REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE

Aller en bas

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE Empty REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 7 Fév - 15:19

Le Royalisme Français est une attitude philosophique, politique, religieuse: il se fonde sur la pensée Royale.

Autant que la Doctrine Sociale de l’Eglise, la Tradition, imprégnée de Christianisme, inspire encore les coeurs de ceux qui sont foncièrement Catholique et Royalistes. Les écrits, messages et manifestes du Comte de Chambord -petit-fils de Charles X et neveu de Louis XIX, tous descendant donc de Saint-Louis- leur ont apporté l’enseignement et les directives qu’ils souhaitaient, quand ils voulaient agir avec discernement : LETTRE SUR LES OUVRIERS de 1865, LETTRE A M. DE MUN de 1880 et montrant aux vrais Catholiques ce que doivent être leurs devoirs.

Charles Maurras a résumé la pensée Royale du plus grand de nos Princes dans son journal d’Action Française du 8 Juillet 1922:

-Il est sans doute clair que M. de Mun et M. de La Tour du Pin, hommes d’oeuvres Catholiques s’étaient mis à l’école du Saint-Siège: les papes Pie IX et Léon XIII, comme plus tard Pie X, fournirent toutes les bases morales de leur doctrine. Mais d’autres éléments proviennent d’une source distincte, à savoir des expériences et des constitutions, des maximes et des coutumes de l’ancienne Monarchie, de ce corps d’idées et de sentiments dont le Comte de Chambord était la figure vivante !

Maximes et coutumes de l’ancienne Monarchie: on pense aux établissements de métiers de Saint-Louis. Expériences et constitutions: on pense à la RESTAURATION de Charles X ou à l’ORDRE MORAL de Mac Mahon, tous deux inspirés de la pensée Chrétienne de Saint-Louis. Pensée qui a su inspirer profondément le Comte de Chambord, qui n’acceptait de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne voyait de Mission Française que dans la fidélité de la France à son baptême, et ne désirait de salut national que dans l’esprit de justice.

On peur donc définir la pensée Royale comme une pensée foncièrement Catholique.

Contre vents et marées, en dépit de la Loi d’Exil qui tint de 1899 à 1950 les prétendants éloignés de la France, la doctrine Monarchique, identique à celle de l’Eglise, s’est maintenue, enrichie, adaptée.

Au Comte de Paris succède, en 1894, son fils le Duc d’Orléans Philippe VII (1869-1926) Comte de Paris,  Le successeur "désigné du Comte" de Chambord, Philippe VII Comte de Paris (1838-1894) a étudié de près l’organisation ouvrière d’Angleterre. Il a publié ses travaux sur Les Trade-Unions -La condition des ouvriers en Angleterre- Les Boards of shools. Son bureau politique fait paraître en 1888 une intéressante brochure: Le Comte de Paris et les questions ouvrières.

Son fils, Philippe VIII, d'Orléans, Duc d'Orléans, l'Orléans Catholique -il y en a eu un, il faut le rappeller !- a rassemblé sous le titre LA MONARCHIE FRANCAISE les textes du Comte de Chambord, ceux du Comte de Paris son père, et ses propres écrits sur l’organisation Catholique du travail. Le Duc d’Orléans fera sienne la doctrine de La Tour du Pin dans le discoure qu’il prononcera le 22 Février 1899 à San Remo. Il y dénoncera les “fortunes anonymes et vagabondes ” : la formule, accusatrice, restera célèbre. Hélas, il meur en 1926 sans enfant et c'est son cousin, franc-maçon notoire, qui reprend la suite.

Le Duc de Guise, Jean III (1874-1940), devenu héritier à son tour, à la mort de son neveu le Duc d’Orléans, sans descendance, commencera à laïciser la doctrine Monarchique. Après lui, Henri, Comte de Paris (1908-1999), provoquera la scission Légitimistes-Orléaniste par son soutien à François Mitterrand en 1983. On connait les Orlèans comme étant frnc-maçons de père en fils : nous nous étendrons pas plaus que çà sur cette branche cadette de la Famille Royale de France. Par contre il faut noter que le Prince Alphonse était pétrit d'une profonde foi catholique, dans la continuité de la pensèe du Comte de Cahmbord.

Petit-neveu du Comte de Chambord, colonel de l’armée belge, négociateur héroïque de la tentative de paix séparée avec l’Autriche-Hongrie, commandant des “Réquétés” navarais pendant la Guerre d’Espagne, résistant Français, chef de maquis contre l’occupation allemande, déporté pour cela à Dachau mais témoins à charge dans le procès du Maréchal Pétain, Régent de la Communion Traditionaliste Carliste mais opposant à Franco, le Prince François-Xavier de Bourbon-Parme, seul alors à l'époque s’opposer aux prétentions dynastique des Orléans, reprend tous les textes du Comte de Chambord et du Duc d'Orléans sur l’organisation Catholique du travail dans un livre un peu oublié aujourd’hui : LA RES-PUBLICA POUR TOUS.

Pour nous, Royalistes, il est clair que les institutions Monarchiques sont le rempart nécessaire d’une société de Droit naturel et Chrétien. Les Royalistes trouvent naturellement leurs armes politiques dans l’ ” esprit de Froshdorff ” , esprit opposé à celui qui défait les sociétés occidentales (attaque de la religion catholique, subversion culturelle, terrorisme d’État ou terrorisme totalitaire importé des pays ennemis de l’Occident Chrétien).

Depuis quelques années, la pensée Royale connaît un renouveau dû conjointement à sa redécouverte par certains universitaires, à l’enthousiasme qu’elle suscite chez les jeunes gens (quand ceux ci s’aperçoivent de sa richesse, de sa cohérence et de sa générosité), et enfin à la personnalité attachante des successeurs actuels de nos Rois. Notre Royalisme Français s’en inspire -les Catholiques, les nationalistes intégraux, les Royalistes, les Contrerévolutionnaires se levant contre le consentement à la mort- mais également le Carlisme espagnol et latino-américain, le Miguélisme portugais et brésilien, le Néo-Bourbonnisme napolitain et parmesan, le Jacobitisme écossais et irlndais, le Magyarisme hongrois et des pays de visegrad, le Hiérosolymitisme de Terre Saimnte et des Pays de l'ex-Empire Latin de Constantinople et le rattachisme québéquois, wallon, valdotain et jurassien.

Pour tous ces Royalismes, LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU.




Hervé J. VOLTO, CJA

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE A5comt10
Messages : 660
Points : 890
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE Empty Re: REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 7 Fév - 15:42

Philippe VIII, d'Orléans, Duc d'Orléans, l'Orléans Catholique : Charles Muarras y a cru, liui conçut son Action Française autour du jeune Prince. Maurras disait vouloir :

-maintenir l’héritage pour ramener l’Héritier.

mAIS La condamnation après 1934 de l’AF par le Comte de Paris (1908-1999) fera dire à Maurras cette phrase féroce, que beaucoup d'Orléanistes ont voulu occulter:

–Il faut sauver l’héritage contre l’Héritier.

Le mot d’ordre maurrassien sera dès lors: “Politique d’abord !”. Et de là, l’action Catholique et Française, Royaliste et Providentailiste du jeune abbé Georges de Nantes, fondateur de la Contre-Réforme Catholique au XXI° siècle, qui entend laisser entièrement à Dieu le choix du Roi futur, nous donnant un exemple concret d’action Catholique et Royaliste qui écarte les querelles dynastiques...

A lire :

LA PENSEE ROYALE
file:///C:/Users/Antonella/Documents/Documenti%20-Files/My%20eBooks/publi%C3%A9/Articles/LA%20PENSEE%20ROYALE_%20%E2%80%93%20Continuit%C3%A9%20d%E2%80%99action%20des%20Princes%20de%20France%20jusqu%E2%80%99%C3%A0%20aujourd%E2%80%99hui_%20%20chartedefontevraultprovidentialisme.mht
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE A5comt10
Messages : 660
Points : 890
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE Empty Re: REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 7 Fév - 15:44

LA PENSEE ROYALE
/Users/Antonella/Documents/Documenti%20-Files/My%20eBooks/publi%C3%A9/Articles/LA%20PENSEE%20ROYALE_%20%E2%80%93%20Continuit%C3%A9%20d%E2%80%99action%20des%20Princes%20de%20France%20jusqu%E2%80%99%C3%A0%20aujourd%E2%80%99hui_%20%20chartedefontevraultprovidentialisme.mht
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE A5comt10
Messages : 660
Points : 890
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE Empty Re: REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 7 Fév - 15:49

Bref, pour nous, Royalistes, il est clair que LA PENSSE ROYALE ET les institutions Monarchiques issues de LA PENSEE ROYALE sont le rempart nécessaire d’une société de Droit naturel et Chrétien.

Ces exemples vont directement profiter, après l’échec de la Restauration, à deux de ceux que l’on considère comme les fondateurs du Catholicisme Social Français, Albert de Mun (1841-1914) et René de La Tour du Pin (1834-1924).

En 1883, à la mort sans enfants du Comte de Chambord, le flou des positions du petit-fils de Louis-Philippe incite les Légitmistes à se réfugier dans le seul combat Catholique-Social.

René de La Tour du Pin écrira :

–Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale: celle ou l’on considère l’homme comme un chose (communisme), celle où l’on le considère comme une bête (libéralisme), et celle où on le considère comme un frère (Catholicisme-Social).

Les vrais Royalistes trouvent aujourd'hui leurs armes politiques dans l’ ” esprit de Froshdorff ” , esprit opposé à celui qui défait les sociétés occidentales (attaque de la religion catholique, subversion culturelle, terrorisme d’État ou terrorisme totalitaire importé des pays ennemis de l’Occident Chrétien).
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE A5comt10
Messages : 660
Points : 890
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE Empty Re: REDECOUVRIR LA PENSEE ROYALE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum