Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La place de la femme dans une monarchie est-elle pour vous :

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Vote_lcap50%Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Vote_rcap 50% 
[ 4 ]
Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Vote_lcap38%Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Vote_rcap 38% 
[ 3 ]
Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Vote_lcap12%Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Vote_rcap 12% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 8

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Prince de Talmont le Jeu 21 Nov - 13:10

Chers amis,
je vous soumets cette réflexion de notre amie Terrestre, si vous avez quelque chose à y répondre :

Terrestre a écrit:
Ca je ne peux pas en être aussi convaincue... Par exemple, le tant décrié féminisme, est bien le fruit de la république, je ne voudrais pas souffrir d'être encore obligée de me marier pour pouvoir vivre ma vie, sous peine de ne pas avoir le droit de conduire, de voter (bon en cas de monarchie le droit de vote on serait tous logés à la même enseigne, homme comme femme, pas de vote un point c'est tout  Razz ) , de signer un chèque avec mon propre compte en banque... J'ai entendu parler de versions de l'histoire de France où c'était la bourgeoisie qui avait en réalité instauré cette opression assez tardivement et qui part du postulat qu'en vérité à l'origine hommes et femmes sous la monarchie étaient plus ou moins logés à la même enseigne, questions familiales mises à part bien entendu. En même temps c'était une époque où la technologie telle que nous la connaissons n'existant pas encore, nous n'avions pas les mêmes problèmes, ce n'était pas "monsieur va au travail tandis que madame fait la cuisine", puisque les petites gens avaient leur ferme et tous travaillaient à la ferme par exemple, mais cette façon de vivre ne pourra pas s'appliquer à notre époque, donc je ne peux m'empêcher de m'inquiéter sur la forme que ça pourrait prendre. Je lis beaucoup sur l'internet patriote de mal sur les féministes c'est bien compréhensible, mais je crains que ça ne soit utilisé pour nous faire revenir à un état d'éternelles enfants et ça je ne pourrais pas vivre ainsi.  Mais j'ai  beaucoup de lacunes à ce sujet aussi je vous prie de bien vouloir m'éclairer!

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? 461px-Pauline_S%C3%A1ndor%2C_Princess_Metternich%2C_by_Franz_Xavier_Winterhalter


Dernière édition par Prince de Talmont le Sam 7 Déc - 20:10, édité 1 fois
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Lun 25 Nov - 20:54

Bonsoir Terrestre 🙏
J'aime particulièrement ce sujet tant décrié effectivement surtout en ces temps difficiles que traverse notre nation et le monde entier.
En effet comme tu l'as déjà dit dans un autre poste la nostalgie et le "c'était mieux avant" la plus sa place ce qui est passé est passé par contre nous pouvons revenir à des bases et des valeurs sûres.

en ce qui concerne l'exemple que tu as cité et qui pour toi ne peux pas revenir, je vais parler du monsieur travail et la femme à la maison et là aussi ou tu parlais du travail à la ferme.
De nos jours tout cela me semble parfaitement juste et approprié. Réalisable.

Je ne sais pas si tu as déjà des enfants. Pour ma part nous en avons deux de 7 et 4 ans. Pour parler en connaissance de cause et aussi de par l'exemple de plusieurs de mes amies,ce que la vie demande et exige à une femme aujourd'hui est insoutenable. On nous a vendu la liberté de la femme, mais il s'agit de la liberté de travailler comme un homme et autant qu'un homme en termes d'horaires... Nous finissons donc à deux conjoints qui rentrent à passé 19h, éreintés et stressés et devant courir pour croiser nos enfants 1h si on a de la chance avant de les coucher. Visiblement nos enfants ne nous appartiennent plus. Notre temps et le plaisir en famille non plus. L'homme et la femme travaillant tous les deux durement, la femme finit par en demander de plus en plus à l'homme ce qui semble normal. mais voyons bien que l'homme, également subit une grande pression, il fournit de très grands efforts et fait beaucoup de concessions mais jamais assez du point de vue de la femme (féministe). Le clash n'est jamais bien loin. Tout ce que le système attends.

Je penses qu'une femme travaillant à mi-temps peut donc s'épanouir dans son travail, tout en ayant du temps pour elle même, son foyer et sa famille dans les meilleures conditions possibles puisque elle sera moins fatiguée et stressée. La partie qui ne travaillera pas elle pourra donc l'allouer au jardinage ce qui permettra d'offrir à son foyer une alimentation saine de cuisiner de façon saine. Elle réapprends à cuisiner, jardiner, raccommoder des vêtements abîmés au lieu de jeter et courir les magasins le samedi, elle fera des conserves pour manger de saints ingrédients durant l'année, elle sera disponible pour ses enfants... A savoir que ce genre de savoirs faire sont encore donnés dans les écoles Japonaises par exemple ...les commentaires qui accompagnent cette vidéo youtube qui en fait mention font état de " asservissement de la femme...ecole de la femme soumise...". Tout part en latte .elle peut aller chercher les enfants à la sortie de l'école à une heure décente, plutôt qu'à 18h après eux aussi, avoir vécu une journée de 11h en collectivité, fatigués, cernés de janvier à décembre car maman veut travailler.', être carriériste c'est ça la panacée, la plus belle récompense d'une femme libre et indépendante ! Plutôt que d'être raisonnable pour sa progéniture ou les garder à la maison lorsqu'ils sont malades plutôt de les déposer dans un état pitoyable à l'école, et d'amener au mieux une atmosphère sereine à la maison puisque elle sera moins stressée et fatiguée...
Notre liberté de femmes à travailler plus nous plaît davantage ? Devoir laisser nos nourrisson pour aller embrasser le système plutôt que de nourrir un amour maternel deux enfants et être présent pour eux ? Les abandonnant à la sainte République ?!

La femme a un rôle primordial dans notre société...nous sommes un pilier dans la famille...! Ce rôle est tout sauf ingrat...il est caché, discret mais bâti le socle de nos nations : les enfants de demain ! Avec des valeurs, des activités, une science...que l'on veut leurs apporter! Manque de temps après l'école...c'est la République qui va s'en charger . Point barre.

Après tout ce que je viens de décrire, je peux vous dire que j'ai un mari formidable, qui participe de façon naturelle et avec un réel élan paternel à la vie de famille et du foyer... Il aime à baigner les enfants, m'aider à débarrasser la maison, faire faire les devoirs au grand, faire tourner une lessive ...mais c'est surtout parce que son travail qui nous permets de vivre décemment, lui offre également beaucoup de temps de libre c'est une chance qu'il s'est donné... Si mon mari avait un travail trop physique et où il rentrerait tard, je prendrais d'autres dispositions.
Mais voilà... Nous sommes en 2019...donc comme tu le dis, ce n'est pas régresser et avoir plein de peur infondées car rétrogrades mais revenir aux fondamentaux de la vie de famille, de femme, d'hommes, d'amour de soutien... Plein de bon sens pour notre famille. Si la famille se bâti sur de solides Fondations...la nation pourra enfin aller loin, très loin grâce à ses enfants qui auront grandit avec la présence nourrissante de leurs parents. Le couple sera solide car chacun amènera ce dont la Nature l'a doté, de part ses qualités intérieures...dans la vie du foyer.
Tous souffleront sur ce feux divin.

Amen
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Mar 26 Nov - 22:17

Bonsoir Terrestre
J'ai oublié de te poser la question suivante . Sur quels sujets souhaites tu être éclairée ?
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Prince de Talmont le Mer 27 Nov - 11:12

Nénette a bien répondu.

Je dirais pour ma part que le féminisme est l'ennemi de la femme.
Le féminisme est la haine de tout ce qui est féminin.

La femme est coupée de ses aspirations naturelles, fonder une famille, élever ses enfants (ce qui est primordial pour ses derniers), pour devenir un homme comme un autre, voire moins qu'un autre car elle est sommée de s'empoisonner à la pilule cancérigène et tueuse de libido pour être à disposition sexuelle.
Aujourd'hui les deux parents sont obligés de travailler pour survivre, là où jadis un seul salaire suffisait.
Les enfants sont abandonnés aux crèches et la garderie, privés de la présence maternelle, les familles éclatent, les divorces deviennent la norme, la femme est sous pression, honteuse de ces désirs d'enfant et de famille, croyant trouver le bonheur dans des voies professionnelles qui ne sont pas faites pour elles et qui en entraîne beaucoup dans la dépression.
Les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables de nos jours sont les mères célibataires (et leurs enfants).

La propagande est lancée à plein régime en ce moment, avec tout ce battage sur les "féminicides", repris en chœur au coup de sifflet par tous les medias aux ordres. Il s'agit de dresser toujours plus la femme contre l'homme et d'achever la destruction de la famille, cellule de base de la société.

Cela ne signifie pas que la femme doive être ravalée à une place d'enfant, elle a sa place de femme qui peut parfois conduire aux plus grands destins.
Effectivement sous la monarchie, les femmes ont parfois joué de très grands rôles et bien sur également dans notre Sainte Religion.
Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Mer 27 Nov - 12:32

J'en ai les larmes aux yeux et les poils au garde à vous...

Merci Bon Prince 😉
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Mer 27 Nov - 12:59

En attendant les réactions à venir, je voudrais seulement rappeler que Marie notre sainte mère à tous est notre exemple, surtout pour les femmes.
N'a t elle pas eu, selon vous, pendant trente ans une vie de mère somme toute normale? A tenir la maisonnée, allaiter l'enfant, le baigner, cuisiner et lui accorder du temps et de l'amour? Savait elle quel genre d'enfant elle était entrain de bercer? Bien sûr que non... Elle l'a Juste fait. De façon pleine, entière et modeste. Une simple mère nous pourrions dire, comme beaucoup d'autres en son temps.
Et voyons nous... Nous en demandons de plus en plus en tant que femmes... Le Monde nous remue sous le nez tout un tas d'excitants, d'envies, de projets de possibilités... Comme celle de procréer sans l'intervention de l'homme qui est devenu une bête sauvage, un matcho sans état d'âme selon les merdias et les féministes ! Qui n'aime ni les hommes..ni les femmes nous sommes d'accord ! Oui l'homme est devenu la bête noire de la société alors qu'en réalité, ce sont les hommes qui ont réellement Évolués profondément, nous pouvons Memel dire qu'ils ont opéré un véritable saut quantique en ce qui concerne leurs implications au niveau de la famille, leurs présences et tout cela avec joie car ils sont heureux et fiers de participer à la vie de famille et être présent pour leurs enfants...

Pendant que les femmes dans leur majorité ont largement Involuer !!! Délaissé leurs nobles places de femmes ...

Que doit il arriver pour que la tendance s'inverse ? Ou du moins...pour que la raison revienne?
Je suis un mouton noir ,j'ai le cœur peiné de voir ces femmes si influençables, si envieuses d'une carrière réussie au détriment de la famille.... Quelle tristesse.... Ne voit on pas que le système nous épuise dans notre implication au travail ? Nous sommes les plus grands perdants...

Comme le dit justement Prince de Talmont, les deux parents sont pris à la gorge et doivent travailler pour tenir les deux bouts du mieux possible malgré que la corde brûle déjà aux mains ...
Il est certain que nous devons donc faire un sacrifice financier pour mettre en place ce projet de famille. Et donc, prendre de nouvelles dispositions au niveau de notre mode de consommation, voir de surconsommation pour que ce divin projet tienne la route..ne voyons nous pas tout ce qui en découle? Ce sont que de sages décisions ! Vive la vie chrétienne! Vive les chrétiens!

Jésus, insuffle nous la vérité ! Amen

Que le Monde s'éveille
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Terrestre le Mer 27 Nov - 15:37

Et bien à vrai dire, tout comme vous deux je n'aime pas beaucoup les idées féministes moi non plus (justement je suis très attachée au respect de la nature dans tous les sens du terme, de chaque chose, être vivant, bref, la nature féminine donc et le fait que la femme puisse rester naturelle, donc ne pas s'empoisonner par des cachets comme dit par Prince de Talmont), ou qu'une mère de famille puisse vivre à la maison sans que cela ne place son foyer dans une situation financière catastrophique, car quoi de plus naturel pour une maman que d'élever ses enfants et de pouvoir se consacrer au bien être de sa famille?

Ce qui m'inquiète plutôt, ce serait une vision ou toutes les femmes ont forcément envie de devenir des mères de famille... Ce qui peut paraître naturel pour certains, moi me paraît majoritairement naturel, mais ça ne veut pas dire qu'il n'existe pas naturellement de cas variables à cette conditions, (ce qui est mon cas).
Pour ma part je suis ravie de vivre un célibat choisi, je sais que je ne veux pas vivre en famille donc pas me marier, pas faire d'enfants, et que j'aime vivre "comme un homme" si je puis dire ainsi (même si je ne dis pas que c'est amusant tous les jours, ni que c'est plus souhaitable que la vie de femme au foyer, ce n'est pas pour comparer), mais c'est moi qui aime vivre ainsi. En fait je voulais seulement m'assurer qu'un régime monarchique n'aurait pas pour principe de broyer complètement les individus qui comme moi, sont un peu différents. Un peu hors des codes que l'on souhaite voir revenir.
La plus part de mes bonnes amies femmes et mères de famille sont un peu dans ton cas nénette, elles ont leur mari, des enfants, voudraient bien pouvoir travailler moins ou plus du tout (la plupart réduisent volontairement leur temps de travail à 28 ou 21H par semaine et disent malgré tout être fatiguées, et aimeraient réduire encore). Donc j'aimerai beaucoup un monde moi aussi où je pourrais savoir mes amies en sécurité, à la maison avec leurs maris et leurs enfants, heureuses et épanouies, bref, à la maison, maîtresses de maison! (Ce qui n'a rien de réducteur au contraire Cool  )
Mais moi je ne suis pas ainsi, j'ai envie de bâtir des choses, alors revenir à l'époque où la femme n'avait pas d'autre choix que rester chez ses parents si elle vivait célibataire, ou bien de se marier si elle voulait partir de chez eux (bref être "adulte"), en fait elle avait choix entre rester une enfant ou bien devenir mère de famille je me dis mais quelle horreur, aucun des deux ne pourra jamais me convenir, la femme en tant que "femme tout court" si je puis dire, ça n'existait pas vraiment non ?
Smile
Alors ce genre de "cas", qu'est-ce qu'on en fait nous les royalistes? Razz
Terrestre
Terrestre
Chef
Chef

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A4vico12
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Mer 27 Nov - 16:22

Je remarque que ce soit pour un sujet ou pour un autre, les gens ont peur réellement d'une dictature totale et irraisonnée... Étrange ?
Pourquoi on devrait s'en prendre à une femme qui ne souhaite pas avoir d'enfant ?

Quel genre de Roy serait celui qui impose à une femme d'être enceinte ?

Tu sais Terrestre, il existe une loi...celle de l'impermanence ! Qui te dit que dans 5/10/15ans...tu n'auras rencontré un homme formidable ? Et avoir un désir d'enfant ?
Ou peut être pas. Qui sait apart le créateur ce qui est juste et bon pour toi.
Et qu'est ce que tu mets derrière "vivre comme un homme?"

Bonne fin de journée à toi
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Brigand le Mer 27 Nov - 16:46

Bonjour Terrestre,
Sujet très intéressant ! Comment vois-je la chose ?
Il y a des régimes non royalistes où la femme n'a pu s'émanciper et des régimes royalistes où la femme vit la même vie que vous.
Des personnes sont venues sur cette terre pour avoir une vie de famille, c'est un besoin en eux, alors que d'autres sont destinés à autre chose. Certaines femmes ont mis leur vie au service des autres par exemple et ont trouvé tout l'équilibre qu'elles recherchaient en dehors de la vie de famille.
Les temps ont changé et des monarchies s'y sont adaptées là où certains régimes différents ont stagné...
Brigand
Brigand
Habitué
Habitué

Messages : 27
Points : 220
Date d'inscription : 07/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Mer 27 Nov - 17:22

Bonsoir Brigand Je n'aurais pas dit mieux ! Ca a le mérite d'être clair

Je pense qu'une monarchie saura totalement accepter ces femmes qui souhaitent vivre seules mais pas les lgbtqrstuvwxyz+++ la PMA, mariages pour tous etc voilà une des limites.
Car il devient tout de même urgent de remettre des limites
Donc...des limites dans nos chères et tendres libertés ceci est evident et de bon sens ...
Une monarchie ne va pas tout accepter ça va de soit il le semble... Car tout accepter c'est "Tout" accepter et faut stopper cette hémorragie
Je ne connais pas tout sur ce sujet mais cela paraît si évident et urgent ...
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Terrestre le Mer 27 Nov - 21:15

Tu sais Terrestre, il existe une loi...celle de l'impermanence ! Qui te dit que dans 5/10/15ans...tu n'auras rencontré un homme formidable ? Et avoir un désir d'enfant ?
Ou peut être pas. Qui sait apart le créateur ce qui est juste et bon pour toi.
Et qu'est ce que tu mets derrière "vivre comme un homme?"

Quand bien même cela arriverait je rejetterai le malheureux de toute relation autre qu'amicale Laughing (le pauvre j'essaierai de ne pas être une brute cruelle mais je me doute que le choc serait rude).
Je n'ai pas pour projet de vivre une vie de famille c'est ainsi, c'est comme vous le dites Brigand, j'ai trouvé mon équilibre dans des choses que j'aime et dans lesquelles je m'épanouis, et que je ne serais pas prête à stopper pour fonder une famille (et ce serait incompatible, je ne compte pas non plus fonder une famille tout en ayant pas de temps de cerveau et de cœur disponible à lui consacrer).
Donc j'ai fait le choix de rester chaste et célibataire.
Quand je dis que je vis comme un homme, j'ai un caractère à part. Je m'épanouis dans la compétition dans les milieux masculins, et là où je constate que contrairement à ce qu'on nous fait croire, les femmes de mon environnement détestent le conflit, l'affrontement, bref, apprécient le calme et la sécurité, moi je suis galvanisée et trouve mon énergie dans le rapport de force et un certain plaisir à affronter des adversaires plus forts que moi dans divers domaines (la plupart du temps ce sont des hommes et heureusement car si je "battais" une femme tant dans les sports de combat que je pratique que dans un autre domaine je me sentirai vraiment très mal comme si j'avais commis une faute impardonnable... Je sais c'est étrange).
Pour vous faire une minute "je raconte ma vie", il y a longtemps que j'ai compris que j'avais un petit problème d'identité comme on dit aujourd'hui, toutefois après discernement je n'ai aucune envie de charcuter mon corps pour cela, prendre des hormones empoisonnantes (ça c'est mon côté naturopathe), bref, j'ai simplement décidé d'être qui j'étais même si je n'entrais pas dans les cases et j'aime vivre ainsi. Avoir un mari pour moi ce serait vraiment... Laughing Je ne sais même pas comment qualifier ça, ce serait n'importe quoi. Il y aurait deux hommes à la maison!
Je me dis que Dieu ne se trompe pas, si il m'a fait ainsi je suis ainsi et je vivre selon ce qu'il m'a fait, mon idée c'est plutôt de le suivre là où il me dira d'aller.
Pour les LGBTQ+ etc, je suis de votre avis Brigand, qu'on ne leur fasse pas de mal, mais pas de leur donner des droits sur les enfants simplement parce qu'ils sont ce qu'ils sont. On a pas des enfants par droit, on a a si on peut et par envie de donner la vie, même pour les couples hétérosexuels c'est difficile parfois d'avoir des enfants, et pourtant tous n'obtiennent pas le droit à l'adoption non plus.
Terrestre
Terrestre
Chef
Chef

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A4vico12
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Trinité le Mer 27 Nov - 23:43

Je ne peux m'empêcher de réagir, car je trouve votre réaction spontané et naturelle!
A vous lire, je pense que vous devez avoir beaucoup de bon copains et pas être le style de femme auprès de laquelle on "minaude"
Trinité
Trinité
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A2chev10
Messages : 321
Points : 616
Date d'inscription : 03/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Prince de Talmont le Jeu 28 Nov - 0:26

@ Terrestre
ce débat plutôt politique s'élève quelque peu vers la sphère spirituelle.
Du point de vue de la foi catholique, vous avez parfaitement le droit de ne pas fonder de famille. Une bonne partie des hommes et femmes de jadis choisissait d'entrer dans les ordres et donc de s'offrir entièrement au Seigneur.
Sans aller forcément jusque-là, vous pouvez mener la vie d'une célibataire consacrée, car j'ai cru comprendre, ce qui est tout à votre honneur et malheureusement assez rare de nos jours, que vous ne souhaitiez pas mener une vie désordonnée sur le plan sentimental.
Soyez donc une nouvelle Jehanne d'Arc Wink

Que Dieu vous garde,

croix Quelle place pour la femme dans le royalisme ? 3495411069

Prince de Talmont
Prince de Talmont
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A5comt10
Messages : 983
Points : 1634
Date d'inscription : 17/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Terrestre le Jeu 28 Nov - 0:51

Mes meilleurs amis sont des garçons et je suis la cheffe Razz Je les emmène avec moi s'entraîner aux arts martiaux et ils me suivraient jusqu'en enfer s'il le fallait! Je me dis tous les jours que j'ai une chance immense de les avoir! En effet "minauder" comme vous dites ça fait partie des choses que je trouve agaçantes .
Prince de Talmont qu'est-ce que ça signifie d'être célibataire consacrée?
Effectivement je n'ai aucune envie de gâcher les grâces de mon baptême pour des bêtises.

En fait surtout ce qui me gêne c'est qu'on a d'un côté les féministes qui voudraient que tout soit égal en dépit du bon sens, et les gens plus traditionnels qui eux vont par opposition à cette folie se raccrocher à des modèles plus naturels mais dans l'excès par exemple vont avoir dans l'idée de revenir à des modèles ou la femme n'aurait plus le droit de parler sans l'accord des hommes, ou la femme n'aurait plus le droit de travailler, de conduire, bref, pour protéger les femmes soit disant je n'ai aucune envie qu'on les enferme à nouveau...

Et à vrai dire je n'avais encore jamais eu l'occasion de connaître le point de vue royaliste sur la question.
Terrestre
Terrestre
Chef
Chef

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A4vico12
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Jeu 28 Nov - 7:55

Il n'y a aucun problème à ce que des femmes soient dans cette dynamique et je suis reconnaissante que tu nous ai fais part plus en détail de cette minute "vis ma vie". Je dirais seulement que de vivre ainsi (femme seule, pas d'enfants)devient problématique (c'est mathématique...!) S'il y a une nombre croissant de femmes qui se lancent dans cette optique! Car si l'écrasante majorité ( à cause d'un point de vue féministe je n'en doute pas.. non.pas par conviction ou prédisposition physique et physiologique comme toi visiblement) s'y colle...je ne donne pasà50ans à une nation avant que le pays ne soit en totale faillite démographique. Et sans parler des mères combatives laissant leurs progéniture et risquant de mourir pour la nation. Quelques part, j'ai envie de dire ..il fait choisir. Terrestre sans détour tu as choisi et c'est tout à ton honneur car finalement tu es si droite dans tes bottes que c'est clair, juste et respectueux de ta personne d'aller vers ce chemin là.

Mais s'il y a une baisse de la natalité...?
Haaa...mais ce n'est pas grave où vais-je ? C'est déjà plus ou moins le cas mais il y a cette vague de sang neuf qui déferle sur notre continent dieu merci ! 😆

Je pense que le point de vue traditionaliste que visent les les royalistes à propos de la femme serait en effet de la faire revenir sur ses voies naturelles tout en étant dans l'ouverture... Que la représentation de la femme ayant une famille, des enfants ne soit absolument pas le joujou, la potiche, celle après qui nous pouvons minauder, la faible d'esprit, la gnangnan et la femme enfermée sous le joug de son mari... Mais plutôt celle qui sait assoir ses fondations et les faire partager autour d'elle à sa façon.

Nous avons tous quelques chose à apporter dans ce monde. Chacun avec les dons que le seigneur nous a donné !
La douceur et la présence d'une mère vaut tout autant qu'une personne qui maîtrise les arts martiaux et entraîne son entourage avec joie et élan vers ces disciplines car le monde a besoin de retrouver vigueur, robustesse et combativité ! Si une femme doit le faire de part ses dispositions physiques et psychologiques...qu'elle le fasse ! Rien est figé d'un point de vue chrétien car n'oublions pas que nous avons Marie avec ses missions propres et aussi comme le rappelle Prince de Talmont... Jeanne d'Arc! Ni l'une ni l'autre n'a à une place plus noble que l'autre en ce qui concerne des cas relativement "isolés" de femmes qui s'y lancent. Mais cela se fera j'en suis sûre, de façon raisonnée et naturellement sage dans ce sens dès lors qu'il n'y aura plus cette propagande mortifère des féministes et autres satanées femens! Je suis dans le respect total de vos choix, votre mode de vie madame la Terrestre, car tu es un être raisonné et lucide dans ta particularité ! Censée...
Ta réflexion en réponse à mon chatouilli sur le Lgbtqrstuvwxyz+++ fait chaud au coeur...etre dans le respect sans tomber dans le n'importe quoi (dont le droit à l'enfant ! 🙏)
Le monde a besoin de ces différences même chez les traditionnnalistes non pas parce que c'est bien et jolis et respectueux mais seulement que d'un point de vue pragmatique et de l'ordre naturel... Nous sommes tous différents et la bonne marché du monde a heureusement besoin de cette dualité, ces différences.
Je pense que l'on devrait faire la paix avec ces conceptions religieuses qui renferment les femmes. Ceux qui sont dans cette dynamique se trompent.
Et que les bons croyants mettent de l'eau dans leurs vins car quand j'ai lu Florence Yvonne me poser la question"et si ton mari veut un rapport sexuel et pas toi, que se passe t il?..." Je lui réponds que rien ne se passe évidemment...et en lui posant la question du pourquoi cette question ..lorsque je lis "je voulais savoir comment ça se passe chez les chrétiens...heuuu ça fait peur. Je pense que la majorité comprends le présupposé dans cette réflexion... Des gens pensent que parce que c'est religieux, l'homme a tous les droits sur sa petite femme...
Il y a encore tant de travail. Nous sommes en 2020 là... Il y a de grands traditionnnalistes sclérosés oui à ne point en douter mais ce n'est pas juste. Un traditionnaliste royaliste de 2020 n'est pas celui de temps de Louis xiv

Seulement...si l'on est t dans le cœur dans l'amour et le respect de l'autre... Ces schémas tant effrayants ne pointeraient jamais le bout de leurs nez! Place au bon sens et au respect de l'autre
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Terrestre le Jeu 28 Nov - 21:36

Nenette je crois qu'on est loin de voir la survie de l'espèce humaine menacée Razz Moi je me dis que ça fera plus de place pour les familles nombreuses dont les parents eux veulent faire des enfants. Il faut de tout pour faire un monde.
De toutes façons on ne fait pas des enfants pour faire grimper la natalité... Ce serait vraiment étrange, de faire des enfants pour les statistiques Laughing

J'aime beaucoup Marie oui je la prie et les seules femmes avec qui je m'entend bien Nenette sont plutôt comme toi et comme Marie, même si à vrai dire j'ai plutôt tendance à chercher à les protéger qu'autre chose, ce qui me vaut une réputation assez étrange et pas mal d'incompréhension, c'est le seul genre de filles avec qui j'arrive à être amie, à discuter réellement. J'ai une excellente amie, appelons la G.C., qui est croyante et a comme toi voulu élever ses enfants dans la foi, et elle a amené en douceur son mari à la foi, ils se sont mariés devant Dieu et ont fait trois enfants, sa famille a été son combat de toute une vie, car elle a eu beaucoup de difficulté à garder ses enfants une fois tombée enceinte, et elle a persévéré car elle sentait que sa vie devait se passer avec trois enfants, pas un pas deux, ou quinze, trois. Avec tout ce que ça a eu comme conséquence sur sa santé, pour moi c'est une femme d'une grande force, c'est une force différente de la mienne mais j'ai une affection particulière et un grand respect pour elle.
Pour moi une mère au foyer ce n'est pas une potiche, en effet je crois aussi qu'il faudrait un peu changer cette idée reçu comme quoi si une femme veut vivre une vie de mère de famille à fond, c'est forcément parce qu'elle a peur, ou que son mari a une emprise sur elle ou je ne sais quoi de réducteur. Ma mère est ce genre de femmes et je ne l'ai jamais trouvée "neuneu" "faible" ou "soumise", c'est une femme droite avec des principes et elle va jusqu'au bout de ses responsabilités de mère, d'épouse, elle ne fuit pas la difficulté et la famille est pour elle ce qu'il y a de plus important au monde.
Loin de moi l'idée de vouloir appliquer mon cas au reste du monde donc, j'ai seulement conscience d'être différente et dans un petit pourcentage de la population (même au sein d'une minorité je suis encore une minorité Razz ).

Si c'est comme tu le dis Nenette alors ça me convient Smile
Terrestre
Terrestre
Chef
Chef

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A4vico12
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Jeu 28 Nov - 22:08

🙏😉🙏
Juste... Le taux de natalité (qui n'est pas à lui seul, le facteur donnant envie de faire des enfans..mais qui le motive d'avantage je dois avouer!..)
Car les soucis si nombreux que l'on connait de nos jours viennent de là
Les meilleurs politiques que le monde ait pu connaître, ont instauré, et vivement, une politique de natalité ! Et tout allait si mieux pour faire simple!
Tout le contraire de ce que nous subissons aujourd'hui... politique de mort ...la natalité Est le nerf de la guerre!
Qui est d'accord et peut l'expliquer clairement et assez simplement ? J'ai l'idée mais à rentrer dans le détails ça va pas être mon truc
Y a t il un royaliste ayant la science suffisante pour argumenter ? 😆🙏

Bonne fin de semaine à tous...
J'ai été contente de faire la connaissance de ce nouveau groupe fort intéressant ! Un bon bol d'air
Ce mois ci je vais être très très très occupée ! Donc je donnerais moins signe de vie et moins de réactivité ! Je serais plus brève dans mes réponses ce qui n'est pas toujours bon pour se faire comprendre mais on commence à se connaître ça va aider 😉
À bientôt bonne semaine à vous tous
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Jeu 28 Nov - 22:30

Et pour essayer de répondre à ta question...quest ce qu'un célibat consacré? Je vais faire du 100% feeling j'aime beaucoup ! Ca me fait penser à un sujet de philo (8h/semaines pendant deux années...oui j'ai loupe 1fois mon bac littéraire)

Je dirais qu'un célibat consacré est choix éclairé d un homme ou une femme qui se consacre davantage à sa spiritualité et à l'amour de Dieu plutôt qu'un d'amour tourné vers une personne extérieure qui sera peu fiable dans le temps et dans sa compréhension pleine entière et omnisciente de ta personne... Je suis morte de rire il me semble que tu vas te reconnaître dans cette démarche et que tu te complais dans ce célibat consacré... Et à juste titre
Tu sais, je suis atteinte de fibromyalgie c'est très handicapant et déroutant car invisible et difficilement compréhensible pour l'entourage. Tant et si bien que parfois dieu merci c'est rare mais parfois mon propre Mari ne me comprends pas...
Pour la parenthèse importante, une amie rencontrée cette année, m'a expliqué que quand elle avait rencontré son mari elle l'avait prévenu que la première place dans sa vie était pour le Seigneur la deuxième place était pour ses enfants et que lui devais accepter d'être à la troisième place. Il avait fini par éclater de rire (et moi la 1erebquand elle m'a raconté cette anecdote !!!) et lui dire qu'elle était un peu folle 😆 j'ai eu le temps et de la matière à réflexion à ce sujet.
Il y a eu un soir particulier où mon mari tu m'as brisé le coeur en une parole à propos de ma maladie en la réduisant. Je ne vais pas rentrer dans le détail. Seulement au moment d'aller au lit à côté de lui, j'ai beaucoup pleuré en me sentant malgré tout tellement seule car profondément a comprise et soutenue ce jour-là.
Et je me suis rappelé que le Seigneur, Lui, est là pendant ce temps, que lui seul connais mon cœur mon corps mes difficultés mes douleurs mes désirs mes frustrations mes combats intérieurs ect ect ect mes besoins... Et que personne à part Lui est capable de profondément me connaître me respecter m'aimer d'un amour inconditionnel malgré mes défauts mes erreurs... Personne ne sera jamais autant fidèle que lui à tout jamais.
À ce moment-là dans mon lit je me suis remise à pleurer encore une fois mais cette fois... Comment poser des mots dessus... Bref j'ai compris que j'étais pas seule, et imcomprise , et aimée de façon tellement profonde...j'ai était bouleversée. Ce n'était pas une simple réflexion mais une profonde prise de conscience...
J'ai profondément compris que oui... Il est le premier !!! Mes enfants évidemment la seconde place et mon mari la 3e 😆🙏😘
Mes enfants sont mon joyau évidemment sur cette terre personne ne leur arrive à la cheville pas la peine de tergiverser là-dessus. Mais leur mission n'est pas de me comprendre de me consoler de me porter de m'instruire de me guider autant et de la même façon que notre Créateur le fait. Ce n'est pas leur mission du tout. Et ce n'est pas par eux ni pour eux queje fais mon chemin spirituel pour ma seconde vie... Ils sont donc effectivement la seconde place mais soyons bien d'accord qu il s'agisse d'une première place terrestre... Et Dieu à la première place spirituelle 😉

Je raconte tout cela car je trouve finalement que cela apporte une image assez parlante de ce que peut être un célibat consacré...

Que l'on soit célibataire ou en couple...nous pouvons vivre un célibat consacré...je ne pourrais pas expliqué cela à mon mari mais quelque part je le vis... Non pas parce qu'il est démissionnaire bien au contraire j'ai un mari tellement présent et investi...une perle!
Mais ceci n'exclut pas cela...
C'est une autre relation d'amour, de compréhensions, hors limite, hors temps, hors tout 😍
Une personne seule le vis d'autant plus si elle le vis de plus en plus en conscience...
Les prêtres, curés vivent ils le semble ce célibat consacré ? Les sœurs également...c'est l'amour de dieu qui prime et que l'on ressens dans nos vies ..

On n'est jamais seul et l'énergie dont tu disposes peut-être plus intensément dirigée, disons en conscience vers le créateur vers Marie comme tu le fais déjà et la Nature...car la nature est un joyau de la création qui nous offre un spectacle incroyable chaque jours, à chaque saison et une mine d'or de guérison ! Si l'on apprends à décoder, utiliser la nature pour nous m'aime...nous apprenons à connaître Dieu, la création ! Bref autant de façon de célébrer cet amour du divin

Belle route à toi terrestre
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Trinité le Jeu 28 Nov - 23:55

Bonsoir nénette,

C'est très beau ce que vous dites!

En fait vous mettez en priorité l'Agapé (ou charité)


Les premiers traductions bibliques de l'hébreu au grec, ont eu un choix difficile à faire pour traduire les mots hébreux "ahabah" et "hesed" désignant l'amour. Le mot ahabah désigne toutes les formes d'amour, le contexte seul se chargeant de les préciser. Le mot hesed est une notion plus complexe, dont la fidélité et l'attachement constituent les éléments fondamentaux.

Il y a 3 sens de l'amour dans le grec ancien:
l'Eros -> c'est le désir du bien sensible (physique, sexuel) mais aussi de toute autre objet digne d'attachement, la beauté par exemple.
la Philia -> c'est l'amour désintéressé qui prend soin de l'homme, de l'ami, de la patrie et qui maîtrise les passions humaines (l'amour d'un proche, d'un membre de la famille).
l'Agapè ->

L'amour dont parle Jésus correspondrait à l'Agapè qui est différent des autres. C'est l'amour au sens de Dieu, inconditionnel et désintéressé (pour faire court). Il a été traduit en latin par Caritas : la charité. Et je trouve que ce mot nous aide à mieux comprendre son sens.

Pour faire court vous pratiquez en premier lieu :
- l'Agapé
puis
- la philia (vos enfants, votre mari)
 Et peut-être l'Eros ! Smile
Trinité
Trinité
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A2chev10
Messages : 321
Points : 616
Date d'inscription : 03/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Trinité le Jeu 28 Nov - 23:58

Pour être plus humble, je vous avouerai que cette information ne vient pas de moi mais d'un Théologien!
Mais j'avoue quelle est très parlante!
Trinité
Trinité
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A2chev10
Messages : 321
Points : 616
Date d'inscription : 03/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Terrestre le Ven 29 Nov - 0:30

Que dire Nenette, tu es incroyable! Razz Mais n'hésite pas quand même à lui exprimer tes besoins à ton petit mari, il sera surement heureux de savoir comment t'aider (rien de plus angoissant que d'avoir affaire à une personne qui souffre sans savoir quoi faire pour elle, donc lorsqu'elle le dit tout devient tellement plus facile!).
Je comprend ce que tu veux dire, pour le célibat consacré. Eh bien oui je me reconnais là dedans, seulement je ne savais pas que ça portait un nom Smile Je vis donc dans ma 5 eme année de célibat consacré sans le savoir Razz formidable!

Trinité c'est incroyable que nous dans notre langue n'ayons qu'un seul mot pour dire amour, on aime avec le même mot sa femme, son chien, sa maison, son travail, se promener... C'est tout de même assez réduit, alors qu'on a tant mots pour dire qu'on se hait, qu'on se déteste, qu'on s’exècre... C'est révélateur, car on ne peut penser les idées que l'on pense que si on a des mots pour les penser... Vous réalisez? clown
Terrestre
Terrestre
Chef
Chef

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A4vico12
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 19/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Ven 29 Nov - 1:47

🙏😯😯😯🙏😘
Terrestre tkt pas pour moi comme je le dis et j'ai le recul pour le dire, j'ai un mari vraiment formidable une vraie perle rare mais comme nous tous, il n'est pas parfait . Ces moments là sont tellement rares, je sais que je peux m'appuyer sur lui et sa fidélité en toute chose... Donc le très peu de fois où il y a un couac ça fait doublement mal surtout lorsque ça touche la santé. Mais j'ai béni ce jour où il m'as fais cette réflexion car voilà où cela m'a mené...je l'ai remercié en l'on cœur au final ! Et j'ai largement appris à lâcher mon chakras gorge avec lui, a exprimer les choses et en vérité...il me refuse bien peu de choses..il est decidemment très raisonnable hahaha

Alors vraiment morte de rire pour le coup parce qu'en écrivant le début du message j'ai vraiment ris fort dans mon lit car j'ai senti que je te décrivais c'était vraiment un moment étrange! c'est tellement Lui qui guide nos pas, nos langues quand nous lui offrons les manettes de nos vies! Incroyable qu'elle beauté !!!

Tu vois........comme ta mission est si précieuse ! Tu n'as pas d'enfants, mais qu'il y a bien une raison en toutes choses! Tu as un amour immatériel à offrir au divin...piouh c'est puissant... 🙏😍🙏 Et tu es donc pleinement disposée en temps, attention pour Lui... Quelle beauté

Merci beaucoup Trinité pour ces informations précieuses que tu nous transmets avec humilité 🙏 c'est fort intéressant et plutôt déconcertant... Les mots nous manquent tellement
"Et peut être l'éros..". Énorme parce que oui ce n'est pas une priorité pour moi ni une pulsion/besoin récurrent... une humaine assez peu terrestre ?! La vérité, le besoin primaire est largement ailleurs oui c'est certain 😆 pauvre homme

Vraiment..je serais tentée de dire "j'ai envie de prendre un café avec vous et parler toute une nuit ensemble !" Mais les mots, les échanges seraient tellement differents de vive voix...l'écris permets des choses que la parole ne permets pas

Comme tu le dis Terrestre... quelle pauvreté linguistique pour ce mot qu'est l'amour !
La nuance de ce mot, sa profondeur, sa portée se diffuse dans le subtil je suppose...dans la charge émotionnelle que l'on envoie en le prononçant !

..." C'est révélateur, car on ne peut penser les idées que l'on pense que si on a des mots pour les penser... Vous réalisez? clown" => terrestre t'es complètement tordue comme gonzesse ça se confirme de plus en plus hihihi

=> Sérieusement, oui et plus nous avons de vocabulaire, de concepts plus nous avons de matière à penser et à les entremêler pour en former de nouveaux... enrichir...
Les mots sont tellement l'origine de tout et à la fois... enfermant..limitant...c'est vraiment fou cette dualité

Je vous aime beaucoup tous... C'est un vrai bol d'air, un vrai bonheur de forum où alléluia !!! Nous trouvons des gens intéressants, avec du relief, de la culture, nous nous posons des questions et nous nourrissons les uns les autres, les gens ont du bas goût et une façon raffinée d'écrire, de s'exprimer...enfin...disons une façon normale de s'exprimer mais qui semble de nos jours si... Incroyable hahaha un vrai bain de soleil d'échanger avec vous

Que le seigneur bénisse le prince de Talmont et tous les intervenants
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Trinité le Ven 29 Nov - 21:28

Terrestre a écrit:

Trinité c'est incroyable que nous dans notre langue n'ayons qu'un seul mot pour dire amour, on aime avec le même mot sa femme, son chien, sa maison, son travail, se promener... C'est tout de même assez réduit, alors qu'on a tant mots pour dire qu'on se hait, qu'on se déteste, qu'on s’exècre... C'est révélateur, car on ne peut penser les idées que l'on pense que si on a des mots pour les penser... Vous réalisez? clown
Vous avez tout à fait raison Terrestre!
Le problème se trouve là !
Un même mot englobe toutes nos idées, relatives à des sentiments différents!
Lorsque l'on dit "je t'aime" sommes nous dans un sentiment: "Eros" "Philia" ou "Agapé" ?
Il me semble que dans la majorité des cas nous nous trouvions dans le cadre "Eros" ou "philia"...en l'occurrence,il me semble que ce soit notre "égo" qui a besoin de traduire par une expression verbale notre sentiment!

A mon avis, l'Agapé ou Amour de jésus et de Dieu n'a pas besoin d'être matérialisé par un mot...il doit être...vécu... Wink
Trinité
Trinité
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A2chev10
Messages : 321
Points : 616
Date d'inscription : 03/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Trinité le Ven 29 Nov - 21:57

nenette a écrit:
Merci beaucoup Trinité pour ces informations précieuses que tu nous transmets avec humilité 🙏 c'est fort intéressant et plutôt déconcertant... Les mots nous manquent tellement
"Et peut être l'éros..". Énorme parce que oui ce n'est pas une priorité pour moi ni une pulsion/besoin récurrent... une humaine assez peu terrestre ?! La vérité, le besoin primaire est largement ailleurs oui c'est certain 😆 pauvre homme

Vraiment..je serais tentée de dire "j'ai envie de prendre un café avec vous et parler toute une nuit ensemble !" Mais les mots, les échanges seraient tellement differents de vive voix...l'écris permets des choses que la parole ne permets pas


Bonsoir nenette,

Le contexte de notre conversation, me décide à vous faire une petite présentation rapide et j'espère objective de ma vie!
Je parle du contexte, car comme vous pourrez le constater dans ce qui va suivre, je ne me suis malheureusement bien souvent basé que sur "l'Eros" en ce qui concerne l'amour et mes déboires viennent certainement de là!



J'ai 77 ans. J'ai eu une vie très agitée. Catholique pratiquant pendant l'enfance, petit chanteur à "la croix de bois", j'ai un peu délaissé l'église à ma majorité.
Je me suis marié avec une personne de 17 ans alors que j'en avais 24; nous avons eu 3 enfants coup sur coup, que nous avons élevés dans le cadre de l'Église, bien que je ne pratiquais pas toujours assidûment...
Au bout de 14 ans de mariage, ma femme est partie vivre avec quelqu'un d'autre , me disant quelle n'avait pas eu de jeunesse et quelle était trop jeune quand elle m'a connu,me laissant les 3 filles de 13, 12 et 10 ans... (nous avions un problème relationnel physique après la naissance des 3 enfants...) en me demandant simplement de les voir quand elle le désirerait.
J'ai fait ce que j'ai pu pour les éduquer et ça c'est pas trop mal passé, mais j'ai eu des moments très durs...
Au bout de quelques mois, ma fille aîné de 14 ans à fait des fugues, avec un copain, elle partait 2 ou 3 semaines, je la faisait rechercher.
Ma deuxième fille a rejoint sa maman au bout de 10 mois, seule ma dernière est restée avec moi.

J'ai retrouvé une personne plus jeune que moi avec qui j'ai eu une fille, mais nous avons été obligés de nous séparer (trop long à vous donner les détails...) la relation avec ma troisième fille se passait très mal
Ensuite, j'ai vécu seul 14 ans avec ma dernière fille qui vivait aussi bien chez sa mère que chez moi et j'ai repris le chemin de l'église ...
Puis vers 60 ans, j'ai retrouvé quelqu'un et suis parti dans des délires relationnels...
Cette personne dans un sens m'a détruit moralement (bien qu'elle ne l'ait pas cherché...)
Évidemment, j'avais laissé tomber la religion; maintenant, depuis 17 ans je vis seul, avec mes filles que je vois de temps en temps, j'ai eu besoin de me restructurer et de me rapprocher de "DIEU" j'ai repris le chemin de l'Eglise de façon régulière depuis 5 ans.

C'est bizarre cette sensation...j'ai toujours ressenti la notion du bien et du mal dans mes périodes où j'étais proche de " DIEU"!
Trinité
Trinité
Vénérable
Vénérable

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? A2chev10
Messages : 321
Points : 616
Date d'inscription : 03/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par nenette le Ven 29 Nov - 22:33

😯😍
Trinité... C'est si touchant de lire quelqu'un qui se dévoile ainsi avec humilité dans une élan si naturel ...
Merci de la confiance que vous nous accordez

Ce que je retiens de votre témoignage, c'est que qu'aucune de nos expériences ne sont vaines. Elles nous mènent toujours vers une réflexion, compréhension, le dépassement de soi... Nous allons quelque part grâce à elles!
Et vous revenez vers Dieu... Quelle beauté ! 🙏

Et le plus marquant est l'histoire traversée à élever vos filles! Une mère démissionnaire mais qui a révélé qu'un père est en mesure d'élever ses enfants... De toute façon...l'urgence et l'amour font les choses malgré la fatigue, le quotidien. Porter à vous seul l'éducation de vos 3 filles est de l'ordre de l'amour et du dépassement de soi si l'on doit résumer?
Tout ce dont jesus nous appelle à expérimenter ! Une sorte de traversée du désert qui mène droit aux qualités les plus nobles Trinité 🙏

Et tout ce chemin pour revenir vers Dieu !
Fantastique !
Vous avez un vécu si riche et intense du "peu" que vous nous en avez partagé !

C'est drôle parce que... J'ai beaucoup de choses à dire et à la fois, je viens d'avoir comme le syndrome de la page blanche durant quelques secondes...puis je relis le thème du sujet principal...

Quelle place pour la femme...?
Trinité... Vous avez tenu une place vraiment privilégiée, entourée de femmes dans votre vie!!! Pas des moindres 😆
Qu'en diriez vous aujourd'hui ? Si ce n'est pas trop indiscret ? Je suis curieuse
nenette
nenette
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 60
Points : 236
Date d'inscription : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quelle place pour la femme dans le royalisme ? Empty Re: Quelle place pour la femme dans le royalisme ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum