Forum de la France chrétienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Louis XVII

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Louis XVII Empty Louis XVII

Message par florence_yvonne le Lun 30 Déc - 16:14

Une rumeur a longtemps traîné disant que l'enfant mort dans le cachot de la révolution n'était pas Louis XVII, mais j'ai vu un reportage qui disait qu'un test ADN comparant le cœur reposant dans la basilique de Saint-Denis avec une mèche de cheveux de Marie-Antoinette avait confirmé le lien mère/fils.

Identification acceptée par la famille Bourbon.

Qu'en pensez-vous ?
florence_yvonne
florence_yvonne
Vénérable
Vénérable

Messages : 1380
Points : 1995
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 60
Localisation : Hérault

http://www.forum-religions.org/

Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par Prince de Talmont le Lun 30 Déc - 16:37

C'est exact.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Louis XVII A8prin12
Messages : 1855
Points : 3343
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Au Temple

Message par Catoneo le Lun 30 Déc - 16:45

@florence_yvonne a écrit:Une rumeur a longtemps traîné disant que l'enfant mort dans le cachot de la révolution n'était pas Louis XVII

Un homme a voué sa retraite à l'élucidation du mystère de l'enfant-roi. Il s'appelait Charles Barbanès. ll est mort. Il m'avait fait l'honneur de me passer toute sa production et après des semaines d'analyse, j'en avais conclu deux choses :

- on n'a aucune certitude sur le corps duquel fut extrait le coeur momifié de Saint-Denis. Chacun avance sa thèse intéressée, mais nulle preuve simple et sûre n'existe et le faisceau de présomptions est destiné aux "croyants".

- Le grand adolescent mort au Temple n'est pas l'enfant-roi, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y soit pas mort lui-aussi, mais les observations du permis d'inhumer délivré par la Convention ne correspondent pas à Louis XVII.

Ma réponse à M. Barbanès avait été publiée là :
https://royalartillerie.blogspot.com/2017/09/reponse-charles-barbanes.html

La survie de Louis XVII du fait des Conventionnels ou pour toute autre raison est probable mais cela n'avance à rien si elle n'est pas manifeste de nos jours. Pour moi, le "silence" actuel peut s'expliquer de trois façons :

(1) ils n’existent plus ;
(2) ils ne savent pas qu’ils existent ;
(3) ils ont décidé de rester cachés pour une raison que nous ignorons.

Vous avez bien vu. Ca fait un vrai fil de discussions. Attendez-vous à beaucoup travailler  Very Happy  Peut-être glanera-t-on de nouveaux éléments par l'ouverture des archives de la Vaticana décidée par SS François 1er.

Catoneo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par florence_yvonne le Lun 30 Déc - 16:47

Pourtant la famille Bourbon a accepté les résultats du test ADN.

_________________
Je suis contre l'avortement. Il y a de meilleurs moyens :
- La contraception.
- Un soutien financier de la future mère.
- Un soutien psychologique pour quelle puisse résister à la pression.
- La responsabilité du père, inscrite dans la législation italienne, dont on ne parle jamais en France.
- L'accouchement sous X.
florence_yvonne
florence_yvonne
Vénérable
Vénérable

Messages : 1380
Points : 1995
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 60
Localisation : Hérault

http://www.forum-religions.org/

Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par Catoneo le Lun 30 Déc - 16:57

Pourtant la famille Bourbon a accepté les résultats du test ADN.
Il y avait beaucoup de coeurs Bourbons au Val de Grâce quand la chapelle fut mise à sac en 1793 pour récupérer les vases et coffrets et les fondre. Parmi tous ces viscères royaux il y avait le coeur du dauphin Louis-Joseph de France mort le 4 juin 1789. On peut soutenir que c'est le sien qui est à Saint-Denis... ou un autre !

Catoneo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par florence_yvonne le Lun 30 Déc - 16:58

Mais cela confirme la mort de Louis XVII enfant.

_________________
Je suis contre l'avortement. Il y a de meilleurs moyens :
- La contraception.
- Un soutien financier de la future mère.
- Un soutien psychologique pour quelle puisse résister à la pression.
- La responsabilité du père, inscrite dans la législation italienne, dont on ne parle jamais en France.
- L'accouchement sous X.
florence_yvonne
florence_yvonne
Vénérable
Vénérable

Messages : 1380
Points : 1995
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 60
Localisation : Hérault

http://www.forum-religions.org/

Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par Prince de Talmont le Lun 30 Déc - 17:43

Catoneo a écrit:
Pourtant la famille Bourbon a accepté les résultats du test ADN.
Il y avait beaucoup de coeurs Bourbons au Val de Grâce quand la chapelle fut mise à sac en 1793 pour récupérer les vases et coffrets et les fondre. Parmi tous ces viscères royaux il y avait le coeur du dauphin Louis-Joseph de France mort le 4 juin 1789. On peut soutenir que c'est le sien qui est à Saint-Denis... ou un autre !

Sauf que comme tous les cœurs royaux, ce cœur était embaumé et que ce n'est pas le cas du cœur de Louis XVII.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Louis XVII A8prin12
Messages : 1855
Points : 3343
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par Catoneo le Lun 30 Déc - 17:50

Sauf que comme tous les cœurs royaux, ce cœur était embaumé et que ce n'est pas le cas du cœur de Louis XVII.
C'est quoi l'esprit de vin pour vous ?

Catoneo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 30 Mai - 20:01

Différentes sources confirment la survivance de Louis XVII :

Le Saint Padre Pio dit un jour qu’ il existe au Vatican un testament "importantissime » qui sera retrouvé l’heure venue. Ecrit par la duchesse d’Angoulême, il révélerait la survivance du roi Louis XVII en
dévoilant son identité et la sienne, levant tous les doutes des historiens.

Il faut noter que Joséphine de Beauharnais rencontra Louis XVII, et en fit part à Napoléon, très au fait de ce secret par Fouché, ministre de l'Intérieur. (LE SECRET DU ROI, Michel Watrelle)

Le duc de Berry, fils ainé de Charles X, fut assassiné en Février 1820, trois jours après avoir eu une violente altercation avec son oncle le roi Louis XVIII, lui reprochant d’être sur un trône auquel il n’avait
aucun droit, le jeune Roi Louis XVII étant vivant ! Les domestiques, ayant entendu à la porte les reproches du duc de Berry, dirent « il est perdu! ». 3 jours après il fut poignardé par Louvain à la sortie de l’opéra.
Un humble paysan, le laboureur Martin de Gallardon village situé à 4 lieues de Chârtres, eut de nombreuses apparitions de l'Archange Raphaël, lui intimant l'ordre d'aller voir le roi Louis XIII pour lui rappeler qu'il n'avait aucun droit au trône de france, Louis XVII étant vivant. Ce qu'il fit livrant à Louis XVIII un secret connu de lui seul : la tentative d'assassinat de son frère Louis XVI au cours d'une chasse.

De même le voyant de Notre-Dame de La Salette, Maximin Giraud, donna au comte de Chambord le nom et l'adresse de Louis XVII encore vivant. Celui-ci décida alors de refuser le trône que l'Assemblée nationale à majorité royaliste lui offrait, prétextant le refus du drapeau tricolore.

Les médecins du jeune roi Louis XVII étaient au nombre de trois, et comme tous les témoins approchant le petit prisonnier, ils étaient soumis au secret absolu.

Or ces trois médecins de Louis XVII, emprisonné au Temple, sont tous « morts » à quelques jours d’écart : le 1er Juin , le 5 Juin, et le 9 Juin 1795 . Morts bien commode pour la Convention : Le Docteur
Desault connut le jeune Louis XVII à Versailles avant son incarcération, et eut l’imprudence de dire aux conventionnels « ce n’est pas le dauphin» quand il examina le malheureux enfant enfermé à sa place. Il mourut le lendemain, après un repas offert par les conventionnels. Le docteur Desault fut remplacé 3 jours plus tard par le Docteur Pelletan qui procéda à l’autopsie, et garda le coeur en
sa possession.

Louis XVII fut officiellement déclaré mort le 8 Juin 1795.

Fait historique troublant, le lendemain de la mort de l’enfant du Temple, officiellement Louis XVII « fils Capet », la Convention envoyait des courriers aux quatre coins de la France pour arrêter
le jeune Charles Louis Capet… (André Castelot)

Quant à l’enfant décédé, il avait la taille d’un jeune de 15 à 18 ans et non de 10 ans… Incapable de parler, muet, il était emmuré ne pouvant être vu de personne pendant son incarcération. Les cheveux du petit
prisonnier étaient dotés d’un canal médullaire droit, donnant des
cheveux raides, alors que la mèche de cheveux gardée par Marie Antoinette avait un canal médullaire ovale donnant des boucles naturelles à son fils. Ce qui finit de convaincre l’historien André
Castelot, que l’enfant décédé n’était pas Charles Louis, fils de Louis XVI.

Enfin Mesdames Adélaïde et Victoire, les soeurs de Louis XV, tantes de Louis XVII, s’envoyaient des nouvelles sur la santé du jeune roi jusqu’à leur mort à Trieste en 1799. (Alain Decaux).

Les 3 médecins de Louis XVII :

Pierre Joseph Desault, né à Vouhenans (Haute-Saône) le 6 février 1738 d'une famille rurale de sept enfants et mort à Paris le 1er juin 1795, est un chirurgien et anatomiste français En 1795, il fut chargé de donner des soins au dauphin incarcéré à la tour du Temple, mais les vives émotions de ces temps violemment troublés l’avaient prématurément vieilli et fortement altéré sa vigoureuse constitution. Profondément affecté par les évènements de l’insurrection du 1er prairial an III, qui lui ont fait redouter le retour des proscriptions de 1793, il a été pris, dans la nuit du 29 au 30 mai 1795,
d’une « fièvre ataxique »… (officiellement!)

Une rumeur se propagea selon laquelle le docteur Desault aurait été empoisonné pour avoir refusé d’exécuter certains projets criminels du gouvernement révolutionnaire, qui aurait désiré la mort du dauphin.En fait Desault avait compris qu’il y avait eu substitution d’enfant, et l’avait fait savoir sans se méfier!

François Doublet, né le 30 juillet 1751 et mort le 5 juin 1795 était médecin de la faculté de médecine de Paris et membre de la société royale de médecine
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Doublet

En 1781, il est docteur régent de la faculté de médecine en l'Université de Paris et médecin de l'hospice de charité de la paroisse Saint- Sulpice de Paris. Il travaille auprès des médecins Jean Colombier et Michel-Augustin Thouret. Il écrit de nombreux ouvrages, comme Remarques sur la fièvre
puerpérale, publié en 1783.

Sur le même sujet, il écrit également Nouvelles recherche sur la fièvre
puerpérale, publié sur ordre du roi Louis XVI en 1791, ainsi qu'un Mémoire sur les symptômes et le traitement des maladies vénériennes chez l'enfant.

Il est également l'auteur d'un rapport lu en séance de la Société royale de médecine, sur l'état des prisons ainsi que d'un Mémoire sur la nécessité d'établir des réformes dans les prisons et les moyens de
l’opérer. Il avait le tort d’être au courant de la substitution d’enfant par son confrère Desault, il fallait l’empêcher de parler.

François Chopart, né le 30 octobre 1743 à Paris et mort le 9 juin 1795 (à 51 ans) dans la même ville, est un chirurgien français https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Chopart

Sous le nom de sa mère, il étudie la chirurgie avec Antoine Petit, devint maître ès arts en 1761, fut interne à la Pitié, puis à Bicêtre. Chirurgien en chef de l'Hôpital de la Charité en 1782, professeur de pathologie interne en 1789, chirurgien en chef à l'École de médecine en 1790. Il succède en 1782 à Toussaint Bordenave à la chaire de Physiologie. Lors d'un voyage à Londres, il fit la connaissance de John
Hunter avec lequel il entretint une abondante correspondance. Il donna son nom à l’articulation de Chopart, parce qu’il avait procédé aux amputations du pied en suivant l’interligne articulaire de cette
articulation. François Chopart mourut du « choléra » en 1795, trois jours après le Docteur Doublet pour la même raison que ses confrères, il fallait les faire taire à tout prix!

Ces précisions nous montrent à quel point, même aujourd’hui, la thèse officielle du décès de Louis XVII au Temple le 8 Juin 1795, est validée par les historiens républicains, soucieux de ne plus revoir la lignée
capétienne revenir diriger la France…La république entretient au Ministère de l'Intérieur un « dossier vert », dans lequel est consigné la liste des prétendants!

Louis XVII a-t-il eu une descendance mâle ? est-elle arrivèe jusqu'à nos jours ? EN L'ETAT ACTUEL DES CHSOSE, NOUS NE LE SAVONS PAS.

Louis XVII a-t-il eu une descendance par les femmes ? celà ne nous interesse que secondairement, la Loi Salique gouvernant suele le monde de transmission à la Couronne de France. EN L'ETAT ACTUEL DES CHOSE, NOUS NE LE SAVONS PAS.

Les vrais Royalistes savent qu'à de nombreuses reprises, les révélations du Christ transmises à des voyants, nous demandent de ne pas désigner le Roi, de ne pas le chercher, et d’attendre patiemment que Dieu le désigne. Dieu nous demande seulement de prier pour lui chaque jour avec grande confiance pour sa protection et sa mission salvatrice pour la France et DANA L'ATTENTE DU PRINCE, continuer à SERVIR LE PRINCIPE, les vrais Royalistes sachant de voir rester CHACUN A SON POSTE.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Louis XVII A5comt10
Messages : 2439
Points : 3364
Date d'inscription : 01/12/2019
Age : 58
Localisation : Résident en Italie

Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII Empty Re: Louis XVII

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum