Le Deal du moment : -39%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
152 €

Oeuvre de Maria Valtorta - extraits

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Oeuvre de Maria Valtorta - extraits Empty Re: Oeuvre de Maria Valtorta - extraits

Message par Marmhonie le Lun 13 Jan - 1:26

On trouve son oeuvre en PDF sans aligner un euro, c'est quand même plus sympathique. "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" en 10 volumes. ✌👌 😎

J'aime bien ce passage, il est puissant et dithyrambique.
"Jésus est monté sur un tas de paniers et de cordages à l'entrée du jardin de la maison de la belle-mère de Pierre. Les gens s'entassent dans le jardin et il y en a sur la grève du lac, les uns assis sur la rive, les autres sur les barques tirées au sec. Il semble qu'il parle depuis déjà quelque temps car le discours est en route."

Il y a cet autre passage où l'on sent l'Esprit Saint briller à côté d'elle.
"Oh ! il n'y a pas seulement l'ivraie comme mauvaise semence ! L'ivraie: pourrait être le symbole de la légèreté amère de l’esprit du monde. Mais voilà qu'y naissent, jetées par l'ennemi. toutes les autres semences. Voici les orties. Voici le chiendent. Voici la cuscute. Voici les liserons. Voici enfin la ciguë et les poisons. Pourquoi ? Pourquoi ? Que sont-ils ?
Les orties : les esprits piquants, indomptables qui blessent par surabondance de venin et qui donnent tant de désagrément. Le chiendent : les parasites qui épuisent le maître et qui ne savent qu'importuner et sucer, profitant de son travail et faisant du tort aux personnes de bonne volonté qui tireraient réellement un plus grand fruit si le maître n'était pas troublé et dérangé par les soins qu'exige le chiendent. Les liserons inertes qui ne s'élèvent de terre qu'en profitant des autres.
La cuscute : tourment sur le chemin déjà pénible du maître et pour les disciples fidèles qui le suivent. Ils s'accrochent, s'enfoncent, déchirent, griffent, apportent méfiance et souffrance. Les poisons : les criminels parmi les disciples, ceux qui en arrivent à trahir et à éteindre la vie comme la ciguë et les autres plantes toxiques. Avez-vous jamais vu comme elle est belle, avec ses petites fleurs qui deviennent des petites boules blanches, rouges, bleu- violet ?"
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 340
Points : 766
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Oeuvre de Maria Valtorta - extraits Empty Re: Oeuvre de Maria Valtorta - extraits

Message par Marmhonie le Lun 13 Jan - 1:38

Un autre extrait passionnant sur une parabole de NSJC de Maria Valtorta in "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" en 10 volumes. On les trouve en pdf gratuitement 😉
"Vous voyez cette noix ? Et je la prends parce que je n'ai pas d'autres noyaux sous la main mais, pour comprendre la parabole, pensez aux noyaux des pignons, ou des palmiers, aux plus durs, à ceux des olives, par exemple. Ce sont des étuis fermés, sans fente, très durs, d'un bois compact. Ils semblent des écrins magiques que seule la violence peut ouvrir. Et pourtant, s'il arrive qu'on en mette un en terre, même simplement à terre, et qu'un passant l'enfonce, en passant dessus, juste assez pour qu'il s'enfonce dans le sol, qu'arrive-t-il ? Que le coffre s'ouvre et produit des racines et des feuilles. Comment y arrive-t-il par lui-même ? Nous, nous devons frapper fort avec le marteau pour y réussir, et au contraire le noyau s'ouvre tout seul. Cette semence est donc magique ? Non. Elle a, à l'intérieur, une pulpe. Oh ! une chose faible, comparée à la dure coque ! Et pourtant elle nourrit une chose encore plus petite : le germe. Et c'est lui qui fait levier, qui force, ouvre, et donne une plante avec des racines et des feuilles. Essayez de mettre en terre des noyaux, et puis attendez. Vous verrez que certains lèvent, d'autres pas. Sortez ceux qui n'ont pas poussé, ouvrez-les avec le marteau, et vous verrez que ce sont des semences vides. Ce n'est donc pas l'humidité du sol ou la chaleur qui font ouvrir le noyau. Mais c'est la pulpe et plutôt l'âme de la pulpe : le germe qui, en se gonflant, fait office de levier et ouvre."
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 340
Points : 766
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Oeuvre de Maria Valtorta - extraits Empty Re: Oeuvre de Maria Valtorta - extraits

Message par Marmhonie le Lun 13 Jan - 1:45

Un autre extrait passionnant sur une parabole de NSJC de Maria Valtorta in "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" en 10 volumes. On les trouve en pdf gratuitement 😉
"Une fois le filet tiré à bord, les pêcheurs commencèrent le triage. Les poissons étaient abondants, d'aspect, de grosseur et de couleurs différents. Il y en avait de bel aspect mais dont la chair était pleine d'arêtes, d'un goût détestable dont la panse était remplie de boue, de vers, d'herbes en décomposition qui augmentaient le goût détestable de la chair des poissons. D'autres, au contraire, avaient un aspect désagréable, une gueule qui semblait le visage d'un criminel ou d'un monstre de cauchemar, mais les pêcheurs savaient que leur chair est exquise. D'autres, parce qu'ils étaient insignifiants, passaient inaperçus. Les pêcheurs travaillaient, travaillaient. Les paniers étaient déjà remplis de poissons exquis, et dans le filet il y avait des poissons insignifiants.
"Maintenant, cela suffit. Les paniers sont pleins. Jetons tout le reste à la mer" dirent de nombreux pêcheurs. Mais l'un d'eux qui avait peu parlé, alors que les autres vantaient ou tournaient en ridicule les poissons qui leur tombaient entre les mains, resta à fouiller dans le filet et parmi le menu fretin découvrit encore deux ou trois poissons qu'il mit par-dessus les autres dans les paniers. "Mais, que fais-tu ?" demandèrent les autres. "Les paniers sont pleins, superbes. Tu les abîmes en mettant par-dessus, de travers, ce pauvre poisson-là. On dirait que tu veuilles le faire passer pour le plus beau". "Laissez-moi faire. Je connais cette race de poissons et je sais quel profit et quel plaisir ils donnent"."
🐟🐟
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 340
Points : 766
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Oeuvre de Maria Valtorta - extraits Empty Re: Oeuvre de Maria Valtorta - extraits

Message par Marmhonie le Lun 13 Jan - 1:58

Un autre extrait passionnant sur une parabole de NSJC de Maria Valtorta in "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" en 10 volumes. On les trouve en pdf gratuitement (4849 pages). 😉
La parobole des mineurs, elle est profonde :
"Un groupe de mineurs descendirent dans une mine où ils savaient qu'il y avait des trésors, bien cachés pourtant dans les profondeurs du sol. Et ils se mirent à creuser. Mais le terrain était dur et le travail fatigant.
Un grand nombre se lassèrent et, jetant leurs pics, s'en allèrent. D'autres se moquèrent du chef d'équipe en le traitant presque d'imbécile. D'autres s'en prirent à leur sort, au travail, à la terre, au métal et frappèrent avec colère les entrailles de la terre, brisant le filon en fragments inutilisables et puis, ayant tout gâté et n'étant arrivés à rien, ils s'en allèrent, eux aussi. Il n'en resta qu'un, le plus persévérant. Il traita avec douceur les couches de terre qui résistaient, pour les percer sans rien gâter, il fit des essais, il creusa plus profond. Il finit par découvrir un merveilleux filon de métal précieux. La persévérance du mineur fut récompensée et, avec le métal très pur qu'il avait découvert, il put mettre en train de nombreux travaux, acquérir beaucoup de gloire et une nombreuse clientèle parce que tout le monde voulait de ce métal que seule la persévérance avait su trouver, là où les autres, paresseux ou coléreux, n'avaient rien obtenu.
Mais l'or découvert, pour être beau et au point voulu pour servir à l'orfèvre, doit à son tour persévérer dans la volonté de se faire travailler. Si l'or, après le premier travail de découverte, ne voulait pas souffrir de peines, il resterait brut et on ne pourrait le travailler. Vous voyez donc que le premier enthousiasme ne suffit pas pour réussir, ni comme apôtre, ni comme disciple, ni comme fidèle. Il faut persévérer.
Nombreux étaient les compagnons d'Hermastée et, dans le feu de l'enthousiasme, ils avaient promis de venir tous. Lui seul est venu. Nombreux sont mes disciples et ils le seront de plus en plus. Mais seulement le tiers de la moitié saura l'être jusqu'à la fin. Persévérer. C'est le grand mot. Pour toutes les choses bonnes.
Vous, quand vous jetez le tramail pour saisir les coquillages de pourpre, est-ce que par hasard vous le faites une seule fois ? Non. Mais, un coup après l'autre, pendant des heures, pendant des journées, pendant des mois, tout disposés à revenir sur les lieux l'année suivante, parce que cela donne du pain et de l'aisance à vous et à vos familles. Et vous voudriez agir autrement pour les choses plus grandes que sont les intérêts de Dieu et de vos âmes, si vous êtes fidèles; les vôtres et celles de vos frères, si vous êtes disciples ? En vérité je vous dis que, pour extraire la pourpre des vêtements éternels, il faut persévérer jusqu'à la fin.
Et maintenant comportons-nous en bons amis jusqu'à l'heure du retour, ainsi nous nous connaîtrons mieux et il sera facile de nous reconnaître..."
Et ils se dispersent dans la petite baie rocheuse. Ils cuisent des moules et des crabes enlevés aux rochers., et des poissons pris avec de petits filets; ils dorment sur un lit d'algues desséchées à l'intérieur de cavernes ouvertes par des tremblements de terre ou par les vagues dans la côte rocheuse, pendant que ciel et mer sont un éblouissant azur et qui s'embrasse à l'horizon et que les mouettes font un continuel carrousel de vols, de la mer aux nids, en poussant des cris et en battant des ailes, uniques voix qui, avec le clapotis des flots, se font entendre en ces heures d'étouffante chaleur d'été."
💪🏼 ⛏ ⚒
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 340
Points : 766
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Oeuvre de Maria Valtorta - extraits Empty Oeuvre de Maria Valtorta - extraits

Message par Marmhonie le Lun 13 Jan - 4:10

Un autre extrait passionnant cette fois du tome 5 de Maria Valtorta in "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" en 10 volumes. On les trouve en pdf gratuitement (4849 pages)  😉

"Ils tournent à droite et il y a l’enceinte rustique du magasin. La porte est grande ouverte et les plaintes gémirent en l'entendant entrer: « Jésus, fils de David, aie pitié de nous! »

C'est un chœur implorant aussi immuable qu'une litanie: des voix des enfants, des femmes, des hommes, des personnes âgées. Ils sont aussi tristes dans leurs plaintes que des bêlement des agneaux souffrant, aussi mélancolique que les voix des mourants devant leurs mères, aussi abattues que les voix de ceux qui n'ont qu'un seul espoir d'en finir, aussi tremblante que la voix de ceux qui ne peuvent que pleurer...

Jésus entre dans l'enceinte. Il se lève autant qu'il peut dans les étriers et pointe avec sa main droite vers le haut. Il dit avec sa puissante voix pleine: « À tous ceux qui croient en moi, santé et bénédiction. » Il s'assoit à nouveau en selle et est sur le point de repartir sur la route, mais la foule le presse et la foule est guérie qui se masse autour de lui. Et à la lumière des torches qui brûlent dans les abris des hangars illuminent le crépuscule, la foule peut être vu acclamant le Seigneur dans une frénésie de joie. Et le Seigneur apparaît dans une collection fleurie d'enfants guéris, que les mères ont mis entre leurs bras, Jésus est à genoux en serrant le cou d'une petit âme, puis en tenant d'autres enfants pour qu'ils ne tombent pas. Les bras de Jésus sont pleins d'eux, comme s'ils étaient des fleurs, et Il sourit joyeusement, les embrasse car il ne peut pas les bénir, puisque ses bras sont engagés en les soutenant. Les enfants sont ensuite emmenés, et il fait le tour des personnes âgées qui ont également été guéries et sont maintenant pleurant de joie; ils embrassent son manteau et sont suivis par les hommes et les femmes...

Il fait sombre quand Il peut entrer dans la maison de Timothée et se reposer près du feu portant ses vêtements au sec."
Marmhonie
Marmhonie
Vénérable
Vénérable

Messages : 340
Points : 766
Date d'inscription : 21/02/2019

Feuille de personnage
Fonction:
Province:

Revenir en haut Aller en bas

Oeuvre de Maria Valtorta - extraits Empty Re: Oeuvre de Maria Valtorta - extraits

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum