Forum de la France chrétienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

QUELLE POLITIQUE POUR LES LEGITIMISTES ? Une question... Légitime !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

QUELLE POLITIQUE POUR LES LEGITIMISTES ? Une question... Légitime !  Empty QUELLE POLITIQUE POUR LES LEGITIMISTES ? Une question... Légitime !

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 17 Déc - 15:26







L'intéret pour la Monarchie augmente à mesure que la République éloigne la France du Bien Commun, et il est nécessaire pour connaître et faire connaître LE RPINCIPE ROYAL : LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU.

La question sera donc: mais... existe-t-il une perspective d’action Royaliste en France aujourd’hui, en ce commencement de XXI° siècle ?

1. D’abord, 74% des Français réclament un chef, qui commende et qui mettent de l’ordre: les principes royalistes -continuité, rassemblement, arbitrage- demeurent parfaitement adaptés au siècle qui commence .

2. Ensuite, de plus en plus de Français sont aujourd’hui sensibles à l’hypothèses d’une restauration de l’institution qui donna naissance à la France, la fit s’épanouir et prospérer jusqu’à atteindre un degré de civilisation dont l’Histoire universelle admire encore la Grandeur: dans la décoration, l’édition et la parfumerie, l’étiquette royale fait MONAR-CHIC. On ne compte plus les magazines people (prononcer “pipole” ) et les émissions télé qui font leur miel du mariage royal ou du baptême princier !

3. Enfin, la France de Dieu, le Royaume de Marie ne peut pas périr: il faut qu’il vienne !!!

Depuis la chute de la Monarchie Légitime en 1830, à la suite de Bossuet , Bonald , Maîstre , les Royalistes maintiennent et manifestent le principe Royal, car comme le disait l'un d'entre eux, Maurice d'Andigné :

- C'est à la Légitimité Catholique et Royale que nous devons revenir... ce ne sont pas les hommes, si éminants soient-ils qui sauvent un pays, mais les insitutions.

Qu'est-ce que la Légitimité ?

- La Légitimité est l’application du droit Royal Français tel qu’il est défini dans la théorie statutaire et les Lois Fondamentales du Royaume , écrit l’historien du droit Guy Augé (Guy Augé, « Du légitimisme à la légitimité », in La Légitimité , N° 2, janvier 1975).

Les LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, charte coutumière de notre Pays inpirée par Dieu (Testament de Saint-Remy, Ordinatio Imperii inspiré du testament de Saint-Rémy, Songe d’Hugues Capet, Triple Donation de sainte-Jaenne d'Arc), désignent l’Aîné des Capétiens, DONC L’AINE DES BOURBONS -les autres branches capétiennes étant éteintes en ligne Légitime- Salique, de confesssion Catholique, né Français, et de Naissance Légitime. Le Roi est Légitime parce qu'il est chois par Dieu à travers les Lois Fondamentales qui ont, insistons bien sur ce point une origine DIVINE.

Il faut préciser que la conviction Royaliste Légitimiste est intimement liée à la Foi Catholique. Le Royalisme politique se définit historiquement par le respect des Lois Fondamentales du Royaume de France , notamment la Loi de Catholicité. Clovis devient en 496, le seul Roi Légitime parmi les Rois barbares, du fait de son Baptême et non pas de sa seule force. Le Baptême, la Légitimité dynastique, ne suffisent pas : encore faut-il une politique Légitime, et un pouvoir n'est Légitme que s'il défend la Foi Catholique (Légitimité théologique) et le Bien Commun (Légitimité naturelle).

Historiquement, seule la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, a possédé historiquement cette double Légitimité. Clovis s'engagea bien à mettre sa force au service du droit Chrétien et à servir ses sujets Chrétiennement, c'est à dire avec Amour, et ses descendants Méroviingiens continuèrent cette politique Catholique et Royale, mais les règle d succession n'étaient pas bien définies. Pareil avec les Carolingiens qui portèrent bien une Foi, un Roi, une Loi de la Catalogne à la Pologne avant que le Traité de Verdun ne divise le SAINT EMPIRE ROMAIN ET FRANC -c'est le vrai nom de l'Empire Carolingien- en 814. Avec l'avènement d'Hugues Capet, les Les Lois Fondamentales du Royaume de France règleront le mode succession à la Couronne de France et le mode de gouvernement Royal jusqu'en 1789, puis de nouveau de 1814 à 1830 (la Restauration) .

La Monarchie de droit Divin n'est donc pas réellement absolue mais TEMPEREE par les Lois Fondamentales du Royaume de France.

A partir de l’exil de Charles X en 1830, le Légitimisme est le mouvement politique Français favorable au rétablissement de la Royauté Très Chrétienne de Droit Divin dans la personne de l’Aîné des Capétiens, donc le chef de la Maison de Bourbon , prévu par les Lois Fondamentales du Royaume de France , et opposé à ce que les Légitimistes voient comme la laïcisation et à un choix humain de l’Orléanisme.

Pour les Légitimistes, le Roi est la seule autorité Légitme éamant de Dieu et ce principe s'incarnait en 1830 à l'époque en la personne du petit Henri Duc de Bordeaux, futur Comte de Chambord. Pour les Orléanistes, le Roi est une impérieuse nécessité nationale, la continuité de La France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrage universle et du diktat des fortune anonymes et vagabondes, et ce principe s'incarnait en le Duc d'Orléans, Louis-Philippe, Monarque de Juillet. Selon Stéphane Rials , il existe donc une fausse symétrie entre Légitimisme et Orléanisme.

Cette tendance poussée à l’extrême, et un désintérêt certain,des Princes Carlistes pour la cause Française, conduira à l'époque certains Légitimistes au prophétisme et à l’attente du Grand Monarque. Car devant le désintéret de la branche espagnole -les fameux Rois souterrains, dont Yves-Marie Adelyne nous donne la liste dans son livre LE ROYALISME EN QUESTIONS (L'Age d'Homme, Editions de Paris, p.226-231)- pour la cause Française, une poignée de fidèles ensevelit son désespoir dans le Survivantisme, la quête de la descendance de Louis XVII et le rêve millénariste du retour du Grand Monarque.

Du point de vue Providentialiste, on pourrait presque penser que Dieu a empéché au Comte de Chambord de monter sur le Trône de France afin d'éviter une sucession au profit du Comte de Paris, comme l'a écrit Yves-Marie Adelyne dans son livre LE ROYALISME EN QUESTIONS (L'Age d'Homme, Editions de Paris, p.238) ! ! !

On en viendra à conclure que, si depuis la mort du Comte de Chambord, la Providence veille à ce que la restauration de la Monarchie soit impossible, afin que les difficultés nouvelles, que les Lois Fondamentales dans leur état actuel son incapables de résoudre, n'aient pas à être résolu, c'est parce que la lignée Légitime fut écartée de la sucession et que le vrai Roi de France, CELUI QUE DIEU VEUT NOUS DONNER, le véritable Aîné des Bourbons, est caché, et que le Prince Louis de Bourbon, aussi Catholique ET CHARISMATIQUE puisse-t-il être, n'est pas le véritable Aîné des Bourbons. Mais devant un nouveau risque d'usurpation dynastique de la part des Orléans, la Providence semblerait avoir suscité le Prince Louis, avec une belle famille Chrétienne, Providentiellement disponible pour la Trône de France dans l'attente de la révélation de la véritable descendance Royale.

La question qui se posera à présent sera : QUELLE POLITIQUE POUR LES LEGITIMISTES ? !

Permettez moi de citer de nouveau Yves-Marie Adelyne dans son livre LE ROYALISME EN QUESTIONS (L'Age d'Homme, Editions de Paris, p.235) :

- Aujourd'hui, le Comte de Paris décroche son téléphone et appelle quand il veut les Princes étrangers , aussi bien issue de Familles régnante que prétendantes : il a un statut reconnu internationalement, ce qui lui ouvre toutes les portes. L Prince Louis n'a d'ouvertur Princière ni par sa mère ni sa grand-mère, il est relativement isolé auprès des cours, sa seule force ne peut-être que politique. On y revient, la théorie sucessorale ne résoud rien aujourd'hui, seule l'action politique peut donner du pois à Louis. Comme elle avait du poid à son père.

Après l’éclosion, dans les années 1980, de nombreuses associations culturelles proches des Légitimistes qui abandonnent le Fusionisme de l'AF à cause du ralliement du Comte de Paris à François Mitterrand en 1983, le Légitimisme -et le Survivantisme comme le Providentialisme et le Régentisme avec lui- entreprend de recréer après les évènements du Bicentenaire un grand mouvement politique Royaliste traditionaliste : ce mouvement reprend toute la tradition Catholique défendue par le Comte de Chambord, le Catholicisme Social et le Royalisme historique, une tradition qui restaure le droit dynastique de France et qui s’oppose aux idéologies filles de la Révolution, tout en s‘intéressant à la question sociale et à la défense de l’identité Chrétienne de la France, relevant le parallèle existant entre le déclin progressif de la France et l’abandon par celle-ci de sa vocation Catholique .

S’il fallait condenser en quelques propositions une sorte de contenu doctrinal essentiel du Légitimisme, on pourrait citer, à titre d’exemples :

• la reconnaissance de l’origine Divine du pouvoir ;

• le respect de la morale naturelle ;

• le souci de l’ordre et de la justice (dans ses deux espèces, distributive et corrective) ;

• l’observation réaliste de la nature sociale de l'homme;

• la distinction du spirituel et du temporel, la défense de la foi Catholique et l’ordination de la politique à sa finalité naturelle du Bien Commun ;

• la défense de la nation Française dans son intégrité territoriale, comme cadre contemporain nécessaire à une revendication dynastique ;

• l’application du principe de subsidiarité, riche d’effets pratiques ;

• le rejet de la république (entendue comme non-Royauté) ;

• le refus de la démocratie (qu’elle apparaisse sous sa forme classique et technique d’antithèse de la monarchie, ou sous sa forme moderne virulente de prétention totalitaire à incarner le seul principe de légitimité admissible).

Le Légitimisme possède donc des principes d’action qui sont ceux de la Monarchie traditionnelle. Entre autres :

-Restauration de l’autorité de Dieu et de Son Lieutenant -par le Sacre Royal- du prêtre, du père de famille, et reconnaissance publique de la dignité de toute personne qui travaille pour le bien commun, prêtres, Chevaliers, ou tout simplement Cathos Tradis et autres citoyens honnêtes.
– Promotion de la famille.
– Décentralisation, toujours dans l’esprit de responsabiliser les hommes pour les faire participer au bien commun : autonomie des provinces qui la désirent, constitution de corporations pour les métiers qui le souhaitent…

la Noblesse, c'est la reconaissance publique du rôle social de la famille.

La Royauté, c'est le couronnement de la famille et de l'Etat. Voulus chrétiens.

La ligne politique Légitmiste s'appuyera sur 3 préceptes :

1. L'ennemi principal de la France est un ensemble de résaux occultes, laïcistes, euro-mondialistes, immigrationistes, appuyés sur un système bancaire transnational.

2. Le régime le plus soucieux de l'homme est la Royauté Légitime, Salique et CATHOLIQUE.

Le Légitimisme ?

Une attitude politique : reconnaissance de la primauté du droit naturel divin, pour assurer un rodre naturel qui puisse servir de socle à la Royauté Sociale du Christ.

Une attitude religieuse : reconnaissance du fondement surnaturel de l'autorité et de l'obéissance à Dieu, LE RPINCIPE ROYAL étant que LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU.


3. L'économie nationale et internationale doit s'appuyer sur la Doctrine Sociale de l'Eglise.

Aujourd'hui, à l'heure où notre Etat est bradé, que nos villes sont souillée, que nos églises sont vidées et que notre jeunesse est gâchèe, livrée, abandonnée, nous appercevons toujours, au-delà de l'injuste oubli, la figure éclatante du Roi Soleil, et il est visible que, écoeurés par les cyniques, les traitres et les mafieux, les Français ne veuillent bientôt réclamer qu'une haute et Sainte Légitimité ne vienne couronner l'autorité de l'Etat Français.





Hervé J. VOLTO, CJA
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

QUELLE POLITIQUE POUR LES LEGITIMISTES ? Une question... Légitime !  A5comt10
Messages : 2456
Points : 3414
Date d'inscription : 01/12/2019
Age : 58
Localisation : Résident en Italie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum