L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Cécile de Polignac le Jeu 9 Jan - 13:40

Principalement sur la base des enquêtes et débats judiciaires, Adrien Abauzit désintègre le récit académique de l’affaire Dreyfus, en mettant au clair les crimes et rôles de Dreyfus, Picquart et Esterhazy.

Les conséquences de l’affaire Dreyfus sont analysées jusqu’à leur fin extrême, sur les champs de bataille de 1914.

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Affaire-dreyfus-2

36 0p., 22 € + 7,50 € fco de port
Cécile de Polignac
Cécile de Polignac
Vénérable
Vénérable

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit A3baro12
Messages : 316
Points : 738
Date d'inscription : 27/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Jeu 16 Jan - 14:29

D'accord : Dreyfuss était innocent. Mais interrogeons nous avec Charles Maurras : était-il normal qu'il y ai à l'époque des militaires juifs dans l'armée Française ? Comme il y a aujourd'hui des militaires musulmans dans la même armée Française ?

Le constat de Maurras, encore actuel appelle une réflexion. Pour la Fille Aînèe de l'Eglise accepte-t-elle des militaires non-Chrétiens au sein de l'armèe Française ?

Il faut pas mal de prétention au regrétté Jean de Viguerie pour soutenir que Maurras n’aurait pas "bien vu" les conséquences et les méfaits du système de pensée issu de la Révolution : la séparation de l'Eglise et de l'Etat, devenu républicain entre temps.

Mais voilà l’accusation majeure : Maurras aurait adhéré au positivisme et au matérialisme à l’honneur au XIX° siècle. Ma quanto maï ? Le chef de l’Action Française n’a-t-il pas maintes fois expliqué que la science politique ne s’opposait pas à la tradition Catholique, mais venait au contraire la conforter?

Comme le 16 Juillet 1903, où Charles Maurras écrit dans La Gazette de France :

-En tant que nationaliste, je sais que l'intéret Français et l'intéret Catholique s'identifient: je reconnais donc des droits politiques au Catholicisme Français, je me reconnait des devoirs envers le Catholicisme.

C'est là la spécificité du nationalisme Français : c'est un nationalisme CHRETIEN. Car la Royauté Française, jusqu'en 1830, a toujours conçut la défense de la Foi Catholique comme principe de gouvernement...

L’intérêt national dont Maurras a fait son critère pour juger les hommes, les politiques et les institutions, ne vient pas de l’héritage idéologique de la Révolution. Il est fondé sur l’idée d’une Patrie qui existe indépendamment de l’idée que chacun de nous s’en fait, celle d'UNE FRANCE PRE-EXISTANT A LA REVOLUTION DITE FRANCAISE. Dans son livre VOTRE BEL AUJOURD'HUI, Maurras donne cette définition de ce qu'est la Patrie :

-Une Patrie, ce sont des champs, des murs, des tours et des maisons ; ce sont des autels et des tombeaux ; ce sont des hommes vivants, père, mère et frères, des enfants qui jouent aux jardins, des paysans qui font du blé, des jardiniers qui font des roses, des marchands, des artisans, des ouvriers, des soldats. Il n’y a rien au monde de plus concret...

Cela rejoint la vison du Chevalier de Charette qui disait : "Notre patrie à nous, c'est notre terre, notre foi, notre Roi". Et comme on ne peut concevoir la nation en dehors du Roi qui l'incarne, le nationalisme intégral de Maurras porte au Royalisme.

Le Royalisme en France, c'est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique il défend le principe d'expension-évangélisation, dont Léon XIII reprendra l'idée: tout le contraire de l'actuel euro-mondialisme islamisant ! C'est aussi un nationalisme Français et Chrétien: mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est, enfin, face à la masse l'affirmation de la personne.

Il inspire en France le Légitimisme et les néo-Légitimismes que sont le Régentisme, le Survivantisme et le Providentialisme, et à l'étranger le Carlisme espagnol et latino-américain, le Miguélisme portugais et brésilien, le Né-Bourbonnisme napolitain et parmesans, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme hongrois et des Pays de visegrade (Hongrie, Bohème, Slovaquie, Pologne), le Hiérosolymitisme de Terre sainte et des Pays de l'ex-Empire Latin de Constantinople et le Rattachisme québéquois, wallon, valdotain et jurassien.

Nous avons ainsi des amis en Terre Sainte, très impliqués dans la défense des Chrétiens d'Orient.

Voici les paroles du Commendant d'Albiousse, un temps membre de l'OEUVRE CHRETIENNE DE LA CITE VIVANTE de François-Marie Algould, et qui a écrit en 1970 dans son livre Les Zouaves Pontificaux :

-Nous ne pouvons pas et nous devons pas nous décourager. La guerre que nous subissons eswt une guerre d'expiation. C'est par un acte de Foi que la France sera sauvée, et tant qu'il y aura dans notre Pays un crucifix et une épée, nous avons le droit d'espérer!

La Patrie, la Foi: tout se tient !!!

-Avant d'être Royaliste, je suis Catholique et Français; je dirai même que je suis Royaliste parce que Catholique et Français (Maurice d'Andigné) !

Nous ne pouvons donc ici que tracer les grands axes d’un redressement national selon la doctrine maurrassienne. D'abord, bien définir le patriotisme: c'est L'AMOUR POUR LA PATRIE. Restauration, Ordre Moral, Révolution Nationale, Action Française: une continuité de la TRADITION FRANCO-CATHOLIQUE existe encore de nos jours. La FRANCE : UNE NATION CATHOLIQUE. Le patriotisme et le nationalisme: le nationalime intégral porte au Royalisme, le Roi incarnant la Nation : " En France, tout ce qui est national est Royal ! " (Jules Lemaire) et donc notre Royalisme vient de notre patriotisme. Le Royaliste, bon patriote, considèrera le pacifisme comme capitulard, voire une subversion au service de l'ennemi. Lors de la Première Guerre Mondiale, Charles Maurras a prôné l'Union Sacrée : Français Royaliste et républicains ENSEMBLE contre l'ennemi. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, Maurras s'est fait protecteur du sol et du sang Français: selon lui, l'intrigue hitlérienne est beaucoups plus dangereuse que celle des soviets : la suite lui donnera raison. Un Royaliste Français digne de ce nom doit se défier de la peste marxiste comme du choléra hitlériste, honnorer "la France qui, sans l'invocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré", le soldat, l'armée, le drapeau, Sainte-Jeanne d'Arc, les morts pour la France, et le culte des morts-le soldat inconnu.

Devant les quatres Etats confédérès contre la File Aînée de l'Eglise -juif, prpotestant, franc-maçon et métèque, pardon, arabo-musulman, devant l’urgence du terrorisme au nom de l'islam, il faut rassembler tous les patriotes, fussent-ils imprégnés d’une idéologie démocratique défraîchie, pour sauvegarder la France notre seule Patrie, NATION DES FRANCS QUI ADIEU POUR FONDATEUR, une France aujourd’hui en grand péril et dont la survie importe plus que toutes les idéologies: à nous de les éclairer par une action Catholique et Française, Royaliste et Porvidentialiste, laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir et consacrée aux Coeurs-Unis de Jésus et de Marie et à Saint-Michel Archange, à l'Abbé de Nantes, et à qui s’appliquera la prophétie du Saint pape Pie X aux Royalistes Français : « cette œuvre aboutira ! » .

Car face à la perversion des intelligences et des moeurs qui porte au suicide programmé de la nation Française et de la civilisation Chrétienne, c'est à une véritable CROISADE, c'est à une véritable CONTREREVOLUTION que nous devons en appeller !

Le MARQUIS André Le Sage DE LA FRANQUERIE savait quand à lui que le combat de CHARLES MAURRASCharles Maurras fut pour une Patrie, un Roi, les plus beaux que l'on jamais vu sous le soleil, LA FRANCE DES BOURBONS, de Mesdames Sainte Marie, Sainte Jeanne d'Arc et Sainte Thérèse, et de Monsieur Saint-Michel : il en écrivit un ouvrage à lire absolument, MAURRAS, GRAND DEFENSEUR DES VERITES ETERNELLES (Ed. de Chiré).

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Jeu 16 Jan - 14:38

Concervé dans les archives Royales de Madrid, IL CEREMONIALE ISTORICO EPOLITICO (c'est écrit en italien, ce qui laisse à penser que ce serait la copie destinée au Royaume de Naples et des Deux-Siciles), sous le titre OPERA UTILISIMA PER GLI AMBASCIATORI, définit ainsi la titulature du Roi de France :

-Louis XV (le nom du Roi de l'époque), par la Grâce de Dieu Roi de France et de Navarre, du Siège Apostolique le Bienfaiteur héréditaire, de l'Eglise de Rome le Protecteur perpétuel, de la Liberté des Lieux Sainte le Défenseur Souverain du droit.

Ici se trouve la Mission Divine du Roi de France.

Car LE ROI DE FRANCE N'EST PAS UN ROI COMME LES AUTRES : c'est le Lieutenant du Christ sur Terre (Romains 13:1-2), tel un nouveau CONSTANTIN. La FRANCE n'est PAS UN PAYS COMME LES AUTRES : c'est la Fille Aînée de l'Eglise et l'Educatrice des Peuples. La Révolution dite Française n'est donc pas autre chose qu'une oeuvre satanique ayant pour but la déchristianisation de la France, “nation des Francs qui a Dieu pour fondateur”.

La République a pour but d'interrompre la continuité Royale. La séparation de l'Eglise et de l'Etat a pour but de placer l'erreur sur le même plan que la Vérité. L'immigration extra-européenne et non Chrétienne, dont Dreyfus hier et Benala aujourd'hui sont l'incaranation, a pour but le REMPLACEMENT DES PEUPLES.

Face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques -les vrais, pas ceux de Vatican II- contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous, Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques.

Catholiques et Français, toujours ! et Royalistes parce que Catholiques et Français...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Prince de Talmont le Ven 17 Jan - 11:02

Hervé J. VOLTO a écrit:D'accord : Dreyfuss était innocent.

Rien n'est moins sûr.

Hervé J. VOLTO a écrit:Mais interrogeons nous avec Charles Maurras : était-il normal qu'il y ait à l'époque des militaires juifs dans l'armée Française ?

A partir du moment où l'armée est républicaine, c'est-à-dire qu'elle est au service d'une machination anti-chrétienne (et l'affaire des fiches l'illustre suffisamment), la question d'y intégrer des Juifs ou des Musulmans est secondaire.

Hervé J. VOLTO a écrit:Comme il y a aujourd'hui des militaires musulmans dans la même armée Française ?

Le constat de Maurras, encore actuel appelle une réflexion. Pour la Fille Aînèe de l'Eglise accepte-t-elle des militaires non-Chrétiens au sein de l'armèe Française ?

Vous acceptez bien des maures dans vos intellectuels royalistes.
La république est fille ainée de l'Eglise ? J'aurais dit qu'elle était fille aînée d'un autre édifice religieux.

Hervé J. VOLTO a écrit:Mais voilà l’accusation majeure : Maurras aurait adhéré au positivisme et au matérialisme à l’honneur au XIX° siècle. Ma quanto maï ? Le chef de l’Action Française n’a-t-il pas maintes fois expliqué que la science politique ne s’opposait pas à la tradition Catholique, mais venait au contraire la conforter?

Comme tous les franc-macs gnostiques.
Ma quanto maï ? Si le loup se déguise en agneau n'est-il pas possible de caresser sa laine ?

Hervé J. VOLTO a écrit:Le Royalisme en France, c'est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition.

Oui pour Maurras, la religion est surtout une posture.
J'imagine que vous parlez de la Tradition primordiales chère à Guénon ?

Hervé J. VOLTO a écrit:En politique il défend le principe d'expension-évangélisation, dont Léon XIII reprendra l'idée:

Léon XIII aimait beaucoup Maurras et ses adeptes, c'est connu.

Hervé J. VOLTO a écrit:tout le contraire de l'actuel euro-mondialisme islamisant ! C'est aussi un nationalisme Français et Chrétien: mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est, enfin, face à la masse l'affirmation de la personne.

Je ne vois pas en quoi les boucheries des guerres mondiales ont défendu la Patrie, elles l'ont plutôt détruite.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit A5comt10
Messages : 1173
Points : 1887
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 17 Jan - 14:58

Dreyfuss fut innocenté : c'est l'Histoire.

Maurras ne fut pèas franc-maçon : il a lutté contre, la clssant sans ambiguité dans un des qutres Etats confédèrès qui menace la France, nation des Francs qui a Dieu pour fondeut eur et Fille Ainee de l'Eglise.

Devant les quatres Etats confédérès contre la File Aînée de l'Eglise -juif, prpotestant, franc-maçon et métèque, pardon, arabo-musulman, devant l’urgence du terrorisme au nom de l'islam, il faut rassembler tous les patriotes, fussent-ils imprégnés d’une idéologie démocratique défraîchie, pour sauvegarder la France notre seule Patrie, NATION DES FRANCS QUI ADIEU POUR FONDATEUR, une France aujourd’hui en grand péril et dont la survie importe plus que toutes les idéologies: à nous de les éclairer par une action Catholique et Française, Royaliste et Porvidentialiste, laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir et consacrée aux Coeurs-Unis de Jésus et de Marie et à Saint-Michel Archange, à l'Abbé de Nantes, et à qui s’appliquera la prophétie du Saint pape Pie X aux Royalistes Français : « cette œuvre aboutira ! » .

Car face à la perversion des intelligences et des moeurs qui porte au suicide programmé de la nation Française et de la civilisation Chrétienne, c'est à une véritable CROISADE, c'est à une véritable CONTREREVOLUTION que nous devons en appeller !

Le MARQUIS André Le Sage DE LA FRANQUERIE savait quand à lui que le combat de CHARLES MAURRASCharles Maurras fut pour une Patrie, un Roi, les plus beaux que l'on jamais vu sous le soleil, LA FRANCE DES BOURBONS, de Mesdames Sainte Marie, Sainte Jeanne d'Arc et Sainte Thérèse, et de Monsieur Saint-Michel : il en écrivit un ouvrage à lire absolument, MAURRAS, GRAND DEFENSEUR DES VERITES ETERNELLES (Ed. de Chiré).
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 17 Jan - 15:00

Nous ne pouvons donc ici que tracer les grands axes d’un redressement national selon la doctrine maurrassienne. D'abord, bien définir le patriotisme: c'est L'AMOUR POUR LA PATRIE. Restauration, Ordre Moral, Révolution Nationale, Action Française: une continuité de la TRADITION FRANCO-CATHOLIQUE existe encore de nos jours. La FRANCE : UNE NATION CATHOLIQUE. Le patriotisme et le nationalisme: le nationalime intégral porte au Royalisme, le Roi incarnant la Nation : " En France, tout ce qui est national est Royal ! " (Jules Lemaire) et donc notre Royalisme vient de notre patriotisme. Le Royaliste, bon patriote, considèrera le pacifisme comme capitulard, voire une subversion au service de l'ennemi. Lors de la Première Guerre Mondiale, Charles Maurras a prôné l'Union Sacrée : Français Royaliste et républicains ENSEMBLE contre l'ennemi. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, Maurras s'est fait protecteur du sol et du sang Français: selon lui, l'intrigue hitlérienne est beaucoups plus dangereuse que celle des soviets : la suite lui donnera raison. Un Royaliste Français digne de ce nom doit se défier de la peste marxiste comme du choléra hitlériste, honnorer "la France qui, sans l'invocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré", le soldat, l'armée, le drapeau, Sainte-Jeanne d'Arc, les morts pour la France, et le culte des morts-le soldat inconnu.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 17 Jan - 15:02

Un Royaliste Français digne de ce nom doit se défier de la peste marxiste comme du choléra hitlériste, honnorer "la France qui, sans l'invocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré", le SACRE-COEUR, que l'ìon peut associer parfois au Coeur Immucalé, double COEUR DE LA'MOUR srmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France, honorer également le soldat, l'armée, le drapeau, Sainte-Jeanne d'Arc, les morts pour la France, et le culte des morts-le soldat inconnu.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Prince de Talmont le Ven 17 Jan - 17:04

Hervé J. VOLTO a écrit:Dreyfuss fut innocenté : c'est l'Histoire.

L'Histoire c'est surtout des histoires. Ce qui importe c'est la vérité.

Hervé J. VOLTO a écrit:Maurras ne fut pèas franc-maçon : il a lutté contre, la clssant sans ambiguité dans un des qutres Etats confédèrès qui menace la France, nation des Francs qui a Dieu pour fondeut eur  et Fille Ainee de l'Eglise.

C'était un gnostique et un non-catholique.

Hervé J. VOLTO a écrit:Devant les quatres Etats confédérès contre la File Aînée de l'Eglise -juif, prpotestant, franc-maçon et métèque, pardon, arabo-musulman, devant l’urgence du terrorisme au nom de l'islam

Ne pas être capable de comprendre les interactions entre ces groupes dissemblables et à la nocivité inégale, de saisir ce qui est à l’œuvre derrière ces quatre blocs présentés comme monolithiques et interchangeables, c'est avoir la vue bien basse, ou en tous les cas l’ouïe bien peu fine.

Hervé J. VOLTO a écrit:Car face à la perversion des intelligences et des moeurs qui porte au suicide programmé de la nation Française et de la civilisation Chrétienne, c'est à une véritable CROISADE, c'est à une véritable CONTREREVOLUTION que nous devons en appeller !

Contre les métèques ? Vos objectifs sont un rien surannés.

Hervé J. VOLTO a écrit:Le MARQUIS André Le Sage DE LA FRANQUERIE savait quand à lui que le combat de CHARLES MAURRASCharles Maurras fut pour une Patrie, un Roi, les plus beaux que l'on jamais vu sous le soleil, LA FRANCE DES BOURBONS, de Mesdames Sainte Marie, Sainte Jeanne d'Arc et Sainte Thérèse, et de Monsieur Saint-Michel : il en écrivit un ouvrage à lire absolument, MAURRAS, GRAND DEFENSEUR DES VERITES ETERNELLES (Ed. de Chiré).

Dommage qu'il n'adhère pas à la plus importante et la seule qui vaille.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit A5comt10
Messages : 1173
Points : 1887
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 18 Jan - 14:03

Prince de Talmont, nous sommes pas d'accord.

L'HISTOIRE EST L'HISTOIRE, CE N'EST PAS VOUS QUI LA REFEREZ. Et vos poinions n'engagent que vous, avec tout le respect que je vous doit.

Vous avez écrit, au sujet des quatres Etats confédérés :

-Ne pas être capable de comprendre les interactions entre ces groupes dissemblables et à la nocivité inégale, de saisir ce qui est à l’œuvre derrière ces quatre blocs présentés comme monolithiques et interchangeables, c'est avoir la vue bien basse, ou en tous les cas l’ouïe bien peu fine.

C'est votre opinion. Je vous le répète respectueusement : L'HISTOIRE EST L'HISTOIRE, CE N'EST PAS VOUS QUI LA REFEREZ.

LES FAITS : Dreffys fut innocenté. Ce fut un capitaine Français le coupable : Charles Ferdinand Marie Walsin Esterhazy . Mais il demeure qu'il n'était pas normal que l'on ai eu des officiers juifs en France : d'où la réaction patriotique de l'ACTION FRANCAISE : l'affaire Dreyfuss servira à rendre les juifs victimes t victimiser les catholiques. Mais Maurras soutiendra contre event et marées que les ennemis de la France, nation Chrétienne par exellence, sont les quatres Etats fédérés. Si Maurras fut un gnostique au départ, il se convertit sur le tard et le Carmel de Lisieux concerve des textes authenqieuement Catholiques. Je ne citerai que celui-ci :

FRANCE ET CATHOLICISME. - Le Royaume de France naquit de l'Eglise.
La France, sans l'invocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré.
La France, terre des Saints, aujourd'hui autant et peut-être plus que jamais, terre d'espérence.
Le Catholique a renouvellé la face de la Terre.
Le Catholicisme est l'arche de salut des sociétés.
L'Eglise Catholique forme la cité de l'ordre dont les mouvements peuvent être dits des progrès.
L'Eglise Catholique, qui est "chez elle" en France, y enseigne, comme tout lieu, l'autorité, la hiérarchie, l'ordre et la paix.

Le MARQUIS André Le Sage DE LA FRANQUERIE savait quand à lui que le combat de CHARLES MAURRASCharles Maurras fut pour une Patrie, un Roi, les plus beaux que l'on jamais vu sous le soleil, LA FRANCE DES BOURBONS, de Mesdames Sainte Marie, Sainte Jeanne d'Arc et Sainte Thérèse, et de Monsieur Saint-Michel : il en écrivit un ouvrage à lire absolument, MAURRAS, GRAND DEFENSEUR DES VERITES ETERNELLES (Ed. de Chiré).

Devant les quatres Etats confédérès contre la File Aînée de l'Eglise -juif, protestant, franc-maçon et métèque, pardon, arabo-musulman, devant l’urgence du terrorisme au nom de l'islam, face à la perversion des intelligences et des moeurs qui porte au suicide programmé de la nation Française et de la civilisation Chrétienne, c'est à une véritable CROISADE, c'est à une véritable CONTREREVOLUTION que nous devons en appeller !

La Conterévolution, c'est la reconnaissance du Règne du christ, de la famille Chrétienne avec le père comme chef naturel, et l'Amour de la patrie voulue comme terre Chrétienne. La Contrerévolution commencera par le retour à l'institution familiale traditionnelle.

La Noblesse, c'est la reconaissance publique du rôle social de la Famille.

La Royauté, c'est le couronnement de la Famille et de l'Etat. Voulus Chrétiens...

Le reste n'est qu'opinions. Mais un vrai Royaliste veut sortir du système de gouvernement par opinion pour retrouver un gouvernement par autrorité. LE ROI EST LA SEULE FORME D'AUTORITE LEGITIME EMENANT DE DIEU. Et pas de n'importe quel Dieu : LE DIEU DE CLOTILDE QUE L'ON APPELLE JESUS CHRIST.

La nation Française étant inséparable du Roi, qui personifie la nation, le nationalisme intégral porte au Royalisme. Dire le contraire, c'est faire le jeux des loges écclésiastiques qui voudraient "mondilaiser" le Royalisme.

CATHOLIQUE (de tradition) ET FRANCAIS TOUJOURS ! ET ROYALISTES PARCE QUE CATHOLIQUES ET FRANCAIS...

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 18 Jan - 15:36

Pour résumer ...

D'accord : Dreyfuss était innocent, mais interrogeons nous avec Charles Maurras, un gnostique convertit : était-il normal qu'il y ai à l'époque des militaires juifs dans l'armée Française ? Comme il y a aujourd'hui des militaires musulmans dans la même armée Française ?

Le constat de Maurras, encore actuel, appelle une réflexion. La France, sans l'invocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré. La France, nations des Francs qui a Dieu pour fondateur, Fille Ainée de l'Eglise et Educatrice des Peuples, est une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis (1 Pierre 2:9-10), menacée par les quatres Etats confédérés -Juif, protestant, franc-maçon et métèque, pardon, arabo-musulman- dont il n'est pas facile sans une profonde analyse d'apréhender les interactions entre ces groupes dissemblables et à la nocivité inégale, de saisir ce qui est à l’œuvre derrière ces quatre blocs présentés comme monolithiques et interchangeables.

La nation Française étant inséparable du Roi, qui personifie la nation, le nationalisme intégral porte donc au Royalisme. Dire le contraire, c'est faire le jeux des loges écclésiastiques qui voudraient "mondiliaser" le Royalisme.

La République, fille de la Révolution, a pour but d'interrompre la continuité Royale sans laquelle la vocation Royale ne peut être portée en avant : elle le fait par le système démocratique, qui instale un système de gouvernement par opinion. La séparation de l'Eglise et de l'Etat a pour but de placer l'erreur sur le même plan que la Vérité. L'immigration extra-européenne et non Chrétienne, dont Dreyfus hier et Benala aujourd'hui sont l'incaranation, a pour but le REMPLACEMENT DES PEUPLES.

Face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques -les vrais, pas ceux de Vatican II- contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous, Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques.

Et remplacer le système de gouvernement par opinion par un système de gouvernemen par autorité. LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU.

Un Royaliste Français digne de ce nom ne peut être que Contrerévolutionnaire, devant se défier de la peste marxiste comme du choléra hitlériste, honnorer "la France qui, sans l'invocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré", la Royauté du christ et de Son SACRE-COEUR, que l'on peut associer parfois au Coeur Immucalé, double COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France, honorer également la famille et la patrie Chrétiennes, le soldat, l'armée, le drapeau, Sainte-Jeanne d'Arc, les morts pour la France, et le culte des morts-le soldat inconnu.

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Prince de Talmont le Lun 20 Jan - 12:46

Hervé J. VOLTO a écrit:Prince de Talmont, nous sommes pas d'accord.

L'HISTOIRE EST L'HISTOIRE, CE N'EST PAS VOUS QUI LA REFEREZ.

L'histoire républicaine est donc pour vous un dogme de foi ?

Hervé J. VOLTO a écrit:Et vos poinions n'engagent que vous, avec tout le respect que je vous doit.

Les opinions de quiconque n'engagent que leurs détenteurs, ce n'est pas une raison pour les taire. Le débat est justement le but d'un forum.

Hervé J. VOLTO a écrit:C'est votre opinion. Je vous le répète respectueusement : L'HISTOIRE EST L'HISTOIRE, CE N'EST PAS VOUS QUI LA REFEREZ.

Sa répétition ne donne pas plus de force à un argument spécieux.

Hervé J. VOLTO a écrit:LES FAITS : Dreffys fut innocenté. Ce fut un capitaine Français le coupable : Charles Ferdinand Marie Walsin Esterhazy .

Ce n'est parce qu'Esterhazy était coupable que Dreyfus était forcément innocent.

Hervé J. VOLTO a écrit:Mais il demeure qu'il n'était pas normal que l'on ai eu des officiers juifs en France : d'où la réaction patriotique de l'ACTION FRANCAISE.

Réaction insane si vous me le permettez.
Je trouve plus légitime de rechercher et défendre la vérité que de prôner ce type de mesures.

Hervé J. VOLTO a écrit:Si Maurras fut un gnostique au départ, il se convertit sur le tard et le Carmel de Lisieux concerve des textes authenqieuement Catholiques.

En fait il se définissait comme agnostique. On peut épiloguer sans fin sur une éventuelle conversion à la fin de sa vie, reste que toute son œuvre politique et intellectuelle est celle d'un agnostique.
Je souhaite de tout cœur que M. Maurras soit auprès de Notre Seigneur mais pour ses livres hérétiques et condamnés par la Sainte Église il n'est de salut que par les flammes.

Hervé J. VOLTO a écrit:
La nation Française étant inséparable du Roi, qui personifie la nation, le nationalisme intégral porte au Royalisme.
Dire le contraire, c'est faire le jeux des loges écclésiastiques qui voudraient "mondilaiser" le Royalisme.

Le royalisme est universel, tout comme notre Sainte Religion.
Bien et mal sont universels.
Le Royaume des lys est le phare de ce monde.
La mondialisation actuelle est l’œuvre du mal.
Le nationalisme, le maur-racisme, sont des freins à l'universalité du bien.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit A5comt10
Messages : 1173
Points : 1887
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 20 Jan - 13:56

Prince de Talmont, l'Histoire est l'Histoire, qu'elle regarde la période Royale, impériale ou républicaine, ce n'est pas un dogme de foi, c'est une énumération de faits. Et j'insiste, avec tout le respect que je vous doit : ce n'est pas à vous de réécrire l'Histoire de France à votre manière.

Vous avez écrit :

-Le royalisme est universel, tout comme notre Sainte Religion.
Bien et mal sont universels.
Le Royaume des lys est le phare de ce monde.
La mondialisation actuelle est l’œuvre du mal.
Le nationalisme, le maur-racisme, sont des freins à l'universalité du bien.

Les 3 dernières phrases, je suis d'accord avec vous. Même pour Maurras. La premières, non :

-Le Royalisme est universel, tout comme notre Sainte Religion.

Si notre Sainte religon Catholique, Apostolique et Romaine est bien universel, le Royaolisme, non.

Le Royalsime Français n'est pas le Royalisme grec, le premier étant Catholique et le second étant orthodoxe.

La France n'est pas la Belgique : c'est la nation des Francs qui a Dieu -le Dieu de Clotilde que l'on appelle Jéus-Christ- pour fondateur, la Fille aînée de l'eglise et l'Educatrice des Peuples, une nation sainte, un Scerdoce Royale, une race élue, un peuple acquis.

C'EST POUR CELA QU'ELLE FUT ET DOIT REDEVENIR LE PHARE DES PEUPLES !

Car le Roi, c’est l’incarnation de la Nation, son chef naturel. Chaque nation a un chef naturel suscité par Dieu (Eccl. 17:14). Même les gitans ont un Roi! La nation Française étant inséparable du Roi, qui personifie la nation, le nationalisme intégral porte au Royalisme.

Le Roi est un point de rencontre, un “axe du monde” reliant le ciel et la Terre: Lieutenant de Dieu sur Terre, il fait descendre les Grâces du Ciel sur son peuple et, chef naturel de sa nation, il fait remonter les prières de son peuple vers le Ciel.

Mais le Roi de france n'est pas le Roi des Belges, ni le Roi d'Espagne : c'est un nouveau Constantin, le Lieutenant du Christ.

Concervé dans les archives Royales de Madrid, Il ceremoniale historico e politico (c’est écrit en italien, c’est peut-être la copie destinée à la Couronne de Naples ou au Saint Siège), sous le titre Opera uilissima à tutti gliambasciatori, définit ainsi la titulature du Roi de France:

–LOUIS XV (le Roi de l’époque), PAR LA GRACE DE DIEU ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE, DU SIEGE APOSTOLIQUE LE BIENFAITEUR HEREDITAIRE, DE L'EGLISE DE ROME LE PROTECTEUR PERPETUEL, DE LA LIBERTE DES LIEUX SAINTS LE DEFENSEUR SOUVERAIN DU DROIT.

Ici se trouve la Mission Divine du Roi de France !

LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE est donc d’exécuter LES GESTE DE DIEU PAR LES FRANCS, «Gesta Dei per Francos».

Vous avez enfin écrit :

-Les opinions de quiconque n'engagent que leurs détenteurs, ce n'est pas une raison pour les taire. Le débat est justement le but d'un forum.

Fort bien, mais alors mon opinion serait qu'il faudrait sortir du système actuel de... gouvernement par opinion pour retourver un gouvernement d'autorité : LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU, c'est la base du PRINCIPE ROYAL, et c'est pour celà que je suis Royaliste.

Si quelqu'un d'autre a quelque chose à dire, je lui laisserai volontier la parole.



Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Prince de Talmont Hier à 12:56

Hervé J. VOLTO a écrit:Prince de Talmont, l'Histoire est l'Histoire, qu'elle regarde la période Royale, impériale ou républicaine

Vous voulez dire que l'Histoire est une science qui n'est pas influencée par ceux qui l'écrivent ? Qu'on apprend la même histoire qu'on soit dans un régime monarchique ou républicain ?
Nul n'a jamais plus influencé le cours de l'histoire que les historiens, dit la boutade.

Hervé J. VOLTO a écrit:ce n'est pas un dogme de foi, c'est une énumération de faits.

Nous sommes d'accord, ce qui importe ce sont les faits.

Hervé J. VOLTO a écrit:Et j'insiste, avec tout le respect que je vous doit : ce n'est pas à vous de réécrire l'Histoire de France à votre manière.

Il ne s'agit pas de moi, je parle d'un débat historique que manifestement vous ignorez.

Hervé J. VOLTO a écrit:Vous avez écrit :

-Le royalisme est universel, tout comme notre Sainte Religion.
Bien et mal sont universels.
Le Royaume des lys est le phare de ce monde.
La mondialisation actuelle est l’œuvre du mal.
Le nationalisme, le maur-racisme, sont des freins à l'universalité du bien.

Le Royalsime Français n'est pas le Royalisme grec, le premier étant Catholique et le second étant orthodoxe.

Il n'y a qu'une seule vérité et qu'une seule religion pour un seul universalisme.

Hervé J. VOLTO a écrit:La France n'est pas la Belgique : c'est la nation des Francs qui a Dieu -le Dieu de Clotilde que l'on appelle Jéus-Christ- pour fondateur, la Fille aînée de l'eglise et l'Educatrice des Peuples, une nation sainte, un Scerdoce Royale, une race élue, un peuple acquis.

La Belgique a parfois été la France et pourrait le redevenir. Culturellement il n'y a pas plus de spécificité belge que corse. Clovis venait de Tournai.

Hervé J. VOLTO a écrit:C'EST POUR CELA QU'ELLE FUT ET DOIT REDEVENIR LE PHARE DES PEUPLES !

Mais le Roi de france n'est pas le Roi des Belges, ni le Roi d'Espagne : c'est un nouveau Constantin, le Lieutenant du Christ.

Je ne dis pas que chaque nation ne doit pas avoir son roi, je dis que la royauté française à une destinée spécifique et englobante. Elle est le modèle des nations du monde, que ce soit en bien ou en mal (Révolution).

Hervé J. VOLTO a écrit:–LOUIS XV (le Roi de l’époque), PAR LA GRACE DE DIEU ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE, DU SIEGE APOSTOLIQUE LE BIENFAITEUR HEREDITAIRE, DE L'EGLISE DE ROME LE PROTECTEUR PERPETUEL, DE LA LIBERTE DES LIEUX SAINTS LE DEFENSEUR SOUVERAIN DU DROIT.

Ici se trouve la Mission Divine du Roi de France !

Tout à fait.

Hervé J. VOLTO a écrit:Fort bien, mais alors mon opinion serait qu'il faudrait sortir du système actuel de... gouvernement par opinion pour retourver un gouvernement d'autorité : LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU, c'est la base du PRINCIPE ROYAL, et c'est pour celà que je suis Royaliste.

Le fait de vouloir permettre la libre confrontation des opinions au sein d'un forum ne signifie pas que je sois pour le gouvernement par l'opinion. Le forum est l'arène dans laquelle les mauvaises opinions doivent périr face aux bonnes durant un loyal combat. En dehors de cette arène fermée, les mauvaises opinions doivent êtres bannies, et notamment du cadre de l'exercice du pouvoir.

Hervé J. VOLTO a écrit:Si quelqu'un d'autre a quelque chose à dire, je lui laisserai volontier la parole.

C'est fort aimable à vous.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit A5comt10
Messages : 1173
Points : 1887
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Hervé J. VOLTO Hier à 14:52

Avant de laisser la paorle à quelqu'un d'autre, il me faut répondre aux pertinantes remarques de Prince de Talmont

Vous avez écrit, cher Prince de Talmont :

-Nul n'a jamais plus influencé le cours de l'histoire que les historiens, dit la boutade.

Il nous faut à nous, Royalistes, laisser de côté les boutades et rappeller l'Histoire de France aux Français.

Vous avez écrit :

-Il ne s'agit pas de moi, je parle d'un débat historique que manifestement vous ignorez.

Mais si vous continuez à affrimer que Dreffus n'a pas étè innocenté et que Maurras ne s'est pas convertit, c'est que vous ne connaissez pas l'Histoire comtemporaine. Un débat historique doit se bser sur... l'Histoire, pas ce que l'on en veut retenir.

Vous avez écrit :

-Le royalisme est universel, tout comme notre Sainte Religion.

Je le redis : le Royalisme Français n'est pas le Royalisme grec, le premier étant CATHOLIQUE et le second étant orthodoxe.

Commeçons par défendre la Foi et l'Eglise CTHOLIQUE, seule vraie Eglise du seul vrai Dieu : alors celui-ci nous onnera les Grâces nécessaires à la Victoire !

Vous écrit :

-Il n'y a qu'une seule vérité et qu'une seule religion pour un seul universalisme.

Il n'y a qu'une seule Vérité : le Dieu de Clotilde qu'on apelle Jésus-Christ, Roi des Rois, Prince de la Paix et Maitre des Nations.

Vous avez écrit :

La Belgique a parfois été la France et pourrait le redevenir. Culturellement il n'y a pas plus de spécificité belge que corse. Clovis venait de Tournai.

Seule la Wallonie est Française, les Flandres sont hollandaises : les hollandais ne sont galoo-romano-Francs comme les Français et sont protestants. Les Corses sont Français, je ne voit pas pourquoi, vous les mettez sur le même plan que les belges. Les Corses sont Français, comme les Pieds Noirs, les Bretons, les Basques et les Français de souche. LES BEURS NE LE SONT PAS.

J'insiste : le Roi de france n'est pas le Roi des Belges, ni le Roi d'Espagne : c'est un nouveau CONSTANTIN, le Lieutenant du Christ.

vOUS AVEZ ECRIT :

-Je ne dis pas que chaque nation ne doit pas avoir son Roi, je dis que la Royauté Française à une destinée spécifique et englobante. Elle est le modèle des nations du monde, que ce soit en bien ou en mal (Révolution).

En bien, c'est sa glorieuse Monarchie Capétienne, catholique et Royale.

Unir les peuples de France dans l'amour du Roi, Lieutenant de Dieu, du Dieu de Clotilde que l'on appelle Jésus-Christ.

LE ROYALISME EN FRANCE, c'est avant tout UNE ATTITUDE CULTURELLE CATHOLIQUE, celle de la Tradition (ligne de pensée de Pie IX, Léon XIII et saint-Pie X). En politique il défend le PRINCIPE D'EXPENSION-EVANGELISATION, dont Léon XIII reprendra l'idée: tout le contraire de l'actuel euro-mondialisme islamisant ! C'est aussi UN NATIONALISME FRANCAIS ET CHRETIEN : mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est, enfin, face à la masse L'AFFIRMATION DE LA PERSONNE CHRETIENNE.

Il inspire en France le Légitimisme, pour qui LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANNANT DE DIEU, et les néo-Légitimismes que sont le Régentisme, le Survivantisme et le Providentialisme dabs sa dimension ultra-Légitimiste : le principe est le même, seul change le Prétendant... et à l'étranger, le Carlisme espagnol et latino-américain, le Miguélisme portugais et brésilien, le Né-Bourbonnisme napolitain et parmesan, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme des pays de Visegrade, le Hiérosolymite de Terre Sainte et des pays de l'ex-Empire Latin de Constantinople et le Rattachisme québéquois, wallon, valdotain et jurassien.

La devise des Carlistes -Dieu, Patrie, Foyers et Roi Légitme- pourrait à travers une communion traditionaliste s'appliquer à tous ces mouvements Français et étrangers : nous nous proposons de nous faire l'échos de TOUTES ces actions Royalistes Françaises et étrangères et de tous les évènements contribubant à diffuser intelligement et efficacement le messages des Royalistes, qu'ils soient politiciens, historiens, pèlerins.

Vous avez écrit :

-Le fait de vouloir permettre la libre confrontation des opinions au sein d'un forum ne signifie pas que je sois pour le gouvernement par l'opinion. Le forum est l'arène dans laquelle les mauvaises opinions doivent périr face aux bonnes durant un loyal combat. En dehors de cette arène fermée, les mauvaises opinions doivent êtres bannies, et notamment du cadre de l'exercice du pouvoir.

Je suis bien d'accord avec vous et si quelqu'un d'autre a quelque chose à dire, je lui laisserai volontier la parole.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

Messages : 408
Points : 555
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit Empty Re: L'Affaire Dreyfus, entre farces et grosses ficelles, de Me A. Abauzit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum