Le Deal du moment : -34%
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec ...
Voir le deal
295.99 €

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 7 Fév - 14:46

LE ROI ET LA FAMILLE


La famille est la cellule de base de la société. Elle est le lieu de l’altérité homme-femme, condition essentielle pour qu’une société soit créatrice. Elle est le lieu de la génération et celui de l’éducation et du développement naturel des hommes, ce dont bénéficie la société. Elle doit être fondée sur le mariage religieux qui doit donc être la seule union reconnue comme institution. Elle doit redevenir une personne morale, avec des droits et un patrimoine qui lui soient propres, et non pas une association plus ou moins précaire d’individus, comme elle tend à le devenir. La famille doit également être ouverte à la vie, et une véritable politique familiale doit être menée (qui se distingue de la politique sociale, dont l’objet est de lutter contre la précarité). L’Etat et les collectivités locales doivent donc favoriser les familles nombreuses et le libre choix des mères de famille. Enfin, l’école doit être conçue comme un relais d’éducation des parents et non l’inverse, et la liberté scolaire doit être instituée.

La famille est aujourd’hui la cible première et favorite sur laquelle l’état laïcisant s’acharne dans le but de la détruire. La famille étant le premier échelon et la base de la société Chrétienne celle-ci doit être défendue et protégée.

Portéger la famille signifie protéger la Sainteté du mariage, la Vie, la femme, la santé, le logement, la propriété, l'emploi et tous ceux qui crééent des emplois en France : agriculteur/éleveurs/marins pécheurs, commerçants, artisans, petites et moyennes entreprises.


Pour la préférence familiale, le Roi devra :

1. Rendre à la Famille ses droits légitimes.
2. Donner aux familles les moyens d’exister.
3. Protéger les enfants.

_______


1. Rendre à la famille ses droits légitimes.

Remettre le mariage à l’honneur : affirmation et défense de la Sainteté du mariage religieux, préférence familiale dans la fiscalité -interdiciton constitutionelle d'un taux d'imposition de plus de 21 % du revenu des familles ET des entreprises- redonner aux parents la responsabilité de l’instruction et de l’éducation de leurs enfants, sanctionner pénalement tout défaut d’éducation, instaurer le suffrage universel intégral où le père peut voter pour ses fils mineurs et la mère pour ses filles mineures, réprimer la pornographie, l'adultaire, l’abandon de famille, les violences conjugales, la drogue, l’abus d’alcool. La PMA est autorisée uniquement pour les couples mariés. La GPA est un crime et un délit. Hormis quatres cas extrêmes -viol, inceste, malfoirmation irréversible du feotus et mise en dager immédiate pour la santé e la future maman- l'interruption volontaire de grosse est une crime est illégale et sa pratique un crime et un délit.
La Noblesse, c'est la reconnaissance publique du rôle social de la famille.
La Royauté, c'est le couronnement de la famille et de l'Etat.
Voulus Chrétiens.

2. Donner aux familles les moyens d’exister.

Créer le revenu maternel ou parental pour les Français, donner un satut à l’activité de mère de famille, réserver les allocations familiales aux couples Français mariés, créer des aides pour les femmes seules en difficulté avec enfants, créer pour les Français le pret familial au logement, obliger constitutionellement les banques à instiuer le crédit à l'achat d'un logement à taux bas et fixe, supprimer constitutionnellement tout droit de succession et de donation.
La famille, cellule fondamentale de la société, doit être représentée politiquement par la démocratie équitable et le Haut conseil. Fondée sur le mariage religieux stable entre un homme et une femme, elle est ouverte à la vie. Le patrimoine familial est institué ainsi que le statut de la mère de famille.

3. Protéger les enfants.

Choisir la Vie, permettre l’adoption prénatale, faciliter l’adoption des enfants Français abandonnés, défendre les enfants contre la violence, la pédophilie et la pédo-pornographie, interdire toute propagande homosexuelles aux enfants mineurs. L'adoption ne sera possible que par un couple hétérosexuel marié à l'église.

Le Conseil de Régence demende en outre :

-L’abrogation de la loi Taubira, avec clause de rétroactivité, pour l’annulation des “mariages” homosexuels et de tous leurs effets.

-L’abrogation de la loi Veil et interdiction, hormis les 4 acs extrêms cités plu shaut, de l’avortement, responsable chaque année de la mort de centaines de milliers d’enfants, et ainsi de la chute démographique de notre pays.

-L’interdiction de la GPA. L’enfant n’est ni une marchandise, ni une invention de laboratoire, sur lequel on peut mettre un prix.



Hervé J. VOLTO, CJA

______

A paraître : Le Roi et l'instruction publique.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 8 Fév - 8:15

Bien que nous ne soyons plus en Monarchie, le Roi Perdu a un rôle à jouer dans la vie politique de notre Pays. Un Roi est par définition un arbitre, un cociliateur, quand il n'est pas un guide. Le Roi en exil, peut incarner une autorité morale qui peut être écoutée. Il peut attirer l'attention du pouvoir et de ses concitoyens sur des questions précises. Il doit pour celà se tenir en permanance au courant de la vie politique de son pays. Il incarne au-delà de tout une tradition, une continuité, comme un possible recours...

Pour la préférence familiale, le Roi devra :

1. Rendre à la Famille ses droits légitimes.
2. Donner aux familles les moyens d’exister.
3. Protéger les enfants.

_______


1. Rendre à la famille ses droits légitimes.

Remettre le mariage à l’honneur : affirmation et défense de la Sainteté du mariage religieux, préférence familiale dans la fiscalité -interdiciton constitutionelle d'un taux d'imposition de plus de 21 % du revenu des familles ET des entreprises- redonner aux parents la responsabilité de l’instruction et de l’éducation de leurs enfants, sanctionner pénalement tout défaut d’éducation, instaurer le suffrage universel intégral où le père peut voter pour ses fils mineurs et la mère pour ses filles mineures, réprimer la pornographie, l'adultaire, l’abandon de famille, les violences conjugales, la drogue, l’abus d’alcool. La PMA est autorisée uniquement pour les couples mariés. La GPA est un crime et un délit. Hormis quatres cas extrêmes -viol, inceste, malfoirmation irréversible du feotus et mise en dager immédiate pour la santé e la future maman- l'interruption volontaire de grosse est une crime est illégale et sa pratique un crime et un délit.
La Noblesse, c'est la reconnaissance publique du rôle social de la famille.
La Royauté, c'est le couronnement de la famille et de l'Etat.
Voulus Chrétiens.

2. Donner aux familles les moyens d’exister.

Créer le revenu maternel ou parental pour les Français, donner un satut à l’activité de mère de famille, réserver les allocations familiales aux couples Français mariés, créer des aides pour les femmes seules en difficulté avec enfants, créer pour les Français le pret familial au logement, obliger constitutionellement les banques à instiuer le crédit à l'achat d'un logement à taux bas et fixe, supprimer constitutionnellement tout droit de succession et de donation.
La famille, cellule fondamentale de la société, doit être représentée politiquement par la démocratie équitable et le Haut conseil. Fondée sur le mariage religieux stable entre un homme et une femme, elle est ouverte à la vie. Le patrimoine familial est institué ainsi que le statut de la mère de famille.

3. Protéger les enfants.

Choisir la Vie, permettre l’adoption prénatale, faciliter l’adoption des enfants Français abandonnés, défendre les enfants contre la violence, la pédophilie et la pédo-pornographie, interdire toute propagande homosexuelles aux enfants mineurs. L'adoption ne sera possible que par un couple hétérosexuel marié à l'église.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 8 Fév - 8:41

Sur le site du parti Alliance Royale http://www.allianceroyale.fr/positions-officielles/ , on trouve des propositions très pertiannates sur la famille :

Famille
La famille est la cellule de base de la société. Elle est le lieu de l’altérité homme-femme, condition essentielle pour qu’une société soit créatrice. Elle est le lieu de la génération et celui de l’éducation et du développement naturel des hommes, ce dont bénéficie la société. Elle doit être fondée sur le mariage qui doit donc être la seule union reconnue comme institution. Elle doit redevenir une personne morale, avec des droits et un patrimoine qui lui soient propres, et non pas une association plus ou moins précaire d’individus, comme elle tend à le devenir. La famille doit également être ouverte à la vie, et une véritable politique familiale doit être menée (qui se distingue de la politique sociale, dont l’objet est de lutter contre la précarité). L’Etat et les collectivités locales doivent donc favoriser les familles nombreuses et le libre choix des mères de famille. Enfin, l’école doit être conçue comme un relais d’éducation des parents et non l’inverse, et la liberté scolaire doit être instituée.

Le renforcement de l’institution de la famille
La famille, cellule fondamentale de la société, est représentée politiquement par la démocratie équitable et le Haut conseil. Fondée sur le mariage stable entre un homme et une femme, elle est ouverte à la vie. Le patrimoine familial est institué ainsi que le statut de la mère de famille.

(Cf. Plateforme politique de l’Alliance Royale)

Mères au foyer
Les mères de familles sont des contributeurs essentiels à la vie de la société et doivent être reconnues comme telles, avec notamment des allocations mère au foyer et une retraite. Il est anormal qu’une mère, ayant fait le choix de ne pas exercer d’activité rémunérée pour élever ses enfants, donnant à la nation la seule richesse qui n’a pas de prix, soit privée de protection sociale, de retraite et de revenus, simplement parce que son travail n’est pas compté dans le PIB ?
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 8 Fév - 8:42

Pour CIVITAS http://www.civitas-institut.com/programme/ , la famille est aujourd’hui la cible première et favorite sur laquelle l’état franc-maçon s’acharne dans le but de la détruire. La famille étant le premier échelon et la base de la société celle-ci doit être défendue et protégée.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 10 Fév - 13:40

Pour l'ALLIANCE ROYALE http://www.allianceroyale.fr/positions-officielles/ , La question de l’immigration est devenue, depuis longtemps déjà, une question d’intérêt national. Instrumentalisée par les révolutionnaires de tous bords, mais aussi par les néolibéraux soucieux de créer de la main d’œuvre à bon marché, elle est susceptible, pas son ampleur comme pas sa nature, de créer des fractures graves et de toutes origines, économiques, culturelles, religieuses ou sociales, avec les immigrés, et entre Français eux-mêmes. Mais on ne peut pas faire abstraction de la dignité humaine, pour ceux qui viennent et vivent en France bien entendu, mais aussi pour les Français souvent de condition modeste qui voient autour d’eux leurs repères sociaux et culturels gravement remis en cause. Le régime républicain, pétri d’idéologie et de clientélisme, et soumis à une permanente remise en question du pouvoir, est incapable de traiter le problème. La solution de l’immigration passe d’abord par la stabilité et la souveraineté du pouvoir, par le renforcement du principe de nationalité et par la réaffirmation de la dignité de la personne humaine. Une fois posées ces trois conditions, les politiques entreprises seront toujours conjoncturelles : coopérations entre états, renforcement aux frontières, soutien économique des pays sources, etc...

La famille est la cellule de base de la société cHRéTIENNE. Elle est le lieu de l’altérité homme-femme, condition essentielle pour qu’une société soit créatrice. Elle est le lieu de la génération et celui de l’éducation et du développement naturel des hommes, ce dont bénéficie la société. Elle doit être fondée sur le mariage qui doit donc être la seule union reconnue comme institution. Elle doit redevenir une personne morale, avec des droits et un patrimoine qui lui soient propres, et non pas une association plus ou moins précaire d’individus, comme elle tend à le devenir. La famille doit également être ouverte à la vie, et une véritable politique familiale doit être menée (qui se distingue de la politique sociale, dont l’objet est de lutter contre la précarité). L’Etat et les collectivités locales doivent donc favoriser les familles nombreuses et le libre choix des mères de famille. Enfin, l’école doit être conçue comme un relais d’éducation des parents et non l’inverse, et la liberté scolaire doit être instituée.

Par UNE POLITIQUE DE LONG TERME que seule la Monarchie put nous fournir, il est possible de résoudre les problèmes d'immigration extra-communautaire et non-chrétienne et de dénatalité Franco-Catholique.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 10 Fév - 13:46

A paraitre : LE ROI ET L'INSTRUCTION PUBLIQUE.

Votre présence à nos côtés est indispensable. Nous avons besoin de vous. C’est le moment d’être utile ! Donnez-nous votre avis...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Terrestre le Lun 10 Fév - 16:34

Magnifique article Hervé! 100% d'accord avec vous surtout sur le fait de rémunérer le statut de mère de famille, si la société qui considère que le coût financier de quelque chose doit correspondre à sa valeur, alors rémunérer les mères enverrai l'image très forte dans l'inconscient collectif que la maternité et le fait d'être mère au foyer est quelque chose... de valorisant, puisque ayant de la valeur! Et davantage de personnes auraient pour rêve d'être parents, ou du moins réaliseraient ce rêve, car je pense que ce ne sont pas les gens qui manquent pour ça, sauf qu'à l'heure actuelle une bouche à nourrir est perçu le plus souvent comme une catastrophe, même pas tant pour le foyer mais pour l'enfant lui-même.
Comment mettre au monde un enfant dans un monde où vous savez qu'à l'école on va lui apprendre à se tripoter, car c'est au programme, lui apprendre qu'il n'a peut-être pas le même sexe que son genre, qu'il doit décider, qu'il devra se battre pour sa sécurité car les adultes auront trop peur de poursuites pénales pour le défendre s'il se fait attaquer, voire ne surveilleront même pas... Et où vous vous doutez que vous ne pourrez pas lui offrir un avenir autre que "mouton de panurge". Que vous ne pourrez peut-être même pas lui montrer ce que c'est de faire pousser une tomate dans de la terre, des animaux.

Et pour ma part j'irai un peu plus loin que vous sur la pornographie, je la rendrai illégale et ferait la chasse à toute vente sous le manteau, plateforme de téléchargement. J'ai déjà fait des recherches sur les dégâts que ça fait sur le cerveau, c'est encore pire que la télé. Les dégâts sont physiques pour celui qui regarde (le phénomène d'addiction n'est pas seulement comportemental), et je ne parle même pas des dégâts en terme de respect des femmes, respect des hommes aussi, respect de soi en général, respect de la sexualité, et la dissociation de l'aspect de vie de la sexualité, qui est de donner la vie et l'amour et le plaisir entre un mari et sa femme, ou du moins entre deux personnes qui ont l'intention de passer leur vie ensemble et de se choisir pour s'établir chacun grâce à l'autre en un foyer, peut-être avec des enfants (même si ce mariage est civil ou n'est pas).
Comment peut on imaginer élever des enfants dans un climat sain si le soir un des parents (ou les deux) attend en cachette que les enfants/son conjoint soient couché pour aller regarder ses cochonneries? A partir du moment ou quelqu'un fait quelque chose dans le secret, un peu honteux, c'est que quelque chose ne va pas.
Terrestre
Terrestre
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A4vico12
Messages : 610
Points : 763
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 10 Fév - 19:52

Il faudra réprimer la pornographie, l'adultaire, l’abandon de famille, les violences conjugales, la drogue, l’abus d’alcool. Ainsi que la prostitution, propagande homosexuelle pour les mineurs, la pédo-pornographie et la prostitution honosexuelle. Tout est pret sur le papier...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Terrestre le Lun 10 Fév - 22:28

Il faudrait faire de la détention et propagation de contenus pornographiques quels qu'ils soient un délit et de la production de contenu pornographique un crime.
Terrestre
Terrestre
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A4vico12
Messages : 610
Points : 763
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 12 Fév - 19:54

Tout à fait d'accod, Terrestre ! Pour la préférence familiale, le Roi devra concevoir la Famille comme une institution Chrétienne, la protéger et donc réprimer tout ce qui peut la menacer :

1. Rendre à la Famille Chrétienne ses droits légitimes.
2. Donner aux familles Chrétiennes les moyens d’exister.
3. Protéger les enfants.


A paraitre : LE ROI ET L'INSTRUCTION PUBLIQUE...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 12 Fév - 20:07

Tout ce qui pourait détruire la famille -cellule de base de la société Chrétienne- comme la bansisation de la pornographie, le divorce, l’union libre, la pédophilie, l’inceste, la prostitution, les violence conjugales, l’abus d’alcool, la consommation de drogues douces, toute chose qui “démoralise” et empêche de faire surgir des parents Chrétiens qui feraient des sacrifices pour faire des enfants et les envoyer au catéchisme, DOIT ETRE COMBATTU.

La catastrophe morale qui nous menace n’a jamais eu son pareil dans l’histoire de France. Jamais notre pays n’a connu autant de crimes, qui aujourd’hui déchirent notre société. On sait par exemple que là où l’on prêche la pornographie et la permissivité, la criminalité augmente, avec les filière du vice souterrain : la drogue, la prostitution et la pédophilie. Ce sont les maillons d’un même processus. C’est pourquoi la liste des victimes s’allonge. On le voit dans les statistiques des forces de l’ordre sur les crimes sexuels: de plus en plus de jeunes filles, d’adolescents, d’enfants. Et de plus en plus jeunes…

Leur ennemi, à tous ces agents de l’anti-France, c’est la Foi, l’Eglise Catholique et forcément la morale Chrétienne. Et pour détruire la civilisation Chrétienne, ils veulent détruire la nation Française, sortie toute entière Chrétienne du Baptistère de Reims ! Ils ont déjà renversé la Royauté Très Chrétienne et infiltré le Saint-Siège à Vatican II : ils veulent à présent atomiser la famille, cellule de base de la société Chrétienne.

Pour empêcher les Catholiques de se reproduire...

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Terrestre le Mer 12 Fév - 20:26

Dans les causes des crimes sexuels tels que la pédophilie, je pense qu'on peut le rapprocher de l'infantilisation de la femme: la femme n'a pas le droit de conduire, la femme ne peut voter, la femme doit passer par son mari pour toute chose, tout ceci est apparu à cause de la révolution. La femme ne doit pas avoir de poils, la femme doit donc avoir un corps prépubaire, c'est ainsi qu'elle est présentée dans les médias.
Pas étonnant que ça glisse vers la pédophilie. D'ailleurs la fécondité de la femme, qui est l'aboutissement de sa maturité, du fait qu'elle soit une adulte, est quelque chose de tabou, de sur-contrôlé, pilule, planning familial, tout est fait pour que ce soit vécu comme une malédiction, alors que c'est tout le contraire, c'est la puissance et la bénédiction que seule une femme, une mère peut connaître.
Pour moi faut pas chercher midi à 14h, ce sont les bases d'une société de pédophiles. Si les femmes doivent rester d'éternelles mineures, le lien est vite fait.
Terrestre
Terrestre
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A4vico12
Messages : 610
Points : 763
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Jeu 13 Fév - 11:03

La famille est aujourd’hui la cible première et favorite sur laquelle l’état laïcisant s’acharne dans le but de la détruire. La famille étant le premier échelon et la base de la société Chrétienne celle-ci doit être défendue et protégée.

Portéger la famille signifie protéger la Sainteté du mariage, la Vie, la femme, la santé, le logement, la propriété, l'emploi et tous ceux qui crééent des emplois en France : agriculteur/éleveurs/marins pécheurs, commerçants, artisans, petites et moyennes entreprises. Le Conseil de Régnce demende une approche Chrétienne de la Famille.

Et tout ce qui pourait détruire la famille -cellule de base de la société Chrétienne- comme la bansisation de la pornographie, le divorce, l’union libre, la pédophilie, l’inceste, la prostitution, les violence conjugales, l’abus d’alcool, la consommation de drogues douces, toute chose qui “démoralise” et empêche de faire surgir des parents Chrétiens qui feraient des sacrifices pour faire des enfants et les envoyer au catéchisme, devra être COMBATTU.

Pour celà, peut-être faudrait-il réintroduire à l'école primaire le civisme, la morale, le respect du prochain...

A paraitre : LE ROI ET L'INSTRUCTION PUBLIQUE...

J'aespère que vous donnerez là aussi vos avis et suggestions. Merci
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 21 Fév - 13:34

A paraitre : PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET L'INSTRUCTION PUBLIQUE
https://francechretienne.forumactif.com/t945-proposition-du-conseil-de-regence-le-roi-et-l-instruction-publique
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty proposition du conseil de régence : le roi et la famille

Message par Tanzor le Ven 21 Fév - 18:52

Hervé J. VOLTO a écrit:LE ROI ET LA FAMILLE
1. Rendre à la famille ses droits légitimes.

(...) sanctionner pénalement tout défaut d’éducation,
instaurer le suffrage universel intégral où le père peut voter pour ses fils mineurs et la mère pour ses filles mineures, (...)
1) "sanctionner pénalement tout défaut d’éducation" me paraît une mesure totalitaire. D'ailleurs, qui jugera du défaut d'éducation ? C'est totalement contraire à la liberté de pensée qu'a toujours respectée l'Eglise (sauf la période de l'inquisition).
2) "instaurer le suffrage universel intégral..." : il serait bien plus utile de réfléchir aux domaines où le suffrage universel s'applique. Par exemple, il faut en exclure tout ce qui ressort des prérogatives régaliennes.

Hervé J. VOLTO a écrit:
2. Donner aux familles les moyens d’exister.

(...) supprimer constitutionnellement tout droit de succession et de donation.
La famille, cellule fondamentale de la société, doit être représentée politiquement par la démocratie équitable et le Haut conseil. (...)
1) "supprimer constitutionnellement tout droit de succession et de donation" : c'est une mesure socialiste. C'est la négation de la noblesse héréditaire.
2) Le Haut Conseil est là pour aider le roi à conduire une politique allant dans le sens du bien commun. Donc il ne représente pas seulement les familles, mais le peuple tout entier (y compris les clercs).

Hervé J. VOLTO a écrit:
3. Protéger les enfants.
(...)
défendre les enfants contre la violence, la pédophilie et la pédo-pornographie,
(...) interdire toute propagande homosexuelles aux enfants mineurs.
1) est-ce que l'ASE défend les enfants contre la violence ? Très mal. Il faut supprimer l'ASE et la remplacer par les congrégations religieuses.
2) la propagande homosexuelle : il faut être bien plus large et l'interdire totalement, come cela est fait en Russie aujourd'hui.
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 522
Points : 1006
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 21 Fév - 19:29

Tanzor, vous avez écrit :

-sanctionner pénalement tout défaut d’éducation" me paraît une mesure totalitaire. D'ailleurs, qui jugera du défaut d'éducation ? C'est totalement contraire à la liberté de pensée qu'a toujours respectée l'Eglise (sauf la période de l'inquisition).

Sauf votre respect, on voit que vous nêtes pas Français : nous, Français, nous somme connus pour nos bonnes manières. Sans bonnes manières, nous devenons des bleges. Tout défaut d'éducation eput ET DOIT être sanctionné en France. Il le sera : les sauvages des banlieues seront sanctionnés non pas parce qu'ils sont noirs ou bronzé mais parce que leur auvegrie est incompatible avec notre civilisation.

Ne parlez pas de Noblesse : vous ne savez pas ce que c'est. Et on le sent quand vous écrivez :

-supprimer constitutionnellement tout droit de succession et de donation" : c'est une mesure socialiste. C'est la négation de la noblesse héréditaire.

Je parlais des droits de succession et de donation comme IMPOT sur la sucession et la donation : vous allez vous faire moquer tanzor...

Les défauts d'éducation seront sanctionnès et les impots sur la sucession et sur la donation supprimès...

Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 21 Fév - 19:41


Acquise par le travail et maintenue par l'épargne familiale, la propriété est un droit inviolable, justifié par la fonction sociale qu'elle confère à son détenteur ; nul ne peut en être privé que pour cause d'utilité publique et sous condition d'une juste indemnité.

C'EST POUR CELA QUE NOUS SUPPRIMERONT TOUTE IMPOSITION SUR LA FORTUNE, LA SUCESSION ET LA DONATION.


L'État reconnaît les droits des communautés spirituelles, familiales, professionnelles et territoriales au sein desquelles l'homme prend le sens de sa responsabilité sociale et trouve appui pour la défense de ses libertés.

C'EST POUR CELA QUE NOUS PROTESGERONS LA FAMILLE TRADITIONNELLE, LA SAINTETE DU MARIAGE, LA VIE, ET TOUT CE QUI PEUT FAVORISER LKA VIE : L'ACCES AU LOGEMENT, AUX SOINS GRATUITS, A LA PPROPRIETE, ET A L'EM PLOI ET QUE NOUS PROTEGERONS TOUS CEUX QUI CREENT DES EMPLOIS EN FRANCE : ARTSUANS, COMMERCANTS, AGRICULTEURS/ELKEVEURS/ MARINS PECHEURS, PME-PMI. ET QUE NOUS REVREERONT LES CORPORATIONS DE METIERS.


Les citoyens désignent librement par suffrage leurs représentants aux assemblées locales et Légilatives, ainsi qu'aux organismes professionnels et corporatifs.
Sauf dans les élections de caractère professionnel, un suffrage supplémentaire est attribué aux chefs de familles nombreuses en raison de leurs responsabilités et de leurs charges.

L'ORGANISATION DES CORPORATIONS FERA L'OBJET D'UNE AUTRE PROPOSITION DU CPONSEIL DE REGENCE...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty proposition du conseil de régence : le roi et la famille

Message par Tanzor le Ven 21 Fév - 22:25

Hervé J. VOLTO a écrit:Tanzor, vous avez écrit :

-sanctionner pénalement tout défaut d’éducation" me paraît une mesure totalitaire. D'ailleurs, qui jugera du défaut d'éducation ? C'est totalement contraire à la liberté de pensée qu'a toujours respectée l'Eglise (sauf la période de l'inquisition).

Sauf votre respect, on voit que vous n'êtes pas Français : nous, Français, nous somme connus pour nos bonnes manières. Sans bonnes manières, nous devenons des bleges. Tout défaut d'éducation eput ET DOIT être sanctionné en France. Il le sera : les sauvages des banlieues seront sanctionnés non pas parce qu'ils sont noirs ou bronzé mais parce que leur auvegrie est incompatible avec notre civilisation.

1) Il y a au moins deux sens au mot éducation : celle que donne les parents à leurs enfants et ce qu'on appelle la "bonne éducation". J'ai bien compris que c'est dans ce deuxième sens que vous utilisez ce mot. Sur ce plan votre allusion à mes origines russes me font sourire. En effet, le protocole du tsarisme était considéré comme le plus sévère parmi les cours d'Europe.
Or, justement, on ne peut pas demander à n'importe quelle couche sociale d'avoir le niveau d'éducation des couches supérieures. C'est du bon sens.
Enfin, on se demande si vous avez déjà fréquenté les banlieues. A vous lire, on croirait qu'on n'y trouve que des noirs et des bronzés. Et où sont passés les Français de souche ? Aucun n'habite les banlieues ?

Il y a, personnellement, un aspect de l'éducation auquel je suis très sensible, c'est celui de la bonne expression orale et écrite. Or vous utilisez "bleges" au lieu de "blêches" et je n'ai trouvé dans aucun dictionnaire le mot "auvegrie".

Hervé J. VOLTO a écrit:
Ne parlez pas de Noblesse : vous ne savez pas ce que c'est.
Je suis de descendance noble, et ma famille est peut-être plus ancienne que la vôtre.

Hervé J. VOLTO a écrit:
Et on le sent quand vous écrivez :
-supprimer constitutionnellement tout droit de succession et de donation" : c'est une mesure socialiste. C'est la négation de la noblesse héréditaire.
Je parlais des droits de succession et de donation comme IMPOT sur la sucession et la donation : vous allez vous faire moquer tanzor...
Les Évangiles parlent des collecteurs d'impôt. Jésus n'appelle pas à supprimer cette activité. Par ailleurs, le Lévitique appelle à supprimer les créances tous les cinquante ans. C'est ce qu'on appelle le "jubilé" (Lev. 25, 8-17). Cela veut bien dire que l'accumulation de richesses sur plusieurs générations était autorisée.
La vraie question n'est pas de supprimer l'impôt, mais de faire en sorte que le patrimoine reste dans la famille. Il faut donc revenir au droit d'aînesse, ce dont vous ne parlez absolument pas.
Pour conclure, il est normal que les plus riches, dans un pays, participent financièrement au bien commun. Votre solution est la négation du principe de solidarité de la doctrine sociale de l'Eglise.
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 522
Points : 1006
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty proposition du conseil de régence : le roi et la famille

Message par Tanzor le Ven 21 Fév - 22:49

Hervé J. VOLTO a écrit:
Acquise par le travail et maintenue par l'épargne familiale, la propriété est un droit inviolable, justifié par la fonction sociale qu'elle confère à son détenteur ; nul ne peut en être privé que pour cause d'utilité publique et sous condition d'une juste indemnité.

C'EST POUR CELA QUE NOUS SUPPRIMERONT TOUTE IMPOSITION SUR LA FORTUNE, LA SUCESSION ET LA DONATION..
Dans quel siècle vivez-vous ? Autant que je sache, la fortune des GAFAM était, au moins au départ, l'affaire d'un unique créateur d'entreprise. Alors vous autorisez une situation telle que 26 personnes les plus riches du monde possèdent autant que la moitié de la population mondiale !

Hervé J. VOLTO a écrit:
L'État reconnaît les droits des communautés spirituelles, familiales, professionnelles et territoriales au sein desquelles l'homme prend le sens de sa responsabilité sociale et trouve appui pour la défense de ses libertés.

C'EST POUR CELA QUE NOUS PROTESGERONS LA FAMILLE TRADITIONNELLE, LA SAINTETE DU MARIAGE, LA VIE, ET TOUT CE QUI PEUT FAVORISER LKA VIE : L'ACCES AU LOGEMENT, AUX SOINS GRATUITS, A LA PPROPRIETE, ET A L'EM PLOI ET QUE NOUS PROTEGERONS TOUS CEUX QUI CREENT DES EMPLOIS EN FRANCE : ARTSUANS, COMMERCANTS, AGRICULTEURS/ELKEVEURS/ MARINS PECHEURS, PME-PMI. ET QUE NOUS REVREERONT LES CORPORATIONS DE METIERS.

C'est bien de défendre les artisans, les commerçants, les agriculteurs, etc. Mais on croirait, à vous lire, que ce sont les seuls créateurs d'emplois. Et que faites-vous des entreprises du CAC 40 (pour ne citer que celles-là) ?
Le problème de l'emploi est bien plus complexe que vous semblez le croire. Il ne suffit pas de décrets pour supprimer le chômage. En économie de marché, il y aura toujours des créations d'entreprises et d'autres qui font faillite. Sans parler de problèmes tels que celui de la transition énergétique, où l'Etat décide des mutations industrielles. Un aspect important du problème est de définir une politique d'aménagement du territoire, ce dont vous ne parlez absolument pas.
Par ailleurs - c'est une idée qui m'est chère - il faut définir, parmi les dix postes de dépenses de consommation des ménages établis chaque année par l'INSEE, quels postes font l'objet d'un protectionnisme strict (je pense en particulier à l'alimentation) et ceux qui sont ouverts à la concurrence internationale.

Hervé J. VOLTO a écrit:
Les citoyens désignent librement par suffrage leurs représentants aux assemblées locales et Légilatives, ainsi qu'aux organismes professionnels et corporatifs.
Sauf dans les élections de caractère professionnel, un suffrage supplémentaire est attribué aux chefs de familles nombreuses en raison de leurs responsabilités et de leurs charges.
Je comprends que vous n'avez pas encore abordé l'étude des corporations. Mais celles-ci font partie d'un concept plus large, qui est celui des corps intermédiaires. D'où ma question : ne croyez-vous pas que le peuple français serait mieux représenté par les corps intermédiaires plutôt que par les partis politiques qui ne représentent qu'eux-mêmes, comme la très bien démontré il y a un siècle la philosophe Simone Weil ?
Tanzor
Tanzor
Vénérable
Vénérable

Messages : 522
Points : 1006
Date d'inscription : 07/03/2019
Age : 79
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 21 Fév - 23:51

NOUS SUPPRIMERONT TOUTE IMPOSITION SUR LA FORTUNE, LA SUCESSION ET LA DONATION POUR LES FAMILLES FRANCAISES, GRANDES OU PETITES.

Pour le reste, tout ce que vous avez écrit regardera une autre Proposition du Conseil de Régence : oui, vous avez raison, Tanzor, le peuple Français serait mieux représenté par les corps intermédiaires plutôt que par les partis politiques qui ne représentent qu'eux-mêmes...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 21 Fév - 23:57

Un dernier point à éclaircir.

Acquise par le travail et maintenue par l'épargne familiale, la propriété est un droit inviolable, justifié par la fonction sociale qu'elle confère à son détenteur : nul ne peut en être privé que pour cause d'utilité publique et sous condition d'une juste indemnité.

Que ce soit un chateau ou une chaumière. Que ce soit une proriété privèe ou une propriété commerciale : un gérant de magasin, comme un magasin de byciclettes par exemple, doit pouvoir faire doonation librement à un de ses jeunes employés qui voudrait reprendre l'activité. Pareil pour un appartement privé en ville.

C'EST POUR CELA QUE NOUS SUPPRIMERONT TOUTE IMPOSITION SUR LA FORTUNE, LA SUCESSION ET LA DONATION.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 22 Fév - 0:16

Cher Tanzor, vous avez fait des obserrvations très pertinantes et je vous en remercie. Mais vous avez également écrit :

-Pour conclure, il est normal que les plus riches, dans un pays, participent financièrement au bien commun. Votre solution est la négation du principe de solidarité de la doctrine sociale de l'Eglise.

J'espère avoir mal compris, cher Tanzor, parce qu'il me semble que vous commencez à parler comme un communiste. Votre tirade sur le ou la GAFAM pourrait sortir d'un ouvrage marxiste Léniniste.

Sans avoir besoin de voler aux riches, l'Etat pourrait obliger constitutionellement les banques à faire des prets à taux BAS et FIXES pour permettre à un modeste ouvirer de faire un crédit et de se faire une appartement et une villa en 20 ans, puis la supression de tout imposition sur la succession et la donation lui permettra de transmettre cet appartement ou cette villa à ses enfants.

Et une politique nataliste comme il existait dans les premières décennies du XX° siècles ne serait pas male venue pour l'inciter à faire une famille nombreuse.

Et si Gérard Depardieu veut faire un crédit sur 20 ans pour se faire un chateau dans la Loire, à vous que vous importe ? tant que c'est de l'argent gagné honnêtement en tournant des films ou en se reconvertissant dans la restauration et la viticulture... Il faut sortir de cette logique des fortunes anonymes et vagabondes qui nous veulent tous crétin et protitués depuis la plus tendre enfance, tous nés de père inconnus et mourrant tous célibataires !

J'espère avoir mal compris, Tanzor, car vous parlez à un anti-communiste convaincu, qui ne confond pas Catholicisme Social et socialo-écolo-communisme.

Cordialement.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 22 Fév - 0:24

Un dernier truc.

On ne peut parler de Noblesse Française à des Royalistes néophites qui tomberaient apr hasard sur ce site, comme notre bonne Juliette, encore elle, sans rappeller LES VALEURS FRANCAISES: COURTOISIE, GENEROSITE, SENS DES RESPONSABILITES. Ces Valeurs ne peuvent être pleinement vécu que si nous, Français, nous enseignons à nos enfants LE SAVOIR VIVRE : RESPECT, GALANTERIE, PONCTIUALITE. Aux ados LES BELLES VALEURS : DESINTERESSEMENT, SPIRITUALITE, ENTRAIDE. Aux plus grands d’entre nous LES VALEURS DE LA NOBLESSE FRANCAISE, et c’est Pierre de Rafin, à l’époque Secrétaire Général de l’Association pour la Noblesse Française, qui a définit le mieux dans le N° 2984 de POINT DE VUE -semaine du 28 Septembre au 4 Octobre 2005- les Valeurs de la Noblesse Française :

-FIDELITE, HONNEUR, PAROLE DONNEE, EDUCATION, SENS DU DEVOIR, RESPECT DE LA MEMOIRE, SERVICE RENDU A LA NATION.

Dans le même N° de POINT DE VUE, l’ex-ministre Gilles de Robien a dit :

-Cettre transmission des LIENS plusque des bines, de l'’HONNEUR plus que des honneurs et de la notion de SERVICE, existe encore largement dans notre sociétè Française, bien au-delà de l'Aristocratie. Mais cette dernière peut contribuer à renforcer ces VALEURS ESSENTIELLES !

Hervé J. VOLTO, CJA. Pour vous SERVIR...
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 22 Fév - 10:31

Pour la préférence familiale, le Roi devra :

1. Rendre à la Famille ses droits légitimes.
2. Donner aux familles les moyens d’exister.
3. Protéger les enfants.

Protéger la famille signifie protéger la Sainteté du mariage, la Vie, la femme, la santé, le logement, la propriété, l'emploi et tous ceux qui crééent des emplois en France. Le Conseil de Régence demende une approche Chrétienne de la Famille et une politique nataliste favorisant les familles nombreuses.

Et tout ce qui pourait détruire la famille -cellule de base de la société Chrétienne- comme la bansisation de la pornographie, le divorce, l’union libre, la pédophilie, l’inceste, la prostitution, les violence conjugales, l’abus d’alcool, la consommation de drogues douces, toute chose qui “démoralise” et empêche de faire surgir des parents Chrétiens qui feraient des sacrifices pour faire des enfants et les envoyer au catéchisme, devra être réprimé.
Hervé J. VOLTO
Hervé J. VOLTO
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A5comt10
Messages : 1207
Points : 1618
Date d'inscription : 01/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Terrestre le Sam 22 Fév - 16:00

Le droit d'aînesse me pose question: je trouverais ça assez injuste que par exemple, dans une famille qui a bien réussi, qui a une affaire, et que les parents soient vieux, qu'ils doivent choisir qui leur succèdera, ils soient obligés de le donner à l'aîné simplement parce qu'il est arrivé là (sans rien avoir fait pour cela), tandis que peut-être ses plus jeunes frères ou sœurs auraient été méritants.
Plutôt que ça je trouverais juste que l'état ne se mêle pas du tout de qui prendra la suite de l'affaire de leurs parents, idem pour les questions d'héritage, je trouve que les parents devraient être libres de déshériter complètement leurs enfants s'ils jugent ceux-ci indignes.
Et que le gouvernement ne devrait pas en ponctionner le moindre pourcentage. A ce moment là les personnes devraient choisir une structure à laquelle elles en feraient don.
Terrestre
Terrestre
Vénérable
Vénérable

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE A4vico12
Messages : 610
Points : 763
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE Empty Re: PROPOSITION DU CONSEIL DE REGENCE : LE ROI ET LA FAMILLE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum