Néo-Légitimistes comme les Survivantistes, les Providentialistes -dans leur dimension Ultra-Légitimiste- ou les Régentistes, nous devrions sans doute imiter les Chevaliers et Dames Français de l'Ordre Constantinien qui doivent vivre en bon Chrétiens en prenant part à toutes les manifestations qui contribuent au développement des principes religieux et en coopérant au réveil des pratiques Chrétiennes.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES A5comt10
Messages : 752
Points : 1006
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES Empty Re: DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Message par Hervé J. VOLTO le Jeu 26 Déc - 7:17

Chers Cécile de Polignac et Requête Carliste,

si celà vous interesse, j'ai aussi écrit quelque chose sur les autres Bourbons ayant régné en Italie, les BOURBONS-PARME dans un article paru sur ce blog, dans la catégorie HISTOIRE et intitulé LETTRE DE PARME
https://francechretienne.forumactif.com/t794-lettre-de-parme

Pour ce qui est d'une Europe Bourbonienne, on pourra bientôt revenir sur l'argument...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES A5comt10
Messages : 752
Points : 1006
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES Empty Re: DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Message par Hervé J. VOLTO le Jeu 26 Déc - 14:48

Pour ce qui est d'une Europe Bourbonienne, nouys connaissons l'engagement des Bourbon-Parmes dans le Carlisme. Si l'Italie redevenait une Monarchie, les Bourbons-Siciles possèderaient un droit sur le Trône d'Italie, compte tenu de la réunion de tous les apapagnes Valois, Anjou et Bourbonniens. La Communion Traditiopnaliste Carliste possède des prologments en Amérique du Sud.

La Communion Traditiopnaliste Carliste du Prince Siste-Henri de Bourbon-Parme possède des prologments en Amérique du Sud.

En 1845, un projet de Royaume Uni de l’Equateur, du Pérou et de la Bolivie fut mis en place par le Président équatorien Juan Jose Flores, convaincu que le régime républicain ne pouvait satisfaire son peuple. Le Prince María Agustín Fernando Muñoz y de Bourbon (1837- 1855) fut désigné pour en occuper le trône. Quatrième fils de la Princesse Marie-Christine de Bourbon-Sicile et d’Agustín Fernando Muñoz y Sánchez (épousé en seconde noces après celui avec Ferdinand VII dont elle avait eu Isabelle II), ce plan devait se dérouler en deux phases. Une Régence installée avec Marie-Christine de Bourbon-Siciles à Quito et enfin la proclamation à la tête d’un Royaume–Uni qui unifierait le Pérou, l’Equateur et la Bolivie. Mais une révolution chassa peu de temps le Président Florès et le projet fut mis en sommeil. Un Movimendo Carlistas Equadoriano tente aujourd’hui de ressuciter le Carlisme Sud Américain.

Pour certains Jacobites écossais et pour les Jacobites Gallois, à cause d’un mariage entre un oncle et sa nièce, célébré avec dispense pontificale, certains Jacobites sédévacantistes ne reconnaissent pas cela et veulent reconnaître comme prétendante la princesse Alicia de Bourbon-Parme, veuve de feu l’infant Alphonse d’Espagne, prince de Bourbon-Deux Siciles, titré Duc de Calabre. LA DESCENDANCE D’ALICIA DE BOURBON-PARME SONT… LES BOURBONS-SICILES. Mais les Bourbons-Siciles n’ayant officellement aucune orientation écossaise, LE PRINCE SIXTE-HENRI DE BOURBON-PARME PRETEND QUE LA MAISON DUCALE ET ROYALE DE BOURBON-PARME CONCERVE TOUS SES DROITS SUR LES TRONES D’ECOSSE, DU PAYS DE GALLES ET D’IRLANDE.

Pour les Jacobites irlandais, on peut lire dans le livre d’Aimé Bonnefin, Sacre des rois de France (p.49) que LE PERE DE SAINT-LOUIS, LOUIS VIII LE LION, AVANT DE MONTER SUR LE TRONE DE FRANCE A LA MORT DE PHILIPPE AUGUSTE, AURAIT REGNE SUR LA GTRANDE BRETAGNE ET… L’IRLANDE. En 1215, les Barons anglais, excédés des exigences militaires et financières du Roi et de ses échecs répétés en France, en particulier à Bouvines et à La Roche aux moines, se révoltèrent contre Jean San Terre qui refusait de faire appliquer la Magna Carta qu’ils lui avaient arrachés. Soulevés contre leur Roi, les Barons anglais pensèrent à Louis le Lion pour la Couronne anglaise car deux ans auparavant, le pape Innocvent III avait excommunié Jean Sans Terre et autorisé Philippe II Auguste à conquérir l’Angleterre : LA SOUVERAINETE SUR LE ROYAUME DE GRANDE BRETAGNE ET D’IRLANDE ETAIT TRASFERE AU ROI DE FRANCE ET A SES SUCCESSEURS… SANS LIMITATION DE TEMPS !

Les britaniques avait même tiré de l’idée du Prince Sixte-henri le sénario d’un film à mourir de rire : JOHNNY ENGLISH https://www.youtube.com/watch?v=q2cp83Ro9aI ou un Prince Français, Pascal Sauvage interprété par John Malkowitch, tentaient d’usurper la Couronnne de Sa Gracieuse Majesté !!!

Selon le prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme, l’actuel Don Duarte de Bragance possédant une présomption de batardise, LA COURONNE DU PORTUGAL REVIENDRAIT UN DESCENDANT DES BOURBONS-PARME, même si le Néo-Miguélisme Bourbonnien n’a pas un grand échos de l’importance du Carlisme esagnol : Don Duarte étant un Catholique convaincu -son épouse et lui sont dévots à N.D. De fatima- il est très aimé des Royalistes portugais, il faut le dire, et le Miguélisme est minoritaire au Portugal. Par contre, au Brésil, on se méfie des Orléans-Bragance, associés à tort ou à raison avec l’esclavagisme : le Miguélisme y concerve toute sa pertinance en tant que mouvement Catholique Social.

LE GROUPE DE VISEGRADE trouve son origine en autone 1335, lorsque les Rois de Bohème, de Pologne et de Hongrie (Charles-Robert d’Anjou) se rencontrent dans la ville hongroise de Visegrade pour crèer UNE ALLIANCE ANTI-HABSBOURG. Les trois dirigeants se mettent d’accord sur la création de nouvelles routes commerciales qui permettent un accès facilité aux marchés du Saint-Empire. Si l’empire austro-hongrois reste un modèle de gouvernement Chrétien et son dernier empereur a été réçamment canonisé, l’esprit Magyar, Légitimiste, Catholique et Royal, INDEPENDANTISTE, demeure encore très vivant en Europe Centrale et l’histoire des Rois en Hongrie reste encore à écrire, sans les habsbourg… car elle pourrait bien de nouveau déposer sur la tête de Charles de Bourbon-Siciles, héritiers Légitme des Anjou de Hongrie têtes la couronne de Saint-Etienne !

La Royauté de Jérusalem est un titre qui subsiste longtemps après la disparition du Royaume, et encore de nos jours. Après la prise de Saint-Jean-d’Acre, deux lignées revendiquent le titre :

– les Lusignan à Chypre, qui le transmettent jusqu’à la fin de la dynastie, avec Jacque III de Cypre, mort en 1474. Le titre passe alors à un de ses cousins, Louis de Savoie, puis à son frère Philippe III Sans Terre, Duc de Savoie, tous deux fils d’Anne de Lusignan. Les Ducs de la Maison de savoie deviennent ensuite Prince de Piémont, Rois de Sardaigne, puis Rois d’Italie. L’ex-comunication du Roi Victor-Emmanul II de Savoie par le Pape Pie IX après la prise de Porta Pia en 1860 fait que ces derniers ne peuvent moralement plus porter le titre de Roi de Jérusalem, QUE LE PAPE CONFIERA AUX BOURBONS-SICILES.

– Charles II d’Anjou, fils de Charles I°, et ses successeurs, Roi de Naples et des Deux Siciles de la famille d’Anjou, portent le titre jusqu’à Jaenne I°. Celle-ci adopte Louis d’anjou, mais un cousin, Cahrles de Durazzo, s’empare du Royaume. Le Royaume de Naples passe ensuite aux Rois d’Aragon qui deviennent ensuite Roi d’Espagne puis aux Bourbon, qui règneront sur l’Espagne, le Royaume de Naples et le Duché de Parme. Louis d’Anjou transmet le titre à ses descendants jusqu’à René d’Anjou et son neveu Charles V d’Anjou. La succession sera disputée entre René II de Loraine, qui transmet le titre aux Duc de Lorraine -qui abandonnent leur titre au Roi de France pour devenir Empereurs du Saint-Empire Romain Germanique- puis aux Habsbourg-Lorraine, qui ne peuvent plus le porter moralement, surtout après le renonciaitioin de Otto de habsbourg, et Louis XI de France, fils de Charles VII et de Marie d’Anjou, QUI TRANSMET QUAND A CETTE DERNIERS LE TITRE ET LES DROITS AU ROI DE FRANCE.

juillet 1261 : Michel Paléologue vainc Guillaume de Villehardoin à la Bataille de Pélagonia, au cours de l’automne 1259 ; celui-ci doit alors lui céder les principales forteresses de Morée. Le 25 Juillet 1261, le général Alexios Stratigopoulos entre par surprise dans Constantinople : ayant fui le Palais des Blachernes pour le Palais de Boucoléon , le jeune empereur Baudouin II s’enfuit à thèbes puis dans les Pouilles, avant de parvenir en France en 1262, où il rmettra une importante relique Chrétienne à Saint-Louis : la Couronne d’Epine ! Saint-Louis recevra par la même occasion la succession Légitime de la Couronne de l’Empoire Latin de Constantinople.

Les Rois de France sont aujourd’hui les succeseurs Légitimes des Empereurs Latins de Constantinople !

Une attente du retour du Roi de France, Souverain du Royaume Saint de Jérusalem, existe au Liban, en Terre Sainte, en Egypte comme à Chypre, Rhodes et… en Turquie.

LE RATTACHISME ou Réunionisme est un courant irrédentiste au sein du Mouvement Wallon prônant la réunion de la Wallonnie à la France. Il existe une mouvement similaire au Québec : la célèbre phrase du Général De Gaulle " Vive le québec libre ! " , dite en 1967, est devenue la devise du mouvement Rattachiste Québéquois. Il existe également un mouvement rattachiste au sein du Canton suisse du Jura et de la région italienne du Val d'Aoste, mais il ne sont pas virullants comme en Belgique ou au Canada. Enfin, au sein de la Principauté d'Andorre, dont le chef d'Etat Français est Co-Prince, il existe un petit mouvement de Royalistes Providentialistes attendant le retour du Roi...

Lorsque l'on vit à l'étranger, on s'apperçoit que la France, même si elle n'est pas une super-puissance du niveau des Etats-Unis ou de la Russie, demeure cependant très influente et très admirée. Les élans de solidarité après les tragédies de Charlie Hebdo et du Bataclan en sont la démonstration. Certains peuples, anciennement Français et devenus indépendants ou sous la domination d'un Etat étranger, voudraient redevenir Français : C'EST LA L'ESSENCE DU RATTACHISME. A l'époque des Croisades, on appellait FRANCS tous les peuples se rendant aux Croisades : Français, Impériaux, Espagnols, anglo-saxons ENCORE CATHOLIQUES A L'EPOQUE. LA FRANCE, FILLLE AINEE DE L'EGLISE, était devenue sous les Rois Capétiens, EDUCATRICE DES PEUPLES : si on doit aux Capétiens directs la construction des cathédrales et le premier code civil Chrétien -le fameux code Saint Louis- on doit aux Capétiens Valois le Protectorat Français sur les Lieux Saints (abandonné seulement en 1926) et aux Bourbons, l'organisations des Misssions, ces dernières PARTICIPANT DE LA POLITIQUE RELIGIEUSE DU ROI DE FRANCE...

On comprendra que certains peuples anciennement Français désirassent le redevenir. D'où les mouvements rattachistes.

Je vous promet des articles sur ces divers sujets...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES A5comt10
Messages : 752
Points : 1006
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES Empty Re: DES BOURBONS ITALIENS : LES BOURBONS-SICILES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum