-44%
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
139.99 € 249 €
Voir le deal

LA PREMIERE INFIDELITE DE LA FRANCE ENTRAINE SON CHATIMENT ET LA FIN DES CAPETIENS DIRECTS

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

LA PREMIERE INFIDELITE DE LA FRANCE ENTRAINE SON CHATIMENT ET LA FIN DES CAPETIENS DIRECTS Empty LA PREMIERE INFIDELITE DE LA FRANCE ENTRAINE SON CHATIMENT ET LA FIN DES CAPETIENS DIRECTS

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 1 Fév - 14:37



Nous avons vu jusqu'alors les bénédictions de Dieu tomber sur la France. Hélas ! Le propre petit-fils de Saint Louis, PHILIPPE LE BEL, va rompre avec cette glorieuse tradition ; il entre en lutte avec le Pape au sujet des impôts à percevoir sur le Clergé et les monastères, refuse avec hauteur l'invitation que lui fait Boniface VIII de partir pour la Croisade, puis fait arrêter le Légat et confisquer ses biens. Le Souverain Pontife envoie sa bulle «Ausculta Fili... ». Le Roi la fait brûler et répond par une lettre injurieuse.

Excommunié, il saisit les biens ecclésiastiques confisqués précédemment et convoque les Etats-Généraux qui ratifient sa conduite. Après l'attentat d'Anagni, il sera la cause indirecte du Grand Schisme d'Occident, en installant les Papes à Avignon.

Sans doute, les erreurs et l'ambition démesurée de Boniface VIII avaient pu impatienter légitimement Philippe le Bel ! mais, le petit-fils de Saint Louis, le Fils aîné de l'Église se devait à lui-même et devait à ses Ancêtres et au monde Chrétien de se défendre par d'autres moyens. Le crime du Roi est patent : c'est le premier depuis neuf cents ans. Il est national : tous les corps de l'Etat l'ont approuvé.

Le châtiment va être exemplaire !

Le Roi meurt jeune et accablé de remords et ses trois Fils vont lui succéder sur le trône sans laisser d'héritier : l'Histoire les retiendra comme LE ROIS MAUDITS. La couronne passe à la branche des VALOIS, issu de son frère Philippe VI : VOILA LE CHATIMENT ROYAL !

-QUE SES JOURS SOIENT ABREGES, ET QU'UN AUTRE REÇOIVE SA ROYAUTE (Testament de Saint-Rémy).

Pourtant Philippe le Bel a manifesté publiquement son repentir. Les recommandations qu'il fit à son fils, sur son lit de mort et qui constituent son Testament en sont la preuve. C’est un monument de sagesse et de foi chrétienne qui mérite d'être cité :

-Mon Fils, je vous parle devant tous ceux qui vous aiment, et dont le devoir est de vous servir : faites-vous chérir de tous ceux à qui vous commandez, sans cela vous auriez et la malédiction de Dieu et la mienne. Premièrement, aimez Dieu, craignez-Le, respectez l'Eglise, soyez-en le protecteur, le défenseur, soutenez votre foi : soyez un champion invincible du ciel. Ne vous lassez pas de faire le bien. Ayez des moeurs sages et réglées. Ne vous montrez pas comme un fanfaron, un jongleur. Faites tant que, par vous et votre gouvernement, il apparaisse que vous êtes fils de roi et Roi des Français. Pesez, oui, pesez ce que c'est qu’être roi des Français ; et, alors, montrez-vous tel, que Dieu soit glorifié en vous et vos sujets consolés par la certitude d'avoir un bon Roi... Souvenez-vous que vous serez Roi de France, et honorez en vous-même la dignité Royale.

La guerre de Cent Ans, VOILA LE CHATIMENT NATIONAL!

En 1346, à Crécy, 30 000 Anglais battent 100 000 Français.

En 1356, les 8 000 Anglais du Prince Noir mettent en déroute 50 000 Français. Où est le temps de Bouvines où 60.00 des nôtres taillent en pièces 200 000 ennemis... ?

Charles V paraît clore la série de nos désastres avec Duguesclin : il n'en était rien. Il fallait seulement que la France pût reprendre haleine pour ne pas être écrasée définitivement par l'Angleterre. Aussi, l'expiation n'étant pas achevée, à ce règne réparateur succède le règne interminable de Charles VI, qui devient fou : la guerre civile s'ajoute à la guerre étrangère, Isabeau de Bavière trahit la France et la livre à l'Angleterre par le honteux traité de Troyes. La France n'est plus «qu'un immense brigandage, une caverne de brigands» nous dit un contemporain, Martin Berruyer, Évêque du Mans (LETRRE DE L'EVEQUE DU MAS, le 27 avril 1456 pour le procès de Réhabilitation. Traduction du P. Ayroles : LA VRAIE VIE DE JEANNE D'ARC, t. I,p. 46), qui ajoute :

-On voyait se réaliser tout entier cet oracle d'Osée : plus de vérité, plus de science de Dieu sur la terre, un déluge de malédictions, de fourberies, d'homicides, de vols et d'adultères ! le sang par ruisseaux, la terre dans le deuil ! et tous ses habitants languissants, abattus...

L'Archevêque de Reims, Juvénal des Ursins, raconte dans sa Chronique de Charles VI qu'à un conseil de régence où son père assistait et où l'on recherchait les causes des malheurs de la France, l'un des membres du conseil dit :

-qu'il avait vu plusieurs histoires et que toutes les fois que les Papes et les Rois de France avaient été unis ensemble en bon amour, le Royaume de France avait été en bonne prospérité ; et il se doutait que les excommunications et malédictions que fit le Pape Boniface VIII sur Philippe le Bel jusqu'à la cinquième génération ne fussent cause des maux et calamités que l'on voyait. Laquelle chose fut fort pesée et considérée par ceux de l'assemblée.

Charles VII, petit Roi de Bourges, peut alors douter de la sa Légitimité : son cousin, le Prince Souverain des Dombes, titulaire des titres de Duc de Bourbon, de Dauphin d'Auvergne et de Duc d'Albon de la Croix, ne posède qu'une petite armée -réunie, il est vrai, sous la forme d'un Ordre de Chevalerie oublié, L'ORDRE DE NOTRE DAME DE L'ESPERENCE- à opposer à son autre cousin, titulaire du titre de Duc de Bourgogne, qui trahissait au profit de l'ennemi anglais et dont l'armée est également organisée en Ordre de Chevalerie : L'ORDRE DE LA TOISONS D'OR !

HUMAINEMENT, C'EN ETAIT FAIT DE LA FRANCE.

Mais Dieu veillait...





Hervé J. VOLTO, CJA

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

LA PREMIERE INFIDELITE DE LA FRANCE ENTRAINE SON CHATIMENT ET LA FIN DES CAPETIENS DIRECTS A5comt10
Messages : 765
Points : 1021
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum