Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

HISTOIRE DU SAINT ROYAUME DE FRANCE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

HISTOIRE DU SAINT ROYAUME DE FRANCE Empty HISTOIRE DU SAINT ROYAUME DE FRANCE

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 6 Jan - 14:09

Le Royaume de France est le nom historiographique donné à différentes entités politiques de la France au Moyen Âge et à l' Époque moderne . Selon les historiens, la date de création du royaume est associée à un de ces trois événements majeurs :

1. L'avènement de Clovis en 481 et l'extension des Royaumes Francs ,

2. Le partage de l' Empire Carolingien, de son vrai nom SAINT EMPIRE ROMAIN ET FRANC (par dsitionction du Saint-Empire Romain Germanique) en 843,

3. L'élection d' Hugues Capet en 987.

Il prend fin lors de la Révolution française en 1792 avant de réapparaître brièvement de 1814 à 1848.

Le Roi des Francs Clovis avait scellé l’alliance des Royaumes Francs avec l’ Église Catholique lors de son baptême. Cette alliance se perpétue dans le ROYAUME DES FRANCS par le Sacre jusqu’en 1824 des Rois à Reims, qui en fait des Monarques Très Chrétien de droit Divin. Pour répondre à l'ordre Divin contenu dans le Songe d'Hugues Capet, les premiers Capétiens sont soucieux de couronner leur fils aîné de leur vivant, car leur autorité se limite en fait à l’ Île-de-France. Ce n’est qu’à partir de Philippe Auguste que leurs actes officiels utilisent la dénomination de ROYAUME DE FRANCE et qu’ils sont en mesure de faire réellement acte d’autorité dans l’ensemble du Royaume. Le territoire de celui-ci est composé des fiefs féodaux dont le Roi de la Francie occidentale est le suzerain depuis le partage en 843 de l' Empire Carolingien.

L’intégration progressive des fiefs féodaux au domaine Royal nécessite la mise en place d’une administration Royale. Saint Louis accorde une importance primordiale à son rôle de justicier et le Parlement , cour supérieure de justice, est mise en place. Il gouverne Chrétiennement, arbitre les querrelles des Royaumes voisines et le Saint et le Croisés occultent le missionnaire. A partir de Saint-Louis, on parle de SAINT ROYAUME DE FRANCE.

La longue guerre de Cent Ans est l’occasion d’instaurer sous Charles VII une armée et des impôts permanents. Richelieu, ministre de Louis XIII, et Louis XIV confortent l’autorité Royale dans les provinces en mettant au pas les gouverneurs locaux issus de la N oblesse et en y déléguant des intendants commis du Roi.

La tendance de la Royauté à exercer un pouvoir de plus en plus absolu a pu être contestée dans les périodes de troubles, guerres civiles et règnes de Rois mineurs. La contestation prend un caractère plus prononcé à l’occasion de la diffusion de la philosophie des Lumières et des valeurs que celle-ci véhicule : gouvernement de la raison, séparation des pouvoirs, libertés individuelles… La Révolution française débouche sur l’instauration d’une Monarchie constitutionnelle.

La Royauté Très Chrétienne de droit Divin est rétablie le 6 avril 1814, après la défaite de Napoléon Bonaparte face aux armées européennes coalisées. Le sénat appelle Louis XVIII , frère de Louis XVI, qui accède à la tête de l'État en accordant une charte qui limite volontairement son pouvoir, ce dernier souhaitant une politique de réconciliation entre l'ancienne et la nouvelle France, OUBLI et PARDON sont les mots d'ordre de sa politique de 1814 à 1820, le but étant de Royaliser la Nation et de nationaliser la Royauté, et de faire de cette Royauté nationale une Royauté Très Chrétienne à la tete d'une France nation des Francs qui a Dieu pour fondateur et Fille Aînèe de l'Eglise. En mars 1815, Napoléon revient d'exil et rétablit l'Empire pendant les Cent-Jours, tandis que Louis XVIII fuit à Gand. Louis XVIII revient ensuite sur le trône après la défaite de Napoléon à Waterloo et débute une politique libérale teinté de Catholicisme Social avant l'heure. Le Roi meurt sans héritier en septembre 1824 : son frère Charles X lui succède, l'héritier Charle-Ferdinand, Duc de Berry ayant était assassiné en 1820. Charles X rétablit le Sacre en 1825, règne Chrétiennement, souhaite favoriser l'Eglise Catholique, la Noblesse et s'appuie sur les députés Ultraroyalistes qui souhaitent un retour à l'Ancien Régime, une Monarchie absolue, tempérée par les Lois Fondamentales du Royaume de France. En 1830, plusieurs ordonnances pour limiter les libertés publiques, comme le rétablissement de la censure pour la presse ou la dissolution de la chambre, provoquent des émeutes connues sous le nom de « Trois Glorieuses » qui conduisent à l'abdication du Roi en 1830. Cependant les différentes formules expérimentées échouent successivement en 1792 et 1848 , amenant la fin de la Royauté en France.

A lheure où notre Etat est bradé, nos églies fermées, nos villes soulillées, notre jeunesse gachée, abandonnée, livrée, il n'est pas étonnant de voir de plus en plus de Français réclamer qu'une haute et Sainte Légitimité ne vienne couronner l'autorité de l'Etat.





Hervé J. VOLTO

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

HISTOIRE DU SAINT ROYAUME DE FRANCE A5comt10
Messages : 1196
Points : 1605
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum